Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A la rencontre des habitants des murs.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Oct - 16:39 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Un curieux petit être franchis les portes d'Harmonia.

Tout seul, tout petit, cet écailleux faisait un peu pâle figure aux pieds des prestigieuses portes blanches. Mais bon, pas de panique, hein ? Après tout, les lézards, ce n'est pas bon à la consommation, tout le monde le sait, enfin, tout le monde devrait le savoir. Bon allez, nous avons un ami dans le besoin qui commence à avoir certainement froid aux poils.

Aweï déambulait alors dans les rues. Quelle sensation étrange, tout ces murs, et aucun interstice où se faufiler, aucune rivière sur laquelle fuir, aucun arbre dans lequel se réfugier, aucun ... Attends, ce serait pas de l'ardoise ça ?

Il y avait juste là, près du sol, une pierre noire, avec des écritures, ou des dessins, ou des dessins qui représentaient des écritures. Quoi qu'il en soit, Aweï ne savait pas lire et n'avait pas la culture nécessaire à des rudiments artistique, donc peut importe. Mais ce n'était pas ça qui était intéressant pour la Draconis. Derrière cette pierre, le soleil avait chauffé toute la journée, la petite reptile se colla le dos un instant contre la pierre presque brûlante, aaah, quelle douce sensation, voilà un souvenir à ramener ! La Pacificatrice sera la précurseuse des lits noirs de soleil dans son petit village inconnu de Nita.

Il y avait une vibration dans le sol, régulière, et lourde. Une charrue à bras passa tout à côté d'Aweï, celle-ci se dressa de tout son long sur la pierre.

"Bonjour, noble habitant des murs, je souhaiterais, si cela ne vous dérange pas outre mesure, acquérir une toge ou un vêtement simple pour un Lowë de taille normale. Je vous serais gréé de votre réponse et vous prie d'accepter toute ma ... euh ... Enfin, ce serait super sympa quoi !"

L'Horangi's, parce qu'il s'agissait bien de l'un d'entre eux, s'était arrêté et regarda Aweï pendant quelques secondes, un peu désemparé.

"Il y a le marché, à deux rues d'ici. Vous pouvez me suivre, j'y vais justement pour faire le plein de mes stands."


"Merci bien, seigneur à ... aux dents longues, c'est sans nulle doute la chance qui vous a placé sur mon chemin. Je vous suivrait donc jusqu'à ce que j'atteigne mon but !"


Et voilà la petite Aweï qui suivait la charrette pleine de morceau de cuirs odorants, à peines quelques minutes plus tard, elle se retrouva effectivement sur une place bruyante où beaucoup de mondes étaient réunis. Bon, mission numéro un, ne pas se faire piétiner. Bon, ça, c'était bon, maintenant, trouvé un marchant d'étoffes. Aweï tendit l'oreille

"Des Saphirs, rubis, brut, taillés, d'une grande rareté"
"Une petite faim monsieur ? J'ai ici une grande variété des meilleurs fruits que Cérès puisse contenir, faites moi des offres !"
"Des cannes à pêches, les meilleures, en bambou des forêts du sud, qui n'a pas sa canne à pêche ?"
"Oui, bien entendu que j'ai de la laine, de la plus épaisse à la plus légère, parfait pour de rudes hivers"
Bingo !

Aweï s'approcha de l’étalage et pu apprécier ... pas grand chose car sa tête arrivait quelques dix centimètres en dessous du bord du comptoir. Elle leva cependant une patte pour attirer l'attention du vendeur.

"Et qu'est ce qu'elle veut la p'tite dame ?
"Bonjour à vous, je m'excuse de vous déranger, mais j'ai besoin d'une toge et/ou d'un vêtement simple pour un Lowë de taille moyenne, s'il vous plait. Vous demandez quoi en échange ?"
"Cela dépend, tu as quoi ?"
"Rien, en fait. Mais je me débrouillerais pour aller chercher ce qu'il vous faut"

Le vendeur se pencha au dessus de l'étalage pour mieux voir sa petite cliente. Il s'agissait d'un Raspaterra aux yeux étonnés. Il n'avait pas l'air méchant mais semblait avoir une rudesse naturelle qui ne mettait pas forcément en confiance.

"Je vois ... Toi, tu viens d'arriver dans la cité." Il ajouta après un bref moment de réflexion "Je sais que c'est dur la première fois. Bon, voyons ... J'en ai avec des broderies fines et de jolis motifs ... ah non, simple, tu m'avais dit. Mes plus simples sont en lin, sans fioritures, avec plusieurs teintures. Je te demanderais ... hummm ... une grande jarre de miel, ça te va ?"
"Merci, je vais chercher ça de suite !"

La draconis fila à toute allure vers la sortie de la cité. Son plan était simple : elle allait demander à Kalendrus de chasser un lapin, lapin qui serait échangé contre une pierre précieuse, pierre précieuse qui serait échangée contre une dizaine d’œufs, eux même, contre un bouclier d'ébène, qui lui, vaudrait bien une grande jarre de miel. Plan impeccable ! Ca ne pouvait que marcher !

