Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Retrouvailles à Nita

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 17:41 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Nita, terre des Nanuqs... La dernière fois que j'avais traversé ce territoire, c'était en sens inverse et en laissant, à chacun de mes pas, mes bottes s'enfoncer dans une épaisse couche de neige. Maintenant, je ne pouvais plus que sentir l'herbe fraîche caresser la plante de mes pieds nus alors que je poursuivais ma route à travers un Nita ensoleillé et en pleine renaissance après ce dur hiver. Je m'étais débarrassé il y a peu de mes bottes, qui n'auraient de toute façon plus tardé à se disloquer d'elles-mêmes vu leur état, et je savais que je pourrais sans problème achever mon périple sans elles. J'étais complètement remis de mes blessures, bien que je me sentais tout de même un peu faible, à nouveau, sans pour autant être vraiment handicapé par cet état. La proximité de Wakiza me motivait... Bientôt, je serai chez moi ! Mais aimerai-je ce que je verrai à mon retour ? Je l'ignore... Depuis le temps que je suis parti, la situation ne devait pas être bonne là-bas. Mais je doutais sérieusement d'être le seul à avoir entrepris quelque chose pour sauver les petits, si ça se trouve, ils seront sains et saufs à mon retour et mon voyage n'aura servi à rien. Si ce n'est, peut-être, à tester ma force et ma détermination.

Je sais pas... Ces derniers temps, j'ai l'impression de poursuivre ce voyage comme dans un rêve. Je ne suis moi-même plus sûr de savoir comment j'ai fait pour tenir le coup pendant ces six mois. Le clapotis d'un cours d'eau me parvint aux oreilles et je jugeai qu'il s'agissait là de l'endroit idéal pour faire une halte; je franchis la dénivellation en pente de deux mètres environ qui me séparait de la berge de ce petit cours d'eau et y trempai mon outre afin de la remplir; ensuite, je la vidai immédiatement à moitié pour calmer la soif qui me grattait la gorge depuis ce matin, et répétai l'opération avant de reboucher l'outre gonflée et de la remettre en bandoulière. Ah... Ce que cela pouvait faire du bien de boire après avoir été contraint de s'en priver toutes ces heures durant ! Je plongeai mes mains grises dans l'eau claire du ruisseau et, recueillant un peu de cette dernière entre mes paumes disposées en coupe, je me mouillai le visage pour me rafraîchir. A genoux sur la berge, je soupirai de soulagement et levai les yeux vers la lumière du ciel, qui perçait entre les feuilles vertes. Bientôt... Oui, bientôt, je serai chez moi !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 17:41 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 20:49 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Après le périple qui l’avait conduit à Harmonia, pour retrouver l’une de ses confrères disparut, le jeune raven trouva de l’aide en la personne de Taïga qui le conduisit très rapidement chez le Shaman du coin. Cependant, ce qu’il y trouva le fit vite déchanter. Et pour cause, la jeune femelle était morte depuis un jour selon le Shaman. Il repartit bredouille, avec une bien mauvaise nouvelle à conter aux siens… Il repartit de la cité comme il était venu, par la voix des airs, même s’il n’alla pas aussi vite qu’à l’aller. Il s’en voulait réellement de n’être pas partit plus tôt, en même temps il ne la connaissait pas vraiment, il n’avait aucune raison de se faire du souci pour une connaissance. Et c’est bien là l’ironie de la chose… Enfin, c’était comme ça, elle avait été emportée par la maladie, tel était son destin. Les dieux devaient avoir leur raisons. Et lui, il était dans un sacré pétrin.
Lorsqu’il arriva à Dolikishi en trainant la patte, il fut forcé d’annoncer la nouvelle a ses proches, il vit beaucoup de tristesse, de déchirement et de colère. Le pire fut surement son petit ami qui lui colla une raclée en bonne et due forme. Il encaissa sans rien dire, il devait être vraiment triste et il pouvait le comprendre… même si enfin, ce n’était pas sa faute ! Ca lui apprendra de ne pas se bouger les fesses lui-même, ça aurait dû l’inquiéter quoi… Mais non, c’était lui qui y avait été… Il y en a qui n’en manque pas d’air…
Après un hiver très difficile, Réo se mit en route, bien décidé a voyager à travers le monde. Parce qu’il en avait envie, réellement, mais aussi pour se faire un peu oublier chez lui… le petit copain était toujours autant en colère et il ne lui faisait pas réellement comprendre. Il avait donc pris la route dans l’espoir d’une certaine rédemption.

