Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Petites confessions entre "amis"

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene -> Le cabinet de sexologie du docteur Reno Liberty
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 4 Fév - 09:48 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Deux semaines avaient passé depuis qu'elle s'était installée chez Reno. Deux semaines où elle avaient entièrement retapé et remis en ordre l'atelier que comprenait la « demeure-chef-d'œuvre-inachevé », comme elle aimait l'appeler, qu'elle comptait bien parachever. Et maintenant, tout était nickel et fonctionnel, même le vieux four était impeccable et était prêt à reprendre du service. Elle n'était pas peu fière de son travail. Même si elle avait sincèrement espéré que la remise en état de l'atelier lui prendrait moins de temps... C'était toujours deux semaines de perdue dans son emploi du temps serré... Mais elle allait devoir faire avec.
C'était d'ailleurs aussi deux semaines où elle en avait appris de belles en commençant doucement à faire mieux la connaissance de son logeur. Si on lui avait dit avant qu'elle mettrait un jour les pattes chez quelqu'un qui s'occupait des problèmes de sexe des gens... elle aurait sûrement éclaté de rire en rétorquant que ça n'existait pas quelqu'un qui serait assez tordu pour ne faire que ça. Sauf que... c'était bien ce que faisait ce Zorro chez qui elle vivait... Et il le faisait avec zèle... ce qui la laissait très... perplexe... Même si elle essayait surtout de ne pas trop y réfléchir pour le moment... Mais les gens sortaient d'ici assez souvent avec le sourire et comme s'ils étaient soudain plus légers alors... elle se sentait un peu bête d'avoir pensé au départ qu'il était un peu tordu et qu'elle ferait mieux de prendre ses pattes à son cou et de tirer vite fait tant qu'elle le pouvait... D'autant que, il n'avait eu aucun geste déplacé envers elle, jamais une allusion à ce qu'il faisait. C'était elle qui avait disons... deviné... Oui enfin, ça aurait été difficile d'ignorer ad vitam eternam les bruits très distincts qui s'échappaient du cabinet...
Bref ! Elle en avait fini une bonne fois pour toute, et il n'était que midi alors elle comptait bien mettre son après-midi à profit en commençant par travailler sur cette magnifique table en bois de hêtre dont seuls les pieds avaient été à moitié sculptés. Mais avant ça, elle ne dirait pas non à un bon repas pour se redonner du coeur à l'ouvrage ! Et... peut-être un bain avant... Reno avait beau ne pas le dire clairement, la façon dont il plissait le museau chaque fois qu'elle revenait en sueur de l'atelier laissait bien comprendre qu'il préférait la propreté à la crasse. Elle fila donc dans la salle d'eau adjacente à ce qui était maintenant sa chambre pour se rafraîchir et changer de tenue pour le repas. Elle choisit sa tunique de voyage en lin toute simple, mais pas totalement dénuée d'élégance, et l'enfila. Et seulement ensuite elle retourna dans le séjour où son hôte était en train de finir d'installer la table.

« Alors, cette matinée ? Huuuum, ça sent bon le rôti de chevreuil, j'en ai déjà l'eau à la bouche ! »

Encore une fois, Taïga n'eut pas grand-chose à faire, et, encore une fois, elle se sentit un peu inutile et mal à l'aise de n'avoir pas pu aider plus que ça à la préparation du repas. Mais, peut-être que c'était mieux ainsi... Et cette Raspaterra qui passait tous les trois jours n'était pas commode, alors ça n'encourageait pas à aller mettre le museau dans les cuisines quand elle s'y trouvait. Mais bon sang ce qu'elle cuisinait bien...
Taïga se contenta donc d'aller s'asseoir en attendant la réponse du Zorro et le repas, ses jambes balançant doucement gaiement sous sa chaise.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Fév - 09:48 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 14:27 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Deux semaines déjà, et ce qu’on pouvait dire c’est que Taïga n’était pas quelqu’un de très contraignante que ce soit au niveau du caractère où de ses demandes. Elle était bien élevée, ce qui était un très bon point pour le zorro. Surtout qu’au final, il pouvait toujours exercer son activité normalement, sans que ça la dérange. Il se sentait également moins seul à la nuit tombée, Taïga était de très bonne compagnie. Préparant le repas avec un petit sourire discret, il pensa à ce couple qu’il avait pu aider en leur prodiguant de bons conseils. Lorsque Taïga eut fini de se changer pour passer à table, il avait presque terminé de cuir le roti de chevreuil, qu’il servit à Taïga quelques minutes plus tard, il s’installa ensuite à sa place habituelle et engagea la conversation naturellement :


« Et voilà, bon appétit. Oh, pas grand monde a vrai dire, juste un couple avec la femelle qui était tout juste enceinte, ils avaient besoin de conseils et d’être rassurés pour continuer leur… chamailleries. Donc j’ai eu pas mal de temps pour préparer le repas. J’espère qu’il sera à ton goût d’ailleurs. »

Reno était du genre discret quand il fallait l’être mais ce n’était pas toujours le cas, généralement, ça ne le dérangeait pas tant que ça d’expliquer brièvement ce genre de consultation. Parce qu’en un sens, il n’y avait rien qui pouvait choquer où déranger. Il reprit alors la parole entre une bouché :


« Et toi ? Pas trop éprouvante cette matinée ? D’ailleurs, tu n’as pas trop de mal à prendre tes marques ici j’espère ? »

Oui, Reno était un bon hôte et comme tout bon hôte digne de ce nom, il était naturel de s’assurer du bien être de son invitée. Il lui laissa alors la parole, toujours un sourire aux lèvres.

_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 09:54 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

À la mention du mot « enceinte », les oreilles de Taïga tiquèrent à peine. C'était une chose de la nature qui lui passait un peu pardessus la tête il fallait dire, mais en entendre parler la mettait toujours un peu mal à l'aise. Justement parce qu'elle ne s'y intéressait pas autant qu'elle aurait peut-être dû. L'amour oui, ça c'était quelque chose qui l'emballait, même si depuis son histoire avec Gakkyuu elle avait mis un frein là-dessus. Mais donner la vie, tout ça... Enfin bref, au moins ce petit couple restait soudé, c'était cool. Et... complice ?
Pour le coup, elle préféra largement se concentrer sur le rôti et les tranches généreuse et rosées à se damner que Reno était en train de leur servir. Elle s'en léchait les babines d'avance ! Non, les affaires des autres n'intéressaient pas spécialement Taïga, et c'était peut-être bien pour ça que le Zorro la tolérait ici, parce qu'elle ne fourrait pas son museau partout en cherchant à jouer les commères.

