Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un assayant ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 18 Mar - 20:23 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Kai’ser était sorti de chez lui bonheur. Il se rendait en foret vers la limite de territoire. Bien sur il n’allait pas la franchir. Il avait demandé à son chef de meute l’autorisation de sortir afin de voir comment évolué l’hiver ainsi que le territoire en lui même. Etant bâtisseur il voulait s’assurer de pouvoir trouver les matériaux et ressources nécessaires a la construction de nouveaux abris, c’était le but principal de son escapade. Il c’était donc diriger plutôt vers la limite du territoire.

Dans les alentours ou il vivait avec la meute on trouvait généralement de quoi créer des habitations mais au cas ou il arrivait un problème, kai’ser voulait être sur de pouvoir trouver les ressources ailleurs sur le territoire. Il inspectait donc minutieusement les endroits ou il passait. Cependant au bout d’une paire d’heure il sentait comme une présence. Une odeur inconnue et n’appartenant pas a un Lycan. Il décida donc de suite cette odeur, voir ou elle allait et si jamais elle passait par-dessus la limite du territoire il irait informer son chef sur le champ au cas ou.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Mar - 20:23 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 31 Mar - 15:09 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Wascariat marchait sans en avoir cure à un rythme qu'on aurait pu qualifier de rapide. Son refuge de la nuit n'avait été des plus chauds et le matin il s'était réveillé avec une sensation de froid dans les membres et il avait alors décidé de marcher un plus rapidement pour revigorer au moins ses jambes. Après s'être désaltéré au hasard d'un petit point d'eau, le Ratusa reprit la route, réduisant l'allure pour pouvoir se donner un peu de courage en fredonnant un poème, en gardant l'œil et les oreilles alertes. La chose finit par payer, ou du moins avait une chance de payer : dans un arbre près de lui, un petit trou suffisamment grand pour servir de garde-manger d'oiseau. L'escalade fut difficile et le rongeur manqua de tomber à plus d'une reprise, mais il finit par avoir accès au trou dans l'arbre. Il y glissa les doigts et pu sortir de là quelques graines qu'il mangea avidement.

*Pas la meilleure pioche, mais c'est mieux que rien. Mieux vaut ne pas s'éterniser, il pourrait rendre la descente dangereuse.*

La descente... C'était plus délicat que la montée forcément ! Il fallait garder le meilleur pour la fin sinon ce serait bien monotone... Une patte... Puis l'autre en s'accrochant bien avec les mains... À mi-chemin, une erreur de jugement fit qu'une de ses pattes glissa et il tomba malgré toutes les précautions qu'il avait prises.

« OUF ! »

La réception n'avait pas été des plus agréables... Par chance il n'était pas si haut donc ce ne fut pas des plus douloureux. Reprenant alors la route, Wascariat sentait la douleur s'atténuer peu à peu. Tout semblait aller pour le mieux dans des instants de calme, jusqu'à ce qu'il entende des bruits qui venaient de plus loin qu'il ne pouvait voir.

*Il semblerait que j'ai de la compagnie non loin...*

Pas le temps de grimper à un arbre, il n'était pas suffisamment agile pour ça. Le mieux à faire était sans doute de se préparer à un affront pour fuir à toute vitesse ensuite. Dans sa main gauche une feuille de laurier et dans la droite sa lance. Devait-il faire comprendre qu'il savait qu'on l'observait ? Pas tout de suite sans doute, mieux valait d'abord trouver la source du bruit... Et vite : avant qu'elle ne le trouve.
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 11:50 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Kai’ser avait flairé une odeur qu’il n’avait jamais ressenti avant. Donc il ne s’agit pas d’un membre de sa meute et à première ce n’était même pas un Lycan. Il accélérait alors le part afin de suivre l’odeur ne voulant pas la laisser fuir. S’il tenait tant a voir de qui il s‘agit, c’est surtout par prudence.