Et c’est ainsi qu’il survola Nita, ça faisait un petit moment qu’il volait, il allait devoir faire une petite pause au sol, il avait soif aussi… C’est alors qu’il fit un lac, il amorça sa descente et se posa sans aucune difficulté, il sortit de sa petite sacoche une gourde d’eau afin d’y boire son contenu. Dans un petit soupir de satisfaction, il rangea sa gourde dans sa sacoche avant de tourner la tête. Un lycan. Instant d’hésitation. Il pouvait s’envoler pour s’enfuir et il ne pourrait rien y faire. Oui mais, il avait une impression de déjà-vu. Il l’avait déjà vu… ah oui, à Harmonia ! Ce lycan qui était mal en point. Il l'était toujours d'ailleurs, c'était étonnant. Pourtant Taïga lui avait conseillé de se ménager... Hum, a croire qu'il n'avait pas écouté. En attendant, il était là, devant lui. Est-ce que lui se souviendrait de lui ? Hum, rien n’est moins sûr. Enfin, pour le moment il le regarda, il n’avait pas du l’apercevoir encore. Il préféra alors attendre de voir si ce dernier voulait entamer une conversation.
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 25 Aoû - 21:12 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Je crus entendre, un peu plus loin, un froissement de plumes trahissant la présence d'un volant. Raven ou aozoran sans doute, je n'y accordai pas vraiment une grande importance; je n'avais pas faim et ne recherchais pas la bagarre. Je me mouillai à nouveau le visage et poussai un soupir de soulagement en essuyant mes paupières, après quoi, je tournai lentement la tête dans la direction du nouvel arrivant. Aussitôt que je le vis, sa tête me rappela quelqu'un... Je n'avais pas vu beaucoup de ravens dans ma vie, aussi n'eus-je pas de mal à le reconnaître : c'était le piaf qui accompagnait la jeune horang'i qui m'était venue en aide aux portes d'Harmonia ! Lentement, je levai une main à hauteur de mon visage pour le saluer.

- Hé... dis-je simplement en guise de bonjour.

Je voulais qu'il comprenne bien que j'avais pas d'intentions hostiles; peut-être que lui ne m'avait pas reconnu après tout. Lentement, je me relevai mais restai à distance, ne voulant pas l'effrayer.

- Tu te rappelles de moi ? demandai-je au raven. C'était là le meilleur moyen de briser la glace, je pense.

J'espérais pouvoir lui parler un peu; il m'avait semblé plutôt taciturne à Harmonia et ça me ferait du bien d'avoir l'occasion de discuter. Pour un être aussi social qu'un lycan, la solitude était un supplice et toute occasion de nouer le contact avec quelqu'un était bienvenue dans une situation telle que la mienne.

N'empêche, quel hasard de le retrouver ici ! J'allais pas m'en plaindre, ceci dit.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 14:36 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Réo ne s’attendait pas réellement à ce qu’il entame la conversation et finalement ça l’amusa en un sens. Il était du genre à se souvenir de toutes les têtes qu’il croisait ? C’était peut-être quelque chose de spécifique aux voyageurs où au lycan, qui sait, après tout c’était le premier qu’il voyait en chair et en os. Il n’avait jamais quitté son nid après tout, il avait juste entendu des ’’on-dit’’. Maintenant ils allaient pouvoir faire un peu plus ample connaissance, même si la peur de l’inconnu habitait le cœur du raven. Quoi de plus normal en un sens, il savait dans quel monde il vivait. En tout cas il n’avait rien d’hostile et ça, c’était plutôt rassurant. Le raven répondit dans un petit sourire, autant faire un pas vers lui.

