Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un réveil agité
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 10:35 (2015)    Sujet du message: Un réveil agité Répondre en citant

Anushka Nasum a écrit:

[/b]
« Je n’ai jamais apprise de métier… Est-ce que tu en as appris un ? »

C’était quelque chose qui lui trottait dans la tête depuis tout à l’heure… Lui qui n’a pas l’air de s’être fait jeter du nid prématurément et qui ne ressemble pas à un monstre a certainement plus de chance de s’être fait apprendre un rôle dans son village.


Bon, le fait qu’elle le prenne pour un idiot n’était pas des plus flatteurs. Car oui, il avait beau être un charmeur invétéré et aimer la luxure, ca ne voulait pas dire qu’il était inconscient. Il n’était pas chez lui, il avait plutôt intérêt à surveiller les environs pour garantir leur sécurité. Lui aussi risquait sa peau dans cette histoire… Main dans la main avec une hybride, tous comprendrait. Il lui répondit sur un ton neutre tout en marchant dans les rues d’Harmonia :


« Penses-tu vraiment que je regarde tes fesses où ta poitrine actuellement ? Nous ne sommes pas dans un lieu sûr. Il y a du danger partout. Chaque chose en son temps. »

Le sexe viendrait bien assez vite, faut-il encore rester en vie !
Bon, ce qui est bien, c’est qu’il n’a pas vraiment prévu de mourir aujourd’hui. Où de laisser mourir quelqu’un… Lorsqu’il entendit l’estomac d’Anushka crier famine, il eut envie de sourire. Il avait prévu le coup en emportant deux trois choses à troquer contre de la nourriture, il n’y avait pas de souci. Mais avant de festoyer, il fallait réaliser l’exploit. Il lui répondit naturellement :



« Je ne sais pas faire grand-chose, si ce n’est charmer où servir. Je pense naturellement que je devrais travailler dans une auberge où ce genre de choses. Qu’est-ce que tu penses pouvoir faire de tes deux mains ? »

Toujours attentif envers son environnement, le Lutraï n’était plus avare en paroles où en faits. Il était juste naturel, presque primaire, comme peut en juger Anushka qui, est toujours prisonnière de l’emprise d’Helki. Il reprit alors la parole afin de lui confirmer :


«Faisons juste en sorte de demander une avance pour que tu puisses manger. J’espère juste que tu pourras travailler car au vu de ta nature, rien n’est moins sûr. »

Ca serait un problème. Enfin, pas vraiment en un sens, au pire, ils ne seraient que deux à travailler et ça sera parfait. Les femelles au repos ? C’est une idée qui plaisait bien à Helki. Conservateur ? Un peu oui.

(Pardon, des événements récents m'empêchent d'être totalement dedans.)
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Fév - 10:35 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Lun 9 Mar - 10:27 (2015)    Sujet du message: Un réveil agité Répondre en citant

Mi'toko-chan a écrit:

Le regard de Kudjha se tourna alors vers Shvanty qui suivait toujours Mi'toko de très près et cette dernière pivota alors à son tour vers son compagnon de mission et d'aventures. C'est vrai, elle avait accepté de venir ici pour lui avant tout. Et elle devait bien avouer que s'il n'avait pas été là, elle n'aurait sûrement pas mis les pattes ici... Car elle n'était pas certaine d'avoir envie qu'on lève le voile sur sa propre ignorance... L'incertitude qui entourait son passé était bien trop angoissante à son goût pour qu'elle ait jamais eu envie d'y être réellement confrontée... Mais si c'était pour lui alors... Elle accepterait de faire cet effort...

Kudjha s'engouffra dans une pièce adjacente qui devait être le petit salon qu'il avait mentionné un peu plus tôt. Il attendait sûrement qu'ils le suivent à l'intérieur. Mais Mi'toko se figea soudain. Fixant le chambranle en forme de demi-lune qui marquait l'accès à la pièce avec une vibrante pointe de crainte dans le regard. Dans sa poitrine, son cœur se serrait à lui en faire mal et sa bouche était devenue désagréablement sèche...
Aurait-elle vraiment le courage de passer cette porte ?... La porte derrière laquelle l'attendait cette vérité qu'elle redoutait depuis si longtemps ?...


Ce qui est pratique lorsqu’on est empathique, c’est qu’on savait lorsqu’une personne mentait. Oui, il jouait clairement la comédie, en un sens c’était marrant. Il n’aurait jamais cru voir un Lowë faire ce genre de chose un jour. Mais Mi’toko mit un terme assez rapidement au faux semblant de son frère, ce qui étonna grandement le mâle. Elle ferait une bonne mère, suffisamment ferme et juste pour être totalement respectée. Elle lui plaisait de plus en plus. Bon, le plus gros reste à faire cependant, la conquérir, et il avait des chances de se planter. D’ailleurs, quand elle lui lança ce regard perplexe, il lui répondit avec un regard amusé. Même s’ils n’étaient pas de la même race, ils avaient vraiment l’air d’être frère et sœur.

