Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Sur le chemin du retour...

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Mai - 17:16 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Cela faisait plusieurs jours que j'avais passé la frontière... J'étais en Aquene, maintenant ! Et j'avais l'impression que chaque matin, je me réveillais plus motivé encore que le soir où je m'étais endormi. Obtenir l'herbe précieuse... Achever la partie la plus dure de mon voyage, cela avait mis un sacré coup de fouet à ma motivation ! Bien sûr, tout n'était pas parfait... Maintenant que les beaux jours étaient revenus et que je pouvais me promener torse nu, je constatais pleinement que ma quête m'avait affaibli; certes, j'avais toujours un gabarit de lutteur mais mon amaigrissement était visible, de même que la fatigue de mon pelage, terni par les épreuves et la crasse que je n'avais pas toujours le temps de nettoyer. Mes blessures, par contre, me faisaient moins mal et guérissaient bien ! Il faut dire que ma cape en peau de nanuq, que je portais désormais nouée à la taille, améliorait considérablement mon confort de sommeil vu que je pouvais maintenant dormir allongé dessus.

Une brise printanière me lécha le pelage et je respirai profondément cet air frais... Pour la première fois depuis bien longtemps, j'avais l'âme en paix et je me sentais véritablement optimiste ! L'hiver passé, le chemin du retour serait plus facile et bien plus rapide; je devrais être de retour à Wakiza au début de l'Eté, peut-être même avant ! Dans la besace que je portais en bandoulière se trouvaient, certes, les précieuses plantes, mais aussi, ô joie, de la nourriture; j'avais en effet eu l'occasion, il y a peu, de troquer mon calumet, nettoyé pour l'occasion, contre une portion de pemmican : vu que j'étais à cours de chanvre et que je n'en aurai sans doute pas avant mon retour en Dezba, cet objet m'encombrait plus qu'il me servait. Et mon outre était remplie d'eau... Après ce que j'avais enduré ces dernières semaines et au cours de l'hiver, ces provisions et ce beau temps me conféraient une agréable impression de sécurité.

Impression dont j'allais profiter pour m'accorder une halte... Je l'avais bien méritée ! Mes jambes étaient fatiguées et mon ventre affamé. Je repérai un vieux tronc d'arbre déraciné, gisant à côté d'un amas de buissons. Ca serait parfait ! Soupirant de soulagement, je me délestai de ma besace, de mon outre et, m'aidant de mon couteau, je coupai un morceau de pemmican. Je m'assis alors sur le tronc, plantai la lame dans l'écorce et dévissai le bout du pommeau afin d'ouvrir le compartiment secret qui renfermait ma carte de Cérès... Une carte qui avait bien vécu ! Coinçant le bout de pâté fruité entre mes crocs, je marquai, à l'aide d'un morceau de fusain, mon emplacement approximatif. Je me livrai alors à un petit calcul mental afin de tenter d'estimer le temps que je mettrais à sortir d'Aquene si je marchais bien...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Mai - 17:16 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 20:12 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Le bosquet des âmes calmes, ils se rapprochaient. Enfin. Il ne leur resterait plus beaucoup de route avant qu'ils ne soient rentrés. Cette perspective allégea la poitrine et les pas de la jeune lycane qui se sentait le cœur lourd depuis qu'ils avaient dû se séparer du troisième élément de leur équipe. Et quelle équipe... Dire qu'ils avaient vraiment réussi... Elle n'en revenait toujours pas. C'était un tel... soulagement. Mais tout semblait s'être passé comme dans un cauchemar éveillé qui lui avait paru interminable. Sans eux, quoi qu'en dise Winslaks, elle était persuadée qu'elle n'aurait pas trouvé la force et le courage d'accomplir ce miracle. Sans eux tous.
Elle passa alors les doigts dans la fourrure de son compagnon roux qui allait à quatre pattes sous sa forme primitive à ses côtés. Et elle se mit à penser que Spice devait à présent avoir le pelage au moins aussi roux, si ce n'était plus, que son camarade. Ce serait un tel changement. Chaque année c'était comme si elle se transformait littéralement, plus belle à chaque saison, la monotonie n'était pas une chose qui restait bien longtemps accrochée aux poils d'un zorro. Et cette zorro là, elle avait grand hâte de la retrouver. Elle serait si fière d'elle... Et Fan'her... et Al'raïr... Les larmes lui montèrent soudain aux yeux tandis que l'émotion la submergeait. Après presque un mois passé loin d'eux, elle allait les retrouver tous... la maison...