« Oui, je me souviens de vous, vous étiez à Harmonia quand j’ai rencontré cette jeune Horang’i qui m’a aidé dans ma mission, tout comme elle vous a aidé pour trouver un lieu où vous reposez. Comment aurais-je pu oublier mon tout premier souvenir de voyage ? »

Un souvenir qui resterait sans doute gravé dans sa mémoire durant toute sa vie. Ca avait été son tout premier voyage et donc l’un des plus importants. Et aussi l’un des plus… désagréable dans la finalité. Lourd de conséquence aussi, enfin, de toute manière il serait un jour partit de Dolikishi. Il aurait juste aimé le faire avec goût moins amer. D’ici une petite année il pourrait surement y retourner cela dit. Il reprit alors la parole en ne laissant rien paraître de ses véritables pensées :

« Au cas où, Réo Skyfull, Poète à ses heures perdus. Enchanté de vous rencontrer à nouveau. Dites-moi, pourquoi avez-vous entamé ce long voyage ? Si ce n’est pas trop indiscret bien entendu. »
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Aoû - 16:38 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Eh bien, il avait pas l'air trop effrayé... En tout cas, même s'il avait peur, il osa s'approcher un peu et m'adresser la parole en retour. Il me confia se souvenir de moi lorsque l'on s'était croisé à Harmonia et je pus me rendre compte qu'apparemment, ce Raven n'était pas du genre taciturne. Il se présenta ensuite à moi et me demanda pourquoi je m'étais lancé dans une pareille odyssée. Je soupirai, m'assis par terre et me passai une main humide dans les cheveux.

- Pour être franc, j'commence un peu à me l'demander... répondis-je, pensif.

Plus les jours passaient, plus je me demandais pourquoi j'étais parti, en effet... Penser, réfléchir, voilà ma seule vraie occupation au fil des jours. J'avais commencé à me questionner après mon départ d'Harmonia, et plus précisément, après ma rencontre avec cette lycane de la meute des Enfants de Cérès. Des incohérences m'apparaissaient, le doute m'étreignait... Plus j'y repensais, plus je trouvais étrange cette décision d'envoyer un seul guerrier à pied chercher cette herbe rare alors qu'on aurait certainement pu trouver d'autres moyens de l'obtenir, et bien plus rapidement que ça. Pourquoi m'avoir envoyé moi ? voilà la question que je tournais et retournais dans ma tête depuis des jours et des jours. Je regardai à nouveau le corbaque et lui souris légèrement.

- ...Réo, hein ? Je sais plus si je m'étais présenté; moi, c'est Nashoba. Des Fiers Guerriers de Farès, ajoutai-je, ne voulant pas manquer à la plus simple des politesses.

Amusant, ça... Je me rappelais parfaitement de lui et de son visage mais je ne me souvenais plus si je m'étais présenté à lui ou pas. En même temps, j'avais plus l'esprit des plus vifs lors de mon arrivée à Harmonia.

- Et donc comme ça, tu es poète... Moi, j'fais plutôt dans la musique. J'suis pas vraiment une flèche, donc écrire, j'ai un peu du mal mais... J'adore chanter conclus-je enfin.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 14:53 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

( Pardon pour le temps, reprise d'étude, plein de truc à gérer toussa... voilà ma réponse en tout cas ! )


Le raven écouta le lycan avec attention, plus par politesse pour le moment que par intérêt. Et c’était normal, il ne connaissait pas réellement Nashoba et au fond de lui ça lui importait peu pour le moment de s’en faire un ami. Surtout que ça serait surement étrange de considérer un charognard comme un ami. Tout de même, il trouva ça triste de perdre la raison qui nous avait pousser à voyager. Ca devait être comme perdre une partie de ses souvenirs, volontés et motivation. Dans l’esprit de Réo, c’était réellement tragique. A vrai dire lui, il savait bien pourquoi il voyageait, pour fuir en quelques sortes… Et ca n’avait rien de spécialement honteux, c’était mieux pour tout le monde. Même si la solitude avait du bon, maintenant, il allait pouvoir danser, danser et danser ! Il ne fallait pas perdre les ailles et s’entrainer encore et encore. Le lycan se présenta alors, Nashoba des Fiers Guerriers de Farès. Il faisait donc partie de cette meute de lycan. Il en avait entendu parler un minimum, même s’il n’en savait pas plus pour le moment. Le raven répondit à son tour :

