Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A la recherche de l'omega perdue
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita -> Le salon de massage « Relaxation and pleasure »
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 14 Juil - 12:40 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Le courage avait manqué à Kios ces derniers temps, l’absence de chemin à suivre n’avait pas aidé, heureusement, elle avait rencontré les bonnes personnes en chemin ce qui lui avait permis de ne pas lâcher l’affaire. Si jamais elle pouvait revoir cet horang'i, elle le remerciera comme il se doit. Elle devait vérifier si son amie allait bien, c’était SON devoir et elle n'allait pas attendre ad vitam eternam le retour de Shôkrok pour le faire. Elle en était persuadée maintenant. Malgré le froid, la mustang était bien décidée à la retrouver. Cette fois-ci ses investigations l’avaient conduite à une bonne journée de marche de l'auberge et toujours aucune trace d’Amaï, la journée allait bientôt ce terminer et elle devait trouver un abri pour passer la nuit. Mince… c’était bien sa veine, évidement que ça n’allait pas être si simple, ça faisait déjà plus d’un mois qu’elle bougeait dans les environs sans avoir trouvé la moindre trace de son amie. Par chance, elle tomba peu de temps après sur une étrange construction, plutôt grande. Bon, elle n’avait pas d’autre choix a vrai dire, soit elle passait la nuit dehors soit… Elle s’approcha alors prudemment, toujours en prenant garde qu’il n’y ait pas de prédateur qu’il la suive et une fois qu’elle fut sûre, elle frappa à la porte avant de l’ouvrir. Avec beaucoup d’appréhension, elle prit la parole pour s’annoncer :

« Bonjour ? Il y a quelqu’un ? »

Elle referma la porte derrière elle, toujours un peu anxieuse. Pour le moment, il n’y avait personne dans ce qui semble être une sorte d’entrée.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Juil - 12:40 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mer 16 Juil - 22:08 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Son dernier client de la journée venait de partir, la salle qu'elle avait utilisé aujourd'hui complètement remise en ordre, ne restait qu'à annoter ce qui devait l'être sur le registre comme on le lui avait appris et elle serait quitte pour un bon bain. Satisfaite, la seule employée féminine du salon souffla de soulagement en trottinant vers le hall d'entrée, une vasque en bois sous le bras. Mais, quand elle s'engouffra dans le couloir qui servait de salle d'attente, elle remarqua un peu perplexe qu'une personne s'y trouvait. Une personne... qui lui rappelait vaguement quelqu'un... Amaï plissa alors le front et fronça le museau en tentant d'identifier l'étrangère qu'elle avait le sentiment de connaître. Quand tout à coup, son cœur fit un bond. Encore un peu hésitante, elle se risqua à prononcer un nom :

« Kios ? »

Amaï s'avança encore un peu, lentement, continuant à étudier l'autre femelle du regard, quand, enfin, plus aucun doute ne fut possible, elle en lâcha sa vasque, qui alla heurter bruyamment le sol dans un bruit sec, et s'exclama :

« Kios !! »

La jeune Hybride franchit alors le peu de distance qui les séparait encore en courant presque, le cœur en fête et la queue battant joyeusement dans son dos, avant de se stopper net devant la Mustang pour se planter devant elle dans un large sourire des plus chaleureux, les mains croisées sur sa poitrine.

« Je ne m'attendais tellement pas à... ! Je suis si contente ! Vous revoir c'est... ! Oh ! Pardon ! Vous venez peut-être pour une raison toute autre ? Pour un service bien particulier ? »

C'était une surprise ! Une telle surprise ! Inespérée ! Inattendue ! Et incroyablement réjouissante ! Mais Amaï restait une employée du salon et Kios venait peut-être en cliente, alors il serait plus raisonnable et surtout plus professionnel de réfréner ses ardeurs et élans dans cet étalage de témoignages peut-être un peu trop amicaux. Oui, il fallait d'abord donner une bonne image, non, une image irréprochable de l'établissement. C'est pourquoi Amaï travailla sa posture et se raidit légèrement afin d'opter pour un accueil plus solennel. Mais ça ne changeait rien au fait qu'elle se sentait à l'intérieur comme un louveteau tout joyeux à l'idée d'avoir retrouvé une camarade. Et rien, pas même ses efforts pour faire meilleure figure, n'auraient pu dissimuler l'euphorie sur son visage. Sans parler de sa queue qui ne tenait toujours pas en place.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 21 Juil - 13:57 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Le lieu possédait une ambiance relaxante, assez zen, ce qui convenait parfaitement a la mustang. Elle attendit quelques minutes avant que quelqu’un pointe le bon de son museau. Toujours dans l’appréhension du moment, son cœur s’affola et la peur lui prit le ventre. Mais elle fit face, courageusement. Son courage fut alors récompensée parce qu’elle vit alors Amaï, rayonnante comme jamais et visiblement en pleine forme, ce qui étonna énormément Kios. Son amie allait bien et elle ne pouvait que remercier les dieux pour leur clémence mais bon sang, pourquoi était-elle ici ? Kios serra alors Amaï dans ses bras spontanément, tout en tremblant. Visiblement émue, elle prit alors la parole :

