Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A la recherche de l'omega perdue
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita -> Le salon de massage « Relaxation and pleasure »
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 14:48 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Lorsqu’elle lui fit savoir qu’elle était contente qu’elle reste, Kios sentit une douce chaleur étreindre son cœur. Elle aussi l’était. Surtout après tout les efforts dont elle avait fait preuve. Cet horang’i avait raison, son petit entretien avec lui avait été très bénéfique. Hum… elle fut alors forcée de rougir un court instant, en se rappelant de certains passages tendres… Bon vite, il fallait répondre à Amaï ! Elle prit alors la parole :

« Moi aussi je suis contente Amaï, vraiment. Allons voir tes collègues.»

Elle suivit sagement son amie, toujours dans un air imperturbable qui lui donnerait presque la prestance d’une grande dame. Et c’était loin d’être le cas ! Elle était juste parfaitement calme et sereine, a l’image de son petit dojo. Elle ne savait pas trop quand elle y retournerait… peut-être qu’il y aura une suite avec un certain mâle et… Elle n’en savait rien en fait, elle espérait juste très fort qu’elle retrouverait son chez elle d’ici pas trop longtemps. Mais pour le moment, elle n’était pas pressée, pleinement rassurée par la bénédiction d’avoir un toit. Merci à vous, ô grands dieux pour votre coopération. Une fois arrivée dans le lieu où visiblement, il y avait une source, un kunk se présenta a elles, Kios n’en pensa pas grand-chose, il devait certainement être mignon pour sa race. Peut-être. Elle prit alors la parole, afin d’expliquer qui elle était et d’où elle venait :

« Bonsoir, je me nomme Kios et je suis une amie d’Amaï. A vrai dire, c’est moi qui lui ai conseillé de rejoindre une certaine auberge. Mais visiblement, mes indications n’étaient pas très claires. En tout cas je suis rassurée pour le moment qu’elle ait tout de même trouvé un chez elle. Donc je me suis mise à sa recherche et je l’ai finalement trouvée. »

Et ça n’avait pas été une mince affaire ! En un sens, ça avait été une belle aventure, maintenant elle touchait à sa fin. Sortir de chez elle n’avait pas été si négatif au final. Elle avait retrouvé son amie, peut-être un compagnon et… d’autres plaisirs insoupçonnés. Oui, finalement, son courage n’avait pas été vain. Bon… c’était bien tout ça mais ca ne lui disait pas pourquoi elle était là. Elle reprit alors la parole :

« Enfin, je vais rester ici pour cette nuit, j’ai eu la permission d’Orann. Si je peux être utile, effectuer un travail difficile où quoi que ce soit d’autre, n’hésitez pas. »

Oui elle était la pour travailler, elle regarda alors Amaï pour qu’elle prenne a son tour la parole. Elle avait de bonnes nouvelles a annoncer ! Il fallait donner une petite fête en son honneur ! Enfin, bien qu’elle imagina que ce ne soit pas le genre de la femelle.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Oct - 14:48 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 10:03 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Ouf ! Amaï fut soulagée de constater que Kapa n'était pas occupé avec un client tardif. Par contre, elle le vit se contenir et adopter une attitude austère à son égard. Elle fut assez étonnée de cela mais comprit bien vite qu'il se méprenait sur la raison de la présence de Kios à ses côtés après qu'il lui ait demandé si c'était une cliente. Elle agita alors vivement les deux mains en secouant la tête négativement d'un air embarrassé.

« Oh non non non non non ! »

Elle aurait dû lui dire tout de suite ! Et... et... Et elle voulut rectifier cette erreur mais elle fut de nouveau trop lente et Kios la devança encore. C'était clairement une habitude que tout le monde prenait avec elle à cause de ses temps d'hésitation et ses blocages parfois avant d'arriver à répondre... Enfin tout était dit, Amaï n'eut donc qu'à ajouter dans un petit sourire timide :

« C'est sympa, non ?... Kios a été ma toute première amie. »