Alors qu'elle chassait rapidement du revers de la main deux petites larmes aux coins de ses yeux qui menaçaient de couler, elle vit le poil de son ami se hérisser sur son échine avant même qu'il ne commence à grogner.


« Rrrrrrrrrrrh...
- Ley'lec ? »

En position d'arrêt, les oreilles dressées vers l'avant, Le jeune lycan gardait les yeux fixés sur un tronc d'arbre mort qui gisait à même le sol. Mi'toko ne comprit pas de suite sa réaction, mais, les odeurs la renseignèrent bien avant qu'elle n'ait à s'approcher pour voir des épaules et une tête dépasser de la vieille carcasse du géant mort. Un autre lycan... Elle huma discrètement. Mâle... Son instinct lui intima alors la méfiance. Et c'est dans une attitude semi-protectrice qu'elle reposa la main sur l'échine de son compagnon roux pour se placer à peine en avant de lui. D'une voix claire, elle fit ensuite connaître leur présence afin d'éviter toute réaction de surprise agressive non-désirée de la part de l'inconnu... Car elle en était sûre, ce n'était pas un membre de sa meute...

« Vous êtes un voyageur ? »

Prudente, elle ne s'autorisa pas un pas en direction de l'étranger pour le moment.
Ce n'était pas une approche des plus courtoise ou chaleureuse... Et agir de la sorte ne lui paraissait pas très poli de prime abord, mais, vivre en Cérès lui avait appris à se montrer moins prompte à une "amicalité" frôlant parfois l'inconscience.

_________________
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 14:00 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

[HRP : Yay, j'ai réussi à relancer mon vieil ordi ! Impossible de créer une réponse convenable sur PSP; trop laborieux, pas assez de caractères par message et nécessité de mettre en page manuellement. Ce sera plus pratique ainsi, tant pis si ça rame !]

Il y en avait beaucoup, des inscriptions au fusain sur cette carte fatiguée qui me suivait, roulée dans le manche creux de mon arme, depuis près d'une demi-année. Tout ce temps... Mes pensées étaient toutes tournées vers ces pauvres petits lycans pour qui chaque jour était un combat. Je ne me berçais pas d'illusions... Les plus faibles d'entre eux ne verront probablement pas mon retour. Mais je gardais bon espoir de permettre à notre shaman, grâce à ces fleurs précieuses, d'en sauver la majorité. Je rangeai la carte et le fusain dans leur cache, coupai deux autres morceaux de pemmican et replantai la pointe de mon couteau dans le tronc de l'arbre mort tout en me mettant à mâcher ce que j'avais déjà en bouche. Sauf imprévu, je devrais être à Dezba aux alentours du début de l'Été, oui... Mes plaies ne me ralentiraient plus et le climat m'était désormais favorable. Je profitai de cette halte pour raccrocher correctement à l'une de mes longues mèches la plume colorée qui en ornait la pointe; je ne m'étais plus coupé les cheveux depuis mon départ et je les trouvais mieux de cette longueur et ainsi décorés. Le bleu, le vert, le rose, le rouge de ces plumes, agrémentait joliment leur grisaille... Mais alors que je venais d'achever mon oeuvre et que j'allais enfourner le prochain morceau de pâté, j'entendis du bruit dans les fourrés... Oh, pas grand-chose. Manifestement, j'étais repéré et les nouveaux venus tenaient à se faire discrets. Vu mon gabarit, ça se comprenait... Le vent ne soufflait pas dans ma direction et je ne pus donc pas compter sur mon flair pour déterminer la nature de ces étrangers. Mais, manifestement, ils n'étaient pas de petits rongeurs... Sans me laisser distraire de mon repas, afin de garder un air placide, je refermai discrètement la main sur le manche de mon couteau et, d'un moulinet lent et discret, je sortis la pointe de l'écorce. C'est alors qu'une voix douce et claire me parvint... Une voix féminine. "Vous êtes un voyageur ?" me demanda-t-elle.

