Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Deux bannis.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 8 Déc - 20:55 (2012)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Le soleil semblait dériver dans l'océan céleste, envoyant ses rayons quelque peu timidement : Wascariat trouvait le temps doux et avait même l'impression de sentir un courant d'air par moments, à moins que son esprit lui joue des tours et qu'il soit simplement pris de frissons qui se répandaient tels des ondes glacées dans son dos. C'était sans doute le contraste avec le lieu chaud qu'il avait quitté peu auparavant qui se faisait encore ressentir, il était vrai que son corps n'appréciait pas les changements brutaux de température et il allait sans doute être encore pris de quelques uns de ces perturbateurs avant d'être en condition.

La Ratusa marchait au ralenti, ce qui faisait qu'il était à peu près aussi rapide que la plupart des gens d'ici. Se rendant compte de la chose il s'en amusa... Visiblement ce n'était pas forcément les plus grandes jambes qui allaient le plus vite ! Voilà qu'il s'amusait de futilités... Harmonia avait-t-elle déjà réveillé son côté léger et quelque peu insouciant ? Hm... Il allait faire attention, son attention ne devait pas disparaître comme neige au soleil ! Cependant... C'était une véritable pause dans son quotidien de constante vigilance, toujours que le qui-vive, jamais totalement rassuré. Cela lui rappelait des souvenir pas si lointain, à l'échelle d'une vie en tout cas... Depuis combien de temps était-il parti d'Etiana ? Il n'avait pas véritablement fait attention, deux saisons ? Trois peut-être. La Ratusa avait encore au moins une étape après Harmonia avant de songer y retourner.

Son pas s'était fait de plus en plus lent au fur et à mesure qu'il avançait dans sa réflexion, ignorant totalement les rares proies qui passaient à côté de lui... Totalement ? Quelque chose attira son regard qui avait aperçu quelque chose dans un coin. Ce qu'il put voir alors le laissa quelque peu pantois : il ne savait pas exactement ce qu'il avait vu à vrai dire, mais ça avait bougé et donc attiré son regard comme du miel un Nanuq. C'était une Tapiti mais il y avait une chose non naturelle avec cette dernière : il avait aperçu ce qui avait l'air d'être une queue qui jurait avec le reste... À tel point que le rongeur se demandait s'il n'avait eu la berlue l'espace d'un instant. Il eu la confirmation discrète qu'il n'était pas sous les effets d'un chanvre de mauvaise qualité rallongé avec d'autres herbes douteuses... Qu'était-ce donc alors ? Ce n'était pas de la fourrure ni du plumage à vue de museau, mais c'était difficile à dire vu de là où il était, était-ce par déduction... Écailleux ? Non, ça devait être un apparat de mauvais goût donc caché, ce qui en soi dénaturait la notion d'apparat mais peu importe, ou quelque chose d'attaché et qui pendait. Mais il lui fallait une confirmation absolue car à présent que l'idée était là, elle trottait dans sa tête. Wascariat ne songeait pas au métissage comme quelque chose de viable, certes dans une certaine mesure il était possible d'acquérir de nouvelles expériences dans certains domaines, mais de là à songer à fonder une famille, la chose le dérangeait sans qu'il sache pourquoi.

Mais qui était-il pour juger se demanda-t-il ? Après tout, cela ne le concernait pas et chercher le conflit était peut-être l'un des meilleurs moyens d'en avoir un. Malgré tout... Il ne pouvait pas détourner son attention de cette métisse potentielle et il savait que cela l'obsèderait s'il ne tentait pas d'au moins lui parler. C'était un bien étrange mélange d'attraction et de rejet dont était victime le Ratusa et il n'appréciait pas ça.

*Allons ! Tu es à Harmonia ! La cité de la cohabitation des gens peu importe leur race... Mais si c'est une métisse, c'est quand même bien au delà des principes d'Harmonia ! Et puis, il n'y a pas l'air d'avoir de prédateur dans son sang... Quoique, avec les hybrides il faut s'attendre à tout ! Rah ! Il faut que j'aille lui parler, mais ne surtout pas me laisser m'enflammer par mes sentiments ; je ne me suis déjà attiré que trop d'ennuis par mon manque de contrôle et une accusation d'hybride sans fondement, c'est une bonne raison d'avoir des ennuis punitifs...*

Respirant fortement pour calmer la tension qu'il s'infligeait seul, il s'avança vers l'hybride et lorsqu'il fut suffisamment près il l'interpela :

« Hé ! »

*Hé ? Mais qu'est-ce que je fais ? Bon sang bon sang, du calme ! Il faut corriger ça et vite ! Il n'y a rien de sûr, ce n'est sans doute rien de si grave !*

« É... Excusez-moi... Je... Je me nomme Wascariat... Auriez-vous un peu de temps à m'accorder ? »

Cela sonnait... On ne peut plus étrange. Le Ratusa n'était pas des plus à l'aise et ça se remarquait. À tel point qu'il n'avait même pas observé plus que cela la personne avec qui il avait engagé la conversation et n'avait pas remarqué que l'hybride était armée.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Déc - 20:55 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 23:48 (2012)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Un grand soleil. Un ciel azur et fort peu de nuage. Une belle journée en somme. Typiquement conçu pour se laisser aller, flâner et profiter de la journée. Typiquement le genre de choses qu'Anushka ne pouvait se permettre. Bien qu'ayant eue la présence d'esprit de se munir de son arme avant de partir chercher de quoi manger, s'éviter quelques mauvaises sinon importunes rencontres reste de meilleur gout. Il était donc prioritaire de grimer ses traits hybrides grâce à son manteau. Si le temps et surtout la température ne lui permet pas de fermer le dit manteau et de porter la capuche, il lui faut au moins éviter de laisser sa queue s'aventurer hors de son abris. Si les traits de son visage nécessite une certaine proximité pour en tirer les évidentes subtilités hybrides, une queue ne correspondant pas avec ce que suggèrent les autres parties du corps suffit pour attirer les ennuis de loin.

