Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Grand besoin de se changer les idées
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 14:08 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Cela faisait maintenant une bonne dizaine de minutes qu'ils avaient quitté la chambre pour arpenter les rues à la recherche d'un endroit où manger et elle n'avait pas desserré vraiment les crocs. Quelle bonne compagnie elle faisait. Shvanty allait finir par regretter de n'avoir pas filé rejoindre les deux autres à force... Il fallait vraiment qu'elle prenne sur elle et qu'elle chasse ses inquiétudes et tracas de son esprit, au moins le temps d'une demi-journée. Sinon, comment pourrait-elle décompresser suffisamment pour refaire le plein d'énergie avant de reprendre leur quête ? Mais elle n'y pouvait rien, le souvenir du visage offusqué de la petite Hybride n'arrivait pas à quitter ses pensées...
Mi'toko soupira discrètement, parfois, elle se disait que ce serait juste plus simple d'être quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui ne se prenne pas la tête si facilement pour tout et rien... Ce serait tellement plus facile pour elle... et pour les autres... Néanmoins, elle admirait la patience et la compréhension de ce mâle qui l'accompagnait. Il n'avait pas eu une remarque désobligeante, pas un grincement de crocs, pas un soupir d'exaspération de devoir supporter le silence et la moue maussade qu'elle lui imposait. Et... pour le coup, elle lui en était vraiment très reconnaissante. Il était... vraiment adorable avec elle... Mais peut-être était-ce tout simplement dans la nature de celui-ci ? Elle se garda donc bien de se faire de fausses idées. Mais elle voulait en tous cas le remercier de son comportement exemplaire envers elle, alors, elle se mit un bon coup au derrière pour relancer un semblant de conversation. Même si ce fut assez maladroitement.


« Je crois qu'elle a été très vexée. Mais elle prend la mouche si facilement... Enfin, je suppose qu'il vaut mieux changer de sujet sinon je risque de finir par t'agacer avec mon inquiétude. Oh, tiens, que dis-tu de cette taverne ? Elle a l'air petite et chaleureuse, on ne devrait pas être trop bousculés et la nourriture ne devrait pas mettre trop de temps à être servie. Ce serait parfait, non ? »

Une chance qu'ils viennent de tomber sur cette petite enseigne à la façade vraiment charmante. Au moins, ça lui donnait une occasion de ne pas s'embourber davantage dans ses excuses malhabiles. Et l'endroit, tenu par des Horang'is semblait-il, semblait réellement accueillant et chaleureux. Ne restait donc plus qu'à attendre l'avis de Shvanty sur la question. Et... espérer qu'il passe sur son amorce de conversation hasardeuse et un peu pitoyable... Pas de doute, elle se rendait elle-même compte qu'elle devrait être un peu au bout du rouleau pour ne plus avoir en tête que des choses pas très positives. Il fallait définitivement qu'elle trouve le moyen de remédier à cela. Elle ne savait juste pas comment. Mais peut-être qu'en essayant juste de profiter de l'instant... Oui, ce serait déjà un bon début.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 14:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 10:22 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Après une petite marche de dix minutes presque totalement silencieuses, Shvanty savait que Mi’toko était pas mal stressée, à cause de la petite scène d’Anushka. En un sens, la réaction de la petite hybride était logique, mais il fallait la prévenir qu’il fallait faire preuve de prudence, peu importe le lieu. La cité de Ràn ne dérogeait pas à la règle. Lorsque Mi’toko prit la parole, le mâle l’écouta attentivement. Il avait vu juste. Bon, maintenant son rôle était de la détendre pour qu’elle passe un bon repas ! Il passa alors derrière elle pour se permettre une chose à laquelle elle ne s'attendrait sûrement pas, lui attraper doucement les épaules en lui caressant doucement. Il prit alors la parole :

« Allons, tu sais, notre rôle et de faire en sorte que tout le groupe soit en sécurité. Certaines choses ne sont pas plaisantes à entendre mais c’est de notre devoir de prévenir. Elle comprendra plus tard que c’était pour son bien, et qui sait ? Peut-être qu’Helki pourra la faire réfléchir sur la question. Sinon oui, ça a l’air d’être un lieu chaleureux et plutôt convenable. De toute façon, ça ne peut être que mieux que nos pique-niques improvisés sur les routes ! Allons-y ! »

Bon, certainement qu’il avait de nouveau franchi une barrière mais sans doute que celle-ci était nécessaire pour la mettre un peu plus en confiance. Il lui prit alors la main pour l’entrainer dans la taverne à sa suite. Ca oui, ça allait bien lui changer les idées pour sûr ! Il alla s’installer avec elle à l’une des tables libres de l’auberge en lui tirant sa chaise pour qu’elle prenne place. Reste plus qu’à voir si l’audace serait payante. Parce qu'il en faisait pas mal preuve pour la mettre à l'aise à cet instant précis. Et il devait reconnaître que c'était quand même assez déroutant pour lui-même que le bien-être de Mi'toko le préoccupe autant.

_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 12:59 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Non, effectivement, Mi'toko ne s'était vraiment pas attendue à ce que Shvanty se montre décidément de plus en plus familier à son égard. Les mains du mâle sur ses épaules la firent légèrement frissonner alors qu'il lui soufflait à l'oreille des paroles doucement rassurantes, ce genre de contacts lui était devenu tellement... peu habituel... Un sourire maladroit se dessina sur les babines de la blanche Lycane d'apparence tandis qu'elle acquiesçait avant de se laisser entraîner malgré elle à l'intérieur de la bâtisse et guider entre les tables par le Namra Runa'hy à l'attitude qui lui parut très assurée. Ce dernier alla même jusqu'à lui tirer une chaise pour l'inviter à s'asseoir, d'une manière exquisément galante d'ailleurs, quand il leur eu trouvé une table libre et Mi'toko se surprit à lui sourire un peu niaisement en retour.

Oh bon sang... elle ne savait pas très bien ce qui était en train de se passer, tout ça semblait un peu... surréaliste. Mais elle n'avait définitivement pas envie de se torturer l'esprit plus qu'elle ne l'avait suffisamment fait jusqu'ici aujourd'hui. Shvanty avait raison, tout se passerait bien pour Anushka, ils pouvaient faire confiance à Helki pour cela. Et, si ce n'était pas le cas, ils sauraient au moins comment trancher concernant ce point. Et... Oh stop ! Tout irait parfaitement bien pour eux ! Mi'toko prit une grande inspiration en fermant les yeux puis expira. Shvanty se donnait du mal pour lui faire passer un bon moment et lui faire oublier le stress des derniers jours, ça se voyait, pourquoi lui gâcher son travail ? Alors stop. Ils allaient profiter de ce repas en tête-à-tête pour se vider l'esprit et le reste importait peu pour le moment.

Comme pour appuyer cette décision, une serveuse Horang'ie vint leur souhaiter la bienvenue et leur énoncer la liste des plats servis par l'établissement aujourd'hui. Mi'toko hésita mais Shvanty l'étonna à nouveau en commandant un plat de viande à partager ensemble, composé de morceaux de choix divers marinés qui ne connaitraient qu'une brève cuisson avant de leur être servis accompagnés de pommes de terre braisées et d'un peu de verdure, ce qui était plus qu'à sa convenance. Décidément, plus le temps passait, plus la jeune femelle avait le sentiment de porter sur ce mâle au tempérament tout sauf solitaire un œil complètement neuf. À moins que simplement se rendre compte qu'elle apprenait à le connaître bien trop lentement lui faisait prendre conscience qu'elle aurait aimé en savoir bien davantage sur lui. Une chose que son instinct l'avait toujours poussée à faire sans qu'elle ne sache encore pourquoi.

Le temps avait eu tendance à bien trop leur filer entre les griffes depuis que leurs routes s'étaient croisées... Et ils n'avaient jamais vraiment eu l'occasion d'aller jusqu'au bout de ce qu'ils avaient entrepris ce premier soir qui avait été celui de leur rencontre... Pourtant, depuis, Mi'toko n'avait eu de cesse de guetter les moments pour s'entretenir un peu mieux avec lui. Mais il y avait eu les soucis, les inattendus, Anushka, les intempéries, les crises à gérer, le groupe à consolider... Et bien, peut-être que la voilà enfin cette chance qu'elle avait tant guetté. Mi'toko se jura donc de ne pas la laisser passer cette fois !