Aweï sortit en trombe de la cité et retourna où elle avait laissé son ami.

"Kalendrus ?"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 16:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 16:23 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Le löwe avait, de son côté, eu ses propres soucis à gérer. Les marchands et voyageurs empruntaient de nouveaux itinéraires et il avait dû plus d'une fois sauter derrière ou dans des buissons d'enchevêtrements de branches plus fines et serrées qu'on ne pourrait le penser au regard de la taille des feuilles de ces végétaux trompeurs... Et rester ainsi dissimulé pendant de longs et répétés couplets de minutes lui donna tout le loisir de voir remonter à sa mémoire de pas encore si lointains souvenirs qu'il eut préféré ne pas ré-avoir à l'esprit. Bien que, d'autres leur succédaient plus cocasses, tendres ou émouvants. Mais, accroupi et plié au milieu de ces cachettes peu confortables, il devint plus difficile de se prendre plaisir à la remémoration de bons souvenirs. Les courbatures n'étaient pas loin de se faire ressentir. Demain risquait fort de ne pas être une partie de réjouissances... Levant les yeux vers le petit morceau de ciel qu'il apercevait entre les feuillages, Kalendrus soupira. Une heure, il lui donnait encore une heure et après... Il n'eut pas le temps d'aller plus loin dans cette réflexion qu'il entendit une petite voix fluette et sifflante prononcer son nom. Soulagé, et aussi pressé de se dégourdir à nouveau il fallait bien le reconnaître, le löwe bondit hors de son buisson pour offrir une mine plus que réjouie à la petite reptile tandis qu'il s'approchait d'elle en trottinant, un pagne improvisé fait de branchages noué sur les hanches et des feuilles plein la crinière ébouriffée et la fourrure.

« Aweï ? Déjà de retour ? Merveilleux, vous avez été prompte et incroyablement rapi... »

Stop. Yeux rivés sur les pattes vides de la reptile.

« Hem. Où se trouve le vêtement que vous deviez rapporter ?... »

Elle n'avait quand même pas... fait l'aller et retour pour revenir sans rien ?... Oh, non non, il n'allait certainement pas la réprimander pour cela mais... Par dieux, mieux valait attendre son explication... Une chose était sure, il avait le pressentiment que celle-ci risquait d'être singulière et de celles qu'il ne serait pas prêt d'oublier... Oui, oui, assurément... C'était qu'il commençait un touuuuut petit peu à la cerner malgré tout la demoiselle...
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 29 Oct - 18:01 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Mince, Kalendrus n'avait pas l'air vraiment content de voir arriver Aweï. Ce n'est pas grave, elle avait de bonnes nouvelles, la draconis leva les bras en conséquence, car c'est toujours comme ça qu'on fait quand on annonce une bonne nouvelle, pas vrai ?

"J'ai trouvé une pierre noire, puis une charrette, puis un marché avec plein de monde, puis un étalage d'habits avec des toges comme la tienne, puis une étrange personne noire et blanche qui m'a dit qu'elle voulait une jarre de miel, mais la jarre de miel, moi, je l'ai pas trouvé."

C'était ... clair, non ?

La jeune reptile baissa les yeux, il s'était débrouillé lui-même pour se fabriquer un cache-chose en son absence. Quel intérêt de l'avoir envoyée ? D'autant que celui-ci était beaucoup plus seyant que l'ancien. Hé, sans doute que le vendeur acceptera l'échange ! Non, mauvaise idée. Un peu perplexe, la Draconis ajouta :

"En fait, je suis pas très à l'aise avec le troc, on peut échanger quoi contre une jarre de miel ? Quelque chose qui serait facile à trouver pour moi. Ou alors, on prend un tout petit truc, et on l'échange contre quelque chose d'à peine plus mieux, et au final, on pourrait avoir une toge pour toi. ça peut le faire, ça ?"


Aweï s'assit n'importe comment. C'est que courir rapidement pendant un laps de temps très court, ça fatiguait pas mal. En attendant la réponse du Lowë qui ne serait certainement pas une réponse mais une nouvelle réflexion profonde pleine d'incertitudes, en attendant sa réplique donc, Aweï se demandait quelle place elle pourrait bien prendre dans cette société. C'est vrai, elle pouvait danser, cracher le feu pour impressionner les foules, un spectacle folklorique purement draconis ne devait pas être proposé tout les jours ... Cependant, quoi faire sur le long terme ? Un spectacle, ça se renouvelle ou ça s'essouffle, et si ça n’intéressait pas les gens ? Que ferait-elle ?

La petite Draconis sourit pour elle-même, elle devait se demander ce qu'elle aimait faire et ... le faire pour les autres gens. Et puis le jour où elle n'aimerait plus faire ce qu'elle fait, elle ferait autre chose.
Ouais ! Bon plan ça !