« Je vois, je pense que les routes doivent faire évoluer l’esprit, les mœurs et notre vision, vous trouverez peut-être une nouvelle raison de voyager. Moi j’ai déjà trouvé la mienne. »

Un peu de soutien ne fait pas de mal et il en avait peut-être besoin. Bien sur, il n’était pas aussi généreux que cette jeune horang’i qu’il avait croisé à Harmonia mais ça le forcerait doucement mais surement à changer. A devenir meilleur et plus généreux. Peut-être qu’un jour, pourrait-il offrir ses danses aux premiers venus pour lui réchauffer le cœur où s’offrir à un public, qui sait. Pour le moment, il était bien trop égoïste pour ça. Ca viendrait surement avec le temps.

« Enchanté Nashoba, Oui je suis poète, même si en ce moment, l’inspiration me manque un peu, certains événements m’empêche d’avoir réellement l’esprit en paix. Mais la bénédiction de Farès m’accompagne pour passer cette épreuve et il saura me guider et moi l’écouter. Donc vous chantez ? C’est votre rôle au sein de votre meute ? C’était peut-être la raison d’un aussi long voyage ? Où votre prochaine raison pour un futur voyage ? »

Il était en un sens curieux de savoir pourquoi il avait entamé un long périple et c’est sans la moindre hésitation qu’il avait prononcé ses mots. Après tout, s’il allait trop loin, il le lui dirait clairement. Et si c’est le cas, il s’excuserait tout simplement.
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Sep - 19:26 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

[HRP : Y a pas de souci, je comprends... Moi aussi je suis en pleine rentrée, j'espère que la tienne se passe bien ! Et désolé pour ma lenteur de réponse mais j'ai pas accès à l'ordi dans l'internat où je passe désormais la semaine scolaire :/]

Eh bien, une chose est sûre, ce corbac n'avait pas sa langue dans sa poche ! Les voyages en sa compagnie devaient être animés... J'espérais juste pour lui que la solitude ne lui pesait pas trop. Si moi-même, qui n'étais pas du genre causant, je l'avais parfois trouvée si éprouvante pendant ce voyage, je n'osais pas imaginer ce que lui ressentait. Mais il faut dire que, en tant que lycan, je suis autant fait pour rester seul qu'un aozoran serait fait pour rester cloué au sol.

- Ah, non... Moi, j'suis juste un guerrier. Mais vu qu'j'ai la voix puissante et que je la maîtrise, les miens aiment bien m'entendre chanter, répondis-je simplement en me relevant avec un petit sourire.

J'étais beaucoup plus grand que le raven et, vu que je ne ressentais presque plus de douleurs dans mon corps, je ne me tenais plus voûté. J'avais maigri pendant mon périple, et mon poil s'était terni. Je devais paraître plus âgé, mais je restais impressionnant.

- Quant à la raison... Bah, comme je t'ai dit, je sais plus trop. Pour faire simple, y a... Genre, six mois, les p'tits de ma meute ont commencé à tomber salement malades. Le shaman, il m'a dit que pour les soigner, il aura besoin d'une fleur qui pousse que dans les montagnes d'Ozalee, c'est pour ça que j'suis allé jusqu'à Harmonia. Mais j'me pose de plus en plus de questions, t'sais... répondis-je en me mettant à marcher un peu de long en large, au bord du ruisseau. Je voulais pas que mes jambes s'engourdissent. « ...J'veux dire, on aurait pu faire appel à un volant comme toi pour aller la chercher, c'te plante, voir chercher après un marchand qui vend ce genre de raretés. Ca existe, même si j'en ai pas croisé... Et pis, vu l'temps qu'y m'a fallu pour faire ce voyage, si ça s'trouve, les louveteaux, maintenant, bah... Y sont...