Se détendant enfin un peu, elle profita de l'attente avant l'arrivée de leur plat pour entamer une vraie conversation avec Shvanty, face à face, yeux dans les yeux, cette fois, rien ne pourrait venir interrompre cet échange privilégié ! Privilégié ? Est-ce qu'elle avait vraiment eu ce genre de... ? Heureusement les mots dépassèrent sa pensée.


« Dis donc cher ami, j'ai comme l'impression que vous me connaissez un peu trop bien. Pour quel genre d'amie vais-je passer moi à côté d'un comportement aussi zélé que le vôtre ? »

La plaisanterie était clairement destinée à détendre l'atmosphère et faire partir la conversation sur un ton léger mais il y eu comme un raté dans les battements de cœur de la jeune femelle alors que celle-ci essayait d'arborer une attitude faussement moqueuse. C'est peut-être bien ce qui la poussa sans s'en rendre compte à continuer la conversation sur une voie dans laquelle elle n'avait pas pensé un seul instant s'engager.

« Non sincèrement, c'est... touchant... J'ai l'impression qu'on se donne beaucoup de mal pour essayer de me soutenir... Et du coup... que vous avez un peu toujours les yeux sur moi Anushka et toi... Enfin... peut-être plus toi qu'elle, mais ce n'est peut-être bien qu'une impression... »

Houlà ! Ça ce n'était pas spécialement nécessaire de le préciser ! Bravo ! On ne pouvait pas faire plus ambigu que ça ! Heureusement, Mi'toko avait de la ressource et c'est bien vite qu'elle amorça un virage à cent quatre-vingt degrés pour poursuivre la conversation dans un tout autre sens.

« Enfin... tout ça pour dire que ça doit être un peu pesant par moments, non ?... Me voir toujours inquiète et soucieuse de tout avec mes histoires de quête et l'importance de cette mission... alors que je ne suis jamais totalement claire au sujet de tout... Et j'en suis sincèrement navrée... J'espère de tout cœur que ni toi ni Anushka n'avez fini par regretter votre décision de vous embarquer dans cette histoire... En plus... tu avais déjà pas mal de soucis avant ça alors... »

Et, là, elle venait juste de plomber l'ambiance... En deux minutes seulement. Darh, comment avait-elle laissé une fois de plus ses inquiétudes prendre le pas sur tout le reste ?... Bon d'accord, elle se souciait sincèrement du ressenti de Shvanty et Anushka sur l'évolution de cette satanée quête dans laquelle elle les avait enrôlés mais... ce n'était pas de ça en priorité qu'elle voulait ou devait parler bon sang !
La blonde se fustigea intérieurement, rageant contre son incapacité à simplement aller droit au but sans prendre de chemins détournés. Si ça continuait comme ça, elle risquait bien de la fiche tout simplement en l'air sa chance ! Toute seule, comme une grande !
C'est alors que la mine de Mi'toko s'assombrit soudainement. Toute seule ?... Ou bien, parce que quelqu'un la poussait à le faire ?... Quelqu'un ? Ou le souvenir de quelqu'un ?...
Elle soupira en fermant un court instant les yeux. Elle était une idiote, un point c'est tout. Une idiote et une femelle compliquée... bien trop compliquée... même pour elle-même... Belle récompense pour Shvanty que la mine sombre qu'elle devait tirer à cet instant précis en tous cas... Pourvu qu'elle ne lui coupe pas purement et simplement l'appétit...

_________________
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 09:18 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Oui, Shvanty avait deux grandes oreilles et il savait parfaitement s’en servir. A croire que le fait de se faire traquer à travers tout Cérès lui avait tout de même apporté un plus ! C’est pour cela qu’il n’eut aucun mal à commander un repas qui leur conviendrait à lui et à Mi’toko. Sans doute que l’attention lui ferait plaisir, où peur ! Heureusement, elle le prit plutôt bien, en le taquinant même un peu. Ca faisait plaisir de la voir aussi détendue pour une fois, mais cela ne dura pas longtemps, chassez le naturel, il revient au galop. Elle lui parla alors de ses inquiétudes, de ses peurs concernant le groupe. Tout en l’écoutant, il se mit à réfléchir. Il trouva alors rapidement les mots pour tenter d’apaiser la shamane, c’est donc dans un sourire qu’il prit la parole :

« C’est juste normal de faire attention aux gens qu’on apprécie. Surtout quand elle a les épaules aussi chargées que les tiennes, non ? Il faut bien que quelqu’un t’aide avec tout ça. »

Qu’est-ce que ?... C’était quoi ce sous-entendu pas du tout… discret ? Intelligent ? C’était quasiment du rentre dedans à ce niveau-là… Pourquoi est-ce qu’il lui avait dit ça ? C’est vrai que c’était étrange de sa part mais… c’était à ne plus rien y comprendre. Les joues rouges, heureusement couvertes par sa fourrure noire, il reprit la parole en essayant de reprendre ses esprits :

« Tu sais, errer comme un solitaire à travers Cérès, c’est survivre. Depuis que je te suis, j’ai de nouveau l’impression de vivre et ça, c’est vraiment quelque chose de précieux. Donc non, je ne risque pas de regretter d’avoir fourrer mon museau là où je n’aurais pas dû. »

Bon… c’était bien touchant tout ça, mais il fallait maintenant essayer de détendre l’atmosphère ! Sans doute qu’elle culpabilise d’avoir amené ce genre de sujet dans leur tête à tête. Donc c’était à lui de jouer pour lui décrocher un beau sourire. Il ne savait pas vraiment pourquoi son état le préoccupait autant, ça ne lui ressemblait tellement pas. Ça ne devait pas être grand-chose, sans doute qu’il voulait faire des efforts et… Non, Shvanty ne voulait pas réellement s’avouer que le bien être de Mi’toko le préoccupait bien plus que le fait d’être traqué. Il prit alors la parole sur un ton plus léger, voir plus enfantin. Dans le but de la faire rire un peu :

« Par contre, on ne devrait pas se prendre la tête comme ça, on devrait juste profiter d’être en bonne compagnie. Enfin, j’ose espérer que je suis à la hauteur de mes prétentions. »

L’humour par la vantardise, c’était risqué mais un peu d’autodérision ne faisait de mal a personne, si ?
_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 12:27 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Alors qu'elle se morfondait intérieurement comme elle savait si bien le faire, Shvanty, lui, se contenta de répondre le plus naturellement du monde et de manière très simple et détendue à ses questions et ses doutes, coupant d'ailleurs court à toutes ses tergiversations. Elle posa d'ailleurs des yeux assez hésitants sur lui. Est-ce qu'elle était reconnaissante du fait qu'il essaye simplement de passer à autre chose en lui demandant de ne pas s'inquiéter autant ? Ou bien, est-ce qu'elle était un peu déçue qu'il n'ait visiblement aucunement saisit la moindre des allusions qu'elle avait faite de manière si... grossière ? Peut-être un peu des deux. Mais au moins, le message était clair à présent, il était loin d'être un idiot. S'il n'avait pas saisi ses maladroites et involontaires perches, ou bien, s'il faisait mine de ne pas avoir compris, c'était qu'il n'était affirmativement pas intéressé par elle dans ce sens. Bien. Comme ça, plus besoin de se prendre inutilement le chou. Elle répondit alors dans un sourire un peu forcé :

« Normal, oui. »

Pas besoin de vous dire combien elle se sentait deux fois plus idiote et pitoyable à présent. Mais c'était une douche froide nécessaire. Et ça allait leur permettre justement de repartir sur de bonnes bases, sans tensions ni fausses idées. Et puis... comme ça, ce sentiment de culpabilité finirait gentiment par la lâcher... Il n'empêche que la jeune blonde soupira, discrètement, elle l'espérait tout du moins. Et c'est cette fois dans un sourire bien plus sincère qu'elle ajouta :

« Je suis contente d'avoir au moins pu te permettre de te sentir vivant à nouveau dans ce cas. S'il peut résulter quelque chose de positif de tout ça alors, tant mieux et, sûrement qu'il n'y aura rien à regretter. »

Oui, si finalement Anushka et lui, oh et, Helki bien sûr, il ne fallait pas l'oublier à présent, arrivaient à retirer du bon de cette aventure, finalement, est-ce que la finalité de leur quête et les révélations auxquelles ils devraient encore faire face pourraient leur faire regretter de s'être joints à cette aventure ? Elle espérait sincèrement que non, et que les aspects positifs de leur voyage seraient suffisamment nombreux pour contrebalancer ceux moins reluisants ou moins plaisants de ce que les Élémentaires risquaient de leur dévoiler. Elle soupira néanmoins encore, mais intérieurement cette fois. Pourquoi tout devait être aussi compliqué ?