Un moment, elle craignit que Kapa ne soit pas très emballé par l'idée de devoir accueillir une étrangère dans leurs quartiers ce soir. Et s'ils ne s'entendaient pas ?... Ce serait... triste... et bien dommage... Mais si elle commençait déjà à avoir des craintes du genre, elle n'aiderait pas beaucoup ces deux-là à plutôt se donner une chance de s'apprécier... Les aider... à s'apprécier... Pour le coup Amaï se sentit bien ennuyée, elle qui était une novice en terme de relationnel se demandait bien comment elle allait pouvoir s'y prendre... Mais la question des tâches qui pourraient être attribuées à Kios lui revinrent d'abord à l'esprit. Elle releva donc le museau et intervint, pour une fois, plus spontanément :

« Elle pourrait peut-être m'aider à finir de ranger l'accueil, non ?... Et après... tu pourrais nous aider à lui trouver un lit ?... S'il te plaît ?... »

Amaï ne voulait pas que Kios en fasse trop, elle voulait qu'elle soit leur invitée avant tout, elle usa donc malgré elle de ce petit regard suppliant que savaient si bien arborer les canins quand ils voulaient faire craquer quelqu'un. Mais intérieurement, elle était tout sauf certaine qu'il accepterait de les aider. Pourvu qu'il veuille bien... ça voudrait dire qu'il n'est pas contre l'idée que Kios reste ce soir... Et ce serait déjà un bon départ, non ?...
Alors qu'elle se morfondait encore dans ses inquiétudes, Amaï remarqua le regard insistant de Kios. Elle attendait quelque chose d'elle ? Quelque chose qu'elle devait faire ? Dire ? Ou... Et soudain une illumination. Oui, elle avait effectivement oublié d'annoncer quelque chose à Kapa. Quelque chose de très important... Alors, elle s'exclama, se sentant comme poussée par son amie équidée à ne pas garder la nouvelle secrète plus longtemps.


« Oh ! J'allais oublier ! J'ai une autre nouvelle importante ! Pardon ! Orann a pris sa décision... Je suis prise définitivement. C'est chouette, non ?... »

Elle se tordit les doigts sur son tablier de travail. Elle était tendue et appréhendait un peu la réaction de Kapa, ça se voyait comme le museau au milieu de la figure d'un Lycan.
Ah Amaï resterait toujours Amaï.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 08:58 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Bien qu’il eut d’autres informations auxquels réagir en premier, c’est bien lorsqu’il entendit qu’Amaï était finalement accepté pleinement dans l’entreprise que celui-ci sauta au plafond. Façon de parler bien entendu ! S’il n’y avait pas eu son amie, il l’aurait tellement câlinée, embrassée et et… bien d’autres choses pour fêter l’événement ! Il prit alors la parole dans une mine réjouie :


« C’est génial ! Je le savais que tu serais prise. Tu t’impliques tellement ici, le contraire m’aurait étonné ! Bon, je vais pouvoir accrocher la petite pancarte sur la porte de ta chambre. J’ai fais dans le classique, « Chambre d’Amaï » pour une histoire de clarté. »

Bon… aussi parce que « la chambre de la petite hybride lycane aozoran » ça aurait fait bien trop long. Et aussi que « Mon hybride adorable » aurait fait trop personnel… Oui, Kapa commençait doucement a s’attacher à son apprentie, sans doute en mal et c’est bien pour cela qu’il ne voulait pas se l’avouer. C’était stupide de toute façon. Ils étaient juste collègues. Il reprit alors la parole toujours dans un sourire :


« Ah euh… pardonnez-moi Kios, non non, vous n’avez pas besoin de vous rendre utile, nous aimons recevoir de la visite ici, excusez d’ailleurs mes confrères, ils sont du genre un peu tactiles, vous voyez ? »

Oui… autant qu’elle soit au courant maintenant. Heureusement, ils n’étaient pas méchants ! Il veillerait personnellement qu’aucun geste déplacé soit fait à son encontre. Bon, oui le lit, la chambre, il allait le faire. Il prit donc la parole :


« Je vais vous préparer une chambre d’appoint, ça ne me prendra pas longtemps de déplacer quelques tables. Cependant, je devrais vous réveiller aux aurores. Les clients n’attendent pas comme on dit ici. Bon, je file remplir ma nouvelle mission, à plus tard vous deux. »