« Mais qu’est-ce que tu fiche ici ? Tu ne devrais pas être à l’auberge ? Si tu savais comme j’étais morte d’inquiétude quand je ne t’ai pas vu là-bas. »

Après un câlin qui sembla plutôt long, Kios lâcha alors son étreinte pour observer plus en détail la jeune hybride. Elle était visiblement aussi heureuse qu’elle de la retrouver, ce qui rassura une nouvelle fois la mustang. C’était vraiment surprenant de la voir ici, en pleine forme et… un peu plus épanouie ? Bon, ça elle n’en savait rien à vrai dire, elle ne l’avait eu qu’une journée et nuit chez elle, donc pas énormément de temps. Elle reprit la parole, visiblement gênée a propos de la question d’Amaï. Ben en fait… elle ne voulait rien en particulier et… elle ne savait même pas ce qu’était ce bâtiment alors… Elle répondit alors :

« Ah euh, pour être honnête, je ne sais même pas où je suis, je voulais juste trouver un abri pour la nuit et j’étais loin de me douter que tu serais ici. Mais qu’est-ce que tu fais ici d’ailleurs ? »

Ca c’était une bonne question ! Bon, elle aurait surement dû l’accompagner si elle voulait s’assurer qu’elle aille au bon endroit… Elle était donc en partie responsable de son sort. D’ailleurs, vu son air, elle avait l’air d’être plutôt heureuse alors peut-être qu’elle était heureuse d’être ici. C’est tout ce qu’elle pouvait lui souhaiter, même si ça ne l’empêcherait pas de garder un œil sur elle. Elle attendit alors sa réponse, beaucoup moins effrayé et plus relâché.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 09:32 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Quand Kios ouvrit soudain grand les bras pour l'enlacer avec une émotion non-dissimulée, Amaï en resta stupéfaite. Mais pas seulement à cause du geste de la Mustang, elle avait également du mal à réaliser que cette femelle se soit tant inquiétée pour elle, au point de partir à sa recherche... La prise de la grande équidée sur la petite Hybride fut telle que cette dernière en eut le souffle coupé. Houlà oui... elle avait dû beaucoup beaucoup s'inquiéter...

Le petit cœur d'Amaï se serra et elle ne souffla mot durant l'étreinte pour ne retrouver l'usage de la parole que lorsque Kios la relâcha et eut fini de lui poser ses questions. L'attitude de la demi-canidée changea alors du tout au tout et c'est queue entre les pattes et oreilles tombantes, le museau bien bas qu'elle répondit à mi-voix d'un air pas fier du tout :


« Ah... je... Oui... Je suis désolée... »

Elle avala même sa salive de travers quand elle chercha comment expliquer à Kios la manière dont elle avait atterrit ici. Une raison qui la rendait bien moins fière encore...

« Je me suis perdue en chemin... Je... je ne sais toujours pas où se trouve l'auberge en fait... Pardon Kios... »

Elle avait lâché cette vérité à voix basse, penaude, les pattes un peu tremblantes. Oui, elle s'était perdue malgré les indications de sa bienveillante hôtesse d'une nuit, et c'est ainsi qu'elle était arrivée, par le plus pur des hasard et l'absence totale de débrouillardise... Et depuis... c'est vrai qu'elle n'avait même pas cherché à rejoindre au moins une fois l'auberge pour y laisser au moins un message à transmettre à la Mustang si jamais elle y passait. Elle avait eu tellement la trouille de repartir, de se perdre de nouveau... et de ne plus pouvoir revenir ici où on lui avait offert une place et une utilité... La boule dans sa gorge grossit et la culpabilité l'assaillit cette fois avec violence. Se débattant avec ses sentiments elle expliqua maladroitement en se tordant les doigts :

« Mais... ici j'ai été bien accueillie et on m'a donné du travail alors... je suis restée et... Tu sais je suis contente de travailler ici... On me traite bien et tous ceux qui vivent ici sont gentils avec moi alors je fais de mon mieux pour aider... Je... je ne pensais juste pas que tu me chercherais je... »

Elle se sentait obligée de se justifier mais plus elle le faisait et plus elle se sentait mal et stupide... Et les larmes lui montèrent aux yeux alors qu'elle n'osait plus regarder Kios en face. Elle avait clairement honte, très honte d'avoir déçu celle qui se comportait vraiment comme une amie envers elle et qu'elle avait juste terriblement inquiétée en retour...

