Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Aweï ou "la joie chronique"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Déc - 18:22 (2012)    Sujet du message: Aweï ou "la joie chronique" Répondre en citant

Une Draconis était allongée dans l'herbe grasse et chaude d'un été qui venait de naître. Un air de mélancolie étrange lui passa sur le regard. Qu'était-ce sentiment étrange ? Ce n'était pas franchement désagréable mais qui, poussé à son paroxysme, finirait par rendre la Draconis presque triste.
Aweï se tourna sur le ventre et regarda l'horizon avant de fermer les yeux. Une envie étrange de ressasser son passé la gagna. Elle se mit a rêvasser...



Je suis née il y a longtemps. Je me souviens plus bien parce que j'étais très jeune à l'époque ! Il y avait moi dans un œuf. C'est bien un œuf, c'est blanc, c'est mou, c'est chaud et surtout, c'est simple. Mais un jour, il faut en sortir parce qu'un œuf, c'est surtout très petit. Il faut déjà percer la coquille puis sortir de terre. ça se fait assez bien surtout que c'est instinctif.
Instinctif, c'est comme si tu rêvais. Tu ne sais pas ce que tu fais, tu ne sais pas pourquoi tu le fais, mais c'est évident : il faut le faire.

Enfin bref. Quelle douce sensation que d'avoir la lumière du soleil sur des écailles encore neuves et humides. C'est grisant, non, c'est plus que ça, c'est excitant ! Mes frères et sœurs de terre pointent aussi le bout de leur nez et nous sommes accueillis par les ainés.

Mon village est posté sur une petite île au milieu d'une rivière à Nita. Nous avons des arbres et des pierres pour faire nos maisons. Chez nous, peu importe qui est le parent biologique de qui. Le plus apte a élever les jeunes est celui qui les élèvera. Nous avons autant de parents que d'adultes présents, autant de frères et sœurs que de jeunes avec qui jouer et les aînés, eux, ont autant d'enfants à s'occuper. C'est pourquoi je ne parle pratiquement jamais de mes parents car ils sont aussi importants à mon cœur que chacun des membres de mon village natal. Nous ne nous soumettons à personne et nous vivons en harmonie entre nous.

En bref, personne ne venait troubler notre paix, et c'était très bien comme ça.

Jusqu'au jour où ... zzz ...

Une Draconis s'était endormie sur l'herbe grasse et chaude d'un été qui venait de naître.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Déc - 18:22 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 1 Jan - 18:54 (2013)    Sujet du message: Mon premier vol Répondre en citant

La Draconis ouvrit les yeux, le soir tombait à peine. Que c'était joli toute cette couleur bleue et verte dans le ciel ! Aweï, toujours d'humeur mélancolique, se souvint de la fois où elle faillit toucher le ciel.


... Jusqu'au jour de mon premier vol.

Non, bien entendu, je ne fais pas partie des espèces à plumes qui peuplent Cérès, je ne suis pas une hybride non plus. Quoique dommage, c'eut été vraiment sympa. Mais non, rien à voir avec une quelconque transformation.

C'était à mon jeune age, quand je vins d'apprendre à revêtir ma forme primitive. C'était tellement amusant que je m'entrainais sans cesse. J'arrivais parfois en à peine trois minutes à être complètement transformée. Pas mal, non ? Si si, pour un petit bout de Draconis, c'est pas mal. Je la prenais souvent : pour grimper aux arbres, pour courir, pour nager ... Tout était prétexte à changer de forme. Un coup, j'ai même pioncé sous cette forme. C'était en plein soleil sur de gros galets, vous auriez résisté, vous ? Bah moi pareil !

Je l'ai entendu au loin pourtant. Mais cela ne m'a pas arracher de mon bien être purement reptilien. Il fit quelques cercles au dessus de moi avant de plonger, ailes plaquées contre le corps. Je me suis réveillée quand il a écarté ses larges ramures pour me faire de l'ombre, et accessoirement, me prendre dans ses serres.

Puis je me suis mise à voler au dessus des arbres et des rivières, le vent dans les écailles et surtout, fermement soutenue. Le faucon, ça, c'est un ami ! Peu après, il m'a lâché. Peut-être parce que le lézard n'était pas à son gout, ou encore parce qu'il s'était trompé de Draconis à convoyer. Ou encore, était-ce parce que, sous le coup de l’adrénaline, j'avais entamé mon processus de transformation inverse et que j'étais devenue trop lourde pour lui, nul ne le saura. Quoi qu'il en soit, j'étais en train de tomber fort heureusement au dessus de l'eau. J'avais pu rejoindre mon village peu après non sans ramener poissons et blatte pour le dîner de ce soir. Je n'ai parlé de cette aventure à personne. J'ai juste dit qu'un jour ...

Un jour, grâce à un faucon, un Draconis saura voler !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:44 (2017)    Sujet du message: Aweï ou "la joie chronique"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.