Avant de partir, il échangea alors un tendre regard et à la fois brûlant avec Amaï. Oh crois-moi, ce n’est pas l’envie qui m’en manque mais ça ne serait pas correct devant ton amie. Ce n’était que partie remise. Bientôt, bientôt. Et il était parti.
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 10:33 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Amaï prit la parole à son tour à sa façon. Elle était tellement adorable, ça lui aurait fait trop mal si elle n’avait pas réussi à la retrouver. En tout cas, elle lui était réellement reconnaissante de l’aider comme elle le faisait actuellement. Pourtant, elle n’avait pas fait grand-chose pour elle, c’était juste normal ce qu’elle avait fait. Et lorsqu’elle annonça la bonne nouvelle, Kios s’attendait à ce que le mâle soit un peu plus… expansif. Bon, elle comprenait que ce n’était pas évident de montrer ce genre de chose devant une inconnue, c’était plutôt elle qui gênait actuellement. Elle laissa alors couler, en essayant de se faire toute petite. Ce qui était théoriquement impossible.

« Ne vous en faites pas, je serais sage et tolérante envers vos confrères. Et merci pour la chambre. »

C’était la moindre des politesses. Il fila bien vite d’ailleurs, sans doute pour faire sa chambre. Elle se sentit bizarre un instant, elle n’avait pas l’habitude d’avoir de telles attentions, surtout depuis qu’elle vivait seule. Elle se tourna alors vers Amaï et dans un sourire elle prit la parole :

« Bon… voilà. Au moins c’est une bonne nouvelle. Il a l’air charmant. Il avait l’air de se retenir non ? Je vais quand même te donner un coup de main pour ranger l’accueil, on pourra discuter en même temps. »

Elle attrapa alors doucement la main d’Amaï afin de la conduire d’elle-même à l’accueil où elle avait prévu de tout faire pour son amie. Ben quoi ? Elle était tellement gentille et elle sortait d’une journée de travail, c’était la moindre des choses ! Oui oui, elle avait le voyage dans les pattes mais ça, c’était rien ! Elle commença alors à s’activer en demandant les renseignements nécessaires à Amaï.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 10:39 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

D'abord un peu surprise par l'attitude si détachée de Kapa ; enfin, bien plus que d'accoutumée avec elle en tous cas ; Amaï ne réalisa tout ce qui venait d'être dit qu'un peu tard. Une pancarte ? À son nom ? Sur sa porte ? C'était pas un peu trop ?... Elle n'était pas sure d'avoir besoin de ça... Mais c'était bien qu'ils veuillent officiellement faire savoir qu'elle faisait partie de l'établissement, non ?...
Partagée, elle se mit à se tordre les mains en baissant la tête dans une attitude embarrassée, et puis, rien n'y faisait, Kapa n'eut absolument aucun geste envers elle, du moins, il lui fut bien impossible de le voir étant donné qu'elle avait le museau rivé vers le plancher. Même si... elle sentait clairement quelque chose d'étrange chez lui... Et quand elle releva la tête, ce fut pour comprendre qu'il filait déjà.
Quoi ? Préparer un endroit où dormir ? Le cœur d'Amaï ne fit qu'un bon et elle se mit à balbutier :


« Ah m... m... mais... »

Elle essaya très timidement de tendre le bras pour le retenir mais étant donné son attitude depuis qu'elle lui avait annoncé la nouvelle, elle se mit à douter du fait qu'il apprécie ce contact forcé. Alors, tout aussi timidement, de sa toute petite voix, elle le héla :

« K... Kapa ! A... attends !... »

Mais c'était trop tard, le Kunk lui avait déjà filé sous le museau... Décidément, Amaï ne comprenait pas très bien le comportement presque distant et fuyant de celui pour qui elle avait tant de respect et de considération. Est-ce qu'elle aurait fait une bêtise sans s'en rendre compte ?...
Sa nature inquiète reprenait le dessus, sauf que rester planter là à se torturer la cervelle avec Kios juste à côté d'elle ne serait pas une bonne chose. Bon. Elle inspira un grand coup et expira avant de déclarer à son amie d'un air très ennuyé :