Bon, qu'est ce qu'Aweï aimait faire ? à part dormir au soleil ou se baigner ? ... Se baigner ! Voilà une chose à laquelle elle excellait par rapport aux autres créatures évoluées, en tout cas, d'après ce qu'elle avait vu au marché, aucune autre créature ne possédait d'écailles et très peu avait les pattes palmées. Par ailleurs, à sa connaissance, aucune autre créature bipède n'avait la capacité physique de courir sur l'eau. Peut-être qu'elle pourrait aller pêcher, grâce à son sang froid, les poissons des eau sombres ne pouvaient pas soupçonner sa présence. En plus, elle savait un truc sur la pêche que tout le monde ignorait : si on nourrit les poissons, y en a plus ! Avec ça comme bagage, plus raison d'avoir peur pour l'avenir.

Plus sûre d'elle elle se releva et regarda le Lowë. En fin de compte, sa petite réflexion avec elle même n'avait duré que le temps qu'elle reprenne son souffle.
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Jeu 1 Nov - 14:32 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Et il ne fut pas déçu. L'explication de la draconis était à la hauteur de ce qu'il s'était attendu à entendre de la part de la petite demoiselle. C'est plongé dans la perplexité qu'il essaya d'écarter les informations qu'elle lui donnait les unes des autres pour mettre un peu d'ordre dans ces mots mis bout à bout. Donc, elle avait découvert Harmonia, oui, elle avait trouvé les rues commerçantes, assurément, elle était parvenue à s'entretenir avec un vendeur de vêtements, fort bien, et, comme il l'avait supposé, elle n'avait rien eu à troquer en échange. Oh mais il se garda bien de soupirer ! Ce serait ingrat de ne pas reconnaître qu'il y avait eu un effort certain de fourni dans cette aventure. Mais, le tout s'était résumé à n'être guère plus qu'un voyage de reconnaissance. Il se massa donc la peau entre les deux yeux et résuma ce qu'elle venait de dire pour être sûr qu'il avait bien compris.

« Euh oui alors... Un commerçant d'Harmonia donc et... qui vous demandait de troquer du miel contre un habit ?... Hum... »

Portant la main à son menton, il se mit à réfléchir. Ce qui était tout de même assez aberrant. Il n'y avait pas tant à réfléchir. S'ils se séparaient ici, il lui suffirait de filer chez lui pour trouver un autre habit à enfiler dans sa garde-robe. Et la petite draconis pourrait de son côté retourner à sa découverte d'Harmonia sans plus perdre de temps avec des préoccupations qui n'avaient pas à être les siennes. Mais... était-il vraiment temps pour des au revoir ?... Et... allait-elle s'en sortir ? Seule dans la grande Cité sans un guide pour lui prodiguer les conseils essentiels à connaître et lâchée dans ce total inconnu ?...
Kalendrus se gratta la nuque. Il aurait vraiment mauvaise conscience et véritablement l'impression de l'abandonner s'il partait maintenant... Mais, peut-être aussi qu'elle serait parfaitement capable de s'en sortir très bien toute seule et qu'il n'était pas très gentil de sûrement sous-estimer ce que pouvaient être ses capacités d'adaptation. En fin de compte, il était tiraillé entre l'une et l'autre de ces possibilités. Mais il tenta tout de même :


« La jarre était-elle vraiment la seule chose qu'il désirait contre la toge ? Parce que je peux parfaitement tenter de trouver autre chose dans les environs ou bien même de... chasser quelque chose. Comme... je peux également vous laisser retourner à Harmonia, poursuivre votre découverte de la glorieuse Cité des adeptes des préceptes de Ràn et... m'en retourner à mon logis pour me trouver moi-même un nouveau vêtement. »

Le löwe appuya ses paroles d'un léger sourire, presque timide. Mais il n'était pas question de l'influencer ! Or donc, il lui fallait demeurer assez neutre dans la présentation de ce choix ! Mais, un sourire innocent aidait toujours à mettre en confiance. Et puis, il ne sous-entendait en rien de la faire pencher pour l'une ou l'autre des possibilités. Libre à elle de choisir, et lui, ferait en fonction de ce choix. Ainsi, il ne serait pas question d'abandon, n'est-ce pas ? Il n'en était pas intimement convaincu malgré tout...

« À vous de me dire ce qui vous arrangerait le plus, jeune aventurière impétueuse. »
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Nov - 19:37 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Aweï était un peu triste, pourquoi ne lui avait-il pas dit plus tôt qu'il aurait juste à passer chez lui pour se couvrir à nouveau ? Harmonia, c'était un peu trop grand pour la Draconis, un chouilla stressant aussi. Toutes ces grandes pattes qui faisaient vibrer le sol, toutes ces odeurs, toute cette place et nulle part pour se cacher ... Ah, son petit village natal inconnu et ennuyeux de Nita paraissait bien loin et bien paisible à présent.

Malgré tout, la jeune femelle sourit et demanda d'une voix polie :

"Tu habites loin ? Je ne voudrait pas qu'il t'arrive malheur car tu as l'air un peu pudique en fait. J'aimerais bien savoir à quoi ressemble une cachette de Lowë."