Un temps donc ne se prêtant pas à de telles réflexions. L'air doux et la brise caressant ses joues, suggéraient une journée tranquille de farniente et autres activités paresseuse. N'étant donc pas sur ses gardes et flânant du mieux qu'elle le pu, Anushka profite du paysage. Posant son regard sur les environs, elle se tint un moment profitant de la vue s'offrant à ses yeux. Durant sa vie agité et ses voyages, elle eut étonnamment peu de contact avec la mer étant donné le nombre de territoires qu'elle eu visité, et la nature même des terres de Cérès. Il lui fallu attendre d'atteindre le territoire d'Ozalee avant d'en goûter la vue et les ses odeurs propres à l'océan. Désormais dans l’enceinte d'Harmonia et savourant le paysage urbain quelques jours après sa visite sur les cotes et n'ayant aucune rencontre compromettante à déplorer, elle s'apprêta à savourer cette journée.

Toutefois quelque chose dans l'air lui indiqua que cela ne serais que de courte durée. *... je baisse ma garde. Ce n'est pas bon signe.* Elle n'eu en effet le temps de sentir l'individu l’interpellant à l'instant même.

*Et merde*

Elle ne se retourna pas. *Se calmer, ne pas précipiter les choses, rien ne m'indique qu'il s'agit de quelqu'un d'hostile. Quand bien même je suis armée, il ne faut pas se mettre sur la défensive trop vite. Nous sommes à proximité de trop de personnes pour que lui ou moi-même nous risquions à attirer l'attention en faisant du grabuge*

"..."

Elle se retourna mais ne su que répondre. Le Ratusa semblait ne pas être à l'aise, il y avait une tonalité étrange dans sa voix. Sa nature hybride couplé avec sa prudence lui dicta d'attendre les réactions de cette personne avant réagir explicitement.Ne serait-ce pour éviter d'attirer l'attention inutilement.


Dernière édition par Anushka Nasum le Sam 29 Déc - 23:52 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 18:39 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

(HRP : mille excuses pour mon délai de réponse... Et bonne fêtes au passage ! :) )

Comme prévu, la réaction de la femelle n'était pas des plus... En fait elle n'était pas grand chose, c'était assez difficile de discerner quoi que ce soit devant une réaction aussi minimaliste. Quoiqu'en fait, cela révélait peut-être plus que ce qu'elle ne voulait bien le faire croire : d'accord, a priori c'était juste quelque peu amorphe, mais en y réfléchissant, c'était peut-être bien un procédé de défense ou de la méfiance pure et simple. Quoi qu'il en fut à ce moment là, le Ratusa se voyait bien embêté : l'absence de réaction de son interlocutrice qu'il avait apostrophé le forçait à faire un second pas dans la conversation, un pas qu'il n'avait pas encore prévu ! Dans un sens, cela était une potentielle confirmation de ses doutes : pourquoi une Tapiti se méfierait-elle d'un Ratusa ? Mais en même temps, si elle n'était pas native d'Harmonia, il lui avait fallu venir jusqu'ici et c'était en soi plus que suffisant pour inculquer la méfiance envers tout.

Rah ! Tout cela ne menait à rien et il restait bloqué au même point sans pouvoir avancer dans ses supputations... Et il devait avoir l'air des plus bizarres avec un air perdu et froncé à la fois, comme s'il était devant une situation qu'il cherchait à comprendre. En même temps, s'attendait-il véritablement à ce que l'exercice soit aussi aisée que de distinguer des céréales mûres d'autres qui ne l'étaient pas. Bon, à présent il fallait faire preuve d'un peu d'inspiration, ça ne devrait pas être difficile car il n'était pas du genre à en manquer ! Le Ratusa s'abstint de balayer du regard la Wapiti qui lui faisait face et s'efforça également de ne pas la défier du regard, espérant ainsi montrer qu'il n'avait nulle méfiance ni intention hostile. Que regardait-il alors ? Que des choses décentes car il n'était pas non plus le moment de tenter une approche farfelue aux raisonnement des plus douteux... Malgré sa bonne résolution de ne pas jeter un oeil de haut en bas puis de pas en haut, le rongeur ne sut réprimer son attitude réflexe et ses yeux parcoururent rapidement la Tapiti à la recherche d'une quelconque menace. Il en vit d'ailleurs une qui n'était pas des moindre. Une chance qu'il avait préservé une distance de sécurité pour ne pas être menaçant sinon il était certain qu'il y aurait laissé quelques poils... Et encore il n'était pas bien loin non plus, donc si elle décidait de s'en servir malgré tout le Ratusa n'était pas sûr de réagir assez promptement pour éviter l'assaut.

En quoi était-ce donc une plus une opportunité à ses yeux alors ? C'était l'occasion ou jamais de jouer un rôle qui lui convenait on ne pouvait mieux ici, à savoir être lui-même :

« Vous m'avez tout l'air d'être une aventurière des plus parées, » dit-il en indiquant l'arme d'un rapide regard, « je suis pour ma part artiste itinérant, voyez-vous ? Peut-être pourrions-nous converser de quelque aventure autour d'une rasade d'une quelconque boisson ? »

Wascariat ne pouvait décemment pas faire offrande d'un repas sans sacrifier quelque bien précieux... Même s'il savait que la nourriture était en général un appât de choix. Il avait eu l'air un peu plus normal pour le coup... Mais malgré tout, ce ne fut pas sans hésitations, autant dans son attitude avant de parler qu'en débutant sa phrase, même s'il s'était montré plus sûr de lui sur la fin. Le rongeur se disait que tout ça devait être bien amusant à regarder, ou alors très suspect.
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 18:10 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

L'individu nommé Wascariat, semble troublé, ou du tout du moins pas à son aise. Il ne pouvait s'agir de la nature Hybride d'Anushka puisqu'il s'était résolu à l'aborder et engager une discussion, malgré d'évident soupçon à ce sujet. Un début maladroit mais étonnamment plaisant, remarqua Anushka. Bien qu'elle le cacha à son locuteur. De plus, les échanges verbaux posés ponctué d'un langage châtié n'était pas aussi courant qu'elle ne l'eu souhaitée. D'autant plus avec une personne ayant connaissance, même de manière approximative, de ses traits particuliers.
Après quelques réflexions, le Ratusa aux timides paroles disposa la femelle à tenter de converser plaisamment, tout en conservant réciproquement une prudence naturelle.

Faisant remarquer l'arme qui l'accompagne, Wascariat indisposa Anushka, en soulignant ainsi sa prudence ainsi que les risques encourus si cela venait à ce faire savoir dans l'enceinte de la cité. Il s’avéra finalement aux yeux d'Anushka, qu'il ne s'agissait que d'une manière de souligner ses intentions pacifique en abordant sa nature artistique contrastant avec le port de l'arme de la femelle.
Ayant finalement repris de l'assurance dans ses paroles, son invitation n'en fut que plus plaisante, d'autant qu'elle devina que cela représentait un coût au yeux du Mâle Ratusa.