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 10:18 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Oh… elle y avait peut-être été un peu fort sur les mots… Et Amaï semblait maintenant toute déboussolée… Puisse quelqu’un venir me retirer cette fichue impulsivité… où fermer ma grande bouche, pensa-t’elle. Cependant, le discours d’Amaï rassura énormément la mustang dans le sens où elle n’avait pas l’air maltraitée… Enfin, de toute façon, en la voyant, on avait surtout envie de la protéger. Kios l’attrapa alors de nouveau dans ses bras dans une attitude protectrice. Elle lui répondit dans une voix douce :

« Ah non non ! Faut pas culpabiliser, c’est moi l’idiote dans l’histoire… Désolée, je n’aurais pas du m’emporter. Je devrais me réjouir au contraire que tu aies réussi à trouver un endroit où tu te sens bien. »

Surtout qu’elle avait l’air d’être suffisamment nourri, pas comme la première fois qu’elle l’avait vu. C’était vraiment rassurant et encourageant, au moins elle avait la preuve sous les yeux. Kios lâcha alors Amaï en reprenant la parole, rougissant quelque peu :

« C’est juste que… Enfin… c’est normal de s’inquiéter pour ceux qu’on aime. Je suis contente de voir que ça va. »

Si seulement j’avais autant de chance de mon côté. Une remarque qu’elle se fit à elle-même, alors que c’est parfaitement puéril et ridicule. Elle ne savait pas de quoi était fait son quotidien. Qui sait ? Travailler ici n’était peut-être pas si agréable. Elle devait s’en assurer avant de repartir alors, juste pour vérifier. Sans doute qu’elle se faisait du souci pour pas grand-chose mais… c’était préférable ! Elle reprit la parole, dans un air un peu embarrassé pour le coup :

« Hem… je suis un peu gênée de demander ça mais… est-ce que je peux rester ici pour la nuit ?... L’idée de repartir toute seule par une nuit d’hiver ne me rassure pas vraiment mais je ne veux pas m’imposer non plus… »

Oh Farès, pardonnez-lui d’user de la ruse, mais elle n’avait pas le choix. Et puis, pour une fois qu’une excuse pouvait réellement lui servir… disons qu’elle n’allait pas s’en priver pour l’utiliser.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 12:43 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Amaï accepta de bon cœur ce nouveau témoignage affectueux de la part de Kios, se disant que si elle acceptait de la prendre dans ses bras, c'était qu'elle ne lui en voulait peut-être pas tant que ça... Et... ça la rassurait au moins un peu... Mais elle n'était pas d'accord, pas d'accord du tout avec ce que sa grande camarade disait, et, bien que ce soit timidement, elle secoua négativement la tête en répondant d'une voix un peu amoindrie par l'embrassade :

« Non non... C'est pas vrai... Pardon... Si j'avais... j'aurais pu... J'aurais dû... Je suis quand même vraiment désolée Kios... J'espère que tu pourras me pardonner... »

Parce qu'elle souhaitait de tout son cœur que Kios lui pardonne... Surtout maintenant qu'elle se rendait compte que c'était une véritable amie et la toute première qu'elle se soit faite du coup... Elle aurait dû chercher à lui faire parvenir un message... Elle aurait dû... oui...
Heureusement, Kios ne la laissa pas se morfondre davantage encore et lui soumit une requête qui surprit la jeune Hybride. Elle leva alors de grands yeux ronds vers la grande Mustang. Passer la nuit ici ? Ça voulait dire... avoir plus de temps pour se retrouver un peu et partager les nouvelles sur ce qui leur est arrivé depuis la dernière fois qu'elle se sont vues ? Amaï était enchantée par l'idée et sa queue se remit immédiatement à faire des siennes en battant joyeusement la cadence pour trahir l'enthousiasme qui l'habitait. Mais si sa queue n'avait pas vendu la mèche, sûrement que le grand sourire réjoui qu'elle arbora alors l'aurait trahie.


« Oh oui bien sûr ! Si je leur dis que tu es une amie, je ne pense pas que ça posera de problème. J'ai fini pour aujourd'hui, on peut aller demander à Orann maintenant si tu veux. »

Ou bien ça aurait l'entrain dont elle fit preuve en répondant à Kios quand elle lui prit la main pour l'inviter à la suivre. La perspective de passer un peu plus de temps avec son amie enchantait clairement la petite Hybride qui était intimement persuadée qu'elle trouverait un moyen de convaincre Orann d'héberger Kios pour la nuit. Bon, elle était quand même un peu impressionnée à l'idée de lui demander ça mais... c'était par amitié, alors elle devait le faire.
Cependant, un fait qu'elle ne pouvait pas non plus ignorer frappa soudain la demi-Lycane qui s'arrêta net pour se retourner vers Kios d'un air un peu soucieux :


« Mais... ah euh... j'espère que tu n'as rien contre les Kunks et... qu'il n'y ait que des mâles ici... Je veux dire... à part moi... il n'y aura que des mâles pour nous tenir compagnie... »

Zut... peut-être que ça ne serait pas du goût de Kios... Elle qui vivait tranquille et seule dans son petit coin de forêt... Si c'était le cas... ce serait vraiment ennuyeux... et dommage...
Ce à quoi Amaï oubliait de penser, c'était qu'il faudrait aussi sûrement qu'elle se justifie concernant l'attitude qu'auraient certainement ces mâles envers elle... ou même peut-être envers Kios...