Quoi ajouter d'autre ? Elle qui se faisait un plaisir de rendre service à un inconnu avec de si belles oreilles, voilà qu'elle s’avérait inutile. Bon, réfléchissons pour une fois. Le vendeur, c'était un Raspaterra, et ces bêtes là mangeaient des œufs, non ? ... Peut-être qui lui serait possible de lui trouver un petit assortiment dans le coin qui aurait la valeur d'une toge simple.

"Sinon, chasser quelque chose, oui, pourquoi pas, tu sais ce que mange un Raspaterra comme viande ?"


Pendant que le Lowë chasserait, elle partirait en quête d’œufs et de champignons d'arbre, voilà enfin une occasion de mettre ses talents de grimpeuse Draconis au service de quelqu'un, enfin ! Il suffirait à Aweï de trouver un seul œuf, d'analyser son odeur, et enfin de partir à sa recherche. Les talents légués par les ancêtres Draconis étaient bien trop sous-évalués.

C'était tellement compliqué que l'idée de se retourner pour aller chercher son ancienne toge restée dans la foret effleura son esprit. Elle refoula cette pensée aussitôt car l'érudit poilu semblait avoir été effrayé par le chasseur à la peau tendre, et la draconis savait bien qu'il ne fallait jamais confronter quelqu'un à ses peurs, non, jamais !
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 14:41 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Encore une fois, la réponse de la jeune Draconis n'était pas celle escomptée par notre ami Löwe. Ainsi donc il serait bien question de rentrer chez lui mais... accompagné ? Par sa moustache, cette Draconis n'était pas qu'attachant, mais assez bien attachée à sa compagnie semblait-il. À moins qu'il ne se fasse des idées et qu'elle redoute simplement l'idée de se retrouver seule. Oh, la solitude avait du bon, tant qu'elle ne durait pas trop longtemps, cependant, une race aussi petite que la sienne devait beaucoup moins apprécier d'en goûter ce qui ne devait pas forcément leur apparaître comme des vertus. Ah pourtant, le calme était nécessaire à la sérénité d'esprit lorsqu'il était question de réflexion et de faire fonctionner son intellect. Kalendrus se remémora alors cet espace de tranquillité qu'était son petit cocon personnel, et qu'il devrait bientôt à nouveau quitter. Mais quelque chose d'autre lui revint en mémoire pour le frapper de plein fouet. Le bazar ! Le chaos et l'absence d'ordre ! Oh non non non non non non.... Il n'allait pas inviter une jeune femelle à assister à tant de décadence ! Ce serait incroyablement... gênant ! Oh mes dieux, mes dieux, mes dieux... Pourquoi n'était-il pas né avec un sens du rangement aussi aigu que celui de l'organisation ?... Désemparé, hésitant, notre jeune érudit ne massait machinalement le menton en se tenant le coude d'un air soucieux dans lequel on pouvait lire de la crainte. Bien qu'il tenta de se donner un ton assez léger pour répondre à la Draconis. Un ton qui sonnait très faux.

« Oh... pas tant que ça... À presque une petite heure de marche de la Cité. Et... ce n'est pas à proprement parlé ce que l'on pourrait qualifier de... logis de löwe typique... À dire vrai, mon logis n'a rien à voir avec ce à quoi ressemble un habitat de löwe type... Et c'est un peu... beaucoup... le règne du désordre qui y sévit... »

Il se racla la gorge. Cherchant une échappatoire viable au petit problème qui se posait à lui. Pourtant c'était idiot, ce serait le moyen plus simple de régler cette histoire de nudité... Mais, avait-elle parlé d'un Raspaterra ? Le marchand qu'il était question de satisfaire était donc un Raspaterra ? Oh mais voilà qui l'arrangeait au moins sur un point : il n'y aurait pas de mise à mort à accomplir pour lui aujourd'hui. Et c'était un véritable soulagement ! Autant Kalendrus aimait la viande, autant il n'appréciait pas vraiment le fait de devoir lui-même retirer la vie à son repas... La chose le réjouissait réellement et c'est beaucoup plus enthousiaste qu'il tâcha de répondre au mieux à la question de la petite aventurière, un peu à la façon d'un maître dispensant son savoir :

« Un raspaterra ? Le marchand en question était donc un raspaterra ? Ma foi, en terme de nourriture, le raspaterra n'est pas très difficile à satisfaire. On pourrait fort bien lui rapporter un joli petit bouquet de lombrics, quelques batraciens, des bulbes et des baies. Ou encore, des champignons, du trèfle ou même des oeufs, dont ils sont friands. »

Oups... est-ce qu'il avait vraiment parlé d'œufs ?... Oh fichtre... devant une Draconis... Quel... Visiblement ennuyé, Kalendrus ne savait plus trop quoi dire. Parler d'œufs avec des « pondants » ce n'était jamais chose aisée... Et pour le coup, il espérait ne pas avoir mis la patte sur un nid en évoquant la possibilité qu'il s'agisse d'un aliment acceptable à fournir à ce marchand... En guise d'excuses, il lui dit donc :