"Très bien" finit-elle par déclarer. "Il y a une maison suivant la rue où nous sommes ayant une certaine réputation sur ses produit et ce pour un coût honnête."
"Je me nomme Anushka." Notant quelque chose dans ses yeux, elle le fixa avec plus de profondeur pendant un instant "Votre regard... vous semblez vous détacher de cette ville tout en étant accroché à ses..." elle secoua rapidement la tête comme pour s'ancrer à nouveau dans le réel "oubliez cela, commençons plutôt à-"

Elle s'interrompt pour une raison qu'elle n'explique pas encore. Suivant quelques intuitions, elle pencha sa tête sur la droite notant finalement l'intense regard posé sur elle. A peine eut-elle noté la nature du regard que l'individu s'était déjà soustrait à son regard. Une manière de s'éclipser lui étant familière... Bien qu'ayant du sang Tapiti, Anushka n'avait reçu aucun héritage culturel de cette race. Cette familiarité ne lui laissait donc que l'autre partie de son patrimoine biologique et son héritage culturel complet.

Elle n'eu le temps que de souffler un mot: "Draconis..."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 19:34 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

ça alors ...

Une Draconis ... avec des oreilles !

Si on avait dit ça à Aweï quelques jours à peine auparavant, elle aurait répondu sans hésiter "Ah bon ? c'quoi des oreilles ?".

La bouche complètement ouverte, oubliant tout de la manière de se tenir en société, Aweï suivit des yeux l'étrange créature et fit même quelques pas vers elle. Le regard toujours hagard, elle continua a la fixer ainsi, l'air abasourdie. L'étrange étrangère conversait avec un ... enfin, elle conversait avec une personne. Peu importe car à cet instant, la Draconis n'avait d'yeux que pour les oreilles de la demie-Draconis.

"Cooool !"
souffla-t-elle, pour elle-même.

Puis son regard croisa un regard de Tapitis. Oui, c'était bien ça, une moitié de Tapitis, et une autre partie de Draconis. En fait, après mûres réflexions, c'était plus un Tapitis avec une queue de Draconis qu'une Draconis avec de très jolies oreilles. Ah, ces oreilles, Aweï était complètement jalouse.

Évidemment, au vue de l'enfance loin-de-tout de la petite reptile, l'idée même d’hybridation lui était pour ainsi dire inconnue. Enfin, non, ce n'était pas tout à fait vrais, il y avait bien quelques légendes urbaines qui circulait à l'époque dans le village à propos d'un serpent de mer à plumes, mais Aweï avait bien comprit depuis le temps que ce qu'on lui avait appris étant môme méritait d'être approfondit.

Quoi qu'il en soit, l'écailleuse-poilue l'avait regardée, et Aweï lui rendait son regard. Elle entendit "Draconis ..."

C'était elle ça !

"Ouais, je suis bien une Draconis !" Dit-elle sur un ton rassurant. "Enchantée, je m'appelle Aweï !"

Ses paroles étaient aussi joyeuses que chaleureuses. Enfin une nouvelle aventure allait commencer. C'était pas trop tôt d'ailleurs, cela faisait au moins trois jours qu'il n'était rien arrivé. La Draconis souriait à l'autre personne, un Ratusa. Aweï connaissait mal cette race mais cet exemplaire-ci dégageait quelque chose de triste aux yeux de la Draconis.

Bon, les bonnes manières ... Ah oui !

La reptile troqua son regard fixe contre des yeux un peu plus présentables. Elle farfouilla dans son sac et en sortit quelques denrées alimentaires.

"Tout le monde aime les œufs ? C'est moi qui régale !"
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Jan - 18:26 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Bien, bien... Il n'avait pas fini en tant que socle improvisé pour la dite arme et son invitation avait été acceptée. Comme quoi, cela valait le coup de tenter le tout pour le tout. Même si au départ la Tapiti avait paru indisposée par le soulignage de sa possession, son air avait changé rapidement. Tout semblait se passer pour le mieux en somme... Elle proposa même un établissement pour s'abreuver dont la réputation d'un bon rapport entre la qualité et le prix le précédait. C'était on ne peut mieux !
Elle se présenta alors, Anushka. Un bien joli nom dont le Ratusa trouva qu'il avait l'air tout en rapport avec la personne à en juger sa façon posée de répondre. La suite par contre était bien plus étrange : elle commença par le fixer avec un peu plus d'intensité qu'auparavant, ce qui fit tiquer le Ratusa qui se contenta de soutenir le regard de la Tapiti, ne sachant pas véritablement quoi faire d'autre, ou plutôt il ne savait pas quoi regarder d'autre sans que cela ne soit on ne peut plus suspect. Ce qu'Anushka dit ensuite était par contre des plus troublants : Wascariat jurait totalement avec la ville mais il semblait être accroché à ses...

*... Principes.*

Nul doute qu'il s'agissait du mot en question ou tout du moins un mot apparenté à celui qu'avait songé le Ratusa. À son plus grand étonnement, cette pensée le fit frissonner désagréablement. Elle était loin d'être idiote, cette Anushka... Pour le moment, elle avait juste tiqué, mais c'était un signe d'une bonne intuition. Ce n'était vraiment pas aussi bien parti que ce qu'il espérait et se dit que si ses hypothèses se trouvaient confirmée, il était évident qu'elle vive dans la méfiance...

Elle secoua la tête comme pour sortir de ses pensées pour annoncer qu'ils se mettent en marche... Ou non ? Au beau milieu de se phrase, Anushka tourna la tête et dit ensuite un mot qui ne manqua pas d'attirer l'attention du rongeur : Draconis. Alors là, si ce n'était pas une confirmation, c'est que... Qu'une Draconis arriva du plus naturellement qui soit, s'immisçant dans la conversation comme si le Ratusa n'existait pas à ce moment précis...

*Mais ? Mais, mais... Mais !*

Voilà qui mettait à nouveau fin aux avancées des hypothèses du Ratusa : elle avait juste identifié la race de l'effrontée. C'était un processus que le rongeur connaissait bien, celui d'évaluer au plus vite la race d'un individu, le premier critère de danger. Wascariat observa, impuissant et interloqué, la présentation de la Draconis.

