Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une kunk dans la cité
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 14:56 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Et aussitôt dit, aussitôt fait. Bras dessus, bras dessous, la kunk et le löwe passèrent l'arche d'enceinte imposante et suivirent un chemin de terre battue soigneusement entretenue pour plonger brusquement dans le cœur de la cité et de ses habitations parfaitement alignées longées par un système d'évacuation d'eau complexe pour l'époque et encore assez expérimental. Néanmoins, pour une cité de cette taille, on avait pas à craindre les problèmes d'odeur et le tout demeurait impeccablement entretenu, de l'albâtre des murs des demeures aux allées de fine terre ocre régulièrement battue. Tout ici avait pour but de faire ressortir à la fois la jeunesse et l'harmonie des lieux. Comme cet endroit était agréable à vivre. Ah, nulle doute que s'il devait penser à s'établir un jour, Kalendrus le ferait volontiers à Harmonia. Mais pour l'heure, il évitait de s'offrir le luxe de pareil confort trop souvent. Sinon, tout érudit appliqué qu'il était, il craignait de se laisser aller à sa nature de löwe indolent et paresseux. Il sourit à cette idée. Un lieu commun de plus finalement et une fausse idée que l'on se faisait des mâles de sa race. Ils étaient rares les rois à pouvoir mener ce genre de vie en Tadi finalement. Et dire qu'il avait renoncé à un tel destin et à tout ces privilèges. Il sourit davantage encore, peut-être bien avec une pointe d'ironie aux coins des babines cette fois.

Ils arrivèrent enfin là où étaient massées la plupart des échoppes, entre deux quartiers résidentiels. La zone marchande était immense et il y avait vraiment un choix incroyable de produits de toutes sortes. De quoi largement faire le bonheur de chacun en cette vaste cité, du plus simple au plus exigeant. Kalendrus mena Gîna à travers les allées de boutiques ouvertes jusqu'à l'amener pile au milieu de des étals de draperies, soieries et tout ce qui touchait à l'artisanat du textile. Là, et seulement là, il lui demanda alors :


« Alors très chère, pensez-vous trouver votre bonheur ici ou devrai-je ployer sous le poids du déshonneur et de la disgrâce d'avoir failli à ma tâche ? »

Il se permit cette petite plaisanterie tout en sachant que la kunk ne pourrait qu'être d'une humeur à passer sur beaucoup de choses. Ou même à les ignorer, tant elle risquait d'être obnubilée par tout ce qui l'entourait et rien de ce qu'il pourrait dire à présent.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Mar - 14:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 25 Mar - 19:22 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Face à tant de merveilles, les yeux de Gîna brillaient. Après avoir franchit l’impressionnant mur d’enceinte, qui lui fit se demander qui pourrait bien vouloir se mesurer à tel édifice, ils se mirent à parcourir les rues de la cité. C’était… à la fois agité, grouillant de vie, mais aussi très ordonné. Si les routes étaient remplies de passants, qu’ils soient Horang’is ou même d’espèces encore jamais vues par la jeune femelle, elles étaient toutefois vierges d’ordures comme elle avait pu voir aux abords d’autres villages en chemin, et la circulation n’était pas trop difficile. Les maisons quand à elles étaient toutes fort similaires, toujours couvertes d’albâtre, mais surtout en bon état.
Elle qui n’avait jamais encore vu de grandes cités, ne pouvait qu’être admirative devant ce qui semblait être proche de ce que devait être une cité idéale. Finalement l’idée de devoir passer du temps en apprentissage et de s’installer ne serait-ce qu’un moment ici devenait de plus en plus intéressante. Quelle chance au final que le destin l’aie portée jusqu’ici, rien qu’avoir visité les lieux était quelque chose qu’elle ne regretterait pas ! D’ailleurs, depuis qu’elle était arrivée ici, le grand sourire béat qui illuminait son visage n’avait pas quitté sa place plus d’une seconde d’affilée.

Mais alors qu’elle sortait un peu de ses propres rêveries, elle remarqua que le Lowe lui-même semblait perdu dans ses pensées. Non pas qu’il semblait soucieux, juste songeur. Curieuse de savoir ce qui pouvait le distraire, elle s’enquit :

-Ca va ? Vous avez l’air un peu dans la lune on dirait.