« Hem... peut-être devrait-on éviter les œufs... C'était... indélicat de ma part... je vous prie de m'en excuser... »

Ceci dit, une autre question lui trottait dans la tête et, c'est après encore quelques hésitations qu'il demanda à la Draconis, les oreilles abaissées et la mine mal assurée :

« Dites-moi... vous me trouvez vraiment particulièrement... pudique ?... »

Parce que... c'était tout de même étrange... Où qu'il soit passé, la plupart des races avaient pour habitude d'au moins se couvrir le sexe... Or, cette Draconis semblait penser qu'il était trop obsédé par les questions d'habillement... Était-il possible qu'il soit passé à côté de quelques informations importantes sur les habitudes de ce peuple de reptiles ?... Ce serait fâcheux... très fâcheux... Et il faudrait rapidement corriger cela...
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 09:24 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

hmmm, des œufs !

Aweï n'en avait mangé qu'une seule fois. C'était quand l'un de ses congénère était revenu d'un assez long voyage. Il avait ramené tout un tas de choses y compris de tout petits œufs blancs tachetés de noir. C'était ... différent mais intéressant. Dommage qu'encore une fois, ce sujet devenait tabou avec Kalendrus. Sans doute qu'Aweï y gouterait à nouveau si elle décidait de rester à Harmonia.

Malgré son insouciance naturelle, Aweï avait bien compris que le fait de pénétrer sur un territoire de Lowë était sensiblement quelque chose de gênant, aussi elle n'y fera plus allusion. C'est que la petite Draconis commençait à être douée pour relever les subtilité dans le langage avec les étranger... Enfin, c'est ce qu'elle se plaisait à croire, après plusieurs heures d'entrainement intense, ce serait triste, non ?

Partir à la chasse aux lombrics hein ? La jeune femelle ne connaissait que trop bien ces petits habitants juteux de la terre, elle n'était pas doué pour en débusquer cependant, son village, planté sur un banc de terre au milieu d'une rivière, faisait qu'elle était bien plus douée pour la pêche. Mais soit, lombric, batraciens, baies et champignons, c'était partit. Aweï ouvrit donc la marche en sifflotant. Cette chasse n'allait pas être sa plus dure, c'était sur.

Peu après, elle se retourna pour faire face au félin pour répondre à sa question.

"Pudique ? Oui, tu l'es un peu."


Aweï réfléchit tout en gardant son air souriant. Oui il l'était, pour elle qui n'avait aucune expérience de la vie étrangère, un Lowë pudique était pour elle, comme un campagnol pudique. Quel intérêt de vouloir se cacher derrière des habits devant une autre espèce que la sienne ? Aweï se sentit obliger d'apporter de nouveaux éléments de réponses.

"Je veux dire, je pensais que les poils ça faisait comme une sorte de vêtement et que les vêtements protégeaient du froid. Mais bon, au moins tu ne porte rien sur la tête."

Avec un sourire qu'elle voulait énigmatique, elle ajouta :

"Autrement dit, rien pour cacher tes belles oreilles !"

Elle passa devant un tronc d'arbre où de magnifiques cèpes poussaient. Elle qui n'y connaissait rien en champignons avait surtout repérer le nid de blattes juste à côté. D'un geste vif de la patte, elle en attrapa quelques uns qu'elle engouffra dans sa bouche. Elle fit un signe de tête en direction de l'arbre à l'attention de Kalendrus, la bouche pleine, elle demanda :

"Tu crois que c'est déjà un début pour le Ras ... Rap ... le vendeur ? *mâche*"
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 14:39 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Le début de chasse n'était pas franchement fructueux, et la Draconis ne lui avait pas encore répondu. Peut-être que la question ne lui avait pas semblé digne d'intérêt. Oui enfin, précisons tout de même que cela ne faisait que cinq petites minutes qu'ils s'étaient mis en quête de quoi satisfaire l'appétit d'un Raspaterra. Mais il n'en fallait pas plus à Kalendrus pour cogiter. Et en vain, puisque sa réponse, il finit par l'obtenir.
Ainsi donc, elle confirmait bien que l'habillement était pour elle une manie étrange et peu compréhensible. Hum... Curieux, vraiment curieux. Ce n'était pas ce à quoi l'avaient habitué une bonne partie des Draconis qu'il avait pu croiser... Mais la race en elle-même possédait peut-être des spécificités ? Plusieurs mode de vie en fonction des régions et des environnements ou... du degré de localisation qui influerait sur celui d'évolution du clan selon la migration de leurs ancêtres ?
Plus le löwe réfléchissait, moins la solution lui apparaissait. Dans ce cas là, il n'y avait qu'un chose à faire, très simple : se renseigner directement auprès des concernés. Se grattant franchement le menton, il s'apprêta à relancer le débart, lorsque la petite femelle le gratifia d'une remarque inattendue. Une remarque accompagnée de ce qui ressemblait fort à un compliment...
Ses oreilles ? Belles ?... Ah ?... Il était vrai que les volants et les reptiles évolués avaient toujours été assez intrigués par ces appendices que les mammifères évolués possédaient mais... de là à les trouves beaux... L'érudit se passa machinalement la main droite sur l'une de ses oreilles pour la triturer un peu ailleurs avant de se souvenir de ce qu'il avait voulu demander avant... ce troublant épisode.