*Aussi joviale qu'impromptue. Un savant mélange pour causer à la fois l'agacement et sympathie...*

Encore quelque peu sous le choc, le Ratusa paraissait à peine se remettre de ses émotions qu'il vit la proposition de la Draconis. Il avait presque peur de comprendre ce que cela voulait bien signifier ! Enfin... Une inconnue qui proposerait ses propres œufs, c'était tellement original que Wascariat songea même à une hallucination due à quelque herbe douteuse qu'il eût ingérée récemment ! Inspirant un grand coup pour se ressaisir une bonne fois pour toutes, le Ratusa prit la parole :

« Hum, enchanté Aweï... Je me nomme Wascariat. Autant manger un oeuf ne me dérange pas... Qu'en est-il pour vous, Anushka ?. »

Non pas que ça le dérangeait de manger les œufs d'Aweï... Ce qui le dérangeait était plutôt qu'elle les offre... Il devait demander !

« Mais une question me brûle les lèvres : sont-ce les vôtres ? »

À vrai dire, l'idée même qu'une Draconis mange des œufs était tellement improbable pour le rongeur que cette question tenait presque du détail.
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 17:01 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

L'énergie déployé par la petite Draconis était déboussolant. D'abord déconcertée, Anushka mis un certain temps avant de rendre compte de ce qui la perturbait. Il s'agissait bel et bien du comportement d'Aweï, de sa jovialité.

Lors de la saison "passionnée" qu'est l'été pour les Draconis, ceux-ci agissent naturellement de sorte à plaire aux autres Draconis que ce soit de manière générale, amicale ou à des fins plus... "rapprochés". Ainsi, du fait de l'attitude joviale de la petite Aweï envers vraisemblablement des inconnus, Anushka se rend compte qu'elle considère quelqu'un de cette restreinte assemblé comme étant affilié à son espèce. Wascariat ne présentant apparemment aucun traits physiques reptiliens, une unique possibilité reste.

La jeune et fraîche Draconis avait percée ses origines hybrides. Du moins... plus ou moins... dans une certaine mesure. Quelque chose suggérait à Anushka qu'elle ne s'était arrêtée qu'à l'origine Draconienne. Mais avec des traits particuliers tout de même, ayant remarquée l'attrait que ses oreilles semblaient offrir à Aweï, ainsi que les autres traits visibles inhabituels pour une Draconis. Chose qu'elle semblait noter au fur et à mesure qu'elle la dévisageait, les yeux grand ouverts.

Ce fut ainsi l'affaire de quelques instants pour que deux personnes distingues et l'interpelle sur ses traits particulier. L'un sur une base Tapitis et l'autre sur une base Draconis à priori.

*Magnifique. Vraiment... Bon, faites que l'intriguant et... attrayant Wascariat n'ai pas une connaissance approfondie dans la culture Draconis et faites que la charmante petite... Aweï ne fasse pas de... enfin, tachons de garder le contrôle de la situation. Au moins... tous deux sont accueillant. Cela va sûrement ne pas durer...*

Suite à l'offre d'Aweï, le Ratusat semblait s’inquiéter quand à la provenance des oeufs. Vouloir s’enquérir de l'origine légale quand à la possession de ces oeufs fit bonne impression aux yeux d'Anushka. La volonté d'éviter de s'attirer des problèmes en consommant de la nourriture volé est bon signe quand à la personne en question. Et ce... malgré une autre impression de tout autre nature qu'elle ne sut expliquer.

"Vous n'avez rien à craindre, les Draconis ne sont pas des voleurs. C'est fatiguant et ça apporte des problèmes ce qui empêche de se reposer. Même... rejeté par la communauté. Même dans ce cas il y a peu de chance pour que cela arrive..."

Elle marque une pause d'un court instant avant de reprendre.

"Enfin, je propose que nous nous dirigions vers l'établissement que j'ai mentionné. De plus, je me propose pour prendre en charge les consommations de... Aweï. Ceci en remerciement pour le partage de ces oeufs.
... de volaille si je ne m'abuse d'ailleurs."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Jan - 09:47 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Hé bien voilà, quoi de mieux que d'offrir des aliments afin d'entamer une conversation dans la bonne humeur ?
Un jour, il faudra bien qu'elle arrête de distribuer ses denrées à tout va pour le simple compte qu'il faut être gentil, mais ce jour n'était pas encore là. Surtout qu'elle venait de se faire offrir des "consommations" en contrepartie, et ça, c'était chouette !

La Draconis entière suivit donc ses deux nouvelles connaissances vers l'établissement sus mentionné.

Malgré son éducation, elle ne put s’empêcher de continuer à regarder l'hybride sous toutes les coutures. Elle n'en revenait toujours pas, une Draconis qui a réussit à avoir des oreilles. Aaah, jalousie, quand tu nous tiens. Mais Aweï, elle, elle ferait encore mieux un jour, elle aurait des ailes, de jolies et grandes ailes de plumes. Elle s'en était fait la promesse il y a longtemps alors il faudrait bien qu'elle commence quelque part, et savoir ce qu'il était advenu de cette demie-Draconis serait un excellent commencement.

Toujours dans ses pensées, Aweï cassa son œuf et avala son contenu afin de ne pas en laisser une seule goute. Elle n'avait jamais mangé autant d’œufs que depuis qu'elle était partie de chez elle. Ici, tout était bien plus facile à obtenir pour peu qu'on avait quelques marchandises en échange ou la capacité de faire un regard triste de Draconis battue.

Malgré tout, Aweï remarquait que la demie-poilue attirait quelques regards ça et là, et pas toujours des regards compatissants ou amicaux. Par pure solidarité, Aweï rendit aux passants leur regards, mais ça, ils semblaient n'en avoir cure. Cela ne rendit Aweï que plus curieuse d'en savoir plus sur l'histoire de l'étrangère.

Ils arrivèrent donc devant l'établissement. La Draconis s'arrêta à côté de l'entrée.