Toutefois, le temps que son bienfaiteur lui réponde, ils parvinrent enfin dans les fameux quartiers marchands de la cité. Devant tant d'agitation la tisseuse n’avait qu’ un mot pour décrire toute cette vie : un cœur. Un endroit sans cesse en mouvement, par où passait les états d’âme d’Harmonia, et pourtant si essentiel à son existence. Partout où se promenait son regard, elle pouvait voir des gens vaquant à leur vie de tout les jours, certains semblant se promener, jetant ça et là un regard sur un étal chargé d’objets de décorations. D’autres débattaient, le sac à la main, sur les prix d’un marchand de tissus qui vantait les mérites de ces derniers en déroulant d’énorme rouleaux de couleurs diverses. Ce qui était jusque là impressionnant en devenait carrément magique. La Kunk ne put d’ailleurs réprimer un petit cri de joie face à ce spectacle, ayant du mal à croire sur l’instant qu’elle allait vivre parmi tout ça dorénavant.

-C’est vraiment génial, ça va tellement plus loin que tout ce dont j’ai pu rêvé ! Peut-être que jamais je n’y serai arrivée sans vous ! Merci, merci merci !

Dans un élan de bonheur, elle se jeta sans réfléchir au cou de l’érudit, l’entourant de ses bras fins. Toutefois, quand elle réalisa ce qu’elle venait de faire, elle ne put s’empêcher de se sentir gênée, surtout qu’elle avait dû embarrasser Kalendrus.

-Oh, pardon …
Fit-elle en rougissant, le regard fuyant un peu celui de son interlocuteur…
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 15:03 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Dans le mille très cher Kalendrus ! Sa propre perspicacité amusa le löwe qui dut rire à la dérobée, suffisamment distrait alors pour ne pas voir arriver une seule seconde ce qui se produisit par la suite. Dans une expression de surprise totale, il demeura alors les bras écartés, la kunk pendue à son cou, le cœur chamboulé par l'incompréhension. Peut-être n'était-il pas aussi perspicace qu'il l'avait pensé. Les femelles, du moins, avaient encore de quoi largement le surprendre plus d'une fois le reste de sa vie à venir ! Mais c'était bien pour cela qu'il les appréciait en un sens. Oh, attention, n'allez pas penser qu'il était un Dom Juanorro indélicat ! Non, il était question ici d'amitié et de compagnie dans la plus stricte galanterie. L'amour, l'amour, était une chose avec laquelle il était hors de question de badiner. Et jamais il n'était question de le promettre à la légère. C'était bien pour cela qu'il ne l'avais encore jamais fait. Allons allons, bien entendu qu'il n'allait pas essayer de faire croire qu'il n'était jamais tombé amoureux. Mais, réellement et avec suffisamment de passion pour jurer fidélité et songer à se mettre en couple, pas encore non. Quoique... Oh comme Gîna serait sans doute vexée si elle savait qu'il pensait en cet instant à une autre. Oh comme il était heureux qu'elle n'en puisse rien savoir. Il serait fort dommage qu'elle en vienne à douter qu'elle était parfaitement charmante. Charmante et très jolie. Le poil bien entretenu et un parfum délicat qui balaierait bien rapidement tous les aprioris sur ceux de sa race ici. Elle serait heureuse, et rapidement, en la cité d'Harmonia. Kalendrus en était à présent convaincu. Alors il l'étreignit en toute amitié avant qu'elle ne le relâche vivement et s'écarte d'un air gêné. Ce qui ne manqua pas d'attendrir le löwe qui lui répondit en un chaud sourire compréhensif.

« Ne vous excusez pas. S'il vous plait. C'est moi qui devrais vous remercier. Me voilà amplement récompensé. Alors permettez-moi à mon tour de vous remercier humblement chère Gîna. »

Il s'inclina alors bien bas, en une révérence pompeuse mais fort gracieuse, pour remercier la jeune kunk. Le tout devait sembler particulièrement étrange pour être rarement effectué sur Cérès. C'était la marque de fabrique du löwe, en quelques sortes, qui lui était venue sans même qu'il sache d'où, comment et quand. En tous cas, il n'en n'avait plus le souvenir et ça le rendait unique, mais aussi étrange. Ce dont il se souciait bien moins à présent.
Il se redressa alors et ajouta sur un ton avenant :


« Mademoiselle a-t-elle encore besoin de mes services ou puis-je disposer et la laisser à sa découverte des lieux ? Lieux que, j'imagine, elle devrait fréquenter régulièrement à l'avenir et où nous pourrons nous croiser à nouveau ? »

Vu l'effet que produisaient les échoppes sur elle, il y avait de fortes chances à n'en pas douter. Et cette fois, Kalendrus ne pensait pas qu'il faille s'attendre à une surprise des plus inattendues dans le raisonnement de la jeune kunk.
_________________
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Mar - 23:57 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Ouf, heureusement pour elle, il n'y avait aucun mal à la réaction qu'elle venait d'avoir. Malgré ses inquiétudes, le Lowe semblait même content d'une telle marque de satisfaction, au point de l'en remercier elle-même, d'une façon bien plus polie.