« Zut... je pensais qu'il serait d'accord pour qu'on installe de quoi dormir ensemble dans ma chambre... »

Ce à quoi elle joignit un nouveau soupir et une petit moue. Et puis, Kios lui fit cette drôle de remarque qui la fit prendre conscience qu'elle avait peut-être tout faux sur toute la ligne. Se retenir ? Elle avait trouvé qu'il avait l'air de se retenir ? Alors... en fait... peut-être qu'il essayait juste de faire bonne figure devant Kios pour ne pas l'embarrasser devant son amie ? Et sbam ! Amaï se sentit pour le coup très idiote. Cependant, avant qu'elle ne commence à se faire la morale à elle-même, Kios lui saisit la main et l'entraîna vers l'accueil. C'était l'inverse qui aurait dû se produire, mais, en tous cas, Amaï lui était reconnaissante de la pousser à passer à autre chose. Elle se contenta d'acquiescer, un peu à tout en fait, et de la suivre docilement.
Une fois sur place, Amaï s'affola une seconde de voir la Mustang se mettre à tout faire à sa place et essaya de lui voler deux-trois tâches, mais finalement, à deux tout alla très vite. Alors elles purent effectivement prendre le temps de bavarder sans se stresser. Et Kios lui expliqua comment elle s'était retrouvée à se faire un sang d'encre pour elle à l'auberge qu'elle lui avait conseillé de rejoindre. Ce qui mit Amaï très mal à l'aise et la poussa à demander à son amie sur un ton d'excuses, avant qu'elle ne reprenne le récit de ses aventures :


« Oh, du coup, tu es restée longtemps au Haven Melting Inn. C'est comment comme endroit finalement ? C'était bien d'y passer du temps ou... j'espère que ce n'était pas ennuyeux d'être bloquée là-bas à m'attendre... »

Attendre là-bas sans connaître personne... Ça n'avait pas eu être amusant du tout... Et Amaï se sentait mal de lui avoir imposé ça... Les oreilles basses, la queue tombante, elle s'attendait presque à ce que Kios lui fasse des reproches.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 10:04 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Quand elle lui confia qu’elle aurait bien voulu faire chambre avec elle, Kios fut littéralement touchée par cette petite attention. Oui ce n’était pas grand-chose, mais quand même ! C’était gentil de sa part de bien vouloir d’elle… Non, pas une seule seconde la mustang se disait que c’était naturel pour une amie. Elle avait toujours été solitaire dans le fond, elle n’avait jamais eu beaucoup d’amis où… d’amoureux. Hum… Néanmoins, elle revint sur le sujet dans un petit sourire sincère :

« Oh, ne t’en fais pas, au pire je ferai le nécessaire pour m’installer dans ta chambre, si elle est assez grande. »

C’était une promesse ! Et dans la famille, on était pas du genre a dire ce genre de chose pour rien. En un sens, ça ne devrait pas être bien compliqué, elle avait pas mal de force, ce n’est pas juste une couche qui allait lui faire peur. Elle lui demanda alors a quoi ressemblait cette fameuse auberge, ce qui l’embarrassas un instant. Puis elle se lança naturellement :

« C’est un endroit paisible la plupart du temps, un sorte de terrain neutre. J’y suis restée pendant un mois tout en te cherchant… j’avais un peu abandonné l’idée d’ailleurs. »

Elle prit alors un instant, cherchant ses mots avant de reprendre, les joues rouges pour le coup :

« Mais… j’ai rencontré quelqu’un de gentil qui m’a aidé à aller mieux pour le coup. Quelqu’un de très ouvert d’esprit. Un peu comme Kapa visiblement. »

Bon, bien qu’elle n’était pas très expérimentée au niveau de l’amour et des relations entre adultes, elle voyait bien qu’il y avait anguille sous roche ! Ce n’était pas qu’une simple histoire de collègues entre lui et elle… Elle pouvait le sentir ! Mais ce n’était en aucun cas un reproche, il avait l’air gentil, propre sur lui et… charmant ? Qui sait ? Surement Amaï ? D’ailleurs, pour ne pas l’embarrasser plus que nécessaire, Kios lui posa une main dans le dos pour lui dire :