Il lui lâcha la taille par la même occasion pour juste lui attraper le bras. Ça serait plus confortable pour elle et sans doute moins intrusif de sa part. Ils se mirent en route pour aller en la demeure de Kudhja où Shvanty resta bien silencieux durant le trajet. Trop occupé à observer les bâtisses et autres architectures magnifiques d’Harmonia. Celle de Kudhja était semblable aux autres finalement, rien de réellement excentrique. Mais une fois à l’intérieur, la vrai personnalité de leur hôte ressortait d’une façon très drastique. Pas mal de belles soieries accrochées sur les murs ainsi que des meubles en bois d’une très bonne facture, sans doute composé par les plus grands artisans du coin. En tout cas, le tout faisait très luxueux… Une chose que Shvanty ne supporta pas vraiment, il avait l’impression de ne pas être à sa place… Lui qui était encore qu’un vagabond il n’y avait pas si longtemps que cela. Heureusement, il était tombé sur une véritable belle âme en chemin. Il laissa les deux parler, il n’avait pas grand-chose à dire pour le moment. Luttant de son mieux de son envie de tourner les talons pour quitter ce monde plus qu’inadapté à sa condition. Il resta cependant quand même attentif à Mi’toko, l’observant par la même occasion. Le fin mot de cette histoire n’avait pas l’air très joyeux. Quand il l’a senti hésitante et un peu réticente a franchir le seuil de la porte, il lui posa doucement les mains dans son dos et il lui souffla :

« Ne t’en fais pas, je suis derrière toi. Tu peux avoir confiance. Tu ne seras plus jamais seule. »

Il la serra doucement dans ses bras tout en l’embrassant dans le cou. Oui, un geste un peu déplacé, mais dans la circonstance, il pensait que ça serait une très bonne idée. Il fallait lui donner du courage, et sans doute que l’amour était le meilleur moyen de lui insuffler l’impulsion nécessaire. Il lâcha son étreinte avant d’inciter Mi’toko à avancer.
_________________
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 08:23 (2015)    Sujet du message: Un réveil agité Répondre en citant

Spice Liberty a écrit:
Bon, le fait qu’elle le prenne pour un idiot n’était pas des plus flatteurs. Car oui, il avait beau être un charmeur invétéré et aimer la luxure, ca ne voulait pas dire qu’il était inconscient. Il n’était pas chez lui, il avait plutôt intérêt à surveiller les environs pour garantir leur sécurité. Lui aussi risquait sa peau dans cette histoire… Main dans la main avec une hybride, tous comprendrait. Il lui répondit sur un ton neutre tout en marchant dans les rues d’Harmonia :


« Penses-tu vraiment que je regarde tes fesses où ta poitrine actuellement ? Nous ne sommes pas dans un lieu sûr. Il y a du danger partout. Chaque chose en son temps. »

Le sexe viendrait bien assez vite, faut-il encore rester en vie !
Bon, ce qui est bien, c’est qu’il n’a pas vraiment prévu de mourir aujourd’hui. Où de laisser mourir quelqu’un… Lorsqu’il entendit l’estomac d’Anushka crier famine, il eut envie de sourire. Il avait prévu le coup en emportant deux trois choses à troquer contre de la nourriture, il n’y avait pas de souci. Mais avant de festoyer, il fallait réaliser l’exploit. Il lui répondit naturellement :



« Je ne sais pas faire grand-chose, si ce n’est charmer où servir. Je pense naturellement que je devrais travailler dans une auberge où ce genre de choses. Qu’est-ce que tu penses pouvoir faire de tes deux mains ? »

Toujours attentif envers son environnement, le Lutraï n’était plus avare en paroles où en faits. Il était juste naturel, presque primaire, comme peut en juger Anushka qui, est toujours prisonnière de l’emprise d’Helki. Il reprit alors la parole afin de lui confirmer :


«Faisons juste en sorte de demander une avance pour que tu puisses manger. J’espère juste que tu pourras travailler car au vu de ta nature, rien n’est moins sûr. »

Ca serait un problème. Enfin, pas vraiment en un sens, au pire, ils ne seraient que deux à travailler et ça sera parfait. Les femelles au repos ? C’est une idée qui plaisait bien à Helki. Conservateur ? Un peu oui.

(Pardon, des événements récents m'empêchent d'être totalement dedans.)