Bien, une promesse à elle-même devait être faite : plus question de penser à cela de tout le reste de la journée. Elle aurait bien assez le temps de le faire par la suite. Encore et encore et... Bref ! Il était temps de VRAIMENT passer une bonne fin de journée ! Et d'ailleurs, elle avait un petit ego à gentiment remettre en place. Un sourire malicieux sur les babines, les yeux pétillants d'une moquerie toute innocente, elle articula alors avec amusement et soin cette réponse à l'adresse de son camarade de table :


« Oh, je ne sais pas, je vous pensais plus humble que cela monsieur. »

Ce n'était pas très gentil quand même ! Amusant, mais pas très gentil ! Shvanty était d'une telle patience, d'une telle compréhension, et en plus, il savait être drôle, comment prétendre une seule seconde qu'il ne soit pas de bonne compagnie ? Non, de tels propos ne tenaient pas la route, et c'est bien pourquoi Mi'toko rit quasi-instantanément après sa réplique, absolument pas sérieuse. Et, puisqu'il n'était plus question de sérieux pour le moment, elle ajouta sur un ton plus enjoué :

« Plus sérieusement, tu as raison. Pardonne-moi. Et profitons, simplement. L'odeur qui vient des cuisines me titille méchamment les narines, je sens que l'attente va être un véritable supplice. Tout ici sent tellement bon... Ça va clairement nous changer des ragoûts, des noix et de la viande séchée. Et ton estomac d'ailleurs ? Il n'a pas trop été malmené par ma tambouille de voyage ? Je ne suis, il faut humblement l'avouer, pas la meilleure des cuisinières. Mais avec de la chance, peut-être qu'Helki saura cuisiner et sauver vos pauvres petits ventres de la famine et de l'indigestion lors de nos prochaines escapades ? »

Après tout, chacun son tour, non ? Et l'auto-dérision ça la connaissait parfaitement également.
_________________


Dernière édition par Mi'toko-chan le Mar 2 Sep - 10:08 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 09:00 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Bon, elle semblait se détendre peu à peu, ce qui était une très bonne chose. Maintenant, ça allait être à lui de la distraire suffisamment pour qu’elle ne s’ennuie pas. Il serait dur de lutter contre l’appétit, mais il pouvait le faire patienter. Avec suffisamment de doigté. Tout n’était qu’une question de finesse en somme. Il l’écouta alors, en étant un peu ailleurs par moment. Elle avait une voix douce, belle et tellement agréable à écouter. Et son sourire la rendait tellement… L’esprit du jeune mâle fit un tilt, réalisant une chose qu’il aurait du reconnaître plus tôt. Elle lui plaisait, c’était indéniable. Enfin, c’était trop tôt et puis… il ne voulait pas revivre son passé une nouvelle fois. Alors il fit mine de rien et il répondit alors à son ’’amie’’ :

« Ça fait du bien parfois d’être un peu vaniteux. Tant que ça reste bien dosé. Tu devrais essayer un jour. »

Il lui fit alors un clin d’œil un peu taquin. Ca ne faisait de mal à personne. Surtout quand on était avec la bonne personne. Hum… Finalement, malgré son air assuré, Shvanty n’était pas vraiment fier au fond de lui. Avec cette nouvelle problématique qui le faisait un peu culpabiliser envers son ancienne famille… Bon, il ne faut en aucun cas gâcher ce moment ! Il devait juste être lui-même et ça irait ! Les prises de tête, ça sera sans doute pour ce soir mais pas maintenant ! Il était en galante compagnie tout de même ! Ça ne serait pas respectueux envers Mi’toko. Il répondit alors dans un sourire :

« Nous ne parlerons uniquement pendant cette saison que de bons repas préparés avec soin ! Mais nos repas de route étaient tout de même de bonne qualité. Et peut-être qu’une vocation pourra naître chez Anushka où Helki, qui sait ? Et puis, je demande à goûter a de la cuisine plus élaborée de ta part. Après tout, tu dois être la reine de l’assaisonnement, avec le nombre d’herbes que tu dois avoir à ta disposition, donner du goût à une belle viande ne devrait pas te poser problème et tu nous l'as déjà prouvé. »

Elle devait bien avoir une idée de quelles herbes sont comestibles ou non. Avec un peu d’imagination, il était certain qu’elle ferait des merveilles. Il n’était pas trop inquiet pour ça d’ailleurs, il savait qu’elle avait de la ressource. Mais il voulait en tout cas goûter ! Il serait honnête avec elle, sauf si ça ne lui plait pas ! Ah ah. Non, Shvanty n’était pas difficile au niveau de la nourriture, tant qu’il peut manger, ça lui va. Il ajouta alors :

« Et puis, je sais que tu cuisines très bien en temps normal. Que dirais-tu d'un équipier pour t'assister ? Je suis sûr qu’à nous deux, rien nous résistera. Nous avancerons main dans la main vers la réussite. »

Pour accompagner ses propos, le mâle avait attrapé l’une des mains de la shamane. Un contact doux et agréable. Et il réalisa alors qu’il s’était permis une trop grande liberté. Rougissant, il lâcha la main de Mi’toko dans un air embarrassé. Il baissa du coup la tête en répondant :

« Hem… pardon je me suis un peu emporté, mais ça serait sympa quand même. »

De passer du temps avec toi. Heureusement pour lui, le repas était en bonne route, sans doute que ça serait le meilleur moyen pour éviter ce genre de bourde de son esprit. Sois toi-même. Il avait de ces idées…
_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 11:37 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Au clin d'œil taquin de Shvanty, Mi'toko répondit par un sourire tout aussi espiègle, dévoilant de beaux crocs blancs, et en décrétant :

« Huuum, très peu pour moi, merci bien. On aura bien assez d'un vaniteux dans le groupe. »

Par contre, la longue tirade concernant la cuisine, et, plus précisément, sa cuisine, du mâle la doucha quelque peu. Elle ne s'attendait pas à des éloges mais là, il avait carrément l'air de ne pas penser que ça méritait le moindre compliment, à part un qui semblait un peu forcé. Parce que laisser sous-entendre que ça serait peut-être bien si Helki ou Anushka pouvaient prendre le relais... Bon... au moins, il avait l'air de dire qu'elle leur avait servi des plats « potables »... Ha ha... Elle avait pourtant essayé de s'appliquer justement les fois où elle avait eu de quoi leur faire des ragoûts et de la viande à la broche... et justement en assaisonnant au mieux...

D'un coup, la blonde ne sourit plus autant. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir été sincère. C'était sûrement mieux que de la laisser se faire des illusions... Au moins comme ça, elle savait qu'elle avait encore des progrès à faire dans le domaine. Elle devait garder ça en tête, et certainement lui être reconnaissante de la pousser à s'améliorer. N'empêche que... elle se sentait quand même un peu mal d'apprendre qu'elle n'avait pas fait preuve d'un grand talent pour rendre leurs repas au moins plus que mangeables durant ce voyage. Il fallait savoir qu'il en fallait peu à Mi'toko pour douter d'elle-même. Mais elle se força malgré tout à sourire en répondant beaucoup plus timidement :


« Je devrais pouvoir me débrouiller dans ce domaine oui. »

Elle eut alors un peu peur de re-plomber l'ambiance et s'apprêta à prendre sur elle pour faire preuve de plus d'enjouement et de cordialité à nouveau quand Shvanty la surprit en lui faisant une espèce de déclaration enflammée sur une possible association entre eux en cuisine. C'était bizarre... ça aurait dû sonner comme une tentative pour rattraper la partie de son discours plus retenue et peu élogieuse mais... il avait une drôle de lueur dans les yeux, on aurait qu'il... Elle n'arrivait même pas à savoir clairement... Sa réaction et ses propos étaient juste vraiment étranges... et donnaient le sentiment d'être complètement hors-propos... Ou en tous cas, de ne pas avoir de rapport avec la cuisine... Mais elle devait se faire des idées... Son esprit lui jouait sûrement des tours en lui laissant entendre ce qu'elle voulait entendre et non ce qui devait être la vérité tout simplement...