Après plusieurs minutes il lui semblait que sa cible était arrêtée. Elle avait certainement ressenti l’approche du lycan vue que ce dernier n’avait pas vraiment cherché à se cacher ce qu’il aurait du faire d’ailleurs. Mais un peu tard pour revenir sur le passé. Kai avança donc jusqu’au moment ou il tomba sur la personne. Inutile de chercher d’avantage il reconnut de suite la race. Un male qui semblait être de son âge presque, toutefois celui-ci était sur la défensive.


-Bonjour… que faite vous ici ? Sur l’un des territoires Lycan.

Kai n’était pas un guerrier mais il savait se défendre. Loin de lui l’idée de cherche le conflit mais il était chez lui en quelque sorte et le fait qu’un ratusa, qui est une proie, soit ici l’étonner un peu. Il préféra donc attendre la réponse de son interlocuteur avant et d’agir en conséquence.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Avr - 17:14 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant


-Bonjour… que faite vous ici ? Sur l’un des territoires Lycan.

Oh... Ça commençait bien... Pourquoi avait-il fallu qu'il traverse ici ? La dernière fois il était passé en périphérie d'Aquene, mais là il devait être en plein dedans. Donc à présent, un Lycan au pelage blanc se dressait devant lui. Bien que d'une bonne taille, il avait une carrure moins impressionnante que celle de Nashoba, enfin ce n'était malgré tout même pas la peine d'espérer sortir victorieux d'un combat à la régulière. Telle était la nature, le plus commun voire freluquet des Lycans n'avait en général pas grand chose à craindre d'un Ratusa.

Une très rapide analyse de la situation semblait montrer que celui qu'il avait en face de lui n'était pas plus agressif que Nashoba, mais un Lycan demeurant un prédateur, il fallait toujours s'attendre d'un qu'on ne connaissait pas qu'il vous saute à la gorge sans crier gare si vous êtes mangeable. Wascariat était clairement sur la défensive, il ne lâchait pas ses armes qu'il gardait également bien non visibles aux yeux du Lycan, même si garder sa cape de façon à bien couvrir le corps devait faire plus suspect à présent que la neige disparaissait.

« Bonjour, » dit le rongeur presque à contre-cœur, « je ne suis qu'un humble voyageur qui n'avait qu'une vague idée de sa localisation. »

La stricte vérité, c'était encore la meilleure chose à dire lorsqu'on avait en face un être non-hostile, même si ce n'était peut-être qu'en surface. Bien qu'il répondait, le Ratusa n'avait pas une posture des plus amicales, ce qui engendrait un léger décalage entre les paroles et l'attitude. Le regard du Ratusa tâchait d'être le plus neutre qui soit mais on ne pouvait que noter un certain "éclat" dans le regard de Wascariat qui montrait bien qu'il était prêt à réagir en cas de besoin.
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 12:35 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Pas besoin d’être un ingénieur pour comprendre que la proie n’était pas du tout a l’aise. Remarque en y pensant c’est normal vue que les lycans sont des prédateurs. Kai avait donc attendu une explication de la part du ratusa.

Il n’avait donc aucune idée de sa localisation ? Plutôt imprudent mais se genre de chose arrive surtout quand il y a de la neige. Kai’ser lui-même avait parfois eu des doutes sur le bonne route à suivre pour aller la ou il voulait. Quoi qu’il en soit il devait répondre.


-Vous êtes sur le territoire des enfants de Ceres, dans une partie bien engagé. Autrement dit un lieu plutôt inapproprié pour vous. Que faite vous dans les environs ?

Le Lycan ne pensait pas vraiment que la personne en face de lui était ici pour créer des problèmes a moins d’être suicidaire mais on est jamais trop prudent.

-Je suis Kai’ser. Puis je savoir a qui se m’adresse et également pour quel raison vous semblez vous cachez ?