-Ah, vous me rassurez je...

Mais que faisait-il? Etait-il vraiment en train de s'incliner devant elle? C'était bien le premier mâle, non la première personne même, à faire une telle révérence à son égard. Vil flatteur, c'est qu'il semblait savoir quoi faire pour toucher les femelles, cet érudit! Elle était en effet des plus touchées par son geste, et bien tentée de lui demander de se relever, puisqu'après tout elle ne pensait pas mériter une telle marque de respect, petite apprentie qu'elle était... Alors qu'elle ne savait pas trop comment réagir sur l'instant, trop touchée sur l'instant, qu'il s'enquit de ses désirs sur un ton aussi poli que l'était sa révérence.

Il fallut un petit moment pour la Kunk pour se décider. C'est qu'elle n'avait pas trop envie de se séparer de lui. Ils avaient passés du bon temps jusqu'à maintenant, même si entrecoupés de quelques petits accidents, et savoir que c'était là un signe que c'était fini, c'était triste quand même! Mais d'un autre coté, il avait déjà fait tellement pour elle, il l'avait tiré d'une très mauvaise posture, pour l'accueillir gracieusement chez lui, demandant si peu en échange, et ce serait fort égoiste de vouloir plus de lui. C'est qu'il devait avoir tant de choses à faire maintenant, elle ne pouvait pas se permettre de rester dans ses pattes.
Un petit peu à contrecoeur, elle lui répondit alors:

- Merci beaucoup de votre offre, mais je pense que j'ai déjà bien assez profité de votre générosité. Et puis je ne voudrai pas vous empêcher de vous occuper de tout ce que vous devez faire. Mais encore un grand merci, pour tout ce que vous avez faits pour moi, jamais je ne l'oublierai. Si jamais un jour vous aviez besoin de mon aide, vous saurez où me trouver...

Lui répondit-elle avec un grand sourire exprimant toute la reconnaissance qu'elle avait à son égard. Et puis, il fallait bien qu'elle apprenne à se débrouiller toute seule quand même!
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 20:00 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Ah gentille petite kunk. Kalendrus en aurait éprouvé plus qu'un pincement au cœur de la voir si rétive à le laisser s'en aller s'il n'avait pas la ferme conviction qu'ils se recroiseraient forcément. Et sûrement très prochainement. C'est donc un sourire pas moins empli de chaleur qu'il adressa à la jeune femelle en l'assurant une dernière fois qu'elle n'avait ni à regretter cette séparation, ni à se questionner sur le fait de lui être encore redevable.

« Allons c'était bien peu de choses. Et j'y ai trouvé une vive satisfaction au bout du compte. Croyez-moi, vous ne me devez plus rien. Oh si, peut-être bien. »

Il tapota ses lèvres doucement de deux de ses doigts en faisant mine de réfléchir un instant avant de reposer les yeux sur la kunk pour constater que son petit manège avait eu l'effet escompté, puis, il déclara avec de la malice dans les yeux :

« Persévérer dans cette voie que vous avez choisi et saisir à pleine main ce rêve qui est le votre pour le vivre intensément. Rien ne me ferait plus plaisir. Soyez certaine que je ne manquerai pas de venir m'en assurer. Ceci n'est donc qu'un au revoir et un, à très bientôt, ma chère Gîna. Puisse les dieux veiller sur vous et leur bienveillance, jointe à votre courage, vous guider jusqu'à la réussite. »

Il posa alors la main sur l'épaule de Gîna et la pressa avec douceur en un ultime geste de ce qui n'était absolument pas un adieu. Souriant, toujours, il fit un mouvement de la tête encourageant pour motiver un peu la kunk et il la quitta pour une destination bien moins agréable.
Lui aussi allait avoir besoin de courage. De beaucoup de courage...