"Hé bien, après vous !"
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Fév - 17:42 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Bon, visiblement sa question avait été mal interprétée par Anushka qui avait vu là que le Ratusa se souciait de la méthode d'acquisition des œufs. Il eût du poser sa question d'une autre façon pour qu'elle soit comprise en son sens : à savoir si Aweï avait pondu les œufs qu'elle proposait. Bon, la réponse arriva quant à elle à peine plus tard lorsqu'Anushka dit qu'il s'agissait d'oeufs de volaille à vue d'oeil. Le rongeur n'était pas spécialement expert en œufs et n'en avait pas beaucoup mangé dans sa vie, mais visiblement il c'était possible de la faire aussi simplement. Il faisait confiance à la Tapiti pour l'occasion, ce qui l'amusa quelque peu lorsqu'il considéra ses suspicions à l'encontre de cette dernière. Ou peut-être avait-il juste envie de se sentir rassuré et entendre ce qu'il voulait entendre lui suffisait ? La Draconis concernée ne dit pas de commentaire sur le sujet, il espérait ne pas l'avoir vexée avec cette question ou qu'elle n'avait pas estimé qu'il y avait quoi que ce fut à rajouter.

*Vraiment, comment peut-on être aussi maladroit ? Je dois me ressaisir, j'étais bien plus habile que cela avec les mots fut un temps !*

« Ce n'était ce que je voulais... Excusez-moi si je me suis mal exprimé, je ferai plus attention. L'information n'en était pas moins pertinente »

Oui, de plates excuses, ça valait mieux que d'essayer de se justifier à n'en point douter. Il ne manquerait pas d'occasion pour se récupérer, mais insister dans un plaidoyer n'était que s'embourber.

Il n'avait par contre pas perdu son sens de l'observation et avait bien remarqué le regard des plus insistants d'Aweï envers Anushka, ce qui le perturbait quelque peu car elle semblait admirer les oreilles de l'hypothétique hybride. Il avait eu vent que les Draconis avaient d'étranges facéties, mais il n'était jamais possible de comprendre certaines choses avant de les voir de ses propres yeux...

Une fois arrivés, Aweï se mit à côté de la porte et les laissa passer en premier, que c'était courtois. Le rongeur n'en avait pas autant en réserve, à moins que ce fût plutôt de la galanterie dont il manquait, mais il entra donc en premier.

« Merci Aweï. »

Peu courtois ne voulait pas dire impoli non plus ! Ça ne lui serait simplement pas venu à l'esprit de faire la même chose. L'établissement était assez grand et avait été décoré avec ce qu'il jugea être de la discrète raffinerie. Un coup d'œil au comptoir, merveille il n'y avait pas un cousin éloigné de Roshna à ce endroit ! Pour le peu qu'il avait vu, point de prédateur menaçant non plus. Voilà qui le mettait assez à l'aise. Il chercha une table libre qu'il ne manqua pas de trouver pour ensuite la pointer du doigt en disant :

« Là-bas, il y a de quoi nous attabler. »

Sans leur demander leur avis, le rongeur partit à sa destination : une table suffisamment grande pour quatre. On allait sans doute venir prendre leur commande au bout de quelques minutes une fois assis, alors ce n'était que logique pour le rongeur que plus vite ils seraient assis, plus vite ils seraient servis ! Restait pour lui à espérer que le même raisonnement soit fait par ses deux interlocutrices.
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Dim 3 Fév - 23:44 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Sur le chemin, Anushka, réfléchi au paroles de Wascariat sans en comprendre la signification réel. Notant l'attitude de certains passant elle décida de reporter cela à plus tard, et de ce concentrer plutôt sur la discrétion de ses traits hybrides, quand au monde extérieur au petit groupe. Arrivé devant le bâtiment, Aweï les laissa entrer en premier par politesse. Chose que Wascariat fit.
Anushka n'accordais pas d'importance aux choses de la galanterie, et autres usage similaire à ses yeux. Ces choses-là ne lui sont pas destinés, avait-elle appris des années au par avant. Elle rentra donc à son tour, suivie de près par la petite Draconis, qui butta à plusieurs reprise contre sa queue dissimulée derrière son manteau. Toutefois cela n'ennuya pas Anushka, qui apprécia la fraîcheur candide de la jeune femelle.

Une fois installé et les commandes passés, le petit groupe sembla profiter de l'atmosphère pour l'instant chaleureuse de l'établissement. Il sembla toutefois que le petit comité s'intéressait et s'interrogeait quand aux spécificités des uns et des autres. Dans un sens, rien de plus normal venant d'individus se connaissant à peine et partageant quelques moments ensembles. Le problème est que cela semblait se porter un peu plus, sur l'une de ces personnes en particulier.

Le débit de boisson n'arrangea malheureusement pas grand chose à la chaleur, ce qui empiète sur les qualités cognitives d'Anushka, qui a toujours du mal avec la chaleur. Elles ne pouvait s'empêcher de jeter des regards au Ratusat, sans pouvoir vraiment s'expliquer. Il y a quelque chose d'intriguant dans ce personnage. Bien que l'attirante fraîcheur de l'énergique petite Draconis, (du moins aujourd’hui devant un spectacle aussi singulier qu'est Anushka elle-même) l'amena aussi a s'arrêter quelques instant sur ses yeux innocents. Avant de s'en retourner au Jeune mâle.

*Quelque chose de sombr- oh arrête ça.* Ainsi détourna-t-elle le regard à nouveau. Elle tenta ainsi de se concentrer sur Aweï, un peu préoccupée. En effet, elle eue essayé de "ranger" ses oreilles derrière son dos donc à l'abris dans la capuche de son vêtements qu'elle eu tirée, mais à peine une oreille fut à l'abris que la petite ombre lui fit le regard de la petite Draconis Malheureuse. Elle ne put donc se résoudre à en faire de même avec la deuxième.

*Ça doit être lié au sang pour que ce truc marche toujours autant sur moi. Ça ou autre chose.*

Il lui fallait à tout prix éviter d'engager la discussion sur ce sujet qui aboutirai sans doute sur la nature de cette spécificité. D'autant qu'Anushka pensait que la mention Hybride n'avait pas encore traversé l'idée de qui que ce soit. Étais-ce dur à la chaleur, au fait que ces deux personnes l'intriguais? Elle ne fut pas non plus en mesure de se positionner là-dessus. Résistant à l'envie de zieuter à nouveau Wascariat, elle tenta de se concentrer sur la marche à suivre sans en avoir l'air.

Elle tenta donc de cacher cela en abordant un sujet de discussion subtile avec la charmante Aweï:

"Qu'est-ce qu'elles ont de si extraordinaire pour que tu fixes mes oreilles?"