« Oh, je vois... Tss, le rôti ? Son fumet m'emplissait les narines et me faisait déjà saliver depuis l'atelier ! Si son goût est à la hauteur de ce que je vois et sens là, aucune chance qu'il ne soit pas à mon goût ! »

La tranche était là, dans son assiette, et il fut atrocement difficile de ne pas se jeter dessus comme une sauvage tant son estomac réclamait qu'elle lui soit donnée ici et maintenant. Elle avait encore bossé sans ménagement et elle mourrait de faim. Alors ses gestes quand elle se força à prendre le temps de couper et piquer la viande avec ses couverts furent un peu fébrile. Mais drôlement rapides quand il fut question de porter la viande à sa bouche. Et après une ou deux mastication, elle soupira de délice dans une expression d'extase et de satisfaction extrêmes.

« Oh mes dieux... c'est carrément divin... Ça faisait des mois que j'avais plus mangé comme ça... Moi je serais incapable de préparer quelque chose comme ça... Et ça n'a rien à envier à la cuisine d'Aiden ! »

Qui lui en voudrait à mort s'il l'entendait dire ça... Mais c'était vrai ! Ce Zorro cuisinait au moins aussi bien que son deuxième père. Et mille, non, cent mille fois mieux qu'elle ! Ce qui était un comble pour une femelle, non ? Elle rit intérieurement ironiquement de cette remarque qu'elle se fit. Comme si elle se fichait bien de ces histoires de talents et tâches soit disant dépendant des sexes.
Elle mangeait avec appétit, et ça faisait un bien fou depuis ces deux dernières semaines après des mois de repas frugales et sur le pouce sur les routes. Ils avaient pu partager quelques bons repas dans des auberges et des villages oui, mais pas tant que ça.
Elle avala une nouvelle bouchée avant de répondre à son logeur, d'ailleurs assez touchée qu'il se préoccupe de savoir si elle se sentait bien ou non ici. Ça avait l'air d'être dans le caractère de ce mâle de s'inquiéter du bienêtre des autres, mais c'était pas quelque chose de courant alors ça faisait toujours plaisir et, bizarre aussi...

« Non, ça va, vraiment, je me sens juste toujours un peu... Enfin j'en reviens surtout pas que tu aies accepté que je m'installe ici, cette maison, je ne peux que m'y sentir bien, c'était comme si elle m'avait appelé au premier regard. Et puis, l'endroit est vraiment sympa. Oh, d'ailleurs, j'ai enfin fini de remettre l'atelier en état ! Ça a pris du temps mais, maintenant il est parfaitement opérationnel ! Et je compte bien l'inaugurer en commençant à travailler sur la table en hêtre de l'entrée dès cet après-midi ! »

Elle fit preuve d'entrain et on put voir s'illuminer une pointe de défi dans son regard. Cette table avait intérêt à être prête ! Parce qu'elle ne la lâcherait plus avant d'être totalement satisfaite de son apparence ! Mais, elle n'avait pas très envie d'ennuyer Reno avec ses histoires de ponçage, de grattage, de sculpture et de vernissage...
Elle chercha donc à changer de sujet, et, malgré elle, son esprit fit glisser inconsciemment la conversation sur quelque chose d'assez inattendu mais qui devait visiblement lui trotter dans la tête depuis un certain temps...

« Mais... je me demandais... Toi... tu fais comment pour rester si détaché par rapport à ton boulot ?... Enfin je veux dire... Des gens qui viennent parler de leurs problèmes de... ça a pourtant pas l'air de te gêner tant que ça qu'ils viennent te déballer toutes ces histoires super intimes et... j'ai l'impression qu'ils ne font pas que te parler... Ha ha... »

Zut... C'était pas trop le moment de parler de ça... À table... avec toute cette nourriture... C'était...
Taïga baissa le museau un peu honteusement dans un nouveau rire nerveux en abandonnant son assiette un court instant. Voilà ce que c'était que d'avoir la langue plus vive que l'esprit...
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 14:23 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

L’invitée de Reno semblait avoir bien faim, au vu de la vitesse qu’elle avait avalé son premier morceau de viande avant de soupirer d’un bonheur sans nom. Ce qui amusa Reno dans le fond et le fit sourire. Il était toujours ravi de lui servir de la bonne nourriture, quand ce n’était pas Talasi qui ne s’occupait pas de ça. Il lui répondit dans un sourire amical :


« Ah ah, je pourrais t’apprendre si tu le souhaite ! Faut juste prendre le coup de main. J’imagine que c’est comme ton rôle, il faut vraiment s’y investir pour devenir bon. »

Hé, on n’avait rien sans rien dans le fond ! Et il savait que la nourriture était un bon moyen de motiver Taïga ! Avec son activité, il fallait bien la nourrir. Lorsqu’elle le remercia de l’avoir acceuilli ici, Reno ne put s’empêcher de sourire et de lui répondre :


« En tout cas, je suis content que ça te plaise. Oh, tu sais, c’est un plaisir pour moi de recevoir et d’héberger des personnes qui me semble digne de confiance et de respect. Peu importe leur raison où leur but, tant que ce n’est pas pour causer du tort, ma porte sera toujours ouverte. C’est une sorte de terrain neutre. Mais rassure toi, tu es une excellente invitée, polie avec de la conversation donc ça me convient parfaitement. »

Un peu de flatterie ne fait pas de mal, surtout quand c’était sincère. Elle était suffisament poli et discrete pour ne pas lui reprocher la nature de son travail et elle aidait de temps à autre dans le bon fonctionnement de la demeure. Alors pour lui, c’était une très bonne raison pour la garder auprès de lui durant toute la durée de son épreuve. Elle lui avait expliqué d’ailleurs, elle n’avait plus autant de temps pour rendre son projet. Projet qui était… rien que cette maison. Oui bon, une partie en tout cas ! Il reprit la parole pour ajouter :


« Ah oui ? Heureusement que tu as pu en faire quelque chose alors, à vrai dire quand je me suis installé dans cette maison à l’abandon, je n’avais aucune idée de l’utilité de tous ce matériels. C’est pour ça que j’avais laissé ça de côté, en me disant que ça servirait peut-être un jour. A croire que mon instinct ne m’avait pas trompé. »

C’était cool d’être prévoyant, où d’être ignorant, au choix ! Pour Reno c’était un peu des deux, parce que rien ne le prédestiné à rencontrer Taïga. Au moins ça servirait à quelqu’un et qui sait, quand elle serait de passage dans l’avenir elle aurait toujours son atelier à sa disposition. Et elle lui posa alors des questions plutôt… inattendues sur son travail. Chose qui amusa fortement le zorro. En un sens, un spécialiste dans ce domaine, ce n’était pas courant, il lui répondit alors naturellement dans un sourire :


« Oh tu sais, à force je ne m’en rends plus forcément compte parce que ça deviens une habitude. Mais, non, ça ne me gêne absolument pas d’entendre ce genre de chose parce que le sexe, c’est un peu le secret d’un couple qui dure. Si je peux aider je le fais avec plaisir. En ce qui concerne mes autres activités… on dira juste que certains ont des besoins spécifiques. »

Et dans un sourire énigmatique, il coupa un bout de sa tranche pour commencer son repas. C’est vrai qu’il n’y avait toujours pas touché depuis le temps.