- ...On peut dire ça, ouais, répondis-je d'un ton calme après avoir avalé ma bouchée.

Si ces nouveaux venus n'avaient pas d'intention hostile, j'avais pas de raison d'en avoir non plus. Tenant mon arme devant moi afin de la cacher à leur vue, je me relevai et me retournai, toujours de sorte à masquer mon couteau... Je crus apercevoir l'éclat d'un oeil aussi azur que la grande plume qui ornait mon collier à travers ces buissons. Et une fourrure claire comme la mienne. Discrètement, je rangeai mon arme dans son fourreau, situé dans mon dos, sous le repli de mon pagne. J'écartai alors légèrement les bras afin de laisser voir mes mains vides.

- Je mords pas. dis-je, toujours calmement, pour rassurer la femelle et l'inciter à sortir de là sans crainte avec celui ou celle qui l'accompagnait. Je pouvais sentir son odeur maintenant... Ainsi que celle de son compagnon. Car c'était un mâle, lui aussi, même si je pouvais pas le voir.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 18:18 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

On peut dire ça. Ce n'était ni vraiment un oui, ni vraiment un non...
Pour le coup, ni la réponse ni la réaction de ce mâle n'apaisèrent ses instincts et la prudence qu'ils lui intimaient. D'ailleurs, Ley'lec ­- qui n'était pas du tout caché par Mi'toko et ne cherchait pas à l'être ­- avait beau avoir cessé de grogner, il n'en n'était pas moins en alerte et extrêmement attentif. Son silence faisait étrangement contraste avec le grondement bruyant qu'il avait laissé entendre l'instant auparavant. Il était dans l'attente. Tout comme elle à vrai dire. Et c'est dans le même silence que son ami roux qu'elle observa l'autre lycan, à la fourrure qui paraissait assez négligée, se lever pour se tourner dans leur direction. Il était grand. Assez grand même pour un lycan. Et elle pouvait parfaitement bien le voir puisqu'elle se trouvait à moins de dis pas du tronc d'arbre contre lequel il se trouvait appuyé et en un endroit complètement dégagé et exposé -­ et non cachée avec son compagnon par des buisson. Mais il n'était pas d'une taille qui lui parût particulièrement impressionnante. Celui qui lui faisait face n'avait rien d'incroyablement hors-normes. Mais elle savait justement qu'il ne fallait pas forcément se fier à ce que seuls les yeux pouvaient voir.

Il se leva donc, et aux bruits de mastication et à l'odeur, ils l'avaient dérangé en plein repas. Peut-être était-ce la raison pour laquelle il n'était pas complètement amical. Ceci pourrait bien expliquer cela. Surtout s'il s'agissait d'un vagabond qui était moins enclin à à baisser sa vigilance qu'un lycan qui se savait jamais loin de compagnons pour venir l'épauler en cas de problème. D'ailleurs, c'était vraiment étrange de voir un lycan seul. Vu le caractère de ceux de sa race, elle avait toujours pensé que les solitaires n'existaient pas vraiment. Oh, peut-être bien que si, mais, ils ne devaient certainement pas le rester toute leur vie. Elle détailla poliment une dernière fois le mâle du regard, il n'avait pas l'allure des lycans d'Aquene en tous cas avec ses parures très primaires et ses vêtements extrêmement simples, avant de se décider à désamorcer la situation.