« Je vois... La fourrure a cette utilité oui mais... les choses ont évolué depuis... Et... tous ceux de votre clan pensent comme vous ? »

S'il ne s'attendait pas forcément à une réponse immédiate, il ne s'attendait pas non plus à voir la Draconis lui désigner un nid la bouche pleine de blattes. Malgré lui, il eut une expression de franc dégoût.

« Ihuuuu... »

Avant d'essayer d'afficher une sorte de sourire forcé. Ah les habitudes alimentaires et les goûts de chaque race... un vaste sujet de polémiques... Mais il opina et acquiesça.

« Oui... oui, je... suppose que ça peut constituer un bon début... »

C'est à cet instant qu'il les remarqua, ces magnifiques cèpes qui mettraient l'eau à la bouche à n'importe quel amateur de champignons. Il s'en approcha, non sans bien faire attention à ne pas être au contact des blattes, et alla vérifier qu'il ne s'était pas trompé avant de désigner sa propre trouvaille à la Draconis.

« Et ceci devrait constituer un bon complément. »

Plus qu'à les cueillir et les emporter. Par la suite, ils tombèrent sur un buisson dont la floraison avait dû être un peu en avance sur la saison et qui comportait donc un bon nombre de bonnes baies mûres. Et Kalendrus put expliquer à la Draconis comment trouver des lombrics. Au final, ils avaient réussi à constituer un joli petit paquet gourmand avec toutes ces... si si, des choses délicieuses... Mais pour d'autres.

« Ma foi, ce fut plus rapide que prévu. Je pense que nous avons là un joli butin à présenter à ce cher marchand. Pas de miel malheureusement mais, tout de même de quoi sensiblement faire revoir les critères de son offre à un Raspaterra. »

Et il y avait de quoi être assez fier, tout de même. Maintenant, il ne restait plus qu'à apporter tout ça au marchand. Hum, se servir de branchage pour constituer un panier sommaire ne serait sûrement pas du luxe. Transporter tout ça allait risquer d'être compliqué sinon... Mais, entre-temps, il n'avait toujours pas eu de réponse à se dernière question.
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Déc - 17:52 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

[HRP] Désolée, pendant un temps, je ne pouvais plus me connecter sur le forum, je ne sais pas ce qui se passe mais même en ce moment, j'ai quelques soucis d'affichages. Mais je suis là, en chair et en écailles ! [/HRP]


Il fallait bien l'avouer, il était très dur à Aweï de ne pas manger tout dès maintenant. Son cerveau reptilien avait pour habitude de faire le calcul suivant : Nourriture = manger. Les Draconis ne faisaient pas de réserves, ce n'était pas dans leur nature même si ce n'était pas idiot car après les grandes périodes de froid, la faim tiraillait les entrailles et avec un métabolisme ralentit, ce n'était pas simple d'aller chercher de quoi se nourrir. Encore une idée à rapporter à son retour, super !

Décidément, sur la question des habits, il ne lâchait pas l'affaire. Comment lui expliquer que de son point de vue à elle, c'était étrange de mettre des morceau de tissus sur des poils ? Il avait son propre point de vue sur la question et elle était son propre système de référence. Puis, l'a réponse lui apparut comme par enchantement.

"Sais pas ... Je n'ai jamais demandé aux autres ce qu'ils pensaient de l'idée de mettre des fringues sur un Lowë."

Aweï eut un petit rire espiègle et prit les denrées.

"Bon, je retourne à la ville, j'en ai pas pour longtemps. Tu restes là, et surtout ... "


Comment finir pour que ça fasse mystérieux ?

"... sois plus serein !"

Bingo !

Aweï détalla à toute jambes vers la ville avec les bras chargées d'une délicieuse nourriture. Un sac de champignons, ses poches chargées de baies et une sacoche remplie de blattes. Elle ne tarda pas à retrouver le vendeur noir et blanc qui était en train de décrocher des habits et d'en accrocher d'autres. Malgré son air rude, il eut un simili sourire quand il vit la petite Draconis apparaitre.

"Hum, tu sens bon !"

Aweï, à court de souffle, déballa son trésor.

"Hééé, mais ça m'a l'air pas mal tout ça. Ca ne vaut pas une Toge tout de même, mais comme tu es nouvelle, je veux bien faire un effort" ajouta-t-il en bavant littéralement sur les aliments. Aweï vida son sac, l'épousseta comme elle put, choisit une toge et repartit en sens inverse pour ne pas faire s'impatienter le lion.