{ RP quitté }
_________________
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 20 Avr - 20:07 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Ah, voilà, il avait bien trouvé quelque chose qui pourrait lui permettre de rembourser un peu ce qu’elle pensait être une dette envers lui ! Son visage s’illumina soudain devant cette déclaration, qui eut un réel effet de surprise. Mais le Lowe savait comment s’y prendre pour faire retenir leur souffle à ses interlocuteurs, et il fit justement une pause dans la discussion.
Lorsqu’il se décida enfin à le dire, la Kunk ne fut au final qu’à moitié surprise de ce qu’il lui demandait, s’attendant un peu à ce que son hôte d’une soirée fasse ainsi. C’est qu’après tout, il n’avait pas tellement tort au fond. Prouver qu’elle valait bien la peine d’être aidée était le mieux qu’elle puisse faire en ce moment, et si elle parvenait à réaliser ses rêves elle ne pourrait en plus qu’être plus en mesure de pouvoir l’aider dans le futur ! La détermination put alors se lire dans ses yeux, tandis qu’elle se décidait à répondre à Kalendrus.

-C’est promis, vous verrez je montrerai ce que je vaux à cette cité, et vais me battre pour parvenir à réaliser mon rêve ! Vous serez toujours le bienvenu chez moi, dès que j’en aurai un bien sûr, soyez-en certain ! Au revoir Kalendrus, vous allez me manquer. Et bonne chance pour vos projets surtout !

Et voilà, après une dernière salutation, le voilà qui était partit. Se retrouvant soudainement seule au milieu de cette foule, Gina poussa un petit soupir. C’est que c’était quand même la première fois qu’elle se retrouvait dans une cité aussi vaste, et si jusqu’à maintenant elle avait pu avoir un peu de soutien, il lui fallait apprendre à se débrouiller un peu toute seule. Mais les noires pensées furent chassée d’un seul revers, car elle ne pouvait pas se permettre de se dérober à une promesse tout de même. Et puis l’endroit était pas mal en plus, avec toutes ces boutiques chargées d’étoffes, elle avait de quoi voir visiter pour un moment.

Se ressaisissant, elle se remis alors en route. Hélas son regard se mit à se perdre dans les étals, et très vite elle oublia de regarder devant elle. Ce qui devait arriver arriva, elle heurta soudainement quelqu’un, ce qui la fit tomber à la renverse avec ce choc inattendu, et la ramena bien vite à la réalité.

-Oh pardon, je suis désolée, je ne faisais pas attention. Est-ce que ça va ?

[A toi de jouer Arsalane, et n’oublie pas, on est en hiver ^^]
Revenir en haut
Arsalane Kasmi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Avr - 16:41 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Arsalane qui étais peu pressé, mais qui ressentir tout de même le froid voulais rejoindre rapidement ses appartements, pendant qu'il marcha dans une allée assez commerciale, il aimait passer par là, car il entendait tout plein de ragot qui l'amuser et qu'il pourrait ressortir plus tard à son maître ou à toutes autres personnes. Il écoutait attentivement les histoires dans ses alentours, et continua à avancer avec l'esprit libre , qui vagabonder, il était seulement présent physiquement en ces lieux.
Mais soudains il heurta une créature, qui le ramena directement à lui.


-Euh ... veuillez m'excuser ...

Dit-il sans tout à fait comprendre ce qu'il venait de heurter

-Je pensais à autre chose ...

Il remarqua enfin "la kunk" au sol après s'être ressaisi, et lui lança sa patte pour l'aider brièvement à la relever

-Pas de mal ?

Il commença légèrement à s’inquiéter pour la kunk, en espérant ne pas l'avoir blessé.


Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Avr - 22:10 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Ouch, celui qu'elle venait de bousculer n'était autre qu'un Horang'i! Voyant la différence de carrure et de taille entre eux deux, elle eut très vite le réflexe de lever ses bras pour couvrir sa tête qu'elle baissa en même temps, craignant un instant une violente réplique de la part du prédateur. Elle se ressaisit bien vite en ne sentant rien arriver, et en se rappelant qu'elle était dans une cité civilisée, pas au milieu de la campagne.
Tandis qu'elle se relevait, elle put entendre avec surprise celui qu'elle avait bousculé présenter des excuses. Elle rattrapa bien vite cette erreur en s'excusant elle aussi.

-Non non c'est ma faute, je ne regardais pas où j'allais, ça ne serait pas arrivé sinon.