« En tout cas, ça me fait plaisir que tu aies trouvé un chez toi. Bon bien entendu, il y a un peu de distance qui nous séparent mais je viendrai te voir aussi souvent que possible. Mais même si j’ai eu du mal, ça valait le coup de te retrouver. »

Elle le pensait, très sincèrement. Elle avait fait tellement pour elle, alors qu’il aurait été plus plausible qu’elle fasse mine de ne pas la connaître… Oui, des pensées bien négatives en effet, mais comprenez-là, elle n’était clairement pas habituée à ce genre de chose. Il y a encore deux mois, elle était cloitrée chez elle, à enseigner comment se défendre. Elle ajouta dans un air curieux :

« Et comment ça se passe ici d’ailleurs ? On te traite bien ? »

Quoi ? Ben oui elle voulait la protéger ! Quoi de plus naturel ? Enfin, elle était surtout curieuse de savoir comment son amie était considérer ici.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 18 Nov - 13:53 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Un cycle lunaire entier à la chercher ? Ah oui... Pas étonnant qu'elle se soit lassée... Et Amaï était vraiment navrée que ça lui ait visiblement fait perdre autant de temps... Mais, elle était aussi un peu triste de savoir que Kios avait pensé abandonner. C'était idiot, elle le savait, elle ne représentait sûrement pas grand-chose aux yeux de Kios mais... pourtant... le savoir lui faisait un peu mal au cœur. Elle se sentit alors terriblement égoïste et préféra répondre juste en soufflant tout bas :

« Oh... »

Amaï releva cependant la tête quand Kios parla d'une personne qu'elle avait rencontrée entre-temps. Quelqu'un qu'elle comparait à Kapa. Quelqu'un avec qui elle semblait vouloir dire qu'elle était très proche. Et c'était suffisamment notable pour qu'Amaï mette pour le coup complètement de côté la comparaison faite par la demi-Mustang. Ce qu'elle avait compris, c'était que Kios avait peut-être bien trouver un mâle gentil et attentionné ! Et ça ce serait une super nouvelle ! Oui, elle se demanda bien une seconde si Kios pensait que Kapa était un genre de compagnon pour elle, mais ne jugea pas cette possibilité très importante. Du moins, pas assez pour éclipser le fait que Kios était peut-être maintenant en couple !
Les yeux brillants, Amaï chercha alors à en savoir plus, le regard plein de joie et d'espoir :


« Ah ? C'est super ça. Vous vous voyez régulièrement ? Je suis vraiment contente pour toi en tous cas ! »

Oui, dans l'esprit d'Amaï tout était déjà clair. La petite Hybride ne pensait pas une seconde qu'elle pouvait totalement se tromper. Et puis, Kios avait déjà changé de sujet et obligeait la petite Hybride à redoubler d'attention et de réactivité pour réagir à cette nouvelle déclaration.
Elle secoua la tête, les mains, sembla aussi étonnée que gênée que Kios veuille faire tant de route régulièrement pour la voir. Il n'était pas question qu'elle soit toujours la seule à faire des efforts !


« Ah ! Tu ne seras pas obligée de faire ça ! Si ça se trouve je pourrai venir te voir aussi... Et... ah... Je suis désolée... »

Elle baissa le museau vers le sol de nouveau d'un air coupable. Mais Amaï se sentait sincèrement de plus en plus responsable du bazar et de tout ce qu'avaient pu causer sa disparition chez Kios... Et autant dire qu'elle était loin d'être fière... Touchée et reconnaissante que cette dernière ne lui en veuille pas plus, ça oui, mais pas satisfaite ni contente du tout... Elle se tut et demeura muette quelques instants avant de se triturer les mains pour répondre aux questions de celle qu'elle considérait sincèrement comme une amie, et, de ce fait, qu'elle aurait aimé ne pas ennuyer autant.