_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 18 Fév - 09:46 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Le Zorro n'avait pas rebondi sur sa dernière phrase pour le moment, mais ce qu'il lui répondit la gêna assez quelque part. Alors elle enfourna une nouvelle bouchée pour répondre la gueule presque pleine, le museau baissé vers son assiette. Elle secoua en même temps négativement la tête dans un haussement d'épaules.

« Hum... Ch'uis pas chure que cha aidera beaucoup. Je chuis... pas douée pour les taches ménagères. »

Non, il était gentil de penser le contraire, mais pour réaliser des choses aussi bonnes, il fallait avoir soit une dose de passion, soit une dose de talent pour ce qu'on voulait faire. Elle n'avait ni l'un ni l'autre en ce qui concernait tout le domaine des tâches ménagères. Ce qui ne voulait pas dire qu'elle ne saurait pas tenir un logis seule. Mais... elle serait loin d'être la reine du foyer et la compagne idéal dans ce domaine... Une chose à laquelle elle ne préférait pas trop penser, et elle fut bien contente que son interlocuteur lui donne l'occasion de changer de sujet.

« Oh que oui ça va servir ! Et pas qu'un peu ! C'est fou ! La personne qui vivait ici avant devait être au moins aussi passionnée par l'art de l'aménagement et de la construction que moi ! Je pense pas qu'il ou elle ait bâti totalement cette maison, mais cette personne en a eu l'idée en tous cas, il y tout un caractère qui ressort de cet endroit ! Oui enfin... je compte bien tout faire pour ne pas effacer la trace du bâtisseur ici... Mais si je pouvais achever son travail à ma façon, ça serait un tel honneur. Merci encore de me donner cette chance. »

Elle inclina humblement la tête bien que son regard soit animé d'une ardente flamme de conviction. Ouip, elle allait se démener, et personne n'aurait à le regretter !
Le Zorro revint alors sur le sujet qu'elle avait pensé qu'ils éviteraient finalement. Et ce qu'il dit alors lui décocha un rire un peu... ironique.

« Ah, c'est peut-être bien pour ça que notre couple à Gakkyuu et à moi n'a pas duré. Ha ha... »

Mais elle ôta bien vite cette expression sarcastique de son visage, se sentant franchement pas sympa d'avoir dit une chose pareille. Son regard exprima alors une espèce d'amertume coupable. Dans le fond... elle était à cinquante pour cent responsable de cet échec aussi, non ?... Et peut-être que ça avait été idiot de compter sur Gakkyuu pour prendre les initiatives dans ce domaine... Bon, pas qu'elle n'ait pas essayé de lui faire comprendre qu'elle attendait qu'il le fasse mais... Oh zut ! C'était du passé, et puis, vu leurs caractères, peut-être bien que c'était mieux qu'il ne se soit rien passé. Oui, bien mieux ! Ce dont il fallait qu'elle se persuade et c'était en bonne voie.
Par contre, encore une fois, sa langue glissa dans sa gueule et sur son palais sournoisement sans qu'elle lui en ait donné l'autorisation. C'est donc un peu surprise par sa propre audace qu'elle se retrouva à demander au grand rouquin :

« Entendre, d'accord, mais... qu'est-ce qu'il en est pour ce qui est de... enfin... l'aspect plus visuel du... « travail » ?... Parce que... ça... j'ai peut-être pas vu mais j'ai entendu et... j'avoue que ça me laisse assez perplexe... »

Et mal à l'aise, c'était le moins qu'on puisse dire. Et ça se voyait à la façon crispée dont elle abordait la chose du bout des crocs. Si c'était son travail, pas question qu'elle le juge, et il était chez lui, alors elle ne s'était pas permis une seconde non plus de penser qu'elle pourrait lui dire que ça la gêne. Ça ne la gênait pas vraiment de toute façon, elle était juste... curieuse... Même si une pointe de culpabilité en elle lui disait qu'elle ne devrait pas l'être autant... Bien que... une autre réclamait des détails... Et là elle se sentit un peu honteuse de devoir se l'avouer.
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 11:01 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Tout en continuant de savourer son repas, Reno écouta attentivement les paroles de sa jeune invitée. Oh ? Elle était autant que ça pas a l’aise avec ce genre de tâche ? Bon, en un sens, il ne pouvait pas s’en rendre compte, il avait l’habitude, mais en contrepartie, c’était un très mauvais chasseur et il n’aimait pas vraiment tuer quoi que ce soit de lui-même. A croire que chacun à des prédispositions précises en fonction de l’éducation. Il ne s’attarda pas trop sur ce sujet, ce n’était pas vraiment ce qui était intéressant actuellement. Elle était venue avec un but ! Et justement, lorsqu’elle en parlait, elle devenait cette femelle épanouie qu’elle devrait déjà être. Il prit la parole à sa suite dans un sourire :


« Oh je te fais confiance à ce sujet-là, après tout, tu es l’exception qui confirme que n’importe qui, peu importe son sexe peut arriver à son but avec de la passion. Tu vas leur prouver encore une fois. Et je pense que ça sera un jeu d’enfant avec tous les travaux que tu t’apprêtes à faire ici. Sachant que pour moi, la priorité, c’est ta réussite. »

Elle était là un peu pour ça, alors hors de question de l’ennuyer avec des choses futiles. Elle devait être à fond dans son projet ! C’est tout ce dont elle a besoin de se préoccuper ici. Et puis… l’idée d’avoir une maison totalement fini plaisait à Reno, ça ferait plutôt bon genre devant ses futurs invités. Bien sûr, il n’oubliera pas de mentionner le nom de cette formidable artisane qu’il aura pu aider. Taïga reprit la parole pour parler de son couple qui a échoué, ce qui attrista un peu Reno. Oui c’est vrai que les affaires de cœurs, ce n’était pas si simple. Reno n’avait d’ailleurs pas pu devenir entremetteur a cause de ses charmes plus qu’efficace sur la gentes féminines… qui faisait qu’il avait pas mal d’aventures à l’époque. Enfin, il en avait encore aujourd’hui remarque. Bien qu’il ne savait pas trop quoi dire, il tenta de prendre la parole pour remonter le morale de Taïga :


« Il y a tellement de choses qui rentre en compte dans un couple, je ne pourrais dire ce qui n’allait pas. Parce que oui, la tendresse, l’amour c’est bien, mais sans la complicité et le sexe, malheureusement, il manque quelque chose. Je pense que c’est une question d’équilibre et d’harmonie. Mais ne t’en fais pas à propos de l’amour, tu es jeune. Ça sera surement plus aisée de trouver quelqu’un lorsque tu retourneras pour de bon en Harmonia.»