Elle bataillait intérieurement pour ne pas encore se faire de fausses idées quand il lui saisit carrément la main pour, non pas juste la serrer avec la passion qui aurait dû être le fait de s'être laissé emporté par ses propos mais, faire preuve d'une espèce de douceur... Et elle eut clairement le sentiment qu'il en profita pour caresser sa main, ce qui la laissa sans voix, la gorge nouée par une émotion qu'elle n'avait plus ressentie depuis un long, très long moment, et qui emballa son cœur en faisant se répandre en sa poitrine une chaleur doucereuse. Elle resta alors là à fixer cette main qu'il tenait entre les siennes, hébétée, comme si elle venait de subir un choc si violent qu'elle ne savait plus très bien où elle était ni ce qui était en train de se passer.

C'est quand il lui lâcha hâtivement la main qu'elle revint plus ou moins à elle. La scène dans sa totalité n'avait duré qu'une petite minute à peine, peut-être même moins, mais elle avait pourtant le sentiment de revenir d'un long voyage au coeur d'une étendue de brumes épaisses. Des brumes qui avaient beau ne plus obscurcir sa vue, lorsqu'elle remarqua la mine embarrassée de Shvanty, ces dernières demeurèrent néanmoins un amas épais dans son esprit. Elle ne comprenait... vraiment plus grand-chose... Mais elle était maintenant intimement persuadée que quelque chose était en train de produire. Quelque chose... de pas normal... dans le sens... où c'était quelque chose qui ne devrait pas se produire entre des amis...
Maladroitement, elle sourit, embarrassée à son tour et eut bien du mal à trouver ses mots.


« Euh... ça pour de la déclaration... C'était... »

C'est pile l'instant que choisit la serveuse pour refaire son apparition et déposer au centre de la table un énorme plat fumant et humant délicieusement bon avant de repartir après leur avoir souhaité bon appétit. Sauvés par la nourriture ! Et par une serveuse et des cuisiniers au timing exemplaire. Mes dieux, elle n'aurait pas eu cette opportunité de passer complètement à autre chose qui lui aurait été offerte elle... Elle préférait ne pas y penser et, dans une mine rayonnante d'une allégresse qu'on pouvait sentir clairement surjouée, Mi'toko huma le plat et saisit ses couverts, les mains légèrement tremblantes, en déclarant :

« Huuum, ça sent tellement bon ! Je suis d'avis d'attaquer le plus vite possible avant que ça ne refroidisse, ce qui serait bien dommage ! Bon appétit ! »

Et sans plus de cérémonie, elle entama le plat sans tarder. Bien que son estomac ne soit à l'état actuel qu'un pauvre petit bocal remplit de papillons qui voletaient en tous sens dans un ballet de chatouillis ininterrompus... Difficile de ressentir la faim dans ces conditions. Heureusement, l'adage qui disait que l'appétit venait en mangeant n'était pas totalement faux. Elle se remplit donc la panse beaucoup plus joyeusement à partir du milieu du repas, et quand celle-ci fut remplie à ras-bords, elle fut bien forcée de déclarer forfait. Elle se retrouva donc avec l'estomac aussi plein à craquer de bonne nourriture que sa pauvre tête, toute aussi farcie, l'était d'interrogations. Et quel souc c'était là-haut... C'était d'ailleurs bien pour ça qu'elle s'était gardé de faire autre chose que des compliments sur les mets qui leur avaient été servis pendant tout le repas...

Elle s'enfonça alors d'un coup dans sa chaise et tapota son pauvre ventre distendu.


« Toute cette nourriture... Toute cette viande... C'était délicieux, je suis repue. Mais j'ai l'impression d'avoir clairement fait un abus... »

En même temps, une telle abondance après des mois de frugalité plus ou moins précaire, l'organisme en prenant forcément un coup. Elle aurait dû être plus raisonnable... Mais gaspiller était une chose qu'elle détestait faire... Heureusement, Shvanty avait eu un peu plus d'appétit qu'elle, elle n'aurait clairement pas pu manger la moitié de ce qui leur avait été servi. Un silence s'installa alors qu'elle osa jeter un regard hésitant sur le mâle, son esprit toujours assaillit de questions. Elle aurait donné cher pour savoir ce qu'il pensait à cet instant précis... Parce qu'elle ne savait plus vraiment quoi penser de cette soirée... Et pour le coup, elle ne savait plus trop comment orienter la conversation non plus...
_________________
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 09:12 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Une fois le plat de viandes servi, le petit couple ne se fit aucunement prier pour l’attaquer sans pour autant faire preuve de férocité. Il y en avait bien assez pour deux ! Voir même un peu trop parce que même ce grand mâle qui avait beaucoup d’appétit en règle générale avait failli s’avouer vaincu. Mais ça serait tellement dommage de gâcher de telles pièces de viande… alors il s’était un peu forcé, quitte à être plus que rempli que Mi’toko. Ca faisait un petit moment qu’ils n’avaient plus eu l’occasion de manger autant. En tout cas, ça faisait du bien au moral. Un bon plat bien consistant. Maintenant que l’estomac était comblé, c’était au tour de l’esprit de se manifester. Il regarda alors un instant Mi’toko d’un autre œil. Il y avait quelque chose qui l’avait toujours attiré chez elle. Ce petit charme mystérieux qu’il ne voyait que trop bien. Mais il savait que ce n’était pas sérieux, il ne pouvait rien espérer de plus à ce niveau-là. De toute façon, il serait bien trop peureux pour se l’avouer.

Mais il ferait bien un effort s’il le pouvait.

Bien entendu, il savait que maintenant, le tout allait être plus compliqué. Ses déclarations ne laissaient aucun doutes à ce sujet-là… Et le malaise était là, autant pour lui que pour elle. Comment faire ?... Il lui répondit alors tout simplement, juste histoire de discuter :


« Oui, mais c’est clairement le genre d’abus qu’il faut se permettre de faire de temps en temps. Autant profiter de ce genre d’occasion tant qu’on le peut encore. »

Un conseil plus qu’avisé et… lourd de sous-entendu également. Il était loin d’être parfait ce soir. Non en fait, il était juste lui-même actuellement, maladroit, timide et pas vraiment courageux. Mais a qui la faute ? La nature l’avait fait ainsi, le privant de son aisance à certains moments. Heureusement pour lui, lorsque la serveuse vint les débarrasser de leurs couverts, elle leur apporta un pichet d’alcool de pomme en les gratifiant d’un petit sourire complice en disant doucement : ’’Cadeau de la maison ! De la part de notre propriétaire.’’ Accompagné d’un petit clin d’œil. Dans un sourire, il reprit la parole en gratifiant la serveuse d'un sourire avant qu’elle ne reparte :

« Bon… je pense qu’on a une bonne occasion de fêter notre arrivée à Harmonia. Même si la prochaine fois, c'est moi qui t'offrirai ce genre de cadeau. Je propose qu’on lève notre verre à nous deux. Notre quête peut bien attendre un jour de plus. »

Il servit alors la shamane dans une attitude respectueuse et bienveillante avant de l’inviter à trinquer avec lui. Cérès loue cet établissement qui lui avait apporté l’occasion rêvée de détendre l’atmosphère.
_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 09:32 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Une chance pour elle, Shvanty avait de la conversation, ne serait-ce que ce qu'il fallait pour ne pas laisser un malaise s'installer entre lui et son interlocuteur, elle avait noté ça depuis un moment déjà. Tout ce qu'elle avait donc à faire en retour, c'était faire le petit effort de ne pas laisser ses tentatives aboutir en cuisant échecs et rebondir sur ses paroles simplement et aussi naturellement que possible. Rien de trop compliqué. Et dans ce domaine-ci c'était elle qui excellait.
Elle n'eut donc pas trop de mal à lui répondre, mais, elle ne put s'empêcher de lui faire savoir qu'elle trouvait un peu étrange qu'il veuille tant insister sur le fait de profiter pleinement de l'instant présent.