Il restait polie mais méfiant aussi. Il faisait bien sur référence au faite que la proie semblait dissimilé la plus grande partie de son corps derrière sa cape et ce n'était pas a cause du froid.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Avr - 15:21 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

(HRP : désolé du retard, c'était infernal -_-)

Les choses se corsaient on dirait... Voilà qu'après avoir dit être un voyageur il entendait la question de sa présence en ces lieux. Lieux qui avaient tout pour ne pas attirer le rongeur soit dit en passant : les territoires Lycans il préférait les éviter en général ! Même s'il n'avait entendu parler des enfants de Cérès comme étant les plus violents, il doutait qu'on l'accueille à bras ouverts pour autant. Les échelles relatives étaient une chose, mais ce qu'elles signifiaient concrètement en était une autre. C'était donc un Lycan méfiant qu'il avait en face lui, mais pas vraiment agressif pour le moment, sans doute attendait-il une opportunité ou une raison. Au moins, cela lui donnait la garantie d'être en Aquene.

« Je voyage sans véritable but, au gré de mes pas. Le ciel est mon toit, la terre ma couche et les desendants de Cérès et Farès ma maisonnée. »

Des mots dits avec foi mais sans orgueil ni vanité. Il n'insinuait pas par ses mots qu'il estimait que tout lui appartenait ou qu'il avait l'idéal d'une paix universelle ou bien d'autres choses encore. Il allait et venait là où il parvenait à poser pied, sans chercher à retourner à un quelconque foyer.

« Quant au fait que je sois bien engagé en ce territoire Lycan, la raison réside dans le fait que je n'ai de carte, car je ne cherche à visiter un endroit en particulier. Même si, sans offense, vous voir devant moi me donne une raison d'en acquérir une... Que je ne finisse pas en un lieu où on ne prendra pas la peine de me demander le pourquoi de ma présence. »

Que la réponse plaise au Lycan ou non, c'était la seule que Wascariat avait à lui offrir. D'autant que même avec une carte, prédire sa position demeurait à moitié hasardeux dans les meilleurs cas. Le Lycan annonça alors sa dénomination, Kai'ser. Voilà qui ne sonnait pas des plus agréables dans les oreilles du rongeur qui avait pourtant apprécié la majorité des noms Lycans qu'il avait pu entendre jusqu'alors. Pas de chance... Il n'était manifestement pas aveugle non plus, il avait bien remarqué la posture défensive. Figé comme une statue, le Ratusa songeait à ce qu'il allait lui répondre. Se détendre était certes une chose qui eût mis un peu plus en confiance ce Kai'ser, mais le rongeur ne pouvait se résoudre à accorder sa confiance à un parfait inconnu, surtout s'il s'agissait d'un prédateur. Ne pas faire de geste brusque, voire ne pas bouger du tout était la meilleure chose que le Ratusa s'autoriserait. Il tâchait également de se relâcher, mais la chose ne venait pas des plus naturellement.

« Je me nomme Wascariat. Et les divers ennuis que l'on rencontre en voyageant de par le monde apprennent la méfiance à ceux qui survivent. N'y voyez rien de ne serait-ce qu'à moitié personnel : ne pas être un prédateur impose de faire montre de plus de vigilance, entre autres. »

Il tentait quelque peu de pallier par la parole le manque de changement dans son attitude, restait à savoir si la chose allait faire l'affaire... Il ne se voyait pas vraiment débattre sur le sujet pendant des heures et quelque chose lui disait que ce Kai'ser non plus.
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Avr - 12:21 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Kai’ser l’écouta. Ainsi il voyager et sa présence ici était dut au faite qu’il c’était en quelque sorte perdu ? Sa serai pas la première fois mais s’il était imprudent sa risqué de lui coutait la vie un jour.

-Votre histoire est compréhensible cependant malgré le manque de carte il faudra que vous soyez d’avantage prudent. La plupart des prédateurs défende leurs territoires. Sans parler de proie ou prédateur. Rien que le fait d’entrer dans le territoire d’un autre apporte son lot de problème comme c’est le cas chez les meutes de Lycans.