Reno avait posé sa patte sur l’épaule de Taïga en guise de soutien avant de la retirer dans un sourire sincère. Elle enchaîna alors sur le sujet sensible, son travail… bon, c’était normal, elle était curieuse de savoir ce qu’il se passait vraiment dans ce fichu cabinet et… Non, ça ne le gênait pas vraiment d’en parler, c’est plutôt qu’il avait un peu peur de l’effrayer. Il prit alors la parole pour tenter de donner une explication :


« C’est compliqué à expliquer sans… révéler des détails indiscrets mais disons que… comme je l’ai dit, certains ont besoins de démonstration pour comprendre ce qu’il faut faire. Bien entendu, je ne touche pas aux femelles qui sont en couple, je donne des directives simplement. Dans le fond, ça ne me dérange pas, ce que je fais est utile et j’en suis pleinement satisfait. »

Bien que son explication ait été un peu bancale, Reno termina sa phrase avec un sourire doux, semblable à celui de sa petite sœur.

_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 14:41 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Et hop, Taïga fut quitte pour vite rebaisser le museau vers son assiette quand Reno chercha à l'encourager et carrément lui donner une importance à laquelle elle ne s'attendait pas du tout. Pas de sa part en tous cas. Mais toute sa générosité et son soutien la firent rougir un brin. Il était vraiment génial comme type... c'était à peine croyable d'être tombée sur quelqu'un d'aussi sympathique et généreux. Ou alors... il cachait un vice pas piqué des hannetons. Hé, peut-être bien que c'était sa passion pour le sexe son vice, n'empêche que même là, il se montrait grand maître de la bienveillance et de la générosité en aidant les autres à régler leurs soucis en la matière. Non, c'était juste un chic type. Il n'y avait pas à creuser plus ou essayer de savoir ce que tant de gentillesse pouvait bien dissimuler. Et puis, elle ne le connaissait peut-être pas encore assez bien pour avoir eu le temps de voir ses mauvais côtés tout simplement. Mais bon, qui n'en avait pas ? En fait, dans le fond, elle espérait qu'il ne soit pas juste parfait, parce qu'elle se sentirait franchement tâche à côté de lui.
Il changea de toute façon de sujet en abordant les composantes nécessaires selon lui de ce qui faisait un couple qui marchait. Elle ne pouvait pas vraiment argumenter sur la question alors elle acquiesça juste. Bien qu'elle grinça un peu des crocs quand il ajouta qu'elle trouverait sûrement la bonne personne en retournant à Harmonia.

« Oui, c'est ce que je me disais aussi... Peut-être qu'au moins là-dessus je n'avais pas si tort que ça... Et... ha ha, j'pense pas non... Harmonia n'a pas grand-chose à me réserver de ce côté-là... »

Elle ne put s'empêcher d'user d'un ton un peu ironique et sec quand elle prononça sa dernière phrase. Mais c'était la vérité, elle savait bien ce qui l'attendait là-bas, et ce n'était rien de positif de ce côté-là. Alors à quoi bon se leurrer ? Obtenir un statut plus officiel dans son travail ne ferait d'ailleurs que compliquer les choses à ce niveau. Mais bon, elle s'en fichait. Qu'ils aillent se faire voir les crétins de la Cité. Elle préférait ne pas penser à eux pour le moment. Mais inconsciemment, elle ne put s'empêcher de croiser les bras sur sa poitrine presque inexistante.
Il était temps de changer de sujet encore une fois ! Sinon la suite du repas se résumerait à une soupe à la grimace. Le Zorro avait toujours quelques petits points à éclaircir concernant son travail d'ailleurs. Et, contrairement à ce que Taïga aurait pensé, il ne chercha pas à éluder sa question. Enfin, pas totalement, parce qu'il resta quand même assez vague dans sa réponse. Quoique, pas assez vague pour qu'elle ne comprenne pas au moins certaines choses... C'est du coup encore plus perplexe, pour ne pas dire un peu choquée, ou plutôt, ébahie, qu'elle se risqua à demander :

« De démonstrations ?... Sérieusement ?... »

La gueule grande ouverte, elle voulut ajouter quelque chose, mais rien ne lui vint. Elle dût donc prendre quelques secondes pour se repasser en tête l'information qu'il venait de lui balancer. Et ça pour une info, c'était du genre info explosive à carrément vous laisser sur le cul. Elle chercha encore ses mots, hésita, puis finit par le regarder droit dans les yeux en affichant une expression mi-ahurie, mi-amusée, comme si elle n'y croyait qu'à moitié.

« Attends attends, donc là, tu es en train de me dire que tu les diriges, les conseilles et les guides PENDANT l'action ?? »

Elle eut même un rire nerveux malgré elle. Parce que franchement, elle avait du mal, beaucoup de mal à concevoir qu'il puisse réellement faire ça. C'était juste... pas envisageable. Et on aurait même pu penser dans l'attitude de la jeune femelle qu'elle le raillait en le mettant au défi de lui prouver qu'il ne mentait pas parce qu'elle croisa les bras en se calant dans son siège. Sauf que, ce n'était pas tout à fait le cas, elle était juste abasourdie et se demandait sincèrement s'il lui faisait une blague.
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 15:49 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Lorsqu’elle lui confia que rien ne l’attendrait au niveau de l’amour à Harmonia, Reno eut beaucoup de mal à concevoir que cela pouvait être possible. Bon, en un sens, il ne la connaissait pas énormément mais, elle avait une vraie personnalité. Elle avait de l’ambition et elle ferait une très bonne femelle. A croire que les mâles d’Harmonia préfèrent les soumises qui n’osent jamais rien. C’est du gachi. Mais bon, qui sait, peut-être qu’un jour quelqu’un lui démontrera le contraire. Cependant, il ne manqua pas une occasion de la caresser dans le sens du poil :