Je m'interrompis, n'ayant pas le courage d'aller jusqu'au bout. Rien que le fait d'envisager ça, c'était trop dur ! Je soupirai, posai les mains sur mes hanches et me retournai à nouveau vers le corbin. J'avais pas trop l'habitude de faire des phrases aussi longues mais bon, vu son propre débit en la matière, il me jetterait pas la pierre, j'imagine.

- 'Fin voilà... J'sais pas trop à quoi m'attendre, du coup, et ça me bouffe un peu tous les jours, conclus-je.

C'est sûr que c'était pas fort joyeux, et je craignis d'avoir jeté un froid... Mais, dans le fond, me soulager le coeur ainsi m'avait fait du bien. Je n'espérais même pas de compassion de la part du Raven, rien que le fait d'en parler m'avait suffi à me sentir mieux.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 15:55 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Lorsque le lycan lui expliqua précisément son problème, le raven eut envie de se montrer compatissant mais… a vrai dire, pour le moment, il n’en avait pas la force. Il avait beau avoir ses problèmes mais il avait les siens également. Et cet hiver n’a pas été très tendre pour tout le monde, ça l’avait forcé à devenir réaliste. Comme le fait de devoir partir de chez lui, un peu de force et pas de gré de cœur… Il prit la parole alors en tentant de bien choisir ses mots pour ne pas déprimer le lycan mais également pour ne pas lui mentir. Il n’aimait pas ça de toute façon :

« Je vois, ben, peut-être qu’au vu des circonstances, les rumeurs racontant que vous n’avez plus d’Alpha, les vôtres ont dû manquer de logique et ils auraient dût surement agir autrement en demandant de l’aide contre une compensation. Surtout que maintenant, si ce n’est pas cette maladie qui les ont emportées c’est surement à cause de… la vague d’épidémie qui s’est propagé cet hiver. Je suis désolé de paraître aussi défaitiste mais… je crois bien que cet hiver a été bien plus rude que le précédent. Que ce soit pour les Ratusa où les Nanuqs… où anciennement. J’ai également entendu des rumeurs disant qu’ils n’en resteraient plus qu’une dizaine de leur espèce… Sombre hiver. »

Un sombre hiver alors que la planète était recouverte de blanc. Ironique. Cruelle ironie d’ailleurs. Il essaya alors d’orienter la discussion sur le positif pour ne pas rester sur un goût amer :

« Mais bon, je pense qu’en bon voyageur, vous êtes au courant de tout ça. D’ailleurs, j’ai entendu dire aussi que c’était l’une des vôtres qui avait trouvé le remède. Un lycane blanche aux grands yeux azures. On lui doit beaucoup je pense, peu importe la race. Maintenant nous avons le remède pour empêcher ce genre de drame se reproduire. Ca me donne à penser qu’il faudrait peut-être plus s’entre-aider, en tant que race intelligente. Mais bon, ça ferait surement désordre et la majorité ne serait surement pas pour. »

Il tenta également de se montrer rassurant :

« Je pense tout de même qu’il serait tant de rentrer dans votre meute afin de prendre connaissance de l’état des petits. Au moins, vous aurez essayé si jamais… l’inimaginable est arrivé. »