Il s'enquit alors de son état lui aussi, semblant avoir éludé sa propre question. Bon, il fallait avouer que le choc avait été un peu rude, mais elle avait quand même connu pire, et que la faible douleur s'en irait bien vite de toute manière.

-Non non, ça va aller ne vous en faites, ce n'était qu'une petite bousculade après tout, et vous?
Revenir en haut
Arsalane Kasmi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Avr - 01:35 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Moi ? si je m'étais fait mal ? se disait Arsy', comment il aurait pu souffrir d'une quelconque bousculade avec cette différence de carrure ? Mais il comprit rapidement que la kunk lui disait sa par pure politesse.

-Je vais bien , Merci.

Puis il enchainât directement, sans reprendre son souffle et par curiosité dont il possédait posa directement des questions.

-Excusez-moi, comment vous appelez-vous ? vivez-vous ici ?

Il hésita encore un petit peu, et se dit qu'il aurait peut-être pas dû, mais cela était de son caractère.


(( escuse moi pour le peu de phrases xD ))
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Avr - 22:15 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Bon, il n'avait rien, et ne semblait pas non plus lui tenir rigueur, voilà qui était pour le mieux. La jeune femelle en fut de suite rassurée, elle n'avait pas commencé son séjour par une bourde en allant vexer quelqu'un, c'est que ce ne serait pas du tout bon signe. Elle poussa donc un petit soupir de soulagement, avant de répondre:

-Au moins c'est déjà cela.

Tiens, il semblait vouloir prendre les devants maintenant, voilà qu'il commençait à s'intéresser à sa personne. Voilà qui était inattendu et un peu surprenant, c'est qu'elle s'attendait plutôt à ce qu'il reprenne sa route une fois le bref incident clos. Mais elle n'allait pas cracher sur cette nouvelle occasion de se faire des connaissances dans cette cité, et puis c'était agréable de voir des personnes aimables pensa-t-elle dans un sourire.

-Je suis Gîna Piada, et vous, quel est votre nom? Et à vrai dire, pas encore en fait. Je viens tout juste d'arriver à Harmonia, et seulement en train de découvrir la cité. J'imagine que vous habitez ici, je me trompes?

Et voilà, la conversation était désormais engagée entre eux deux, peut-être que cela la mènera vers de nouvelles rencontres, qui sait?
Revenir en haut
Arsalane Kasmi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Avr - 23:09 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Arsy qui douta de sa curiosité extrême, qui pourrait en déranger plus d'un , commença à se demander s'il avait bien fait, mais voila que la kunk répliqua sans trop attendre, il fit un sourire en l'écoutant, puis continua la conversation pour se présenter.

-Pour ma part , je suis Arsalane Kasmi, Apprenti conseiller, je vis actuellement avec ma famille à harmonia, pas très loin d'ici, je suis encore assez jeune, j'ai actuellement 17 années.

Il reprit son souffle a la fin de sa présentation envers cette "Gianna" et reprit.


-Sinon, on m’appelle Arsy' !

Il dit cela avec enthousiasme , tout en continuant de la regarder, sans vouloir l'offenser ou la scruter du regard. Il faisait souvent connaissance avec des personnes pendantes qu'il se baladait, étant plutôt sociable, il arriver en général à bien s'entendre avec les habitants et les voyageurs
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 29 Avr - 22:26 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Holà, tant de détails d'un coup, c'est qu'elle n'en demandait pas tant tout de même! Et qu'est-ce qu'il avait dit être? Apprenti... conseiller? Ca c'était pas banal du tout, il devait être quelqu'un avec pas mal d'importance ici pour aspirer à un rôle si important. Comme quoi, le destin vous faisait parfois croiser la route d'autres personnes que vous ne vous attendiez pas à rencontrer un jour. Mais il fallait tout de même lui poser la question, histoire de ne pas risquer de confondre et causer un quiproquo.

-Quand vous dites apprenti-conseiller, vous voulez dire, comme dans futur conseiller de l'empereur? Ce genre là de conseiller?

C'est qu'elle était déjà tombée par hasard sur Kalendrus, qui avait la confiance de Rân, voilà que maintenant c'était au tour de l'apprenti de quelqu'un de son entourage. Et dire qu'à coté elle était juste une petite immigrée qui n'était même pas encore familiarisée avec la cité, qui ce serait attendu à ce qu'elle aie de pareilles connaissances?
Elle fut interrompue de ses réflexions par une remarque d'Arsalane qui décidément se montrait très ouvert et sociable pour le coup. Mais si donner son surnom devait détendre l'atmosphère, Gîna se sentit quand même un peu gênée de sentir l'Horang'is vouloir se rapprocher d'elle.