« J'ai comme l'impression que tu crains que l'hiver soit vraiment rude. Ou bien, qu'on quitte la Cité plus tôt que prévu. »

Ou alors, il ne voulait pas que ce moment de quiétude et d'abondance ne s'achève trop rapidement. Ou encore... de ne plus pouvoir apprécier sa compagnie seul à seul...
Elle secoua aussitôt la tête. N'importe quoi ! Il allait falloir se calmer un peu ma fille ! D'autant que, rien de tout cela n'était si surprenant finalement. Shvanty... avait beaucoup perdu, si jeune... C'était juste normal qu'il soit dans sa nature de vouloir vivre chaque instant de son présent pleinement. Il fallait vraiment qu'elle cesse de s'imaginer des choses aussi idiotes... et qu'elle fasse preuve d'un tel égocentrisme... Ou elle finirait par vraiment s'en vouloir et se sentir terriblement honteuse...

Elle avait baissé la tête en pensant cela, quand la serveuse revint tout à coup à leur table les mains chargées d'un pichet de ce qui semblait être de l'alcool. Mi'toko huma discrètement le récipient en relevant le museau alors qu'elle remerciait elle aussi la serveuse d'un air étonné. Il s'agit d'alcool de pomme. C'était vraiment généreux de leur part de faire un tel geste envers la nouvelle clientèle. Peut-être voulaient-ils s'assurer que ces deux affamés qui troquaient des herbes rares et des peaux en parfait état reviennent les voir plus souvent. En tous cas, ils avaient le geste commerçant, pour sûr. Et il était hors de question de leur faire l'affront de refuser le cadeau. Même si... Mi'toko n'était pas une grande adepte d'alcool... Enfin, d'alcool de raisin en tous cas... Peut-être que l'alcool de pomme serait plus agréable à boire ? Elle le saurait bien assez vite.
Pour l'heure, elle ne comprit pas très bien pourquoi Shvanty insista sur le fait qu'il tenait à lui offrir lui-même ce genre de « cadeau ». Est-ce qu'il n'était pas question de partage équitable entre deux amis ? Et puis, pourquoi semblait-il si joyeux et détendu tout à coup ? Un brin suspicieuse, elle lui rétorqua en prenant son verre et en le levant :


« Oh ? Et pourquoi toi ? Je pourrais très bien le faire aussi, non ? Enfin, à nous, et à une courte pause bien méritée dans ce long et incertain périple. »

Incertain, le mot collait parfaitement en cet instant précis, parce que des incertitudes, la tête de Mi'toko en était farcie. Et celle qui prédominait sur toutes les autres à cette seconde exacte était de savoir si le goût de cette boisson n'allait pas lui arracher une grimace de dégoût qu'elle devrait dissimuler du mieux qu'elle le pourrait. Étonnement ce ne fut pas le cas, et le nectar ambré lui coula agréablement sur la langue pour filer, sans qu'elle ait à se forcer pour l'avaler, tout droit dans son gosier. Elle resta dubitative, agréablement surprise, faisant claquer sa langue dans sa palet avant d'avaler une nouvelle gorgée pour vérifier que le goût ne changeait pas après la première impression. Ce ne fut pas le cas, et la saveur sucrée légèrement acide continua de lui picoter délicieusement le palais et le museau à mesure qu'elle vidait son verre. Son visage s'illuminait, elle appréciait la boisson et c'était difficile de ne pas s'en rendre compte à sa descente. Sans compte que... sa queue s'était mise à timidement battre allègrement derrière le dossier de sa chaise. Quand elle eut finit son verre, elle le reposa sans le lâcher et déclara, un grand sourire sur les babines :

« Hum, j'évite en général toutes les boissons trop fortes mais celle-ci... Cet alcool de pomme est vraiment délicieux. Il glisse dans la gorge avec délice et fait un bien fou à l'estomac après toute cette viande. Je m'en resservirais bien un verre, pas toi ? Attends, tiens. »

Ni une ni deux, elle n'attendit pas la réponse de Shvanty et lui resservit un verre. Le pichet entier fut ainsi descendu alors qu'elle débitait compliment sur compliment en détaillant les saveurs de la boisson qu'elle était en train de savourer goulument. Quand il ne resta plus une goutte de cidre, elle se leva alors soudainement et déclara :

« J'ai une forte envie de sortir me dégourdir les pattes, il faut que je bouge ! Allez Shvanty partons à l'aventure dans les rues d'Harmonia ensemble ! »

Elle contourna la table plus ou moins habilement et saisit un bras du jeune mâle pour le tirer dehors dans une attitude guillerette, saluant d'un grand geste de la main les serveurs et propriétaires qui lui rendirent des sourires bien mystérieux auxquels elle ne fit pas du tout attention. Une fois dehors, elle lâcha le bras de Shvanty, marcha un peu à ses côtés et s'étira en tournant une fois sur elle-même. Son attitude avait radicalement changé et elle semblait d'humeur toute légère et enjouée.

« Ah il fait meilleur ici ! Tu trouves pas ? Et puis ça change tous ces gens autour de nous, on se sent moins seuls mais en même temps j'ai l'impression qu'on peut profiter juste tous les deux sans être ennuyés, c'est drôle hein ? Mais t'avais raison, j'ai besoin d'une journée sans penser à tout ça. En plus c'est chouette. Ici pas besoin de dire bonjour à tout le monde et je peux faire ce qu'il me plaît ! Woups ! »

Elle venait de trébucher, sa patte avait butté contre un pavé légèrement déchaussé qu'elle n'avait pas du tout remarqué, et avait manqué de se casser la bobine. Heureusement, elle s'était rattrapée de justesse au bras droit de Shvanty auquel elle était maintenant pendue. Elle se mit alors à rire de sa maladresse, visiblement pas du tout troublée mais très amusée.
_________________
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 15:18 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Il était temps de goûter ce petit nectar, et bien même si Mi’toko lui posa des questions tout à fait légitime, il lui répondit par un simple sourire taquin et doux à la fois. C’était aux mâles de s’accommoder de cette tâche et non aux femelles. Mais il n’avait pas envie de s’attarder sur des choses aussi futiles. Après tout, ils étaient la pour passer du bon temps et non pour mettre un genre sur chaque gestes de la vie. Non, le temps était à la fête et à la délectation. Car oui, cet alcool de pomme était l’un des meilleurs qui ait pu boire pour le moment. Et il plut autant à Mi’toko visiblement qui ne tarissait pas d’éloges à son sujet. Il s’apprêtait alors à répondre mais celle-ci lui resservi alors un verre, pourquoi pas, ça ne faisait de mal à personne après tout. Il prit tout de même la parole dans un sourire :

« C’est vrai qu’il est bon cet alcool de pomme. Il n’est pas trop amer et ça se boirait presque comme de l’eau. Malheureusement, il est conseillé de ne pas en abuser. »

Conseillé oui. Ça ne voulait pas dire qu’on devait le prendre au pied de la lettre. C’est ainsi que les deux inconscients se mirent à boire sans vraiment avoir conscience de l’état d’euphorie dans lequel ils se trouvaient. Il avait lancé l’avertissement, mais même lui s’en fichait. Ils avaient besoin de ce genre de moments, même si ce n’était pas raisonnable. Une fois le pichet intégralement vide et l’estomac bien plein de nourriture et de cidre, Shvanty aurait fait volontiers une sieste pour finir la journée sur cette note joyeuse. Mais c’est un autre type de joie qui vint à sa rencontre. En effet, Mi’toko lui attrapa alors le bras en faisant le tour de la table avant de le tirer dans un sourire léger. Il n’eut pas la tentation de lui résister et il se laissa entrainer comme une marionnette.
Une fois dehors, elle le lâcha avant de s’étirer en faisant un tour. C’était mignon de la voir comme ça, presque autant que certaines de ses pensées. Il n’eut cependant pas le temps de réfléchir d’avantage car Mi’toko reprit la parole. Elle était bavarde, il ne l’avait jamais réalisé, elle cachait sans doute d’autres choses ! Il fallait qu’il en découvre plus sur elle. Lorsqu’elle se rattrapa à son bras, il l’aida à se redresser naturellement et il prit la parole sur un ton un peu charmeur, sans en avoir conscience :