« Je n'en doute pas une seconde. Et bienvenue en les terres des Enfants de Cérès en ce cas. »

Aussi chaleureusement que possible, elle effectua le salut à la lycane en mimant ce geste ancestral de don pour se montrer un peu plus accueillante. Imitée d'une certaine manière par Ley'lec qui fit une sorte de révérence très formelle de la tête en remuant doucement la queue. La coutume des Enfants de Cérès voulait qu'on accueille l'autre avec bienveillance en laissant à chacun le bénéfice du doute. Enfin, cela s'appliquait bien entendu plutôt à ce qui n'était pas susceptible de finir dans une de leurs assiettes...
Les politesses engagées, autant entamer la conversation davantage. Savoir qui parcourait leurs terres était toujours une bonne chose. Même si... Ses pattes la démangeaient de rejoindre son village... Et son cœur réclamait un retour imminent tout autant... Et son esprit tempérait les uns et l'autre car il estimait que la moindre des choses c'était de faire preuve d'amabilité ! Quelque chose de complexe que cet étrange agencement entre corps, esprit et sentiments. Si elle se montra courtoise et agréable, Mi'toko n'avançait pourtant toujours pas vers le grand mâle.


« Qu'est-ce qui vous amène en nos terres voyageur ? Qui soit si urgent que vous n'ayez même pas eu le temps de saluer l'alpha de ce territoire ? »

Ne vous méprenez pas, il n'y avait aucun reproche dans sa remarque. Juste de la simple curiosité et une banale constatation car il ne sentait définitivement aucune odeur des siens et de chez elle.
Polie et avec le sourire, elle attendit la réponse du mâle les mains enlacées sur le tissu de sa tunique de cuir à franches - une tunique en un seule morceau aux nuances de beige plus claires sur les franches qui recouvraient ses poignets et ses genoux - au niveau de ses cuisses.

_________________
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 11 Juin - 16:47 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Les Enfants de Cérès... Pas étonnant que j'en croise vu la région dans laquelle je me trouvais. Et cette lycane-ci n'était pas habillée n'importe comment, ce qui signifie qu'elle n'était sans doute pas n'importe qui. Quelle pouvait bien être sa fonction dans la meute ?... Bah, cela n'avait pas de réelle importance dans l'immédiat, j'allais me contenter d'être le plus poli et agréable possible comme ça, pas de risque de froisser qui que ce soit. Cependant, les paroles qu'elle joignit à sa question avaient du sens : ce n'était en effet ni fort poli ni bien prudent de ma part de traverser ces terres sans avoir au préalable informé de ma présence l'Alpha de la meute... Mais je préférais éviter de faire un détour qui me fasse perdre un temps précieux. On pourrait croire qu'après six mois, je n'en étais plus à une journée près mais moi, je considérais que si.
Toujours est-il qu'avant de lui expliquer ce que je faisais ici, je décidai de me présenter, par courtoisie. Je la saluai donc, à la façon des Fiers guerriers de Farès, avant de prendre la parole :

- 'Scusez-moi de manquer à ce devoir... Je m'appelle Nashoba, de la meute de Wakiza. Je, hrm... J'sais pas si vous êtes au courant pour ce qui se passe là-bas mais, pour faire simple, nos jeunes souffrent d'une maladie rare. Un moment, j'ai cru que c'était l'épidémie qui a sévi y a pas longtemps alors qu'en fait, c'était pas du tout ça... Toujours est-il que j'ai dû aller jusqu'en Ozalee pour récupérer la plante qui permettra à notre shaman de les soigner et là, ça fait à peu près six mois que j'suis parti et j'essaie de revenir le plus vite possible, expliquai-je.

Parler, ça n'avait jamais été vraiment mon truc. Sauf peut-être pour chanter ou raconter des histoires. Mais pour la conversation... Je pouvais paraître grossier même en faisant attention à la façon dont je m'exprime et j'avais déjà froissé pas mal de monde sans le vouloir. Je me grattai la nuque, espérant ne pas avoir paru trop rustre avec ces explications maladroites et enchaînai :

- Donc voilà... Toutes mes excuses à votre Alpha, et tous mes respects, aussi. Comprenez bien que j'ai aucune envie de m'attirer des problèmes avec votre meute, j'ai pas l'intention de causer des ennuis par ici, j'veux juste rentrer chez moi par le chemin le plus court.