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 18 Aoû - 15:06 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Kios était vraiment contente d’avoir retrouvé une amie aussi simple qu’Amaï. Parce qu’actuellement, sa vie était franchement compliquée. Mais elle n’y pensa pas plus que ça pour le moment, elle voulait savourer cet instant. Après, elle pourrait peut-être lui demander conseil si elle veut bien l’écouter. Surtout qu’elle devait elle aussi avoir des choses à raconter depuis le temps. En tout cas, l’idée que Kios reste pour la nuit sembla énormément plaire à Amaï. Ce qui permit à Kios de se rassurer un peu. Enfin, rien n’était joué pour l’instant, le propriétaire du lieu pouvait toujours lui dire non s’il le voulait… La mustang prit alors la parole dans un petit sourire :

« T’es déjà toute pardonné ma grande. Ne t’en fais pas pour ça et… merci, c’est gentil. Mais si ce n’est pas possible ce n’est pas grave… et ne vous dérangez pas trop pour moi non plus, un simple sol fera l’affaire. »

Bien que Kios n’était pas à sous-estimer, elle préférait largement multiplier ses chances de survie en passant la nuit dans un lieu protégé. Ca lui rendrait un très très très gros service… Non, sur Cérès être une proie, ce n’était pas simple tous les jours, bien qu’elle ne soit pas à plaindre. Elle avait plutôt de la chance même. Amaï lui confia qu’il n’y avait que des mâles ici, des kunks pour être précis. Elle plissa un instant les yeux. Elle avait eu raison de se méfier… bien, elle pourrait surement les observer ce soir… elle ne laisserait rien passer ! Enfin, Amaï avait quand même l’air d’être épanouïe… Elle n’aurait surement pas le cœur à l’arracher d’ici. Surtout qu’elle n’avait pas son mot à dire. Enfin ! Disons juste que s’il y a quelque chose qui ne va pas… elle le ferait savoir à l’intéressé. Elle répondit alors toujours dans un sourire :

« Ah ? Que des mâles ? On aura certainement des choses à se dire à ce sujet-là… Tant qu’on peut se retrouver juste toutes les deux ça ne me pose pas de problème. »

Oui, elle ne laissa rien transparaître, c’était finalement pas très mature et franchement superflu. Voir un peu puéril.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 08:56 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Que Kios déclare lui accorder son pardon fit presque monter les larmes aux yeux à la petite Hybride qui ne put que lui sourire un peu mièvrement en retour. Mais que Kios parle de dormir sur le sol, ah ça non ! Amaï s'y opposerait farouchement ! Elle devait être épuisée d'avoir fait ce voyage ! Et elle méritait une bonne nuit sur une couche douillette et confortable ! En plus, ce serait la moindre des choses à lui offrir en guise de dédommagement pour tout le souci qu'elle avait pu lui causer... D'autant qu'Amaï ne voyait aucun problème à lui céder son lit, elle pouvait toujours aller dormir avec Kapa, ou même Erame. Elyone... c'était une autre histoire.
Elle secoua donc la tête négativement avant de répondre à son amie :


« Oh si si, je pense que ce sera possible ne t'en fais pas. Et, au pire des cas, je te laisserai ma chambre. Il n'est pas question que tu dormes par terre, oh ça non. »

Ceci étant dit, Amaï fut également soulagée d'entendre que la présence majoritairement masculine en ces lieux ne dérangeait pas l'équidé, même si, Kios semblait vouloir passer du temps avec elle seule. C'était ce qu'elle comprenait en tous cas, et cela fit bondir le petit cœur de la jeune femelle d'une joie toute nouvelle pour elle. Elle qui n'avait jamais eu d'amis du même sexe avant, il semblait fort qu'elle venait de s'en faire une et une vraie. Alors si elle pouvait découvrir à ses côtés la véritable signification de ce qu'était l'amitié entre femelles, ce serait une véritable joie ! Sa queue battant de nouveau follement la mesure, Amaï acquiesça, après avoir d'abord eu du mal à comprendre ce qu'elle voulait dire par le fait qu'elles auraient beaucoup de choses à se dire concernant les mâles. Mais son esprit passa vite là-dessus pour laisser la place à une franche excitation.