Il n’allait pas lui faire un discourt sur le lien entre chaque meute et de toute façon il n’en avait pas vraiment envie. Cependant même si le ratusa était une proie il voulait me mettre en garde. Mais avant que le dénommée Wascariat, car c’est ainsi qu’il se nomma, ne prenne cela pour une menace, Kai reprit la parole.

-Ne vous en faite pas je ne suis pas un chasseur sinon j’aurai attaqué sans posé la moindre question. Je suis seulement bâtisseur et tué ne fait pas partie de mes prédilections même si je suis un prédateur. Cependant ne croyait pas non plus que je me ne défendrai pas en cas d’affrontement. Aussi calmez vous, je ne ferai rien de plus tant que vous ne montrez aucun geste d’agression également.

Il avait parlé sur un air posé montrant qu’il ne chercher pas la bagarre. De toute façon même au risque de se blessé, le ratusa risqué peut être plus que Kai surtout si le Lycan prenait une forme bestiale.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 30 Avr - 21:33 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Manifestement le Lycan faisait une erreur de jugement, que ce soit en songeant le Ratusa soit inexpérimenté soit quelque peu en dehors de la réalité ou quoi que cela puisse être d'autre. La chose en soi n'était pas insultante, mais le fait que ces mots soit censés être un enseignement, fit tiquer le rongeur : cela arrivait quelque peu tardivement par rapport à son voyage. Nul doute qu'il ne devait pas songer qu'une proie soit à même de survivre par elle-même, enfin passons. L'envie d'une réplique sardonique était présente, mais ce n'était pas exactement le moment opportun pour se le permettre. Après tout il ne pensait peut-être pas à mal, mais les mots ne sonnaient jamais identiquement entre deux représentants de deux catégories si opposées.

« Je suis plus informé que je ne peux le laisser paraître sur le sujet. »

Il n'était pas assuré que Kai'ser soit convaincu vu la situation actuelle, mais cela n'était pas du ressort de Wascariat qui n'en avait pas vraiment la nécessité.

« Et je suis navré de vous décevoir, mais sachez qu'on ne survit pas avec de la confiance aveugle. Un feu est parfois vital mais il peut aussi vous brûler si vous êtes excessivement confiant... Même si les choses sont un peu moins simples que cela... »

Des mots qui avaient sans doute eu un ton un peu trop emprunt d'une certaine hauteur, hormis pour la dernière phrase. L'un des principes de base était certes de ne pas déranger les gens dans les territoires qu'ils revendiquaient, mais un encore plus fondamental était de connaître "l'ordre naturel" des choses et de s'y tenir jusqu'à plus forte raison. La simple parole d'un inconnu dont on ne connaît l'existence depuis moins d'une heure n'était pas vraiment une raison que la Ratusa pouvait se résoudre à considérer comme "forte". Il avait fallu du temps et une certaine forme de patience pour que le rongeur aperçoive autre chose que "l'ordre naturel" avec sans doute le premier ami de sa nouvelle vie. Pouvait-il comprendre que la méfiance du Ratusa était un principe de précaution envers une situation où il n'était nullement à son avantage ? Wascariat ne pouvait se résoudre à une entorse à son code de conduite avec seulement une garantie tacite.

« Mais je peux faire un effort pour paraître moins hostile. »

Suite à quoi le Ratusa prit une position un peu plus naturelle, sans pour autant qu'elle le soit totalement. Demeurer alerte et sur la défensive était la seule chose que Wascariat était ratusatement capable de faire. Il avait à présent l'air moins propice à bondir pour attaquer à tout instant, mais il était dans une position où il était capable de partir en fuyant à toutes pattes. Que la situation pouvait être amusante si on la regardait d'un autre œil : un Ratusa en position d'agresseur face à un Lycan. Le rongeur réprima un sourire qui eût été fort peu à propos vu la situation actuelle.