Je regardai successivement la femelle et son compagnon quadrupède. Si j'avais pas toutes mes affaires à porter, moi aussi, j'aurais bien fait le voyage sous cette forme, tiens... On mange moins et on va plus vite. Vu que la lycane m'avait souri, je lui adressai en retour un sourire aussi bienveillant que possible tout en prenant soin d'éviter de trop le forcer : ça me donnerait l'air d'un demeuré et j'avais pas vraiment besoin de ça.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 19:07 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

[ HJ : Notes pour de futurs rp :
- La manière de saluer chez les lycans est la même quelle que soit la meute. C'est détaillé et expliqué dans nombre de posts. ^^
- Comment Nashoba peut avoir l'intime conviction que ce dont ont souffert les jeunes de sa meute n'est pas la maladie liée à l'épidémie, sans même avoir revu son shaman depuis ? Ce n'est pas logique, il faudra éviter ce genre d'allusions pour le moment. ]


Ainsi donc, ce n'était pas un solitaire. C'est plutôt le contraire qui l'aurait étonnée. Il était même chargé d'une mission incroyablement importante par les siens. Une mission urgente même. Qu'il cherchait à mener à bien depuis... Attendez une seconde ! Depuis combien de temps avait-il dit ??? Six mois ?! Mais les petits devaient être morts depuis tout ce temps ! Et rares devaient être ceux qui devaient avoir survécu...
Le cœur de la lycane se serra alors qu'elle fit de son mieux pour masquer son inquiétude, bien que ses sourcils se froncèrent légèrement d'anxiété.
Enfin, ce n'était pas du tout logique. Aucune maladie connue selon elle n'exigeait pareil ingrédient qui soit si rare qu'il faille prendre le risque de faire un tel voyage... Même l'épidémie avait finalement trouvé remède en des plantes – et une plus particulièrement – qui n'étaient pas extrêmement rares. Il avait juste fallu trouver la bonne combinaison... Alors pour le coup, Mi'toko avait du mal à croire l'histoire de ce mâle. Ou bien ces lycans avaient un sérieux problème, ou bien, les siens avaient cherché le moyen de l'éloigner assez longtemps ou alors... ou alors... Il pouvait y avoir tellement de raison. Des raisons bien plus acceptables que celle qu'il venait de lui exposer. Parce que si pareil mal courait, ils risqueraient une seconde épidémie, et cela ferait donc longtemps qu'elle serait au courant. Six mois, c'était long.

La blanche se garda bien de confier le fond de sa pensée à ce mâle. Elle savait que s'avancer trop sans savoir où l'on mettait les pattes pourrait vite conduire à faire ou dire des choses que l'on pourrait regretter. Parler sans savoir était la pire chose qui soit. Alors, dans ce cas là, autant ne rien dire. Ils n'étaient ni intimes, ni proches, et elle ne voyait pas l'intérêt de l'inquiéter, le contrarier ou même le retarder à cause de paroles mal choisies. Elle se contenta donc de se montrer polie et de compatir en arborant un air navré et empli de compréhension.


« Non, nous ne sommes pas au courant. J'en suis navrée pour vous. Mais si vous avez pu vous munir de la plante réclamée par votre shaman, je vous souhaite de tout coeur que cela suffira à arranger les choses. Et que vous n'ayez pas eu à faire tout ce chemin pour rien... »

Quand elle prononça cette dernière phrase à voix beaucoup plus basse, Ley'lec émit une sorte d'éternuement qui couvrit quelques peu ses mots. Ce n'était sans doute pas plus mal.
Elle sourit alors au mâle un peu plus chaleureusement et estima qu'il n'était que trop temps de le laisser reprendre sa route. Si elle doutait de l'accueil qu'on lui réserverait à son arrivée, ça ne lui permettait pas de lui faire perdre son temps. Les mains toujours jointes sur le cuir de sa tunique, elle inclina légèrement la tête et ajouta :