« Ah ? Mais bien sûr, on peut même passer la soirée et la nuit uniquement toutes les deux ensemble si tu veux, les garçons comprendront. Enfin... je veux dire... tout le temps qu'on aura avant de dormir et ensuite, avant que tu en repartes ! »

Oui, ses mots avaient été peut-être un peu ambigus... Souvent ses paroles dépassait sa pensée et... elle était encore tellement peu expérimentée en ce qui concernait les relations avec les autres... Elle espérait pour le coup ne pas avoir dit quelque chose qui puisse gêner Kios ou lui laisser penser... penser quoi d'ailleurs ?... Hum... Amaï s'emmêlait un peu les moustaches. Mais elle préféra ne pas s'enfoncer davantage et conduire enfin Kios jusqu'au bureau du gérant. Une bonne initiative. Enfin... jusqu'à ce qu'elles y arrivent et qu'Amaï réalise qu'elle allait devoir exposer sa requête à Orann... Il n'était pas méchant mais... il restait impressionnant en tant que figure de l'autorité absolue de cet établissement... S'adresser à lui... c'était un peu comme s'adresser à un alpha... Chose qui la terrorisait un peu... En plus, elle n'avait tellement pas l'habitude de demander des choses... Et il avait déjà été tellement généreux avec elle en l'acceptant en tant qu'employée ici... Alors... et s'il trouvait qu'elle en demandait trop au final ?... Et qu'il refusait de lui faire encore une faveur ?... Amaï en perdit tout son peu d'assurance et sembla hésiter devant la grande porte d'acajou... Mais elle se rappela alors qu'elle était ici pour une amie. Une amie qu'elle ne pouvait définitivement pas laisser dehors...
Elle inspira donc un grand coup et déclara à Kios dans un sourire qu'elle se força difficilement à arborer :


« On y est, laisse-moi faire, je vais m'en charger. »

Ses jambes tremblaient comme des feuilles et elle manqua de céder à l'envie de filer d'ici par deux fois mais elle finit enfin par frapper à la porte. Pas très fort d'ailleurs, peut-être même trop doucement... Peut-être qu'Orann n'aurait rien entendu...
L'hésitante et craintive Amaï avait fait son retour et Kios devait bien voir qu'elle faisait un gros, très gros effort pour elle.

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 09:11 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Orann ouvrit alors la porte dans un air strict comme à son habitude. Lorsqu’il vit Amaï, il lui fit immédiatement un sourire chaleureux. Il prit alors la parole :


« Oh c’est toi ? Que puis-je faire pour toi aujourd’hui ? Il y a eu un problème notable dans la journée ? Parce que si c'est le cas, il faut tout de suite me prévenir ma petite. »

Ça allait sans doute faire bizarre à Amaï qu’Orann se montre aussi familier envers elle, et pourtant c’était pour une bonne raison qu’il allait lui annoncer sans plus tarder. Relevant doucement sa paire de binocle d’artisan, il déclara alors à Amaï :


« Tiens, d’ailleurs quand j’y pense, je ne t’ai pas annoncé la bonne nouvelle, après ta période d’essai, j’ai pris ma décision. Après avoir comparé tes performances et réfléchi devant mes feuilles de frais, je te garde. Tu peux donc rester travailler ici si tu le souhaite. Si tu as changé d’avis, je ferais avec. »

Bon, youpi, c’est la fête, ce genre de chose de toute façon, ce n’était plus de son âge. Enfin, ce n’était surtout pas son genre en réalité. Il n’était pas comme ses trois garçons à se réjouir d’un rien. Il remarqua alors Kios qui était juste derrière Amaï, le propriétaire reprit alors la parole :


« Oh ? C’est une cliente mécontente de nos services ? Où c’est peut-être l’une de tes amie ? Même si ça serait étonnant. Sans vouloir ne vexer personne bien entendu. »
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 09:35 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Kios fut touchée que son amie était prête à lui donner jusqu’à son lit, mais non, elle était gentille mais elle ferait avec le minimum, comme à son habitude. Le confort n’avait jamais été un critère très important pour elle, après tout avant elle vivait chez les mustangs… c’était loin du luxe d’Harmonia. Cependant, quand elle lui confirma qu’elle était d’accord pour passer sa soirée avec elle, Kios en fut très satisfaite. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas passé une soirée juste à discuter. Depuis qu’elle avait quitté son dojo en fait… Il lui manquait en un sens mais c’était ce que représentait son ancienne elle… la trouillarde… l’égoïste… Elle ne voulait plus de ça ! Elle veut se rendre utile désormais ! Surtout qu’elle ne serait sans doute plus seule dans pas si longtemps que ça. Avec de la chance. Elle reprit la parole :