« C’est fort dommage que tu penses qu’harmonia n’a rien à t’offrir. J’ai toujours préféré les femelles avec un caractère bien trempé comme le tien. Dommage que la plupart des mâles ne pensent pas comme moi. »

Et autant dire que le sujet suivant n’était pas à l’avantage de notre cher zorro… bon… elle avait comprit ce qu’il avait dit et… il aurait dû réfléchir d’avantage avant d’ouvrir sa grande bouche. Un vrai raven celui-là… Bon bon bon… comment lui expliquer ça ?... Ca allait être délicat pour le coup, il aurait pu s’énerver comme n’importe qui d’autre en sentant l’embarras lui monter aux joues mais il garda son calme, c’est normal que ça lui semble bizarre. Parce que ça l’est. Il se gratta un instant la nuque dans un air gêné et il prit alors la parole :


« Ben… Bon, je savais que je n’aurais finalement pas dû en parler… Donc oui, des démonstrations… disons que, comme je l’ai dit précédemment, il y a certains mâles et certaines femelles qui ne savent pas vraiment s’y prendre pour combler leur partenaires. Qui ne connaissent que la ’’base’’. Donc oui, ca m’arrive de guider des couples durant l’acte. Ce qui ne me gêne pas tellement je dois l’avouer vu que c’est pour aider. »

Au fil de ses paroles, sa voix était devenue plus assurée, stable et un fin sourire apparut sur son visage. C’est vrai que c’était utile ce qu’il faisait. Il n’y en avait pas à en rougir ! Qu’importe ce qu’on pense de lui, il était riche de cette différence ! Il reprit alors la parole dans un sourire doux :


« Je sais que ça peut paraître… dingue et totalement inconcevable et j’en suis navré si ça te choque. D’ailleurs ça ne choquerait pas que toi. Pour moi, c’est surtout du travail dans le fond, c’est quelque chose que je fais cependant avec plaisir. Après tout, on trouve normal de faire des efforts dans une relation amoureuse, alors pour moi c’est également tout naturel d’en faire sur le plan intime. »

Et il avait totalement oublié son plat pour le coup…

_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 10:16 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Reno glissa une nouvelle remarque rapide sur les gens d'Harmonia, Taïga haussa juste les épaules en faisant la moue pour répondre tout bas :

« S'il n'y avait que le caractère... Hum... »

Un coup d'œil sur sa poitrine désespérément ridicule suffirait sûrement à faire comprendre au Zorro quelle était la nature du second problème. Problème dont elle n'avait d'ailleurs pas du tout envie de parler. Et ça tombait bien, le Zorro avait autre chose à faire que de rebondir sur le sujet. Enfin, elle l'avait quand même visiblement mis super mal à l'aise... Et pour ça... elle se sentit vraiment mal et honteuse... Elle lâcha d'ailleurs d'un seul coup ses couverts et leva les mains paumes grandes ouvertes pour l'arrêter et l'empêcher de penser le pire mais... c'était sûrement déjà fait. Alors il fallait qu'elle explique le fond de sa pensée et vite !

« Non non ! Je... je préfère savoir... Enfin... je pense que c'est mieux que le découvrir par moi-même par hasard... Je veux dire... que ce soit de cette façon ou d'une autre, j'aurais bien fini par m'en rendre compte et... c'est mieux d'entendre le tout expliqué directement de la bouche du concerné que... de me faire de fausses idées en me torturant la cervelle si j'étais tombée accidentellement sur une scène du genre... Sincèrement... je m'attendais juste pas à apprendre que quelqu'un s'occupait vraiment de... Enfin tu vois... de... faire ça quoi... »

Parce que oui ça allait loin l'aide qu'il leur apportait... Et elle ne pouvait pas du tout se faire une idée bien claire et positive de la chose... Oui, c'était ça le problème finalement, elle ne pouvait s'en faire aucune idée puisqu'elle n'avait elle-même aucune expérience dans tout ce qui touchait au sexe... C'était à peine si elle avait eu une relation qui s'était limitée à des échanges de baisers et de câlins plus ou moins tendres... Gakkyuu n'avait jamais rien tenté de plus... osé... À croire qu'il n'avait pas été si pressé que ça de se lancer à la découverte de sa partenaire... Et elle commençait sincèrement à se dire que même pour lui, peut-être bien que son absence de formes de la tête au nombril avait grandement joué dans l'affaire... Bon, il fallait peut-être passer à autre chose un jour ma fille, après tout, c'était toi qui avais voulu mettre fin à cette relation... Même s'il était clair qu'elle ne menait nulle part...
Et zut, et comme elle était en train de pleurer sur sa petite personne maintenant Reno pensait encore plus qu'elle avait une image négative de lui et de ce qu'il faisait... Zut zut... T'avais intérêt à te rattraper ma fille... Alors elle leva la voix encore une fois et se montra aussi farouchement convaincante que possible dans le ton qu'elle employa pour le contredire.

« Non, ça me paraît pas dingue ! Jamais je n'ai pensé une seconde que tu pouvais être dingue de faire ça ! C'est... juste le concevoir qui fait... bizarre... »

Le concevoir... L'imaginer... Quand on était soi-même baignant dans le Néant inter-sidéral de l'absence complet de connaissances en la matière... Mais si ça se faisait et que ça existait il fallait juste accepter la réalité de la chose. Et d'ailleurs, personne ne venait jeter des pierres sur la bâtisse du Docteur. Alors cette réalité n'avait rien de si dérangeant en soi puisque les gens l'acceptaient et venaient carrément demander à bénéficier de ce genre de services. Non ? Elle reposa les mains à plat sur la table de chaque côté de son assiette et enchaina donc de la manière suivante :

« Mais si les gens viennent te consulter d'eux-même pour que tu les aides dans ce domaine c'est qu'il n'y a rien de mal là-dedans ! Sinon tout le monde fuirait ce cabinet et moi... j'ai l'impression qu'il est plutôt pas mal fréquenté depuis que je suis ici. Alors si ça aide les gens, jamais je me permettrai de critiquer ton travail, tu sais ? C'est juste... atypique et on peut dire que c'est vraiment très inattendu comme service. Mais il faut des précurseurs en tous sinon, on avancerait jamais. C'est... juste mon opinion... »