« Oh ça se passe très bien, on m'a appris plein de choses et je rencontre beaucoup de monde. Je peux enfin me rendre utile et il paraît que je ne suis pas trop mauvaise dans ce que je fais donc je pense avoir trouvé ma voie. Et puis, les employés sont vraiment très gentils avec moi, vraiment, je n'ai pas à ma plaindre. »

Une montagne d'euphémismes bien sûr. Mais Amaï n'avait toujours pas une opinion objective d'elle-même et... comment expliquer à Kios qu'elle était mieux que « bien traitée » ? Qu'elle était carrément l'objet d'attentions très particulières et qu'il y avait certains aspects de son travail où elle essayait aussi de progresser qu'elle ne voyait pas très bien comment aborder ? Hum... peut-être que c'était juste mieux de ne rien dire à ce sujet ?...
En tous cas, Amaï était devenue nerveuse, ça se sentait, et elle rougissait également, mais ça, ça se voyait un peu moins. Ce qu'elle ne pouvait pas du tout cacher par contre, c'était son attitude fuyante alors qu'elle s'affairait à finir de ranger des linges avec un peu trop de zèle.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 11:15 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Lorsque Kios comprit que ses propos avaient été mal interprétés, celle-ci fut bien ennuyée. Comment lui dire ? Lui dire quoi ? Qu’elle était finalement une femelle facile ?... Pas très flatteur comme constat, même s’il était vrai. Bon… on va mettre ça sur le dos de la solitude. Mais pour autant, elle ne ressentait pas spécialement le besoin de le revoir où d’entamer une relation avec lui. Il avait juste été là pour lui remonter le moral et ce n’était pas plus mal ainsi. Elle répondit donc à son amie naturellement :

« Oh non non, j’imagine que je ne le reverrai plus. Il était juste de passage dans le coin. Ce n’est pas plus mal, j’ai quand même du mal à concevoir comment une telle histoire serait possible à la longue. »

Bien que la femelle ait vu ce charmant couple qui voulait changer la face du monde ! Oui rien que ça. Enfin… Faites qu’ils réussissent… Ça serait bien pour les personnes comme Amaï qui n’ont nulle part où aller. Parce que même si elle ne comprenait pas encore très bien ce qu’était une véritable vie d’hybride, elle se doutait que ça ne devait pas être rose tous les jours… l’intolérance était une reine bien cruelle qui ne laisse pas beaucoup d’ouverture pour les audacieux qui veulent la contrer. Mais Kios revint bien vite a Amaï, elle devait faire plus attention désormais… ce genre d’égarement, ça ne lui ressemble pas. Quoi ? Elle la voir ? Oh c’était adorable aussi, mais pas très réaliste. Elle ne pourrait pas a cause de son travail. Donc c’était à elle de faire le nécessaire, elle prit donc la parole :

« Mais non ma douce, tu as du travail ici. C’est donc à moi qui vie comme une ermite de faire le déplacement. Tu verras, ce sont tes jambes qui me remercieront. »

Elle lui fit alors un clin d’œil. Non, Kios n’était pas idiote, elle savait qu’un lycan, c’était très endurant, presque autant qu’un mustang d’ailleurs. Mais en ce qui concernait Amaï… ca serait sans doute trop dur pour elle. Et puis elle avait un travail ici, des responsabilités et des camarades à soutenir. Si c’était vraiment son souhait, elle serait le plus souvent ici. Alors ce n’est pas grave, elle bougerait ses fesses afin d’aller voir son amie quoi qu’il arrive. D’ailleurs, en parlant d’elle, Kios la sentait d’un coup un peu fuyante. Elle fit mine de continuer la conversation :

« Faudra que tu m’expliques tout ça alors. Et que tu me montres ? Je plaisante bien entendu. On va plutôt profiter de ce précieux temps pour se raconter plein de choses. Mais ça me soulage de savoir que tu es bien traitée ici. De même que tu penses avoir trouvé ta voie. Chacun devrait se réjouir de cette chance. »

Deux mains se posèrent alors sur les épaules d’Amaï pour y exercer une petite pression, comme pour l’attraper sans pour autant lui faire du mal. Maintenant qu’elle ne bougeait plus, elle reprit la parole :