[ hj : C'est pas grave, moi aussi je déconne pas mal avec le temps. En espérant que ce post t'ira ! ]
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Oct - 12:23 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Eh oui, l'hiver avait été rude... Et j'avais été aux premières loges pour m'en rendre compte, au point de manquer à plusieurs reprises de m'effondrer dans la neige pour ne jamais plus m'en relever. C'avait été ça, la plus dure épreuve de mon périple... S'effondrer à bout de forces dans la neige, sentir le froid m'engourdir, la torpeur m'envahir... Mais devoir lutter malgré tout pour me relever car je savais que si je cédais à ce sommeil, je ne m'en réveillerais pas. Horrible... Heureusement que les beaux jours revenaient. Dire que j'avais passé une demi-année à m'infliger ces épreuves, tout ça peut-être en vain. Aux paroles du raven ,je m'assis en soupirant sur une pierre, un peu démoralisé... L'oiseau sembla vouloir éviter de rester dans le registre morose, et changea de sujet sur une note plus joyeuse... C'est vrai qu'il semblerait qu'on ait trouvé un remède pour enrayer l'épidémie, et la description qu'il me fit de la bienfaitrice de Cérès me fit revenir un visage en tête. Peut-être une coïncidence...

- Je crois l'avoir rencontrée il y a peu... Si c'est bien elle, elle m'a laissé le souvenir d'une femelle généreuse et bienveillante, répondis-je en grattant du bout de l'ongle une petite croûte sur mon poignet. "Du reste t'as pas tort, mais bon... Faut bien bouffer quand même, et j'me satisferai pas de légumes à la vapeur !, ajoutai-je concernant la seconde partie de sa phrase.

C'était fort idéaliste d'espérer que les races de Cérès pourraient cohabiter en harmonie totale... Un jour peut-être, mais c'est loin ! Si déjà entre lycans, entre frères, on peut pas s'empêcher d'avoir des rivalités, alors entre un préd' et sa proie, c'était pas gagné !

Du reste, le corbeau avait raison.... Fallait que je rentre le plus vite possible. Chaque jour, j'étais partagé entre la peur de ce que je pourrais découvrir à mon retour, et la peur d'arriver trop tard. Situation invivable... Mon corps avait tenu le coup pendant ces six mois, faudrait pas que ce soient mes nerfs qui lâchent maintenant !

- Enfin... Ca m'a fait plaisir de te revoir et d'avoir pu causer un peu. J'sais pas c'que tu comptes faire maintenant, mais je te souhaite bonne chance, dis-je finalement au raven en me relevant.
Revenir en haut
Kios
Hybrides

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 127
Race: Hybride Mustang/Horang'i
Genre: Femelle
Âge: 20 printemps
Clan: Ama
Rôle: Professeur de combat
Compagnon/Compagne: Aucun
Masculin
Feuilles de thé: 5

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 16:15 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

Lorsqu’il lui souffla qu’il l’avait peut-être croisée, une pointe de jalousie naissait dans le cœur du Raven. Il avait eu beaucoup de chance alors, rencontrer ce type de personne, bienveillante. Et ce n’était pas que par simple hypocrisie, c’était aussi pour pouvoir faire vivre son exploit pour qu’ensuite, elle en devienne une légende. Il avait du pain sur la planche s’il désirait vraiment réussir à faire ça ! Mais rien n’était impossible. Et même si ça semblait bête, le fait de vivre tous en harmonie serait une très bonne chose, mais il n’était pas idiot pour autant. Ca ne se ferait surement pas, les mentalités ne le permettait pas pour le moment en tout cas. Il prit la parole :

« Vous avez de la chance, c’est ce genre de personne que j’aimerais rencontrer lors de mon voyage. Ce doit être quelqu’un d’extrêmement brillant et bienveillante. Ce n’est pas étonnant que les dieux lui aient permis de trouver le remède. Et ça, oui, je me doute bien que les prédateurs ont besoins de viandes pour vivre, et demander de leur changer d’alimentation serait… que pure bêtise. Mais il doit y avoir assez de proie non intelligible pour ne pas s’attaquer à celles qui pensent. Nous vivons dans un bien étrange monde. »

Il se leva alors en annonçant qu’il devait partir, il devait être pressé de retrouver les siens pour savoir ce qu’il en était. Et c’était tout à fait normal, il n’allait pas le retenir là ad vitam éternal. La famille est la seule vraie richesse et il s’en rendait bien compte aujourd’hui. Lui qui avait du partir de chez les siens pour pouvoir respirer et ne pas craindre de ce mâle déchu… Il n’avait pas très envie de se battre de toute façon, et c’était mieux comme ça. Il pouvait faire des découvertes au moins, il n’était pas coincé en haut de sa montagne, au moins, il n’était pas non plus de supporter les commérages de ses congénères… Fiou, calme, ce n’était pas la peine de prendre autant les choses à cœur. Mais c’était difficile, il répondit donc au lycan :