Elle s'essaya à un sourire maladroit pour conclure son discours et espérait sincèrement qu'il la pardonnerait d'avoir mis le sujet sur la table. Parce que ça n'avait pas été une si bonne idée que de vouloir l'aborder finalement... Mais bon... il fallait bien le faire un jour alors... ça n'avait pas été une si mauvaise idée non plus, non ?...
Ouais, en tous cas, elle espérait qu'il ne remarque pas la gêne chez elle, parce qu'elle ne voulait pas qu'il se méprenne et pense qu'elle était super mal à l'aise d'aborder tout ça avec lui. D'accord... elle l'était... mais parce qu'elle était vierge... et uniquement à cause de ça...
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Jeu 20 Mar - 18:15 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Reno resta silencieux pendant que sa jeune invitée s’exprima sur le sujet. Non qu’il ait honte, il comprenait parfaitement que ce soit bizarre pour elle. Ce n’était pas vraiment une activité commune sur Cérès, c’était même unique ! Et c’était une fierté de pouvoir faire quelque chose que personne ne fait. Bien entendu, il était un peu tendu tout de même, il aimait énormément la présence de Taïga et il ne voulait pas que ceci la fasse fuir pour de bon. Mais visiblement ce n’était pas le cas, elle en avait dans le coffre et ça, c’était un très bon point pour Reno. Elle était loin d’être comme toute les femelles, elle était unique en son genre. Vaillante, passionnée et honnête. Elle ferait une très bonne artisane, il en était persuadé. Lorsqu’elle eut fini de parler, le zorro se mit à réfléchir et dans un soupir, il arrêta. Il ouvrit juste la bouche et parla :


« Bah tu sais, pour moi, c’est surtout pour rendre service et être utile. Si mes expériences sur le plan intime peuvent être utilisées pour rendre des couples plus épanouis, plus heureux et surtout, plus en harmonie, ça me suffit. Tu n’es pas idiote, je pense que tu comprends que je puisse en tirer un certain plaisir, que ce soit dans le conseil où la pratique. »

Il marqua une pose pour manger un bout de viande, une fois qu’il fut avalé, il reprit la parole dans un simple sourire, il n’avait finalement aucune raison de se cacher. Il était fait pour ça et il le ferait aussi longtemps que possible :


« Mais pour autant, je ne force personne. Je ne suis pas un rustre, je veux juste aider mon prochain. Le reste, c’est du bonus mais qui n’es pas nécessaire pour mon bonheur. J’ai énormément de respect pour les femelles et… ce fut ma première motivation en réalité. C’était un projet plutôt audacieux je le conçois, mais je suis plutôt fier de cet endroit. »

Dans les yeux du zorro, on pouvait y lire une profonde détermination mais surtout de la passion dansant avec un réel désir de bien faire. Elle pourrait parfaitement comprendre, c’est bien pour ça qu’il n’hésita pas à reprendre la parole :


« Je pense que tu peux comprendre, je pense que tu seras fière d’avoir sublimé cet endroit. Tu deviendras une grande artisane j’en suis certain. J’espère juste que tu ne me regarderas pas bizarrement à présent. Mais je te fais confiance pour que ce ne soit pas le cas. »

Il ajouta dans un petit sourire un brin charmeur mais toujours honnête :


« Et n’écoute pas ce que disent les mâles primaires. Je trouve que tu as beaucoup de charme. »

Et il reprit le court de son repas après ce petit monologue, elle aurait sans doute des questions mais il allait pouvoir y répondre sans aucun problème.

_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 11:59 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Toujours aussi crispée, c'est avec appréhension que Taïga observa le Zorro qui soupirait et semblait réfléchir. Bon maintenant c'était sûr, elle avait dû le vexer, ou le blesser ou... Mais il répondit alors enfin sur un ton qui semblait plus posé et aimable qu'autre chose.
Il défendait son point de vue et sa conception de la chose, ce qui était juste normal. C'est son honnêteté qui déstabilisa un peu Taïga, et, paradoxalement, lui plut aussi. Parce qu'il n'essayait pas d'éluder, il n'essayait pas non plus de cacher qu'il aimait ce qu'il faisait et que oui, ça pouvait aller loin dans le domaine. D'accord, il fallait juste qu'elle se concentre pour ne pas essayer de visualiser. Ça n'aiderait pas dans la situation présente... Elle ne put cependant s'empêcher de rebondir sur un mot, ou plutôt une phrase qui fit écho dans son esprit, quand il prit le temps d'avaler une nouvelle bouchée, et elle le fit dans un petit rire crispé.

« Expérience, ha ha... »

Est-ce que c'était parce qu'elle n'en avait aucune en la matière qu'elle se sentait un peu... inférieure ? Profondément embarrassée ? M'oui, assurément... Mais bon, elle avait ses propres points forts ! Et... et sa propre expérience ! Dans un domaine juste complètement différent. En fait, c'était ça, ils offraient juste tous les deux des services spécifiques. C'était juste la nature des siens qui était plus atypique et qui induisait ce sentiment de gêne quand il en était question mais... dans le fond, ça restait un service comme un autre. Et cette idée-là aidait franchement à voir la chose sous un angle complètement différent. Et bien plus acceptable. Parfaitement tolérable même.

« Oui, oui ça je peux le concevoir je pense. Dans le fond, je fais ce que je fais pas seulement parce que j'aime ça mais parce que j'aime aussi voir la satisfaction sur le visage des gens quand je leur fournis le résultat du travail qu'ils sont venus demander. C'est pas vraiment le même genre de domaine mais... un service reste un service j'imagine... Enfin si oui, non, je le pense je veux dire... ah... »

Bon, là elle s'emmêlait un peu les moustaches, mais le sentiment était bien là et elle espérait que Reno comprendrait où elle voulait en venir. En tous cas, elle était tellement focalisée sur le fait de lui démontrer qu'elle pouvait faire avec et qu'elle ne refusait pas ou n'était pas opposée à l'activité qu'il exerçait qu'elle resta complètement hermétique aux compliments qu'il lui fit. En fait, elle n'y fit pas attention. Elle avait plutôt peur de le froisser et qu'il lui propose gentiment de prendre la porte s'il estimait que tout ça la dérangeait trop... Ce qui serait vraiment ennuyeux... Alors qu'encore une fois, c'était pas que ça la dérangeait... juste qu'il fallait qu'elle se fasse à l'idée qu'elle ne trouvait pas spécialement mauvaise... Juste vraiment... inattendue et pas courante... Mais elle voyait bien la passion et la conviction dans son regard. Elle sentait chez lui la volonté sincère d'aider son prochain, sinon... il serait déjà rentré dans les détails et elle aurait pu lire des émotions complètement différentes sur le visage dur Zorro géant.
Elle se gratta la nuque, cherchant comment exposer son point de vue, ce n'était vraiment pas simple. Mais elle voulait sincèrement de son côté qu'il ne pense pas qu'elle le trouvait bizarre dans le mauvais sens du terme... C'est un peu embourbée dans ses propres pensées et craintes qu'elle ajouta en cherchant vraiment à prendre un ton compréhensif et précautionneux.