« Hé, fais attention jeune inconsciente, tu pourrais blesser ce si joli visage. Je vais m’assurer que tu tiennes sur tes pattes tu vas voir. Et oui, on va pouvoir juste profiter tout les deux sans avoir personne pour nous embêter. Il faut donc profiter de cette chance pour être sincère. »

Après lui avoir caresser fugacement le visage comme l’aurait fait un amateur en drague, il attrapa Mi’toko par la taille en la serrant doucement contre lui, comme pour confirmer ses dires. Et oui, il n'y avait pas de responsabilités ici, ni de règles... Ils étaient libres de faire ce qu'ils leur plaisaient. Oui oui. Si c'était pas beau. En un sens, si elle lui demande pourquoi il la tient comme cela, il lui répondrait que c'était pour son équilibre. Il ajouta donc dans un sourire :

« Voilà, de cette façon, je sais que tu ne tomberas pas. Et je pense qu’il est grand temps de rentrer de notre expédition mademoiselle. Nous allons juste passer par un autre chemin ! Pour faire aventure !»

Et c’est ainsi qu’ils entreprirent leur marche digestive ! Les sens un peu embrumés, mais avec une certaine fierté d’avoir une fille à son bras ! Surtout aussi importante que Mi’tokooo. Durant leur petite marche, il ne se priva pas pour laisser planer quelques sous-entendus où pour reprendre possession d’elle. Il ne voulait plus la quitter d’une semelle… Elle allait tomber sinon… Et lui il ne voulait pas que ça arrive. Parce qu’il l’aimait biiiiiien. Et que ça suffisait comme raison. Après une bonne marche d’une petite demi-heure, ils étaient à nouveau devant l’auberge, Shvanty rentra donc avec Mi’toko et l’emmena dans leur chambre, non pas sans un regard amusé de l’aubergiste.

_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 09:31 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Alors qu'il l'aidait à se redresser, Mi'toko lui offrit un sourire absolument charmant en guise de remerciements, un vrai sourire, lumineux, plein d'une douce chaleur. Et de son visage, le masque d'attention bienveillante et de calme était tombé, sans pour autant être remplacé par le voile d'inquiétudes et de sérieux qu'il revêtait si souvent quand elle s'en trouvait dénuée. La Mi'toko qui faisait face à Shvanty était toute autre, elle était neuve et libérée de ces entraves qu'elle donnait l'air de devoir toujours supporter et traîner derrière elle habituellement. Peut-être était-ce la Mi'toko vraie, dépouillée d'artifices, celle, qui n'aspirait qu'à voir la lumière du jour plus souvent ? Mais qui patientait bien sagement à l'abri, qu'on lui donne l'autorisation de se montrer. Elle n'aurait pas pu être plus naturelle qu'à cet instant précis. Ni plus authentique. C'est pourquoi elle plissa d'ailleurs le museau d'un air contrarié quand il sembla remettre sa parole en doute.

« Je suis toujours sincère ! »

Mais sa caresse était si douce, si tendre. Si... Quelque chose se réveilla douloureusement en elle. Un besoin, un manque. La peur. Le froid... elle n'avait aucune envie qu'il revienne... Elle voulait qu'il la touche encore... Même si ça faisait mal... Même si c'était effrayant... Elle fut à deux doigts de passer de l'euphorie à la mélancolie, sa gorge déjà en train de se serrer et ses yeux de la picoter. Mais d'une poigne ferme, il l'attrapa et la plaqua tout contre lui pour assurer ses pas. Et les ténèbres volèrent à tire d'ailes dans sa tête. Surprise, elle le fut un peu, oui, mais elle fut surtout tout bonnement ravie. Il ne la lâchait plus, et elle ne demandait que ça. Alors, dans une allégresse retrouvée, elle lança avec entrain :

« Oh oui, un peu d'aventure ! Je suis partante ! Attention aventure, nous voilà ! Et tu n'as qu'à bien te tenir parce que Shvanty et Mi'toko te feront face ensemble ! »

La suite ne fut qu'une succession de rires et d'instants agréablement drôles et joyeux. Les sous-entendus de Shvanty, Mi'toko les releva à peine, riant de son audace plus qu'autre chose. Tout ça lui semblait juste faire partie d'un tout, de tout ce grand jeu terriblement amusant. Mais s'agissait-il vraiment d'un jeu ? Les deux jeunes âmes semblaient particulièrement douées en ce qui concernait le fait de se trouver de bonnes justifications à chacun de leurs gestes, à chacune de leurs attitudes, et elles étaient plus douées encore pour se convaincre qu'elles étaient bien réelles eux-mêmes, mais, autour d'eux, personne n'était dupe. Et ce que voyaient les gens qui les croisaient, c'était deux jeunes gens irrémédiablement attirés l'un par l'autre. Un brin éméchés, certes, mais pas innocents pour autant.

Monter les marches qui menaient à leur chambre fut la plus terrible épreuve que Mi'toko ait à affronter aujourd'hui. Est-ce que le propriétaire des lieux avait fait faire des travaux en leur courte absence ? Elles étaient devenues immenses ! Et beaucoup trop nombreuses ! Alors une fois arrivés au sommet de l'escalier, c'est en tanguant qu'elle se laissa guider jusque dans leurs appartements par son soutien pas bien plus sûr qu'elle. C'est seulement quand il referma la porte qu'elle cessa de rire et se rendit compte qu'ils étaient rentrés. Un peu déçue que leur folle virée s'achève, elle demanda avec une petite mine curieuse et joueuse à la fois :


« Ah ? C'est déjà la fin de l'aventure ? Ou alors, la récompense se cache dans cette pièce ? »

Elle était encore complètement accaparée par son optique de jeu et d'aventure quand elle se mit soudain à quatre pattes, queue relevée, pour se rapprocher du lit double de droite en dandinant du popotin pour voir ce qui se cachait en-dessous.

« Dis-moi dis-moi, où te caches-tu ? »

Pas une seconde elle n'avait fait le lien entre les sous-entendus de son camarade et la nature de la pièce. Elle était bien trop pompette pour ça. Et son esprit ne voulait pas penser qu'une chose pareille puisse arriver. Après tout, hé, Shvanty avait été clair pendant le repas, non ? Il n'y avait rien à espérer de ce côté-là ! Ou à craindre. Non non non, voyons.

Il n'empêche qu'elle remuait sacrément des fesses. Mais on pouvait certainement mettre ça sur le compte de son état, vous ne pensez pas ? Et non sur celui de son cœur qui battait étrangement plus fort dans sa poitrine et de la chaleur qui lui irradiait le creux du ventre à mesure qu'elle progressait vers le lit dans une attitude qui avait tout d'une provocation pure et simple.