« Bien, Kai'ser, vous qui êtes bâtisseur... Comment trouvez-vous le bois ? »

Une question histoire que la discussion prenne une autre tournure... Ou tout simplement pour aider à détendre l'atmosphère comme le souhaitait le Lycan au pelage d'un blanc immaculé.
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 10:10 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

S’il est si informer pourquoi prend il le risque de venir sur des territoires composé de prédateur ? Il ne tient pas à se faire tué sinon il ne serait pas la sur ces gardes mais c’était quand même un peu de l’inconscience de passé par ici en sachant pertinemment dans quel zone on se situe. Ne voyant rien a ajouter la dessus, Kai laissa donc le sujet en suspend. Il avait dit son point de vue et le ratusa en avait un autre. Qu’importe !

-C’est vrai. Enfin peut importe.

Kai hocha la tête satisfait par la suite. Bien sur la proie était encore méfiante mais déjà il prit une posture moins défensive ce qui était un bon début. Le Lycan ne se faisait pas d’illusion, jamais il n’arrivera a discuté comme le ferai deux membres de la même race. Finalement se fut le dénommée Wascaria qui prit la parole en parlant du bois.

-Le bois est une excellente matière. On peut le taille comme on veut et lui donner la forme qu’on souhaite. Cependant il est plus fragile que la pierre mais plus facile à manier aussi. Mais je pense que vous savez déjà tout ceci non ?

Au moins un sujet de conversation était lancé sans qu’ils parlent de combat ou d’agression. C’étai une très bonne chose malgré que la réponse du Lycan soit un peu tabou car la plus part des personnes savent déjà tout sa.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Mai - 22:25 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Bien, Kai'ser passait, visiblement peu convaincu. Cela n'avait pas vraiment d'importance en soi, l'important était que la tension du Lycan soit moins importante pour qu'il ne ressente pas le besoin d'attaquer, ce qui semblait être le cas. Wascariat n'estimait cependant pas que le Lycan était non-hostile, juste qu'il avait une plus faible probabilité d'attaquer. Toujours se méfier, toujours guetter, telle était la voie de la vie dans la nature... La civilisation avait malgré tout de bons avantages, du moment où la civilisation en question était amicale bien sûr.

Kai'ser répondit positivement au changement de sujet, c'était une excellente chose qui permettrait de se changer quelque peu les idées, ou au moins à moitié. La discussion commencait visiblement à se lancer doucement, le Ratusa esquissa même un court et léger sourire, sans doute de soulagement. Nul doute que cela n'apaiserait pas totalement le rongeur, mais même si ce n'était d'une grande teneur pour le moment cela valait mieux qu'une énième mise-en-garde.

L'inconvénient était qu'avec le sujet que le rongeur avait lancé, le Lycan ne pouvait pas dire beaucoup plus que des réponses qui ne demandaient pas un grand savoir.

« Oui, en effet, même si je ne suis pas particulièrement savant dans le domaine. Ce que je voulais savoir, c'était ce que vous pensiez du bois qui nous entoure. Il a l'air d'être dans une bonne forme à mon avis et devrait donner de belles maisonnées solides... Mais je voulais connaître l'avis d'un spécialiste. »

Dans la continuité de la discussion, le Ratusa aimait bien discuter avec les gens de ce qu'ils faisaient. Curiosité curiosité. C'était là une bien étrange conversation encore une fois, où on discutait du quotidient tout en se regardant à moitié en Lycan de faïence.
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Mai - 09:40 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Malgré que la conversation tourne on ne pouvait pas dire que c’était amical. Mais inutile de penser négatif surtout dans se genre de situation. Aussi Kai’ser répondit a nouveau a Wasca avec un léger sourire. Difficile d’être totalement détendu mais cela n’empêchait pas le Lycan de sourire pleinement.

-La variété du bois fait beaucoup t sont âge aussi. Il y’en a qui sont plus solide ou facile a tailler que d’autre. La comme sa c’est difficile d’expliqué mais le mieux pour apprendre c’est d’essayer.

La encore pas besoin d’être un ingénieur pour savoir sa toutefois il ne voyait pas vraiment comment il pouvait présenter sa sans montrer directement et vue la situation il sera plutôt incohérent qu’il montre sa comme sa au ratusa.