« D'accord, d'accord, donc dans le fond... le concept me dérange pas... Enfin pas tant que ça... C'est... Faut juste que je m'habitue à mon avis... De tout façon chacun son domaine et j'aimerais pas qu'un novice qui n'y connaitrait rien vienne critiquer mon travail alors je me garderait bien de critiquer le tien. On est juste... deux types de créateurs différents on va dire... Et ça je peux parfaitement m'en accommoder. Mais... y a quand même un truc qui m'intrigue... Si tu connais si bien toutes ces petites choses qui permettent à un couple de durer et de s'épanouir alors... comment ça se fait qu'avec ton expérience tu sois encore célibataire ? »

D'un coup elle se figea. D'où lui était sortie cette question ?! Elle avait dû s'égarer quelque part entre deux dédales de pensées dans son esprit désordonné par le trouble ! Oh bon sang ! Elle se plaqua alors immédiatement les mains sur la gueule en adressant à son hébergeur un regard de navrement intense mêlé de panique totale. Ses oreilles s'étaient complètement rabattues sur sa tête et elle ses mouvements maladroits traduisaient sa grande nervosité soudaine.

« Euh... Désolée... Ça ça me regarde sûrement pas du tout et... c'était pas très délicat de ma part... Je... ferais sûrement mieux de finir mon assiette et de me taire... »

Ce qu'elle fit, plongeant son regard dans son assiette sans plus oser lever les yeux vers le mâle roux. Elle se sentait tellement... idiote... et tout autant désolée et nulle...
Et lui, il lui demandait pourquoi elle n'avait pas été fichue de se montrer plus dégourdie pour garder le seul mâle qu'elle avait eu peut-être ?... Elle était nulle... nulle... nulle... Jamais elle aurait dû lui demander ça...
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Ven 4 Avr - 10:46 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Taïga n’avait pas rebondi sur son compliment, ce qui n’était pas grave en soi, elle n’avait surement pas l’habitude d’entendre ce genre de chose. Où c’était surement parce qu’elle était trop prise dans la conversation qu’ils avaient actuellement. Reno écouta donc son invitée toujours avec un sourire aimable. Bien sur qu’elle avait du mal à admettre son concept possible mais elle faisait réellement des efforts pour, ce qui fit sourire Reno. Elle n’était pas méchante et elle ne le juge pas, elle était juste un peu trop honnête ? Oui on va dire ça comme ça ! Le zorro prit la parole alors dans un air sérieux :


« Ne t’en fais pas, je sais bien que c’est un poil étrange. C’est pour ça que je ne te demande pas d’approuver ou d’accepter totalement ce concept. Sache juste que tu ne seras pas importunée par mon activité. C’est ce que je fais de mieux alors c’est un plaisir d’offrir ce service pour moi. »

Et une question jaillit de nulle part. La raison de son célibat ? Oh, il y avait déjà réfléchi un tas de fois mais c’était rare qu’on lui pose la question. Pourtant, ça semblait légitime pour comprendre les choix de Reno. Le zorro fit mine de réfléchir avant de répondre toujours dans un air sincère :


« C’est plutôt simple en réalité. Au vu de la nature des services que je propose ici, il me serait sans doute difficile de trouver une compagne qui l’accepte totalement. Après tout, si l’on se considère avec quelqu’un, c’est bien pour espérer qu’il nous soit totalement dévoué et fidèle. Je n’ai pas vraiment envie de faire subir ça à une femelle que je suis censé aimer. Je sais qu’un jour je changerais d’avis, que j’arrêterais de faire ce que je fais. Mais pour le moment, je ne suis pas vraiment intéressé par l’idée d’avoir quelqu’un juste pour moi. »

Voilà ce qui pouvait parfaitement résumer les raisons du sexologue. Ça changerait un jour, mais pour le moment, il était bien dans son petit confort. Et ce n’était pas juste parce qu’il pouvait avoir du sexe gratuitement. Il y avait un tas d’avantage à se faire bien voir, comme celui de pouvoir être épaulé en cas de problème. Il lui expliquerait surement un autre jour ! Le zorro reprit la parole dans le but de rassurer sa jeune invitée :


« Ce n’est pas une question délicate ne t’en fais pas, après tout c’est bien normal de vouloir connaître son hôte. Et je suis prêt à te donner toutes les réponses aux questions que tu te poses. Il n’y a aucune raison d’avoir des secrets entre nous. Tu vas rester ici un petit moment alors autant être honnête l’un envers l’autre. »

Toujours aussi sincère et aimable, l’attitude de Reno avait de quoi déconcerter. On pourrait même dire qu’il est bien incapable de se mettre en rogne. Ce qui était faux, il avait juste un très bon self-control.
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Taïga
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2012
Messages: 558
Race: Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 18 ans
Clan: Kraft
Rôle: Apprentie artisane !
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 86

MessagePosté le: Mar 8 Avr - 10:08 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Taïga ne s'appliquait plus à présent qu'à essayer de finir l'assiette qui lui avait été servie et il fallait dire que le fait que le plat soit vraiment succulent aidait grandement à focaliser son esprit un peu plus sur ce dernier et un peu moins sur sa nervosité qui aurait manqué de lui faire glisser couverts et nourriture des pattes... Elle écoutait donc en silence et en mastiquant énergiquement, sûrement aussi à cause de la nervosité, même si ses papilles éveillées par la bonne chair réclamaient surtout toujours plus rapidement la prochaine bouchée.
Les explications du Zorro étaient encore une fois clairement pesées et réfléchies. Elle se sentait quand même très idiote de lui avoir posé toutes ces questions. Mais... quelque part soulagée aussi. Parce que ça lui avait permis de mieux cerner le mâle chez qui elle vivait et ça, c'était important. Une chose était sûre, elle aimait bien ce qu'elle découvrait, c'était toujours pas mal déroutant de découvrir une personnalité aussi atypique que la sienne, mais, est-ce qu'elle ne sortait pas elle-même du lot avec ses idées farfelues de vouloir devenir autre chose qu'une tisseuse ou une gentille petite mère de famille ?
Ils pourraient se comprendre. Elle opina donc de la tête pour approuver l'explication de Reno. Cependant, elle n'était convaincue par la totalité de son discours.