« Ça n’a pas l’air d’aller, qu’est-ce qui ne va pas ? J’ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? »

Elle n’était pas vraiment… habituée à revoir quelqu’un alors… C’était peut-être a cause d’elle qu’il y avait un malaise ? C’était fort probable même… Ce qui serait regrettable parce qu’elle ne voulait pas ça.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 11:14 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Amaï eut un sursaut quand Kios porta les mains sur ses épaules avant de se mettre à secouer vivement la tête en répondant un peu trop spontanément :

« Oui non euh, ce n'est rien ! »

Et là, tout s'enchaîna un peu vite dans sa tête. Elle avait encore malheureusement perdu le fil... Elle tâcha de reprendre la conversation mais du coup, de façon assez décousue. Le fait que Kios préfère faire le trajet pour venir la voir plutôt que l'inverse déjà, la fit réagir en lui faisant arborer une mine un peu déçue.

« Ah mais... ! J'aurais bien aimé... »

Kios n'avait pas tort... Et elle était sûrement plus rodée qu'elle en ce qui concernait les voyages qui sous-entendaient de longues journées de marche mais... Elle aurait bien aimé que ça ne soit pas qu'à son amie de faire l'effort de bouger... Peut-être qu'elles pourraient s'arranger ?
Par contre, zut ! Amaï se rendit compte qu'elle avait eu tout faux et qu'il n'était pas du tout question de compagnon pour la grande Mustang. Et ça, elle en était vraiment navrée. Même si Kios avait plutôt l'air de le prendre bien. Ce qui intrigua et étonna Amaï. Il ne fallait pas oublier qu'en tant que demi-Lycane née dans un village de Lycans, elle avait avant tout été élevée en tant que tel et l'Amour chez eux demeurait une chose sacrée. Une chose... qu'elle respectait assez mal de son côté à vrai dire... Enfin oui et non... C'était... ah... Compliqué... Hem, bon, pour le coup, elle pouvait essayer de comprendre Kios ! Mais elle lui déclara tout de même d'une mine sincèrement navrée :


« Ah bon ? Oh... C'est dommage... »

Parce que ça aurait été quand même chouette que ça marche pour elle là où Amaï était loin de savoir où elle mettait les pattes. Oh ! Et à force de papoter en rangeant, elles avaient fini par tout remettre en ordre ! C'était parfait ! Parfait aussi pour quitter les lieux et changer d'ambiance. Peut-être que Kios oublierait sa réaction bizarre de quelques minutes plus tôt comme ça. Intérieurement, la petite Hybride l'espéra très fort. C'est pourquoi elle changea totalement de comportement en faisant preuve d'un enthousiasme un peu surjoué.

« Ça a été bien plus vite à deux ! Merci Kios ! Oh, tu as faim peut-être ? Ou alors tu voudrais te laver plutôt ? »

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 10:28 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Amaï n’était pas une grande bavarde, et sans doute que le fait de travailler en même temps l’empêchait réellement d’être concentrée sur la conversation. C’était peut-être la fatigue également, elle ne lui en tiendrait pas rigueur. C’était sa seule amie, elle pouvait bien être souple avec elle. C’est donc dans un petit silence que les femelles finirent le travail qui n’était pas bien sorcier en fin de soirée. Elle aurait peut-être l’occasion d’aider plus plus tard, faire des choses beaucoup plus complexes afin de pouvoir aspirer au repos ? Elle n’en savait rien. Lorsqu’elle entendit Amaï reprendre la parole, elle ne la reconnaissait pas. Elle se tourna vers elle dans un air un peu surpris, elle lui fit alors un sourire avant de prendre la parole :

« Ca va Amaï ? Ca ne te ressemble pas cet enthousiasme. Enfin, je ne vais pas me plaindre, c’est quand même plus agréable lorsque tu as ce sourire sur les lèvres. »

Elle lui fit alors un clin d’œil complice, comme pour faire comprendre sa taquinerie. N’oublions pas qu’elle n’était pas douée en relation avec les autres, elle voulait juste s’assurer qu’elle ait comprit. Elle reprit la parole naturellement a sa proposition :