-Le bois d’ici correspond a nos attentes en générale oui. C’est pour vérifier sa que je suis ici d’ailleurs. Mais dite moi. Vous devez avoir un métier ou une occupation également non ? Ou voyagez-vous simplement ? Si vous ne voulez pas répondre je comprendrai.

Kai posait la question en toute curiosité. Il ne cherchait rien de spécial si ce n’est parler d’avantage avec la proie. Cependant vue la méfiance du ratusa il se doutait que ce dernier n’accepterai peut être pas de répondre.

[Désolé c'est court :( ]
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Mai - 16:34 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Oui, bien évidemment, les gens expérimentés avaient appris à percevoir certaines choses d'instinct et avaient même acquis un sens de l'intuition spécifique à la tâche qui correspondait à leur travail ou à leur passion.

« Oui, je conçois parfaitement. Le bois est une chose vivante et pour le comprendre il faut sans doute pouvoir le "ressentir". »

Dumoins, ça c'était ce qu'il pensait, la vérité était peut-être autre... Puis le Lycan lui demanda si le Ratusa qu'il était avait également un travail. Oh, en parlant de ça, l'endroit lui rappelait un poème qu'il se remémorait au mieux depuis qu'il y était... C'était l'occasion de tâcher de s'en souvenir à haute voix !

« J'ai un métier si on peut appeler cela ainsi : je suis un artiste itinérant. D'ailleurs, je songe à un poème que j'ai entendu il fut un temps... Je ne m'en souviens plus intégralement mais je vais tenter de lui faire honneur au mieux. »

Le regard du Ratusa sembla alors être dans le vide, cherchant au plus profond de ses souvenir pour recouvrer les paroles du passé. Sa voix s'éleva alors, chantonnée :

« Le vent balayait la crête de la colline,
chantant une vieille chanson,
qui les graves difficultés rompt,
telle est la force de la colline.

Il était une fois de fiers chênes,
Qui d'un nom furent honorés.
Jadis étaient de garde les Lycans
et il n'y avait ni tempête ni vent.

Mais, le cri de bataille s'éleva
sur l'ancienne colline,
Le vent se forma, en garde la tempête mettant,
Son souffle sur la région se brisa.

Il était une fois de fiers chênes,
Qui d'un nom furent honorés.
Jadis étaient de garde les Lycans
et il n'y avait ni tempête ni vent.

Le vent balayait la crête de la colline,
chantant une vieille chanson,
qui les graves difficultés rompt,
telle est la force de la colline.

Il était une fois de fiers chênes,
Qui d'un nom furent honorés.
Jadis étaient de garde les Lycans
et il n'y avait ni tempête ni vent.

Le vent se forma, en garde la tempête mettant,
Son souffle réveilla les dieux
et sur la région se brisa. »

Le poème semblait avoir quelque peu plus apaisé le rongeur que les mots du Lycan... Mais rien ne disait que le concerné à la fourrure blanche était sensible aux textes ou même à l'art en général. Mais cela ne coûtait rien d'essayer après tout.

(HJ : il s'agit d'une traduction approximative et assez arrangée d'une chanson de Menhir : Das Alte Lied Des Windes.)
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 25 Mai - 10:27 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Kai répondit simplement par un signe positif. C’est vrai que pour bien connaître une matière il faut y travailler avec et apprendre au fur et a mesure. Du moins c’est se qu’il pensait celons lui.

Par la suite le ratusa répondit a la question du Lycan. Il était artiste itinérant. Voila qui coller bien avec le profil de Wascaria en y pensant bien mais d’un autre coté ni l’un ni l’autre ne pouvait vérifier si c’était vrai. Cependant kai’ser le laissa poursuivre car il parla d’un poème. Il semblait avoir quelques trous de mémoires sur se poème mais sa ne l’empêcher pas de le récité.

Avec curiosité le Lycan l’écouta donc et souris au fur et a mesure. Il n’était pas de plus doué dans le domaine des poèmes ou du chant mais ce que réciter le Ratusa sonner bien surtout pour Kai. Aussi quand le récit se termina, il prit la parole avec un très large sourire.