_________________


Dernière édition par Mi'toko-chan le Mar 23 Sep - 10:10 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 08:54 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Malgré le degré d’alcoolisation de Shvanty, qui ne devait sans doute pas être très beau à voir, il fit son possible pour aider Mi’toko à monter ce long escalier. Et bon dieu oui qu’il était long a monter. Mais ça ne lui parut pas insurmontable. Une fois qu’il ouvrit la porte, Mi’toko était toujours d’humeur joueuse, et il ne s’attendait pas du tout a ce qu’elle allait faire. Elle se mit donc a quatre pattes en se rapprochant du lit. Pour le coup, Shvanty se frotta les yeux un instant, ne croyant pas ce qu’il voyait ce produire. Ca semble tellement irréaliste… mais si tentant en même temps. Elle remua même du popotin. En temps normal, il aurait cherché à comprendre et il n’aurait pas agi à la légère mais là… En la voyant si joyeuse, si charmante et si provoquante, son esprit ne fit qu’un tour et son instinct lui ne voulait qu’une chose. L’attraper. L’alcool aidant, il aurait eu du mal à resister à la tentation de toute manière. Il s’approcha d’elle dans une démarche presque assurée avant de la saisir pour la relever avec douceur. Puis sans prévenir il la plaqua contre le lit en poussant un petit cri :

« Roawr ! »

Et il lui embrassa le cou en s’allongeant sur elle, tandis que ses mains allèrent chercher le contact des siennes. Puis il remonta ses lèvres pour embrasser les siennes. Ce baiser ne dura pas longtemps, il était le parfait reflet de la passion et du désir du jeune mâle. Et dans le cœur du jeune mâle, ce fut un soulagement intérieur. Il avait enfin eu ce qu’il voulait vraiment, sans vraiment pouvoir se l’avouer. Il répéta alors l’opération plusieurs fois, en charmant la demoiselle qu’il avait juste en dessous de lui. Je suis un bon mâle regarde, tu peux compter sur moi pour beaucoup plus si tu le souhaites. Je te comblerai si tu me choisis. A ce stade-là malheureusement, le passé était bien loin. Son esprit étant focalisé sur ses souhaits actuels. Ce n’est pas pour ça qu’il ne culpabiliserait pas le lendemain mais… son cœur ne pouvait mentir à l’heure actuelle. Alors autant en profiter tant que ça dure ! Il prit de nouveau la parole dans un sourire :

« Moi j’ai trouvé la mienne, j’espère que la tienne te convient. Tu n’aimes peut-être pas la fourrure noire ? »

Oui oui, il faisait allusion à lui-même, maladroitement, comme toujours. Comme quoi, il y avait certaines choses qui restaient les mêmes. Même si il était plus audacieux actuellement, il n’en restait pas moins mignon dans sa tentative de charme. A voir sa réaction maintenant, si elle était positive, sans nulle doute que la soirée finirait pour le meilleur pour eux. En ce qui concerne la matinée par contre, même Cérès et Farès ne pouvaient juger de rien. Il posa l'une de ses mains sur son coeur en faisant en sorte de ne pas trop peser sur elle.
_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 12:28 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Quand Shvanty vint la relever, Mi'toko fut bien forcée de reconnaître qu'elle éprouva une certaine frustration à le voir se comporter encore une fois en parfait mâle poli et respectueux. Cette part bien comme il faut de lui avait tendance à lui plaire, c'était vrai mais... bon sang ce que parfois elle aurait aimé qu'il se montre plus...
Son cerveau, même embrumé, s'apprêtait à sarcastiquement lui rappeler que c'était simplement elle qui n'était à priori pas assez à son goût pour lui donner suffisamment le goût de réagir de manière différente quand il eut une réaction... somme toute assez surprenante... Assez pour lui clouer le bec et interrompre définitivement son soliloque intérieur.
Les yeux ronds comme des soucoupes de se retrouver ainsi étendue sur le lit, sous Shvanty qui la couvait d'un regard dévorant d'une passion et d'un désir qu'elle ne lui connaissait pas, elle ne sut pas quoi répondre. Et tout le cidre qu'elle avait bu n'aidait pas à saisir efficacement les mots qui convenaient à la situation et encore moins à les formuler. Elle se laissa juste dépasser. Et ne s déroba pas une seule seconde. Son esprit ne pouvant plus suivre, c'était son corps le seul maître à bord. Ce qui ne semblait pas spécialement lui déplaire, à cet instant précis du moins.
Alors que les doigts s'entrenouaient fiévreusement, les baisers ne faisaient qu'alimenter la flamme qui avait trop longtemps été pauvre petite flammèche ignorée et mal nourrie par la Raison qui, aveugle, se refusait à lui accorder l'importance qu'elle méritait pourtant. Raison dormait, et Cœur vint nourrir la pauvre flammèche affamée. Ses baisers... étaient comme le bois jeté sur le feu en vrac. Dangereux... Si le brasier venait à s'étendre... à gagner en taille et en férocité... Quelles pourraient alors bien être les conséquences ?...
Tout cela n'étaient plus que craintes gentiment endormies par l'alcool. Et Mi'toko avait à présent, bien malgré elle, laissé la porte grande ouverte à ses besoins et ses envies. À ses sentiments aussi. C'est donc entre deux soupirs qu'elle dit d'une voix tremblotante :


« C'est... une récompense assez... inattendue... »

Inattendue, parce que nourrie par des espoirs vains ? Assurément, parce qu'elle ne pouvait plus le nier, pas maintenant, pas dans son état : elle avait tant espéré qu'il prenne ce genre d'initiatives à son égard... Ce mâle qui n'avait cessé de l'intriguer depuis la seconde même où elle avait aperçut furtivement sa fourrure sombre au cœur de cette nuit si noire. Les traques périlleuses auxquelles ils s'étaient adonnés sans relâche venaient de prendre fin. Mais qui des deux avait attrapé l'autre ? Et qui des deux aurait le courage de mettre un terme à cette folie qu'ils s'apprêtaient à commettre ?

« Je n'ai rien contre le noir, ça me change de tout ce blanc. Et puis, ça s'accorde plutôt bien ensemble, tu ne trouves pas ? »

Toute sourire, elle posa la main sur la sienne, celle qu'il avait posé sur son cœur, pile entre ses seins. Elle glissa ensuite sa main sous la sienne, et posa doucement sa paume contre sa paume, dépliant ses doigts délicatement. Blanc contre noir, noir contre blanc, le contraste était frappant, mais harmonieux. Ils étaient des opposés parfaits. Des opposés faits pour s'accorder. Se compléter ? Noyés, mêlés, les poils en tous cas semblaient former un tout qu'il serait dommage de désassembler. De désunir.

« Oui, c'est vrai qu'on est assez bien assortis. »

Elle reposa leurs mains toujours unies sur son ventre et tandis celle qui était libre vers le visage de Shvanty. Ses doigts coururent avec douceur sur la fourrure qui recouvrait ses joues, puis sur son torse, en une caresse tout en tendresse. Sans rompre le contact. Elle ne pouvait pas nier qu'elle appréciait ce qu'elle voyait. Dieux que ses yeux étaient beaux. Ces deux émeraudes si généreuses et tendres. Si différentes de...
Son cœur eut un raté, mais se rattrapa et reprit le rythme soutenu et fort qu'il suivait jusque-là. Elle semblait paisible, heureuse, juste heureuse. Mais bientôt, les souvenirs reviendraient la hanter. Et certainement plus que jamais... Mais pour l'instant, elle savourait ce contact si rassurant et excitant tout à la fois. Alors, les yeux pétillants de sincérité autant que de malice, elle ajouta avec un réel soulagement :


« Je suis rassurée en tous cas. Le blanc a l'air de te convenir en ce qui te concerne. »

Et c'était peu de le dire, au vue des élans bien peu contenus dont il faisait preuve à son égard. Parfois, le goût de l'erreur n'avait pas cette saveur aigre-amère qu'on lui connaissait bien souvent. Ici, elle lui trouvait une saveur sucrée et acidulée qu'elle savourait pleinement.
Qui aurait cru ? Qui aurait pensé ? Pas elle, pas une seconde. Oui, il était bon de se tromper parfois. Mais est-ce qu'elle serait du même avis demain matin ? Demain matin, c'était si loin... Et pourtant, rien que d'y penser, elle se sentait épuisée, ses paupières lourdes... Ses gestes étaient lents... Pourtant... pourtant... elle se montrait pressante, et essayait de se retenir à lui, une main fermement accrochée à son cou, l'autre tentant de faire glisser le pagne de Shvanty vers l'arrière, comme si elle craignait de manquer de temps... De temps... Contre-temps... Contrer... le temps...
Elle l'embrassa à son tour, les yeux fermés.