« Oui bien entendu, nous n’allons quand même pas faire une nuit blanche… surtout si tu travailles le lendemain. Mon but n’est pas de te nuire. Je voulais juste m’assurer que tu ailles bien. Maintenant je suis rassurée. »

Enfin… pas totalement. Mais autant faire comme-ci. Elle devait toujours vérifier les fréquentations de cette dernière pour être vraiment sûre. Kios maternelle ? C’était dans sa nature oui et ce n’était pas un mal ! Kios suivit alors Amaï dans un couloir avant que celle-ci s’arrête devant une porte. C’est alors que son comportement changea du tout au tout. D’une jeune femelle épanouie et un peu plus assurée, elle était retournée au stade de leur première rencontre. Avec la faim en moins cependant. Kios se demanda quel type de monstre pouvait se trouver derrière sa porte, c’était peut-être un puissant lycan où un horang’i féroce. Mais elle eut tout faux parce que la porte s’ouvrit bien vite. Elle vit alors un Kunk de tout ce qu’il y avait banal. Mais il semblait être un peu plus agé qu’Amaï cependant. Il avait l’air amical à première vu. Après une brève discussion en confirmant à Amaï qu’elle pouvait rester ici, il l’interrogea sur son identité. Elle prit alors la parole dans une attitude humble :

« Bonsoir, je m’appelle Kios et… enfin… j’étais à la recherche d’Amaï que j’avais envoyée au Haven melting inn et… que j’ai retrouvée en fait ici. Ce qui me rassure totalement vu qu’elle semble épanouie comme jamais. J’aurais voulu juste savoir s’il était possible de m’héberger pour la nuit… je serai discrète s’il le faut, je n’ai pas grand-chose sur moi cependant je peux toujours donner un coup de main s’il le faut… »

Ce n’était pas seulement à Amaï de faire tout le travail hein… surtout qu’elle serait sans doute contente de savoir qu’elle pouvait rester ici. Pour elle, rien était sûr, alors autant faire bonne figure.

Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Mar 9 Sep - 12:11 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

La porte s'ouvrit d'un seul coup et Amaï sauta presque en arrière de surprise, le fait qu'elle se retrouva dos à Kios l'empêcha de faire réellement un bond. Et quand son employeur se trouva face à elle, elle se sentit encore plus nerveuse et fébrile, malgré le sourire de ce dernier. Elle se demandait d'ailleurs toujours pourquoi il avait cette attitude bien plus détendue et chaleureuse à son égard. Le plus souvent, il était assez... froid... Elle ne voulait en tous cas surtout pas lui faire perdre son temps et elle répondit donc aussi spontanément qu'elle le put, bien qu'en bafouillant un peu :

« Euh n... non, aucun problème je... je venais juste pour... »

Mais elle ne put expliquer clairement la raison de sa venue que son employeur lui annonça une nouvelle qui la laissa sans voix, la gueule entrouverte et son visage exprimant une sorte d'incompréhension, comme si la nouvelle avait du mal à lui sembler réelle, au point qu'elle dut se la répéter pour elle-même à voix haute.

« Je... je suis prise ?... Pour de bon ?... »

Elle demeura suspendue dans l'hébétude encore une poignée de seconde avant que son expression ne se transforme totalement et qu'un vif soulagement et une reconnaissance débordant de sincérité ne viennent l'illuminer dans une joie non dissimulée. Joignant les mains, les plaquant tout contre son cœur, elle répéta alors avec la ferveur d'une âme dévouée :

« Oh merci merci merci Orann ! Je ferai de mon mieux pour ne jamais vous décevoir ! Enfin... le moins souvent possible je veux dire... Je... Oh oui, pardon ! »

Kios ! La nouvelle et la joie qui en découlaient lui avait presque fait oublier la raison première de sa venue ! Honteuse, Amaï se retourna vers son amie et voulut la présenter à son employeur mais celle-ci la devança et fit très bien les choses par elle-même. Au moins, ça éviterait à la petite Hybride de s'emmêler dans des présentations et arguments bancals... Mais... ça ne voulait pas dire pour autant qu'Orann accepterait de l'héberger dans son établissement pour la nuit... Il venait déjà de lui faire un sacré cadeau alors se montrer aussi gourmande d'un seul coup et en réclamer davantage ça lui semblait... déplacé... Pourtant... elle ne pouvait pas laisser son amie passer la nuit dehors... Bon, allez, un peu de courage ! Elle devait l'appuyer !
Ce qu'elle fit mais dans une attitude vraiment humble et respectueuse, l'échine courbée et les oreilles basses, ne voulant pas donner l'impression à Orann de lui forcer la main, ou pire ! De remettre son autorité en cause, et c'était d'ailleurs pour ça qu'elle venait lui demander la permission de faire dormir son amie ici, c'était lui le chef ici, et ça elle voulait lui montrer qu'elle le comprenait bien.