« Je ne vous retiens pas, aller retrouver les vôtres, moi, j’ai encore un peu de route à faire avant de trouver la paix. Bon courage, en espérant que l’hiver n’ait pas été trop rude pour votre meute. »
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Nov - 17:39 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

[HRP : J'ai encore été fort lent; excuse-moi, j'aurais déjà dû répondre le week-end passé !]

Je ramassai mes affaires tandis que le corbeau me faisait ses adieux et, lorsqu'il eut fini de parler, je le regardai et acquiesçai avant de le saluer à la manière des lycans.

- Je suis le premier à l'espérer... Bonne route à toi aussi. Pour ton information, j'ai croisé cette lycane en Aquene, peut-être la rencontreras-tu si jamais ton voyage devait te guider par là, dis-je au raven.

Je n'avais pas vraiment l'envie, ni à vrai dire le temps, de me lancer avec le piaf dans une discussion philosophique sur l'avenir des relations entre prédateurs et proies... Et puis, je pense pas être assez fûte pour tenir toute une conversation sur ce genre de sujets délicats. Farès m'avait fait cadeau d'une constitution robuste et d'une grande force, même si j'avais dû attendre quelques années avant que ça se dévoile, mais Cérès n'avait pas fait de moi le plus malin des lycans...

- Adieu, Réo. Ou peut-être à un de ces jours, si Cérès le veut. T'as des idées intéressantes, essaie de pas te faire bouffer, d'accord ? ajoutai-je finalement, espérant faire un peu d'esprit. « Que les dieux te gardent.

Sur ce, mes maigres bagages sur le dos, j'adressai un dernier regard, paisible, au raven, et je me remis en route. J'avais toujours autant de questions dans la tête, et la petite discussion que j'avais eue avec le volant n'avait fait que m'ajouter encore d'autres choses auxquelles penser... Une cohabitation pacifique entre tous les habitants de Cérès ? Ouais, c'est sûr que ça s'rait bien... Mais vu comment chaque rencontre entre ma meute et des humains a tendance à se finir en baston générale, ça me semblait mal barré ! Et puis, y aura toujours des préjugés, les proies se méfieront toujours des prédateurs, qui eux mépriseront les proies... Enfin, c'est comme ça que j'voyais les choses, moi. De toute façon, déjà rien qu'au sein de la même espèce on arrive pas à s'entendre ! Y aurait pas quatre grandes Meutes de lycans au sein de ce ce monde sinon ! Et même si on appartient tous à la même ethnie, ça m'avait pas empêché de copieusement bourrer la truffe au dernier Paradise Defender que j'avais rencontré. Un p'tit retour de politesse quoi, avec tout ce qu'ils m'avaient fait subir quand j'étais p'tit, ça m'avait paru être un juste retour des choses !

Quoiqu'il en soit, les derniers jours de mon voyage seront sûrement les plus durs... Enfin, moralement, j'veux dire ! C'est clair que parcourir des territoires ensoleillés et familiers, c'était moins pénible que gravir des montagnes neigeuses, mais cette angoisse grandissante qui me serre la gorge au fur et à mesure que je me rapproche de Wakiza... C't'horrible ! Les louveteaux sont-ils toujours en vie ? A-t-on su les guérir ? La maladie les a-t-elle emportés ?...

Vivement que je sois rentré, que je sache une bonne fois pour toute de quoi il en retourne !


[RP quitté à partir d'ici; libre à toi de faire une dernière réponse, Réo :3 ]
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 17:56 (2012)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita Répondre en citant

[ RP CLOS. Réo ne désirant pas ajouter un post derrière ça. ]

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:37 (2017)    Sujet du message: Retrouvailles à Nita

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Nita Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.