Son intention avait été de le railler gentiment pour détendre l'atmosphère. Cela ne se passe pas comme prévu et il le prit mal... c'est ce qu'elle interpréta de son ton soudainement neutre. Sûrement ne se connaissaient-il pas encore assez pour se risquer à des blagues de ce genre pouvant être mal comprise. Elle garda un silence frustré jusqu'à sa prochaine intervention. Elle se décida à lui répondre à nouveau sur le ton de l'humour mais avec un sourire moins assuré cette fois.

"Tant que tes talents pour servir sont plus efficaces que ceux pour charmer." Elle se risqua à une légère bousculade pour souligner la boutade. Puis vint l'embarra de répondre à sa question...

"C'est bien simple, je n'en sais rien. Je n'ai jamais vraiment eut... "besoin" et encore moins l'occasion de les utiliser dans un but précis autre que pour ma survie dans l’immédiat. Je sais... fabriquer quelques idoles et colifichet à partir de bois et de pierres que je trouve... Je pense pouvoir déplacer des choses..."

C'était plus embarrassant que prévue. Sans doute a-t-elle les capacités d'aider et de faire quelque chose de ses dix doigts. Mais la de suite, rien de précis ne lui viens en réponse. Le fait que le Lutraï ait débusqué son appétit n'aida pas. Jetant un œil sur sa droite, poursuivant leur progression attentive, elle lui répondit:

"Je n'ai pas si faim que ça, cela pourra attendre." Il suffit de s'en persuader pour que cela devienne le cas suffisamment longtemps.

Et il allait en effet probablement être difficile de se faire embaucher en tant qu'hybride... surtout avec des traits aussi évident. Enfin bon sait-on jamais ? De toute façon, il est hors de question qu'elle se laisse "entretenir" par qui que ce soit. Lorsqu'elle est vagabondait seule, il n'y avait aucun problème à ce qu'elle flanne et galère à droite à gauche (n'ayant souvent pas vraiment le choix). Mais ici, elle a envie de se rendre utile pour les autres. Il faut qu'ils puissent compter sur elle. Une chose est certaine encore une fois, ce ne sera pas une femelle de tout repos.

Suspectant depuis quelques moment, comme Helki l'a probablement remarqué lui aussi, les déplacements d'un individu de taille moyenne sans vraiment identifier sa race, elle tira avec deux de ses doigts le vêtement de Helki. Il s'agissait de l'inciter à profiter d'un moment d'agitation dans la foule, provoqué par quelque querelle marchande pour s'éclipser par la droite via une courte ruelle qui les feraient rejoindre de nouveau la grande rue à peine un patté de maison plus loin. Si cela marchait, ce qui ne devrait pas être trop difficile, cela les rapprocheraient même probablement, de leur objectif. Si elles ne les a pas perdu en choisissant cette voie dérobée...




( Pas de soucis. Courage Renard, tu n'es pas seul. )
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mer 11 Nov - 05:22 (2015)    Sujet du message: Un réveil agité Répondre en citant

Shvanty a écrit:

Il lui lâcha la taille par la même occasion pour juste lui attraper le bras. Ça serait plus confortable pour elle et sans doute moins intrusif de sa part. Ils se mirent en route pour aller en la demeure de Kudhja où Shvanty resta bien silencieux durant le trajet. Trop occupé à observer les bâtisses et autres architectures magnifiques d’Harmonia. Celle de Kudhja était semblable aux autres finalement, rien de réellement excentrique. Mais une fois à l’intérieur, la vrai personnalité de leur hôte ressortait d’une façon très drastique. Pas mal de belles soieries accrochées sur les murs ainsi que des meubles en bois d’une très bonne facture, sans doute composé par les plus grands artisans du coin. En tout cas, le tout faisait très luxueux… Une chose que Shvanty ne supporta pas vraiment, il avait l’impression de ne pas être à sa place… Lui qui était encore qu’un vagabond il n’y avait pas si longtemps que cela. Heureusement, il était tombé sur une véritable belle âme en chemin. Il laissa les deux parler, il n’avait pas grand-chose à dire pour le moment. Luttant de son mieux de son envie de tourner les talons pour quitter ce monde plus qu’inadapté à sa condition. Il resta cependant quand même attentif à Mi’toko, l’observant par la même occasion. Le fin mot de cette histoire n’avait pas l’air très joyeux. Quand il l’a senti hésitante et un peu réticente a franchir le seuil de la porte, il lui posa doucement les mains dans son dos et il lui souffla :

« Ne t’en fais pas, je suis derrière toi. Tu peux avoir confiance. Tu ne seras plus jamais seule. »

Il la serra doucement dans ses bras tout en l’embrassant dans le cou. Oui, un geste un peu déplacé, mais dans la circonstance, il pensait que ça serait une très bonne idée. Il fallait lui donner du courage, et sans doute que l’amour était le meilleur moyen de lui insuffler l’impulsion nécessaire. Il lâcha son étreinte avant d’inciter Mi’toko à avancer.