-Je crois que pour l'instant je vais rester sur Arsalane, d'accord? Mais je suis contente de faire votre connaissance en tout cas.

Elle lui répondit avec un sourire poli, préférant cacher le léger embarras qu'elle ressentait sur l'instant. Allons, pas besoin de se faire du souci pour ça, c'était juste surement sa façon d'être, cela n'impliquait rien d'autre après tout...

- Au fait, vous devez surement connaitre pas mal de gens dans ce cas, n'est-ce pas?
Revenir en haut
Arsalane Kasmi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 30 Avr - 14:17 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Arsalane ressentit un maigre pincement au cœur quand il entendit la question de la Kunk , mais celui-ci répliqua aussitôt, avec gênes.

-Hmm, pas tout à fait , j’apprends à savoir conseiller les personnes de la cité, dans le besoin de réponse ou de conseillés, malheureusement je ne dispose que peu de grâce pour me révéler futur conseiller de notre empereur, même si j'adorerais cela.

Arsalane ressentit la gêne de Gina, qui lui avait l'habitude de la familiarisation, cela lui troublait légèrement mais se dit que personne n'est pareille.

-Vous m'en voyez ravie, d'avoir eu cette bousculade.

Il se mit à rire, tout en lui répondant.


-Je connais effectivement pas mal de personnes de la cité, et les histoires, fausses ou non. Pourquoi ? vous voulez savoir quelques choses ?

Il était plutôt naïf comme Horang'i et croyait a beaucoup de choses, notamment tout ce qu'on lui raconter, cela était-il un défaut ? ou justement une force ? Tout n'était pas là, puis il se reconcentra sur la kunk, pour bien l'écouter et ne pas paraître impolie.
Revenir en haut
Gîna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 20:33 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

Ah, ouf, il n’était pas un proche de l’empereur, c’était un peu moins impressionnant comme ça. Son rôle était quand même plus humble, même si fort utile tout de même. Car après tout, qui n’avait jamais été demander conseil à un ami ? Et dans une si grande cité, il ne risquait pas de manquer de travail, c’était certain.

-Vous me rassurez, j’ai cru avoir encore devant moi une personne très importante, je me serais sentie encore plus ennuyée de vous être carrément rentré dedans. Mais il ne faut jamais dire jamais, qui peut dire ce que l’avenir nous réservera ?

Si être familier ne dérangeait pas du tout la jeune Kunk en temps normal, la vaste foule et le manque de contact avec des prédateurs rendait vraiment cette discussion inattendue, et elle ne pouvait se demander si c’était l’Horang’i qui était particuliers, ou si ils étaient ainsi en général. Et voilà qu’en plus il se servait de la flatterie maintenant…

-Méfiez-vous, je suis peut-être une femelle capricieuse et lunatique, qui sait ? Lui répondit-elle sur le ton de la plaisanterie.

Houlà, c’était bien qu’il connaisse des gens, mais elle ne cherchait pas des ragots, ce n’était pas du tout son genre ! Bon, ok, quand elle était au village elle aimait encore bien les rumeurs sur les petits couples naissants, mais ça s’arrêtait là ! C’est qu’elle n’était pas curieuse comme une vieille Raven…

-Oh non, ce ne sont pas les histoires que je cherches, mais comme je suis nouvelle ici, je me demandais si il y avait des personnes qu’il fallait absolument connaitre, vous savez, afin de s’intégrer.
Revenir en haut
Arsalane Kasmi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 5 Mai - 22:50 (2012)    Sujet du message: Une kunk dans la cité Répondre en citant

-Je ne sais que trop quoi dire , des personnes pour s'intégrer ? cela dépend ce que tu entend par cela , pour ma part je connais pas forcément une de ces personnes , ou je ne vois pas.

Il était plutôt déçut de ne pas pouvoir lui en apprendre plus sur sa question.


-Mais si tu veux visiter ou allez dans un endroit précis je serais t'emmenai.

Puis il regarda la kunk patient de sa réponse , histoire d'en apprendre un peu plus.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:16 (2017)    Sujet du message: Une kunk dans la cité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Ozalee -> Harmonia Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.