La subtilité fut donc abandonnée, grâce à l'ensemble des facteurs précédemment cités au profit d'une l'improvisation imposée. L'improvisation n'a jamais vraiment réussie à Anushka de toute façon. D'ailleurs cela ne l'empêcha pas de jeter un nouveau coup d'oeil au jeune garçon. Coup d'oeil qui se prolongea.

Il n'était pas à proprement parler gracieux. Son pelage semblait ne pas avoir été entretenu depuis un certain moment. Le reste semblait suivre le même traitement de ce qu'elle en avait vue. Il arborait quelques discrètes cicatrices de ci de la n'ayant pas toujours été bien soignées. C'était ce que suggérait en tout cas celle sur sa main et l'autre porté à son visage. Il semblait faire peu d'effort pour être apprécié à vue et abordé sans rejet. Toutefois il y a ce regard. Son regard. Avoir un tel regard à cet âge...

"Qui en dit tant sans rien nous raconter..."

Ayant repris la parole, Aweï pris cela comme un signal pour répondre à la question posée...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Fév - 07:49 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

"Qu'est-ce qu'elles ont de si extraordinaire pour que tu fixes mes oreilles?"

C'te question ! Non bah rien bien sur, c'est tellement courant d'avoir une Draconis avec de si belles oreilles ! Moi-même en me baladant, je vois souvent des Lycans avec des pattes de fourmis.

C'était quoi ces pensées ? D'où venaient-elle ? Y a quoi dans cette boisson qui a un gout étrange et qui fait tourner la tête ? Aweï est en train de devenir plus Aweï tout en restant Aweï, ça c'était étrange. Elle était bien dans sa propre tête mais quelque chose d'autre se passait, un peu comme une autre conscience plus vive et plus violente. La Draconis aimait bien les expériences nouvelles, mais elle n'était pas sure d'aimer celle-là.

"Qui en dit tant sans rien nous raconter..."

Ah bah elle vous raconterait ce qu'elle voulait hein, suffisait de demander si ... Ah, elle parlait pas à Aweï, pardon. Cette dernière repris l'observation intensive de son verre à présent vide. C'est bien ce truc, ça chauffe, mais à l'intérieur. Ça brûle même. Quelle aubaine pour une Draconis ! En contrepartie, ça fait des choses bizarres dans la tête. Aweï sentit à nouveau le regard de la demie-écailleuse sur elle.

"Pardon, c'était quoi le questionnement initial ? Ah ouais, les oreilles ! Elles sont jolies mais je préfère celles de Kanp ... Kalep ... Kalen ... Enfin, celles des gros Lowës, même s'ils ont aussi de jolies quenottes bien longues."


Aweï regardait son verre un instant avec un air exagérément soupçonneux.

"Sans rire, comment t'as fais pour les avoir ? De quelle famille de Draconis tu viens pour avoir de tels appendices ? Et puis pourquoi toujours tout le monde il te regarde ? Et puis y avait quoi dans cette boisson ?"

Une question à la fois ? Aweï était sure que ce concept était dépassé depuis au moins les cinq dernières minutes. Mais avant même d'avoir la réponse, elle se sentait tour à tour assez malade, étrangement fatiguée, en pleine forme, et avait la curieuse envie d'avoir comme chapeau une casserole parce que ce serait super pour se protéger des attaques de noix, le jour où elles attaqueront.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 10 Fév - 18:16 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Bien bien bien, tout le beau monde était à présent attablé et les commandes arrivèrent peu après. De l'alcool, voilà qui allait aider à délier les langues... Le rongeur devait donc faire attention à ne pas en boire trop de son côté, de peur qu'il lui arrive le même sort : il n'avait nulle envie de se sentir désinhibé alors qu'il était en plein stratagème. C'eût été tout jeter aux orties sans la moindre considération ! Modération était donc de mise, c'était on ne pouvait plus capital.

Le rongeur ne pouvait s'empêcher de noter les regards d'Anushka, sans pour autant pouvoir leur attribuer quelconque signification : son instinct était sélectif et il avait juste cet étrange pressentiment qui qui le parcourait tel un frisson désagréable dans la colonne vertébrale. Être observé dans un endroit loin de la civilisation avait pour corrélation quasi-systématique d'être une cible. Il n'aimait vraiment pas l'impression qu'il avait qu'elle l'observait, mais dans les rares regards qu'il rendait il ne sentait pas d'hostilité. C'était déjà bon à ressentir, mais ça ne l'aidait pas tellement à savoir ce que cela voulait bien signifier. Il y avait quelque chose d'assez perçant dans ces coups d'œil que le Ratusa n'appréciait pas... Essayait-elle de le percer à jour ? C'eût été assez coquasse comme situation : il faudrait appeler cela le jeu du Ratusa et de la Tapiti. Se frottant énergiquement les moustaches qui commençaient à vibrer, il se dit que c'était sans doute le moment le moins opportun pour avoir des pensées aussi stupides.

Un facteur extérieur lui permit de prendre du repos sur les pensée futiles : Anushka demanda littéralement à Aweï ce qu'elle trouvait à ses oreilles. Pour être direct... L'approche sans subtilité ni tact d'Anushka réveilla le rongeur qui tout-à-coup se tenait aux aguets, guettant la réaction de la Draconis : il n'était pas sûr qu'elle apprécierait le ton... Mais au lieu d'avoir une réponse d'Aweï, ce fut un ultime regard d'Anushka avec des paroles plus affutées encore que les pierres taillées du rongeur. C'était donc ça... Elle était arrivée à des conclusions visiblement, Wascariat sentit son poil s'hérisser. Rapidement, il vit bien qu'il n'y avait là aucune hostilité, mais qu'est-ce que ça voulait dire alors ?

N'ayant le temps de s'y consacrer, la réponse d'Aweï arriva. Visiblement, la Draconis avait vraiment un fétiche pour les oreilles. Incompréhensif, Wascariat se contenta d'apporter sa boisson à sa bouche, ne voulant nullement prendre part à une conversation portant sur les oreilles des différentes races. S'il avait su ce qui allait arriver ensuite, le Ratusa eût bien vite fait de reposer sa boisson sur la table. En effet, il avala vraiment de travers et manqua de s'étouffer à ce qu'il venait d'entendre. La succession de questions n'allait sans doute pas tromper Anushka quant à la raison de l'étouffement du Ratusa, mais il pouvait être optimiste... La preuve : Aweï avait plus que mis les pieds dans le plats ce qui épargnait à Wascariat quelques subtilités. Comme quoi, être direct avait sans doute ses avantages, le Ratusa préférait néanmoins éviter cette méthode ; l'idée de la confrontation ne l'enchantait pas.