Les mots de Shvanty, bien qu'un en particulier plus que les autres, résonnèrent avec une force toute particulière aux oreilles de Mi'toko qui se tendit alors d'un seul coup comme de peur qu'il ne vienne briser le peu de résistance qu'il lui restait. Malheureusement pour elle, le Namra Runa'hy n'en resta pas là et c'est avec une surprenante rapidité et douceur à la fois, qu'il l'enlaça, provoquant chez elle une raideur incontrôlée. Traître... d'abord les mots et maintenant les gestes qui provoqueraient sa perte ?... Alors qu'elle tentait toujours tant bien que mal de résister, elle sentit son souffle chaud se diffuser sur le poil de sa nuque, lui provoquant d'agréables chatouillis. Et, avant qu'elle n'ait pu se poser la question de savoir s'il lui réservait encore d'autres surprises de ce genre, elle sentit ses lèvres se plonger fiévreusement dans son cou. Assurément, elle se sentait pour le coup bien moins seule, submergée qu'elle était, elle eut au contraire bien du mal à ne pas fermer les yeux pour se laisser aller à ce qui était un contact bien trop doux en telle circonstance... Et déjà, il était trop tard, envolée la résistance, quand il la relâcha, elle fit un pas en avant bien malgré elle, avec l'étrange impression de marcher sur un nuage. Dangereuse impression que celle-ci si elle ne mettait pas rapidement quelques barrières à tout cela... Néanmoins, elle ne fit pas plus d'un pas, avant de se tourner vers Shvanty pour lui lancer un regard mi-inquiet, mi-défiant. Plus jamais seule avait-il dit ? Il y avait des promesses qu'il valait mieux se garder de faire à moins d'être absolument sûr de soi, et elle espérait qu'il en avait conscience...

Alors que Kudhja attendait patiemment que sa jeune sœur se décide à faire ce pas qu'il lui semblait si difficile à faire, et il le déplorait, il ne fut pas insensible au soutien que le mâle qui l'accompagnait vint lui témoigner. Si seulement le précédent avait pu avoir la moitié de la prévenance et de la présence d'esprit que celui-ci, il leur aurait sûrement été bien plus simple de reprendre contact avec leur sœur... Mais l'heure n'était pas au regrets, la chance de croiser sa route lui avait été enfin donnée, et à lui seul, alors il n'était pas question de la laisser s'échapper. C'est d'un ton qui se voulait rassurant que le Löwe ajouta en offrant une chaise à sa cadette :


« Et personne ici ne te veut de mal petite sœur. Bien au contraire, cette discussion ne peut être que bénéfique à chacun d'entre-nous. Me donneras-tu une chance de te le prouver? »

La voix de Kudhja ramenant brusquement Mi'toko à une réalité toute autre, cette dernière détacha vivement le regard de Shvanty pour tourner la tête vers son frère, qui l'invitait toujours à venir prendre un siège. Toute cette sincérité dans son regard la désarma, et quand elle tournait la tête, c'était pour croiser le regard rassurant et encourageant de Shvanty. Les deux mâles semblaient comme avoir combiné leurs efforts sans le savoir pour la pousser dans un sens et dans un seul. Alors, elle ferma les yeux, inspira profondément, et finit par aller prendre place sur le siège que lui avait réservé son aîné. Non sans lancer des regards peu rassurés autour d'elle, les oreilles légèrement basses, et en se forçant à ne pas garder le regard rivé sur Shvanty, de peur qu'elle ne lui donne trop d'importance sans le vouloir...

Kudhja attendit ensuite que le jeune mâle prenne place, puis, il s'installa lui-même dans une sorte d'épais siège recouvert de molletonneux coussins, un sourire doux aux babines. Après quoi il demanda :


« Alors, par quoi préférez-vous commencer ? Le mystère entourant les origines de ce jeune mâle ou bien, une bonne discussion de famille ? »

À l'entente des mots « discussion » et « famille », Mi'toko se crispa. Kudhja sembla vouloir amorcer un début de phrase, regrettant sûrement d'avoir présenté les choix qui s'offraient à eux de cette manière, mais Mi'toko le coupa aussi sec en rétorquant d'une voix légèrement tremblante :

« On est là avant tout pour permettre à Shvanty d'en apprendre plus sur sa race et ses semblables... »

L'attitude fuyante et sur la défensive de sa sœur peina encore une fois Kudhja qui décida cependant de se contenter d'acquiescer brièvement avant de se tourner vers le jeune mâle à la fourrure sombre.

« Bien, par où souhaitez-vous commencer dans ce cas Shvanty ? »

Le Löwe attendit la réponse de celui-ci tandis que Mi'toko faisait de son mieux pour contrôler son envie de s'enfuir à toutes pattes.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:47 (2017)    Sujet du message: Un réveil agité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.