Elle retrouva rapidement la sortie et retourna vite-fait au point où elle avait laissé Belles-Oreilles. Toute fière d'elle, elle sortit la toge écarlate et annonça fièrement :

"T'as vu ? Ils avaient la même couleur que celle que tu avais perdu !"
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 13:32 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

{ Hj : Et c'est le plus important. Personne ne t'en voudra, en tous cas, pas moi. ^^ }

La réponse ne satisfit pas vraiment le Löwe qui en resta d'autant plus perplexe. Et à peine eut-il le temps d'échafauder mentalement quelques nouvelles hypothèses que déjà la Draconis lui refilait entre les pattes en le gratifiant d'une bien curieuse recommandation qui lui fit froncer un sourcil et lever l'autre. Plus serein ? Est-ce qu'il n'était pas bien plus détendu depuis un petit moment ? Ou alors, est-ce qu'elle sous-entendait qu'il ne lui faisait pas confiance et qu'il doutait en ses capacités ? Elle lui avait suffisamment prouvé qu'elle était digne de cette confiance pourtant et... Il se creusait la tête en vain, la petite reptile avait déjà disparu. Il cligna alors des yeux en murmurant dans ce nouveau vide :

« Euh... ah... d'accord... »

Et il fut quitte pour une nouvelle attente, qu'il occupa à remettre son planning pour les jours à venir en ordre. Il était certain de la direction qu'il allait finalement prendre et de comment il devrait s'organiser quand la demoiselle refit son apparition avec une toge dont la couleur arracha un large sourire réjouit à l'érudit. Il tâta la matière, jeta un rapide coup d'œil sur le vêtement une fois déplié, puis, sans ambages, il ouvrit grand les bras et faucha la petite reptile dans une enlaçade d'un soulagement exagérément chaleureux, sans pour autant être étouffant ou trop brusque.

« Oh ! Merveilleux ! Aweï, vous êtes formidable ! Incroyable ! Merveilleuse ! Merci ! »

Elle avait fait une sacrée affaire ! C'était une toge qui restait de qualité et qui serait suffisamment chaude pour le printemps. La petite reptile était plus douée en négoces qu'il ne l'aurait pensé. Une chance pour lui ! Allègre, il reposa l'aventurière au sol avec délicatesse et passa la toge qu'il examina encore quelques secondes d'un air plus que satisfait avant de déclarer à sa petite camarade sur un ton enjoué :

« Ah qu'il fait bon se sentir de nouveau à l'aise dans sa fourrure. Je ne vous remercierai jamais assez. Ou, peut-être bien que cela me sera possible, si vous avez toujours besoin de moi pour visiter Harmonia. Car étant donné la rapidité avec laquelle vous avez su vous y retrouver pour me rapporter ce vêtement de remplacement, je commence à douter que je puisse vous être d'une réelle aide là-bas. »

Si elle était aussi débrouillarde pour tout le reste, oui, sûrement que l'aide d'un guide ne lui serait pas forcément nécessaire. Mais, c'était à elle seule d'en décider.
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Déc - 20:11 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Wouah, quelle témérité ce Lowë, oser comme ça prendre une terrible Draconis dont il ne connaissait pas les réactions dans ses bras... Enfin bref, pas grand chose lui font peur au Kalendrus.

Quoi je suis pas crédible ?

Aweï, quant à elle, était aux anges. Un tel geste signifiait beaucoup de choses pour elle : déjà, c'était nouveau, être corps à corps avec un sang chaud était une expérience à vivre au moins une fois. Et puis ça voulait dire qu'elle n'avait pas été aussi inutile qu'elle le croyait. Mais surtout, ça voulait dire qu'il lui restait encore beaucoup de choses à apprendre, et ça, c'était super !

Sur un ton enjoué, elle s'empressa de répondre :

"Ton bien-être est ma seule récompense. Cela est étrange pour moi, ce concept d'échange, chez moi, on fait tout pour la communauté tant qu'on le peut. Je pense que je ne suis pas faite pour vivre en ville, je ne saurais pas faire du troc tout les jours."


Après un instant, elle compléta sa tirade :

"Enfin, je veux dire, je pense que je donnerais plus que je n'échangerais, et à terme, je risque de me trouver à bout de force, si personne d'autre ne fait comme moi, non ?"


A moins que la Draconis ne puisse introduire un sens du désintérêt et de l'altruisme dans la ville d'Harmonia, mais étant donné qu'elle n'était pas à l'aise en société, c'était un projet un tantinet trop prétentieux pour le moment. L'égalité des peuples, pour le moment, lui paraissait une idée plus simple a mettre en place, contentons nous de cela pour le moment. N'est ce pas ?
Bref, passons à l'autre aspect de la question ...