« Elle pourrait... m'aider à ranger un peu... C'est vraiment une très bonne amie... Je peux lui céder ma chambre pour la nuit s'il faut... S'il vous plaît... ce serait... vraiment très généreux de votre part... »

Mais elle ne put s'empêcher d'y aller d'un petit trémolo suppliant dans la voix, l'œil humide d'espoir et de crainte à la fois, il fallait bien essayer de tout de même l'attendrir un peu, non ?

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 13:50 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Toujours dans un petit sourire, Orann écouta alors les deux jeunes femelles, et c’est avec un peu de surprise qu’il vit une proie et une prédatrice être amies. Mais bon, Amaï était une gentille femelle plutôt craintive, c’était sans doute logique… Enfin ! Il prit la parole toujours dans un sourire :


« Oh, il n’y a pas de problème je pense, nos stocks sont bien pleins pour l’hiver, ce n’est pas une bouche à nourrir en plus qui devrait poser problème. »

Surtout qu’une mustang n’était pas une grande mangeuse de viande… c’est ce qui coutait le plus cher. Surtout depuis qu’Amaï avait rejoint leurs rangs. Mais il lui en tenait pas rigueur, elle faisait un bon travail ici même si c’était dommage que ce petit bout ait cédé aux services spéciaux… Enfin, c’était son choix après tout. Il reprit alors la parole :


« Pour le reste, je pense que vous vous débrouillerez très bien sans moi, nous n’avons pas de chambre disponible, mais nos salles de massage peuvent très bien héberger votre amie. Demande a Kapa, je suis sûr qu’il sera ravi de t’aider. »

Surtout qu’il allait devoir y aller pour rejoindre sa femelle. Il n’avait clairement pas le temps d’arranger une pièce pour Kios.
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 14:14 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Amaï était heureuse et elle était encore dans l’attente. Enfin, pas pour longtemps finalement, visiblement Orann était d’accord pour l’héberger le temps d’une nuit, sans doute qu’il comprenait sa nature de proie confronté au voile sombre de la nuit. Oui ce n’était clairement pas prudent de sortir pour le moment, surtout qu’elle voulait vivre ! C’était un bien trop précieux pour que l’on risque de le perdre. Elle répondit alors poliment et humblement :

« Merci infiniment monsieur, vous ne le regretterez pas. Je vais voir avec vos employés pour savoir ce qui est urgent à faire et me rendre utile. »

Il devait bien y avoir un truc à régler ici, un problème qui persiste où des tâches peu gratifiantes. Elle ferait tout si nécessaire. En tout cas, elle fut touchée qu’Amaï appuie sa requête. C’était une vraie amie et ça faisait du bien de pouvoir compter sur quelqu’un. Comme quoi, les dieux faisaient bien les choses. Il allait falloir qu’elle prie encore une fois afin de les remercier. Une fois qu’ils s’éloignèrent du bureau d’Orann, Kios reprit la parole dans un sourire :

« Merci Amaï pour ton aide et félicitations ! A croire que Cérès ne veuille pas que tu partes d’ici ! Ça me rassure de voir que tu as un chef aussi sympathique. En tout cas, nous l’avons cette fameuse soirée. Je pense qu’on a pas mal de choses a se raconter. Pour le moment, je voudrais bien dire bonjour aux mâles qui te servent de collègues ici, si ça ne te dérange pas bien entendu. Comme ça, tu pourras en même temps leur annoncer la bonne nouvelle. »

Stratagème ? Oui et non, c’était juste de la simple politesse ! C’était quand même mieux de bien se faire voir des mâles en ces lieux. Et qui sait ? Peut-être qu’elle allait bien s’entendre avec ! C’était l’occasion de rencontrer de nouvelle personne. Kios ne s’empêcha cependant pas a ce montrer familier avec Amaï en la serrant doucement dans ses bras. Oh oui, que c’était bon de pouvoir la sentir auprès d’elle. Elle la lâcha peu de temps après toujours dans un sourire. Elle était soulagée et heureuse de la retrouver.
Revenir en haut
Amaï
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 198
Race: Aocane ! (Lycane-Aozorane)
Genre: Femelle
Âge: 17 printemps
Clan: Chant clair
Rôle: Apprentie masseuse
Compagnon/Compagne: Aucun
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 25

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 08:34 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Le oui tomba du ciel comme une réponse à une prière que l'on attendait plus, c'était... tellement improbable pour la jeune Hybride qu'on lui offre tant à la fois et qu'on accède en plus à l'une de ses requêtes qu'elle se demanda si elle n'était pas juste en train de rêver. Retrouver Kios, avoir un vrai rôle pour de bon, et en plus avoir la permission que son amie reste pour la nuit et pouvoir passer du temps avec elle ? Amaï était au bord des larmes et de l'euphorie tout à la fois. C'est d'ailleurs toute émue qu'elle gratifia Orann de multiples remerciements et courbettes respectueuses et reconnaissantes.