« Excusez-moi... Alors, les boissons sont alcoolisées. Pour le reste, je vais laisser répondre la concernée. »

*Je suis certain que ça sera intéressant.*

Il avait un air faussement détaché, mais il était en véritable tension intérieure... Qu'allait faire Anushka ? Quelle tournure allaient prendre les évènements ? Le point particulièrement sensible avait été abordé avec... Tellement de candeur ! Elle réservait beaucoup de surprises cette petite Draconis... Avoir discuté avec un Löwe... Rien que l'idée provoqua un frisson glacial dans l'échine du rongeur.
Revenir en haut
Anushka Nasum
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2012
Messages: 354
Race: Hybride :Tapiti/Draconis
Genre: Femelle
Âge: 16 ans
Clan: Aucun
Rôle: Vagabonde
Compagnon/Compagne: Libre
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猴 Singe
Feuilles de thé: 30

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 13:38 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Se jurant que la chaleur, l'amenant à commettre des imprudences, finira par lui jouer des tours; Anushka considéra son verre. Ces boissons à faible teneur en alcool accompagné d'un mélange de miel et de sirop sont idéales pour amener la bonne humeur et mettre les consommateurs dans de bonnes dispositions pour converser. Bien que l'alcool en soit, couplé à la chaleur n'arrangera en rien la situation pour Anushka. Toutefois, peut-être que cela lui permettra de conduire la situation calmement avec une touche d'amusement, si tout le monde possède une part égale d'alcool dans son petit ventre.

Anushka nota l'interrogation dans le regard du jeune complexe et Ratusa et ce, pendant que l'également jeune mais plus toute fraîche Draconis commença à répondre à la question posée. Sa remarque sembla le mettre mal à l'aise comme son langage corporel l'indiquait. Se saisissant de son verre car se décidant finalement à goûter le breuvage, Anushka se détourna finalement du regard du charmant et intriguant Ratusa pour observer avec curiosité la mignonne. En effet, sortir des propos incohérent incluant une mise en relation avec un grand prédateur, avais pourtant semblé à Anushka ne pas être le genre de la petite Aweï. Bien que lui donnant un petit quelque chose d'irrésistible, cette locution l'intriguât. Et même plus, lui rappelait quelque chose qui ne devrais pas se produire. Continuant à rapprocher son verre mécaniquement, son oeil droit se plissa. Vraiment trop familier...

Puis vint la révélation de la petite ombre.
Au même moment, la puissance de l'eau de vie sanas miel ni sirop frappa violemment le museau d'Anushka et fila droit dans sa tête.
Cela avec le facteur chaleur oppressante et toujours présente, il en résultat le profond malaise affiché très clairement, justifié sur les niveaux physiques et morales.

*Merde* Se recroquevillant dans son manteau, elle gémit à nouveau intérieurement. *merde merde Merde.*

Ce fut à cet instant que ça se produisit. Au même moment où les voix issus des engueulades dans les cuisines, indiquant la raison de l'erreur quand à la distribution du type de boisson, arrivèrent aux oreilles des plus proches consommateurs de la salle. Ce fut à cet instant qu'Aweï considéra le quart restant dans sa choppe, une fois sa tête à l'abris des noix. Ce fut à l'instant où le Ratusa eu déclaré attendre la réponse d'Anushka tout en adoptant une attitude nonchalante. Et ce tout en se préservant de l'alcool dont il n'avais conscience de la portée réelle.
Oui ce fut à cet instant que la femelle hybride en conclu la chose suivante en soupirant.

"Putain de merde."

Perdue
*soupir* plus envie
"Je te conseille de boire ce verre. Ne serais-ce par considération de la petite qui l'a fait." Perdue
"Et éviter des... désagréments." Le fourreau est tenu par la main droite et la choppe attrapée par la gauche
"..." Perdue

Avançant la choppe vers la gueule, elle eu une pensée. Non pas qu'elle aurait due patienter que le Ratusa en ai fait de même avant qu'elle ne s'y mette, car rien ne pourra être en mesure de l'y amener de force après ça. Mais plutôt ce qu'elle redoutait à chaque fois qu'une situation avait le potentiel de lui faire perdre connaissance suite à une consommation d'un certain type de produit ou de substance, liquide ou non.

"Pas à poil à coté de grandes-dents." Fut murmuré. Elle porta la choppe n'ayant pas reçu les vertus du miel de des sirops.
Après un bref coup d'oeil à la salle vérifiant l'absence de prédateurs profitant des consommations de l'établissement,
et comme pour être de sûr de conjurer un sort elle ajouta "Pas encore."

La choppe fut vidée cul sec après quelques secondes.


Dernière édition par Anushka Nasum le Dim 17 Fév - 13:14 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Fév - 10:11 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Connaissez-vous l'expression "ne pas tenir l'alcool" ?
La Draconis n'évacue pas les boissons ingurgitées comme les autres races. Déjà parce que cette dernière est toute petite, donc un verre pour vous correspond à une pinte pour elle. Ajoutez ensuite son manque total d'expérience, son organisme plutôt fragile, le fait qu'elle ait tout avaler presque d'une traite, et qu'elle soit encore relativement jeune...
Donc à présent, Aweï n'avait plus aucune idée de ce qui se passait, s'en fichait un peu aussi d'ailleurs et avait une furieuse envie de prêcher la bonne parole de la paix dans le monde. Aussi, quand elle comprit que même avec toute la concentration du monde elle ne parvenait pas à saisir la subtilité des propos des poilus et demie, elle sauta de sa chaise et commença à aller rencontrer du monde, du moins, elle essaya : A peine sur ses pattes arrières, elle tomba, se redressa, tituba, tomba à nouveau. Assez curieusement, la situation était très amusante si bien qu'elle ria de sa propre maladresse pendant un bon moment.

Lors de sa cinquième tentative avortée pour marcher, elle eut une idée et se maudit de ne pas l'avoir eue avant. Si elle ne pouvait pas marcher, elle pouvait toujours sauter ! Se mettant à quatre pattes, elle visa comme elle put l'endroit approximatif où elle voulait aller et sauta avant de se prendre un barreau de chaise en plein visage. Même pas mal !