« Je ne vous retiens pas plus longtemps. Vous avez bien mieux à faire. Je vous conseille de prendre dans cette direction pour rejoindre au plus vite Dezba. Bonne chance et que les dieux guident vos pas. »

Elle tendit la main et lui indiqua la direction à suivre, faisant glisser son petit bracelet de cuir qu'elle portait au poignet en arrière.
_________________
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Juin - 18:50 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

La lycane ne sembla pas s'offenser de ma politesse maladroite et ça me soulagea. Elle parut cependant perplexe face à ce que je lui avais raconté... C'est vrai que vu l'urgence de cette mission, le fait que je sois pas encore revenu après six mois pouvait choquer. Moi-même je comprenais pas trop pourquoi on m'avait envoyé accomplir un tel périple au lieu d'essayer, par exemple, de faire appel à l'aide d'un raven ou d'un aozoran pour faire le voyage. Mais j'avais pas discuté... Ma fidélité aux miens et le fait de voir les p'tits en danger m'avait décidé et motivé à partir le plus vite possible. Le climat n'avait pas joué en ma faveur non plus, il faut dire mais ça, j'y pouvais rien.
La lycane me répondit alors avec compassion, en m'avouant ignorer les évènements de Dezba et en me souhaitant que les choses s'arrangent. Elle voulut manifestement ajouter quelque chose mais son compagnon éternua et ça m'empêcha d'entendre. Pas grave...

- Je ne vous retiens pas plus longtemps. Vous avez bien mieux à faire. Je vous conseille de prendre dans cette direction pour rejoindre au plus vite Dezba. Bonne chance et que les dieux guident vos pas » dit-elle alors en me désignant de sa main le chemin à prendre.

J'acquiesçai, récupérai mon matériel resté à côté du tronc sur lequel je m'étais assis pour manger et regardai un peu mieux la direction qu'elle m'avait désignée. Je vérifierais bien l'itinéraire sur ma carte mais je me voyais mal sortir mon couteau devant cette femelle si gentille; je n'étais peut-être pas une flèche, mais je n'étais quand même pas assez bête que pour commettre une maladresse pareille.
Vraiment, je regrettais de ne pas pouvoir l'accompagner chez les siens pour présenter en personne mes respects à l'Alpha des Enfants de Cérès; cette lycane renvoyait vraiment l'image d'un personne fort gentille. Fort compréhensive, aussi. Je reportai une dernière fois mon regard sur la louve et lui fis mes adieux.

- Merci... Et que Farès vous protège, répondis-je en la saluant.

C'était un peu ma façon de dire au revoir à une personne que je n'avais pas beaucoup connue mais qui m'avait fait bonne impression. Lui souhaiter cette protection, pas forcément contre un danger concret mais plutôt contre la mauvaise fortune. Je voyais mal ce qui pourrait la menacer directement, de toute façon, sur les terres de sa meute et accompagnée d'un frère.

- Mais, avant que je parte... Quel est votre nom ? demandai-je avant de tourner les talons; j'avais beau être pressé, j'avais bien le temps de demander à la lycane quelles sonorités associer à son doux visage. Pour moi, c'était une simple question de politesse que de m'intéresser au moins à ce détail, à défaut de véritablement faire connaissance avec elle.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 22 Juin - 21:39 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Quand il la remercia et annonça son départ pour de bon, Mi'toko salua le mâle d'un humble signe de tête. Ley'lec à ses côtés s'était assis et attendait patiemment, tête penchée. Mais, avant de réellement se remettre en route, l'étranger lui posa une question qui la surprit. Pas parce qu'elle ne s'y attendait pas. Mais parce qu'elle venait de se rendre compte pour le coup qu'elle ne les avait pas présentés en retour. Décidément, l'impatience et la fatigue faisaient faire bien des choses de travers. La méfiance également, et elle ne voulait pas se montrer méfiante à l'extrême, ce serait tellement dommage. C'est donc sans hésiter qu'elle lui répondit :