-Artiste itinérant hein ? Sa vous va bien je trouve. Je n’ai rien a dire sur votre poème si ce n’est qu’il est très bien. Vous le connaissez depuis longtemps ? Car malgré quelques trous de mémoire peut être, vous semblez parfaitement le maitrisé.

Bien sur Kai ne pouvait pas dire que le Ratusa était proche de lui mais l’ambiance était plus détendue qu’au tout début. Après il ne faut pas non plus oublier qu’ils sont tout deux opposé dans la chaine alimentaire, mais même en cela c’était plus agréable comme sensation et même Wasca devait le ressentir.
Revenir en haut
Wascariat
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Mai - 18:35 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

(HRP : un peu court peut-être, mais je suis vraiment crevé.)

Oh, artiste itinérant lui allait bien ? Voilà un compliment qui faisait particulièrement plaisir au Ratusa qui fut assez content de recevoir une telle considération. Un sourire bref naquis même sur le visage du rongeur qui était d'ailleurs sur le point de s'éteindre mais les paroles de Kai'ser flattèrent particulièrement Wascariat dans son égo et ne sut réprimer un large sourire qui ne disparut pas des plus rapidement, et il estima qu'il était nécessaire de le lui faire remarquer :

« Concernant mon activité, je considère cela comme un très bon compliment. »

Après venait la question de l'origine du poème. Ah, chaque poème avait son histoire qu'on pensait. Parfois c'est plus simple et moins marquant que ce qu'on peut le penser, il suffit d'en entendre parfois des bribes ou qu'on nous rapporte avoir ouï quelque chose d'agréable... La question de l'origine de celui-là ne fut posée, cela lui évitait d'avoir à parler pendant un long moment et donc d'ennuyer la scène.

« Vous trouvez ? Il manque au bas mot deux ou trois couplets complets. J'ai surtout retenu le début et le refrain, mais j'ai pour habitude de ressasser les différents poèmes dont j'ai la connaissance, ce qui n'évite pas toujours d'oublier malheureusement. Celui-là, je ne le connais pas depuis si longtemps, reste à savoir si c'est une bonne ou une mauvaise chose en ce qui concerne ma capacité à retrouver les morceaux manquants. »

Une interrogation un peu ouverte, à laquelle le Ratusa ne demandait pas vraiment qu'on réponde car il n'y avait sans doute aucune réponse. Il semblait que la conversation avait pris une assez bonne tournure au final. Le pouvoir de l'art en général, qui sait ?
Revenir en haut
Kai'ser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 08:37 (2012)    Sujet du message: Un assayant ? Répondre en citant

Il avait prit sa comme un compliment ? Tant mieux ! Kai souriait grandement montrant certains de ces crocs. Il était ravit de voir que le ratusa avait apprécié sa remarque mais c’est surtout le sourire qu’il vit sur ce dernier qui avait fait d’avantage sourire le Lycan.

-Vous m’en voyez ravit.

Kai’ser écoutait ensuite la réponse de Wascariat. D’après la proie il manquait plusieurs couplets. Il connaissait surtout le refrain ce qui est pas étonnant car généralement c’est se que l’on retient le mieux y comprit dans les chants.

-Personne ne vous en voudra de ne peut pouvoir tout retenir. Pas moi en tout cas. Il est difficile de tout se rappeler. Que sa soit des images ou des paroles. Si vous avez oublié une partie ce n’est pas un drame. Mais vous faite sa depuis longtemps ? Je parle bien sur de voyager comme sa. Les vôtres sont ils des voyageurs comme vous ?

Kai avait décidé de poursuivre sur un autre sujet mais c’était similaire a celui du poème. Il voulait juste apprendre à mieux connaître le ratusa et savoir si toute la race était ainsi.

[Pas trop d'idée la désolé ]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:33 (2017)    Sujet du message: Un assayant ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.