« Oui, ça semble plus raisonnable. Et je pense que c'est un choix qui se comprend. Mais, arrêter un jour ? Si vraiment tu penses que tu es fait pour ça, tu crois vraiment que tu pourrais arrêter de faire ce que tu aimes tant un jour ? Ca te rendrait pas plus malheureux qu'autre chose ? Je veux dire, j'adore travailler les matières, les façonner, révéler les formes et l'âme qui peuvent se cacher derrière la pierre, le métal et l'arbre. Si on me demandait de tout arrêter par amour, je serais peut-être une compagne comblée mais je serais surtout une femelle et une artisane très malheureuse... »

Ben oui, quand on était fait pour quelque chose, il était difficilement concevable de ne plus le faire. À ce titre, Taïga ne voyait pas ce Zorro se ranger réellement un jour. Bah, tout le monde n'était pas forcément fait pour aimer et fonder une famille, et même si pour la plupart ce genre d'idées semblerait être une aberration, Taïga pouvait le concevoir. Elle-même doutait sérieusement qu'elle puisse faire vraiment une bonne compagne un jour et son expérience avec Gakkyuu n'avait pas vraiment tendu à lui prouver le contraire... Mais on pouvait être heureux sans ça, non ? Et pourquoi pas ? Même si, elle devait bien l'avouer, elle se voyait mal vivre indéfiniment sans amour... Elle estima d'ailleurs qu'il valait mieux qu'elle nuance ses propos et ajouta :

« Mais... encore une fois, ce n'est que mon opinion... »

Elle avait presque fini son assiette et après encore deux-trois bouchées, elle ajouta dans un sourire à la fois reconnaissant et repus :

« En tous cas, merci de m'avoir répondu avec autant d'honnêteté. Si j'ai d'autres questions je te les poserai sans hésiter. Ça me rassure de savoir que ce que tu fais ici n'est pas quelque chose de honteux qu'il faudrait garder comme un grand secret. J'aime pas trop les secrets... »

C'est surtout qu'elle en avait un à porter qui pesait déjà suffisamment lourd sur ses épaules de toute jeune femelle. Et qu'elle devrait encore porter très très longtemps... Alors si elle pouvait avant tout entretenir des relations basées sur la sincérité hors du cadre familial, elle serait pas mal soulagée.
Son visage s'était quelque peu assombri alors qu'elle pensait ainsi, mais elle changea bien vite d'expression pour lancer sur un ton beaucoup plus joyeux :

« Oh et je le répète ! Tu cuisines vraiment super bien ! Il n'y a bien que les assiettes de papoune que je descende aussi vite ! »

Le sobriquet lui avait échappé, elle plaqua les pattes sur sa gueule dans un geste plus que bizarre et une expression de culpabilité peu compréhensible pour qui ne connaissait pas son histoire familiale. Zut, la boulette ! Il fallait absolument qu'elle change de sujet le plus vite possible pour ne pas donner l'occasion à Reno de lui en demander davantage sur sa famille ! Il avait beau lui paraître de plus en plus sympathique, il était encore un peu tôt pour lui révéler justement LE secret de sa vie... Elle se leva donc promptement de table et déclara un peu gauchement :

« Oh euh, j'ai un peu trop traîné ! Il faut que je file ! J'ai encore pas mal de boulot à finir avant la fin de la journée ! Merci encore pour le repas c'était délicieux ! Et bon courage pour ton travail de ton côté ! »

Et zou, elle débarrassa et fila à l'atelier, le cœur battant d'avoir manqué de faire une grosse grosse boulette. Enfin, dans l'ensemble, hormis quelques bémols, ce repas et la conversation qui l'avait ponctué avaient été plus qu'appréciables. Ça lui avait même alléger la poitrine maintenant qu'elle avait mis tout ce qui concernait les activités qui étaient pratiquées ici au clair. Les choses ne pourraient que se passer de mieux en mieux. Si elle évitait de se trouver au mauvais moment au mauvaise endroit bien sûr.
_________________
Revenir en haut
Spice Liberty
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 1 068
Race: Zorro
Genre: Femelle
Âge: 19 ans
Clan: Les Enfants de Cérès
Rôle: Entremetteuse
Compagnon/Compagne: Fan'her d'amour :lov
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Feuilles de thé: 147

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 11:05 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

Dans le fond, Taïga était dans le vrai, c’est important de ne pas choisir entre l’amour et son travail, il fallait concilier les deux. Cependant, s’il fallait faire un choix un jour pour atteindre le bonheur, le zorro n’hésitera pas un seul instant. Il renoncerait au sexe facile et aux aventures d’un soir qui sont généralement l’apanage des jeunes. C’est vrai qu’en réfléchissant il était un peu vieux pour tout ça. Mais pour autant il ne voulait pas faire semblant d’aimer pour rentrer dans le moule. Ca arriverait bien un jour. En attendant, il n’y avait aucun mal à profiter des fruits de Cérès et Farès, non ? Il répondit alors à Taïga toujours dans un sourire :


« Seul l’amour compte. Si je dois arrêter mon activité et renoncer à tous mes avantages pour avoir la chance d’aimer, je le ferais sans hésiter. Bien entendu, je pense que j’arrêterais juste la partie un peu plus… secrète de mon activité. Je serais de toute façon content d’avoir pu le vivre durant une période de ma vie. Mais il faut bien évoluer un jour. »

Lorsqu’elle le remercia d’avoir été honnête, Reno eut envie de rire. Quoi de plus naturel dans le fond ? Elle allait vivre chez lui pendant un petit moment et même si ça serait vite passé, c’était préférable qu’elle sache la vérité véritable. Et sans vouloir exagérer, il était un très mauvais menteur. Il reprit la parole :


« Oh ce n’est rien Taïga, c’est bien normal d’être honnête. Et puis bon, je serais bien hypocrite en cachant ce que je fais. Surtout avec la pancarte qui l’indique. Non ne t’en fais pas, je ne suis pas vraiment du genre à me cacher. »

Et la suite, le zorro eut la peine le temps de comprendre que Taïga débarrassa son assiette avant de filer tout droit vers son atelier, ce qui éveilla des soupçons chez le docteur. Mais rien de très grave, de toute façon c’était normal qu’elle ne lui dévoile pas tout pour le moment. Et en un sens, ça ne le regardait pas spécialement. Il se gratta alors un peu la tête, un peu hagard en déclarant :


« Ah euh… d’accord… Bon courage à toi aussi. »

Il débarrassa ensuite ses couverts à son tour avant d’aller se préparer pour la suite de la journée.
_________________

Merci Mi'toko pour ce set ! <3
Thème de Spice
Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 11:20 (2014)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis" Répondre en citant

[ RP CLOS ]

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:00 (2017)    Sujet du message: Petites confessions entre "amis"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene -> Le cabinet de sexologie du docteur Reno Liberty Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.