« Ley'lec et Mi'toko. »

En désignant d'abord son camarade roux, puis en se désignant elle-même. Voilà. Les présentations, bien que sommaires, avaient au moins été faites. Ne restait plus à chacun qu'à reprendre sa route et, au moins, ils pourraient garder un nom à mettre sur des visages rapidement croisés.
_________________
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Juin - 10:17 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Mi'Toko... C'est un joli nom. Je souris et acquiesçai :

- En ce cas... Au revoir, Mi'Toko et Ley'Lec. A un de ces jours, peut-être, répondis-je avant de reculer puis de tourner les talons pour partir dans la direction que m'avait indiqué la femelle.

Ce sont ces rencontres fugaces qui contribuent à rendre les voyages intéressants... On rencontre des gens, on échange des mots et on repart chacun de son côté. J'avais fait plusieurs rencontres assez intéressantes durant mon périple; ce raccoon audacieux qui avait osé m'aborder pour me proposer un contrat quelques jours après mon départ, par exemple, ou encore ce ratusa avec qui j'avais eu une petite conversation en plein hiver. Des rencontres auxquelles je ne m'attendais clairement pas en quittant Dezba... Même si, pour le coup, croiser une lycane était plutôt logique vu les territoires traversés. J'étais, cela dit, heureux de n'avoir eu à livrer aucun combat fratricide au cours de ce voyage ! J'avais soigneusement évité de faire un détour par Abequa il faut dire, ça m'aurait fait perdre du temps, même si je dois avouer que la perspective de cogner un de mes anciens bourreaux n'était pas sans me déplaire. Mais ç'aurait été prendre des risques inutiles et m'attarder pour rien !

Et puis, avec les années, on apprend à relativiser... J'étais le plus faible, je suis maintenant le plus fort. Leurs coups répétés m'auront donné la volonté de me débarrasser de cette faiblesse, et j'ai réussi. Oubliant ces brèves pensées revanchardes, je mis à chantonner un air lycan en m'éloignant dans les bois, le coeur léger.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Lun 25 Juin - 19:04 (2012)    Sujet du message: Sur le chemin du retour... Répondre en citant

Ce à quoi la lycane répondit par une nouvelle inclinaison de la tête avant de le saluer à la manière de ceux de leur race. Etrange d'ailleurs qu'il n'en fasse pas autant. Mais... il devait sans doute avoir ses raisons. Ce à quoi Mi'toko essaya surtout de ne pas trop penser, c'était ce qui pouvait bien attendre ce lycan une fois qu'il serait de retour chez les siens, et le genre d'accueil qu'on lui réserverait... Mais c'était plus facile à dire qu'à faire lorsque l'on était elle, l'une des personnes les plus incapables de se montrer égoïstes sur cette terre. Une vertu qui lui avait causé bien des ennuis et bien des remontrances, au point qu'elle avait fini par comprendre que l'être trop n'était sûrement pas une bonne chose. Enfin, elle regarda le mâle s'éloigner en silence, le temps qu'il disparaisse et ne puisse plus entendre ce qu'elle murmura à son adresse :

« Cérès vous préserve par sa clémence. »

Puis, sentant son compagnon roux tirer sur sa tunique qu'il avait saisit entre ses crocs, la blonde sortit de sa méditation-réflexive pour regarder Ley'lec les yeux ronds d'étonnement. Elle se laissa alors guider en riant de le voir la traîner comme il le faisait. Il avait raison, le malheur, elle avait eu suffisamment à le supporter elle-même, autant le laisser en arrière. Pour le moment. Ce qui l'attendait devant elle ne devait être que joie et euphorie de retrouvailles impatiemment attendues.

[ RP CLOS ]

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51 (2017)    Sujet du message: Sur le chemin du retour...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.