« Oh merci merci merci merci merci ! »

Les Dieux avaient-ils changé leurs plans en ce qui la concernait ? Tout semblait d'un coup si... positivement différent... Le jour où elle avait mis les pattes ici, ce jour-là, elle avait vraiment eu une chance inouïe... Et tout ça... c'était grâce à son amie... Elle jeta un regard brillant de gratitude à Kios avant de se retourner d'un seul coup vers Orann qui lui dictait quelques recommandations. Elle devait être attentive, c'était la moindre des choses ! Et c'est en opinant énergiquement qu'elle acquiesça aux conseils de son employeur.

« Ou... oui ! On va faire ça. Merci encore Orann, du fond du cœur... pour tout ! Pour... »

Orann partait déjà, Amaï le salua à la hâte et se re-centra sur sa conversation avec Kios, même si, à vrai dire, elle était un peu sonnée par toutes ces bonnes nouvelles. C'était un peu trop d'un coup pour elle. Mais pas assez pour qu'elle gâche de si précieux moments à cause de l'étourdissement ! Elle fit de nouveau oui de la tête et répondit à Kios dans un air un peu rêveur :

« Oui, c'est vrai, c'est une bonne idée. Ça leur fera sûrement plaisir. J'espère. Et ils ont peut-être encore besoin d'un peu d'aide... »

Maintenant qu'elle réalisait qu'elle allait rester ici pour de bon, c'était un tel soulagement... Elle n'avait plus à redouter l'hiver dans lequel ils étaient en train de s'installer de plus en plus. Mais, elle espérait vraiment que ça fasses plaisir aux garçons qu'elle reste... Il n'y avait pas de raison pour que ce ne soit pas le cas, non ?...
Bon, pas le temps de réfléchir à tout ça, elle devait trouver Kapa et guider Kios tout en même temps. Elle se mit donc en route en invitant son amie à la suivre d'un sourire avenant et dans un petit geste timide propre à sa personnalité.


« On va chercher Kapa. Il doit être du côté de la source. Je suis tellement contente que tu puisses rester Kios ! »

Cette fois, sa queue s'était belle et bien remise à battre follement dans son dos, signe que son cœur lui, réalisait bien plus vite que sa tête que tout irait pour le mieux à présent. Mais Amaï était naturellement craintive et méfiante, ce n'était pas sa faute.
En tous cas, la présence de Kios semblait la mettre suffisamment en joie pour qu'elle soit surtout de bonne humeur. Les deux femelles arrivèrent d'ailleurs assez vite aux bassins de la source chaude et Amaï présenta au passage rapidement l'endroit à son amie.
L'une des portes des trois bassins était entrouverte et Amaï frappa son index replié contre le bois de la porte coulissante pour s'annoncer. On ne savait jamais... des clients tardifs pouvaient encore être là ou... les garçons pouvaient être « occupés » avec l'un de ces clients ou... entre eux...

_________________

Et un énorme merci pour le magnifique avatar d'Abelsword et cette splendide bannière d'Abluedeer.
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 09:21 (2014)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue Répondre en citant

Dans les sources, ça s’activait, certains plus que d’autres, vu que Kapa avait fini de nettoyer le premier bassin. C’est alors qu’il entendit Amaï toquer, a cette heure-ci, qui ça aurait pu être d’autres ? Personne selon-lui, Orann faisait toujours son tour à l’aube, Erame et Elyonne devaient être occupés à préparer le repas, sans doute. En tout cas, il comptait bien profiter de cette occasion pour inviter Amaï a passer une tendre nuit. Cependant, lorsqu’il fit son apparition, il vit qu’Amaï n’était pas toute seule. Il se ravisa et décida de montrer ce genre de témoignage affectif devant une cliente. Tiens, il n'avait pas remarqué qu'une mustang était présente aujourd'hui... Il avait du être distrait. Dans un air soucieux, il prit alors la parole sur un ton respectueux :


« Ah Amaï ? Il y a un problème ? C’est une cliente ? Bonsoir d’ailleurs. »

Il s’inclina alors poliment pour la saluer. On ne savait jamais… dans le doute, il valait mieux faire bonne figure… en espérant que la tempête passe très vite. Surtout en voyant la taille de la proie, ça ne serait pas facile à gérer si celle-ci commençait a être en colère. Sans doute qu’il se faisait des films pour rien et c’était le cas. Surtout en voyant la mine radieuse d'Amaï, c'était rare de la voir aussi rayonnante. Il reprit alors un peu du poil de la bête, finalement, ça ne devait pas être une mauvaise nouvelle.
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:02 (2017)    Sujet du message: A la recherche de l'omega perdue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita -> Le salon de massage « Relaxation and pleasure » Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.