« Oh, je mangerais bien un morceau et j’irais me décrasser après si cela ne te dérange pas. Et après on aura la soirée pour nous deux. »

Et Cérès sait combien c’était important pour la mustang. Profiter un peu de son amie après un gros mois de recherche infructueuse. Mais manger ne serait pas de refus… l’hiver était bien cruel pour cela, les ressources étaient de plus en plus rare. Elle s’amusa alors a regarder son amie de haut en bas. Oui, elle n’avait pas l’air d’avoir de problème d’alimentation, elle lui fit alors remarquer toujours dans un sourire taquin :

« D’ailleurs, tu n’as pas l’air de manquer de nourriture. Ca me rassure, parce que tu étais si maigre lors de notre première rencontre. C’est quoi la prochaine étape ? Un mâle peut-être ?»

Et un bébé ? Kios commençait doucement à se détendre et à relâcher du lest. C’était… loin d’être facile mais elle voulait y arriver. Vraiment.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 10:02 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Zut ! Amaï se crispa immédiatement en se figeant sur place. Elle en avait donc trop fait ? Elle n'était pas une grande comédienne, ça c'était sûr, la réaction de Kios le prouvait bien... Feindre encore, arrêter de jouer la comédie, que faire maintenant ? Amaï dansait de re-chef d'une patte sur l'autre et ne savait plus quelle position prendre ou attitude adopter. Alors elle se mit balbutier :

« Ah bon ?... ah ben... je... Désolée... Euh... merci... »

Malgré son regard qui fuyait d'un côté ou de l'autre, elle remarqua le clin d'œil qui lui était adressé et elle comprit qu'elle angoissait encore une fois peut-être un peu trop pour pas grand-chose. Alors elle essaya de se détendre, enfin, un peu. Le sourire sur ses babines était toujours très crispé et on sentait bien que la petite demi-Lycane adoptait une posture humble pour tenter au mieux de ne pas contrarier son amie.
La décision de Kios la soulagea en tous cas, il était donc entendu qu'elles passeraient à toute autre chose. Ouf ! Relevant donc le museau spontanément, Amaï répondit avec un poil plus de soulagement et de bonne humeur :


« Oh non, non, c'est parfait ! Je vais te conduire aux cuisines pour commencer alors. »

Et la petite grise d'ouvrir la marche, ce à quoi elle ne commençait à être habituée qu'avec les clients. Mais son plaisir de retrouver sa seule amie lui fit oublier les questions de positions ou de hiérarchie fermement ancrées dans son caractère et c'est bien en tête qu'elle montra le chemin à Kios. Kios qui trouvait qu'elle avait repris du poil de la bête et s'était remplumée. Remplumée ou... engraissée ?... Pour le coup, Amaï se demanda ce qu'il en était vraiment et elle baissa le museau vers son ventre bien moins creux et ses hanches plus rebondies. C'est vrai qu'elle avait pris des formes...
Elle tourna timidement le regard vers Kios d'un air mortifié pour lui demander :


« T... Tu trouves... que j'ai pris du poids ?... »

La pauvre petite femelle commençait à se sentir un peu honteuse, quand l'allusion de son amie à ce qu'elle pourrait bien trouver grâce à ses formes ne fit faire qu'un tour à son esprit alors qu'elle s'exclama :

« Un mâle ?? »

Oh mes dieux mes dieux mes dieux... Un mâle ça non... Enfin, pas un mâle officiel... pas avec la nature qui était la sienne... aussi attirantes puissent peut-être devenir ses... formes... Attirantes... Au point d'avoir déjà fini dans la couche de chacun des Kunks employés ici ?... Ce n'était pas la même chose... Pas du tout ! Kios parlait de quelque chose de bien plus sérieux ! Oui mais par les dieux... si jamais elle l'apprenait...
Amaï piqua cette fois un fard chatoyant, parfaitement visible, même sous la fourrure qui était la sienne. Gênée comme jamais, elle essaya d'ailleurs de le cacher, le museau rivé vers le sol sans plus être capable de l'en relever alors qu'elles avançaient toujours.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:48 (2017)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita -> Le salon de massage « Relaxation and pleasure » Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.