"Un Guide, je ne sais pas, je n'ai pas découvert grand chose d'Harmonia pour le moment mais comme j'ai vécu beaucoup dans la nature, j'ai un bon sens de l'orientation. Je ne voudrais pas abuser de ta générosité, tu m'as déjà amené jusqu'ici ... Je pense donc que je visiterais seule la ville. Merci beaucoup pour tout Kalendrus !"

Après un instant d'hésitation, elle lui fit remarqué un point qui lui brulait les lèvres depuis un bon moment déjà.

"Au fait ... je ... enfin, je suis seule."


Comme toujours, elle ajouta un complément d'information.

"A moins que chez les Lowë, on se considère comme étant plusieurs, donc euh ... Prends ... prenez soin de vous !"
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 11:46 (2012)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

{ Hj : Pardon pour la qualité de cette « fin »... Je pense qu'il est vraiment temps que je mette Kalendrus de côté pour en faire un pnj parce que j'ai le sentiment de ne plus rien faire de bon ou d'amusant pour les autres avec... ^^' }

Kalendrus entendait bien. Sa remarque ne manquait pas de pertinence. Et sans doute qu'il lui faudrait apprendre deux-trois choses si elle voulait réussir à survivre à l'enfer des grandes cités, assurément. Alors autant commencer dès à présent avec quelques conseils avisés :

« Oh, je pense que tout est question de tempéraments et de nature. Il faut savoir trouver un juste milieu la plupart du temps et être davantage soi-même lorsque l'on tombe sur les bonnes personnes. Cela devrait vous prémunir de bien des déconvenues. Il va vous falloir apprendre à réfréner votre générosité et à faire preuve de plus de prudence jeune aventurière. Et alors, tout devrait se passer au mieux. Et puis, rien ne vous enchaînera à la Cité, vous pourrez toujours partir lorsque ce genre de vie ne vous conviendra plus. »

Cependant, il était plus rassurant qu'elle fasse ses armes ici plutôt qu'ailleurs. Elle prendrait moins de risques là où on savait garder un œil sur ceux qui se montraient véhéments et intolérants à l'égard de quiconque. Par contre, la réponse était assez claire, son « travail » s'arrêtait ici. Ainsi, Kalendrus inclina humblement la tête dans un sourire.

« De rien Aweï, ce fut un plaisir pour moi également. J'ai beaucoup apprécié ces quelques péripéties partagées avec vous. »

Qui resteraient de sacrés souvenirs. Un peur rêveur d'ailleurs, l'érudit soupira en levant les yeux vers le ciel d'un air satisfait. Et déjà, la Draconis était sur le point de le quitter, prenant malgré tout le temps, avant cela, de le gratifier d'une de ces remarques aussi curieuses que censées qui le laissaient toujours un peu pantois. Oh, le vouvoiement, oui, cette satanée manie... Le löwe balbutia un peu et se gratta la crinière d'un air embarrassé avant de tenter de s'expliquer.

« Oh ! Oui ! Ah... toutes mes excuses... Non, ce n'est que moi... qui m'exprime ainsi... Je... Enfin... Prends soin de toi également Aweï, je te souhaite bien des découvertes palpitantes. À une prochaine fois, j'espère. Et d'ici là, que Cérès et Farès guident tes pas. »

Plus posé sur la fin, Kalendrus souhaitait que les séparations se fassent avec chaleur et amitié. Il était certain qu'il serait ravi de recroiser la route de cette demoiselle haute en couleurs.
_________________
Revenir en haut
Aweï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 21:26 (2013)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

Aweï regardait Kalendrus pendant quelque temps. Ça oui, il allait lui manqué, elle qui n'avait pas l'habitude de gérer les relations, voilà qu'il fallait déjà en quitter une pour un temps indéterminé. Dur, dur.

"Merci encore bien pour le voyage" Balbutia-t-elle.

Oui, elle était un peu émue de ce départ, c'était un sentiment étrange et inconnu, pas désagréable cependant. Le cœur qui s’emballe, la gorge nouée, les yeux humides, une volonté irrépressible d'être prise dans les bras de quelqu'un, voilà bien d'étranges symptômes. Aweï gardait le sourire malgré tout et s'éloigna de quelques pas avant de se retourner et de lancer :

"Et prend bien soins de tes oreilles, je veux les revoir intactes !"

Elle n'attendit pas la réaction et courut à toute pattes se cacher dans la ville parce que l'humidité de ses yeux avait atteint ses joues et que pour une raison encore inconnue, elle ne souhaitait pas que ça se voit. Allez savoir pourquoi ...

Quelque part, dans les méandres de cette ville l'attendait une autre aventure, elle le sentait. Enfin, elle le sentait pas vraiment mais cette idée lui permettait de ne pas penser à sa tristesse d'avoir quitté Kalendrus, alors c'est tout comme. C'est le cœur gros qu'elle se mit alors à arpenter la ville d'Harmonia avec l'espoir de faire rapidement de nouvelles rencontres.

[rp achevé]
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 21:36 (2013)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs. Répondre en citant

[ RP CLOS ]

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:35 (2017)    Sujet du message: A la rencontre des habitants des murs.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.