Elle leva les yeux et vit ce qui avait l'air d'être un Racoon flou. Aweï sourit, se remit à peu près debout et lança un joyeux :

"Bien le bonjour mon frère avec des poils autours ! Je te souhaite de passer une bonne journée et une excellente vie ! T'sais, il faut pas avoir de regrets sur ton passé parce que ce que tu as fais auparavant, tu peux plus rien y faire, j't'assure ! De toutes façon, dis toi que tu as fais de ton mieux et profite bien de ton avenir !"


Bon, elle avait bafouillé la moitié de son petit discours et avait mangé l'autre. Cependant, quelle discours, quel talent, quel charisme ! Aweï s'était trompée d'activité, elle aurait du être chanteuse, ou encore médiatrice ! Oui ! Ou fabricante d’assiettes, pourquoi pas. Mais le mieux, serait d'être fournisseuse officielle de plume pour oreiller. Il fallait seulement qu'elle ait des plumes ... Et tant qu'à faire, elle en profiterait pour se faire une jolie pair d'ailes pour voler à nouveau. Ce serait chouette, non ?

Se dirigeant péniblement vers la fenêtre parce qu'un peu d'air frais lui ferait certainement le plus grand bien, Aweï regarda les nuages et se demanda si, dans une réalité parallèle, une Aweï parallèle n'était pas en train de la regarder elle aussi. Juste au cas où, elle la salua de la main parce qu'il est toujours bon d'entretenir de bonnes relations avec ses identités parallèles. N'est ce pas ? Après tout, on est jamais sur de rien, et ce petit signe de la main était sans aucun doute le frein à une invasion d'identités parallèles. Oui, sans aucun doute !

C'est sur ces pensées profondément philosophique qu'Aweï fut prise de vertige et tomba pour de bon. Les yeux à demi clos, elle marmonna encore quelques mots avant de se mettre à ronfler. Loin, très loin dans une réalité parallèle, elle sentait la menace lourde d'un seau d'eau glacé qui allait lui tomber sur la tête de manière ipso facto.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 23 Fév - 22:04 (2013)    Sujet du message: Deux bannis. Répondre en citant

Tout allait décidément de travers aujourd'hui... Et chaque fois qu'il croyait voir la situation s'améliorer, elle devenait en fait pire qu'avant... Peut-être pourrait-on faire une expression de tout ceci ? Aller D'anushka en Aweï ? Si la situation était encore sous un semblant de contrôle auparavant, là tout était parti, mais véritablement tout. La Tapiti commença à perdre le sang froid que lui avait attribué le rongeur et voyant qu'elle se saisissait de son arme, le Ratusa décida d'en faire autant, un peu plus discrètement. Quelque chose n'allait vraiment pas avec tout ça... Ce n'était pas normal que les effets de l'alcool soient aussi présents aussi vite ! Considérant son verre, il préféra faire plaisir à Anushka : froisser une personne manifestement ivre était en général une bien mauvaise idée. Soupçonneux, il évita d'en prendre plus d'une petite gorgée. Non ce n'était pas aussi fort que ce qu'il en avait eut peur, c'était comme tout ce qu'il avait bu à travers Cérès dans le passé : pour être ivre, il faudrait en boire plus que cela ! La conclusion était alors toute simple : Anushka ne tenait pas l'alcool. Il n'avait pas spécialement l'estomac rempli et la boisson avait donc un effet maximal sur lui, mais même ainsi, il ne se sentait particulièrement chavirer. Par chance, il avait fait preuve de modération, à l'inverse de la potentielle hybride qui gobait presque sa choppe ! Quelle descente... Elle murmura quelque chose, mais le Ratusa ne saisit pas, c'était trop bas et inintelligible.

Aweï n'était pas en reste non plus quant à la non-tenue de la boisson. Toute joviale et titubante, après quelque essais, elle déclama un... Discours à l'adresse d'un autre client ! Se sentant quelque peu honteux, le rongeur avait une furieuse envie de se fondre dans son siège pour ne plus être visible. Il avait à présent une idée de ce qu'il avait pu faire endurer à... D'autrefois amis. À peine le temps de respirer qu'il se passait encore d'autres choses : voilà qu'Aweï tombait littéralement par terre, pour ne pas se relever. Bon sang, que faire, que faire ? Bon, il n'avait pas le choix, sa quête de vérité sur Anushka allait attendre, nul doute qu'elle finirait par vouloir lui fendre le crâne vu son état. Autant s'occuper de la Draconis et essayer de filer au plus vite d'ici avant que tout ça ne dégénère... Mais la situation pouvait être bien pire dehors, non il fallait rester ici, mais surveiller deux personnes, enfin une et demie, alcoolisées était un véritable défi ! Se levant à son tour, il lança à la Tapiti avec autant d'autorité qu'il pouvait faire transparaître avec sa voix et son corps de Ratusa :

« Vous restez là et vous ne touchez à rien qui ressemble à une choppe, j'en ai pour un instant. »

Pour bien appuyer ses propos, il avait même saisi la Tapiti par les épaules et avait tâché de lui parler autant en face à face que possible. Sur le chemin, il dut déclarer à une personne travaillant sur les lieux qui s'approchait déjà de la petite Draconis comateuse :

« Je me charge d'elle... Et apportez-nous de l'eau s'il-vous-plaît... Mes amies ne tiennent manifestement pas l'alcool et je préférerais éviter... Quelque désagrément... »

Si on pouvait appeler le fait de recevoir une arme en pleine tête un simple désagrément, mais mieux valait ne pas semer la panique. Le rongeur se saisit tant bien que mal d'Aweï et tenta de la soulever pour la traîner... Non sans peine : elle était flasque au possible et elle semblait peser plus lourd qu'elle en avait l'air...

*Eh bien, je comprends enfin la honte que j'ai fait endurer. Je crois que ça sera à jamais avec modération à présent.*

Ni une ni deux, le rongeur commença à donner quelque claques à la Draconis, la sommant de se réveiller pour retourner à la table. Un coup d’œil vers Anushka... Totalement désemparé, il n'allait pas faire de vieux os à ce rythme, on s'ennuyait moins avec ces deux là qu'en pleine nature ma parole !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:12 (2017)    Sujet du message: Deux bannis.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.