_________________


Dernière édition par Mi'toko-chan le Mar 30 Sep - 13:30 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Shvanty
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 94
Race: Namra Runa'hy
Genre: Mâle
Âge: 25
Clan: /
Rôle: Chasseur / Marchand
Compagnon/Compagne: Décédée / Libre
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 12:56 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Lorsque le jeune mâle comprit que sa partenaire n’avait rien contre l’idée d’une telle accolade, il en fut pleinement rassuré. Ce qui renforça son désir de prolonger ce genre de contact aussi souvent que possible. Elle avait l’air tellement heureuse, cette expression, il avait tellement voulu l’apercevoir au cours de leur voyage et jamais elle n’avait eu une telle sérénité sur le visage. Shvanty fut alors persuadé que ceci n’était en rien de la folie. C’était juste… normal. Il la voulait, et elle le voulait. Alors pourquoi ne pas oser ? Tenter sa chance, ils y avaient le droit eux aussi… ce n’est pas parce qu’ils sont différents qu’ils n’ont pas droit au bonheur. Et son bonheur, il l’avait devant ses yeux, et il faudrait des actes. Comme ce baiser entreprit par sa camarade blanche. Un baiser dont il savoura toute la saveur et la douceur, ainsi que la fougue et le désir. Il n’y avait plus de doute possible pour cette nuit, c’était l’aventure qui animait ces deux-là.
Shvanty brisa alors ce baiser pourtant merveilleux, au point de le faire frissonner et il se redressa. Dans un sourire bien assuré, il avait senti les gestes de la blonde, elle savait où elle voulait en venir. Il prit alors la parole en passant l’une de ses mains sur son bas-ventre :


« Nous allons former un beau duo oui. Nous allons nous accorder à merveille et je te garantis que ce souvenir sera impérissable. Ce blanc me convient parfaitement, surtout l'audace dont il peut faire preuve. »

Aussitôt dit, il embrassa une nouvelle fois la lycane blanche dans une attitude dominante, mais pourtant si douce. Il brisa alors le baiser, se releva pour installer sa conquête plus confortablement sur le lit et il entreprit alors de la déshabiller dans une série de douces caresses et de baisers fougueux. Peu a peu, la jeune femelle qui lui était totalement offerte lui dévoila une vision somme toute paradisiaque. Elle était belle comme le jour, une jolie paire de seins, des épaules menues mais charmantes, un ventre plat et des cuisses envoutantes. Il n’avait qu’une envie, plonger et s’enfoncer, sans même penser à revenir un instant. A quoi bon penser au passé maintenant ? Cela serait vexant, que ce soit pour lui où pour elle. Le présent était si radieux actuellement. Il enleva à son tour ses vêtements, avec précipitation cependant afin d’être à son niveau. Il l’embrassa alors une nouvelle fois, en s’allongeant totalement sur elle. Il brisa le baiser toujours prit de la même passion, il reprit la parole :

« Je n’aurais pu rêver plus belle récompense lors d’une aventure. Ça fait plus d’un mois que je pense à toi de la mauvaise façon… Tu es tellement belle. Je te veux tellement. Mais j’espère que je te conviens. »

Dans son regard, on pouvait facilement voir qu’il était parfaitement sincère. Saoul, mais sincère. Les mains du jeune mâle partirent alors à l’exploration de ce corps qui promettait de belles choses. D’ailleurs, elles s’arrêtèrent bien vite sur la poitrine de la blonde pour commencer un doux massage.
_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 14:22 (2014)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées Répondre en citant

Chacun des gestes de Shvanty avait sur Mi'toko l'effet d'un musicien talentueux sur un bon instrument. Le maître jouait sa partition avec application et l'instrument produisait fidèlement la mélodie tant espérée en retour. Parfaitement accordés à l'octave près. Et ces doigts-là, tout comme ces lèvres, ne manquaient pas de virtuosité. Tour à tour, Mi'toko frissonnait, soupirait d'aise ou répondait elle-même par des caresses. Le tout avec un naturel et une générosité qu'on lui connaissait mal dans le domaine.
De l'audace disait-il ? Il n'était pas question d'audace voyons, juste de l'expression pure et simple d'un désir trop longtemps contenu. Et Mi'toko se demandait bien qui des deux faisait preuve du plus d'audace, c'était tout de même Shvanty qui venait de la dévêtir entièrement avant de faire lui-même tomber le pagne. Elle s'était d'ailleurs laissée faire docilement, enfin, pas totalement, elle l'avait carrément un peu aidé à parvenir à ses fins en soulevant ce qui devait être soulevé et en roulant légèrement d'un côté ou de l'autre lorsqu'il le fallait. Et les voilà qui se retrouvaient maintenant face à face dans le plus simple appareil. Il n'y avait pas à dire, ce mâle avait ce qu'il fallait là où il fallait, bien qu'il ne soit pas particulièrement musclé ou taillé comme un roc, c'était juste ce qu'elle aimait, et elle ne chercha pas à s'en cacher, se mordillant la lèvre inférieure avec envie alors qu'il s'offrait nu à sa vue. Juste, parfaitement à son goût, oui.

Cependant, quand le jeune mâle parla de nouveau, elle redressa d'un coup les oreilles et sembla d'un coup très perplexe, fronçant carrément les sourcils alors qu'elle paraissait réfléchir, une réaction complètement en décalage avec ce qu'était en train de lui faire Shvanty. Et puis, d'un coup d'un seul, elle éclata de rire en basculant la tête en arrière et ramenant un bras sur son visage. Elle rit une bonne moitié de minute, comme prise d'un fou rire incontrôlable, mais vraiment libérateur. Quand elle se calma enfin, elle inspira et expira profondément avant de déclarer d'une voix très amusée :


« J'ai l'impression qu'on est juste deux idiots. »

Un mois ! Un mois ! Et elle qui avait commencé à penser qu'il fallait qu'elle se fasse une raison et qu'il ne se passerait visiblement jamais rien entre eux ! C'était... à pleurer de rire ! Et ce qui était littéralement quasiment ce qu'elle venait de faire. Le pauvre, il ne devait rien y comprendre. Son esprit avait mis un petit temps à réaliser ce qu'il disait il fallait dire. Ah, Shvanty Shvanty, doux idiot. Il n'avait pas idée à quel point ils s'accordaient bien tous les deux. Même dans la bêtise !
Chassant une petite larme que le fou rire avait fait apparaître au coin de son œil gauche, Mi'toko passa les mains avec tendresse dans la fourrure plus épaisse qui formait une sorte de chevelure sur la tête de Shvanty. Puis, elle lui dit dans un large sourire :


« Tu sais Shvanty, ça fait des semaines que je rêve de moments comme ça. À en avoir mal, mal, tellement mal. »

Ils étaient de parfaits idiots. Bénis soit l'alcool qui déliait les langues. L'esprit de la Lycane, empli de louanges pour la boisson pour l'instant, n'était pas un esprit parfaitement clair mais juste privé de ses inhibitions et de tout ce qui l'avait empêchée jusqu'ici de se montrer vraiment honnête. Le courage en faisait certainement aussi partie. Et sans alcool, qu'adviendrait-il de ce courage ?...
Mi'toko était pour l'instant bien trop saoule pour le savoir, ou même pour y penser. Tout ce qu'elle pouvait saisir pour le moment c'était l'instant présent, les sensations et mots dont il était composé et rien d'autre. Et maintenant, là, tout de suite, elle était en pleine admiration de ce corps et de ces mots emplis d'une initiative, d'une virilité, d'une assurance qui avaient toujours manqué chez la seule autre personne qui l'ait jamais vue ainsi.


« Tu es tellement plus naturel. Tellement plus simple. Tellement... différent... »

Elle ne sut alors pas trop pourquoi elle ressentit soudain un terrible pincement au cœur et ses mains ressentirent le besoin de caresser ce visage, de le prendre, de le serrer avec douceur entre ses paumes. Elle se montra tout à coup beaucoup plus fragile et quand ses bras vinrent se refermer sur le cou de Shvanty, ce fut avec une sorte d'émoi et de possessivité maladroite tout à la fois. Sa voix, elle, se fit priante, presque suppliante quand elle lui murmura à l'oreille :

« Me laisse pas m'enfuir, d'accord ?... Sinon... je suis pas sure que j'aurai encore le courage de faire demi-tour... »

Elle se sentait pâteuse, n'était plus complètement dans l'ambiance, l'obscurité semblait vouloir la happer impitoyablement... Le temps filait trop vite... et déjà commençait à manquer...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:36 (2017)    Sujet du message: Grand besoin de se changer les idées

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.