Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Entrevue hivernale
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 21:13 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Depuis l'arrivée de Raumah au sein des Enfants de Cérès, une lune s'était déjà écoulée, et ce sans qu'elle n'ait eu la décence d'aller retrouver l'alpha, qui lui avait pourtant donné rendez-vous... L'hiver était tombé entre-temps, rendant tout projet de voyage de retour impossible avant au moins trois mois. Ce n'était pas tant le froid mordant qui effrayait la Ramane, mais la difficulté à trouver à se nourrir par temps de gel, qui risquait de la pousser à chasser, chose qu'elle ne s'était encore jamais aventurée à faire d'elle-même. Chez les premiers lycans qu'elle avait rencontré, elle avait certes eu l'occasion d'expérimenter la viande, de constater qu'elle était capable de la digérer convenablement, et même de la manger sans dégoût excessif. Mais de là à tuer, dépecer, éviscérer, et préparer un animal... Non, vraiment, l'idée ne l'enchantait absolument pas.

Enfin, de toute manière, Fan'her ne la mettrait pas à la porte. Durant le temps qui s'était écoulé, la guérisseuse avait tout fait pour s'intégrer en douceur à la meute, forte de sa dernière expérience. Elle ne cherchait pas à s'imposer aux yeux de ceux qui s'entêtaient à lui jeter des regards emplis de convoitise, ou de mépris. Elle rendait occasionnellement de petits services, sans pour autant faire de l'ombre à Mi'toko. Elle ne soignait que très rarement, ne désirant pas forcer la main à ceux qu'elle ne sentait pas parfaitement en confiance. Et puis, une étrange paix l'habitait toute entière, depuis qu'elle avait mis le pied chez les Enfants de Cérès, tant et si bien qu'elle en oubliait les manières de provocatrice qu'elle affectionnait chez les siens. Sa hâte d'en savoir plus sur ses origines s'était même envolée. Une chose l'une après l'autre, et rien ne presse !

Cependant, par une belle fin d'après-midi de décembre, tandis que la neige fraiche prenait la couleur rose du soleil glacé qui tombait, l'alpha achevait son tour du village. Raumah, qui revenait tout juste d'une maison voisine, au sein de laquelle elle sentait se dessiner quelques amitiés prometteuses, l'aperçu de loin. Il semblait tourner autour de la hutte qu'elle habitait...
Reprise d'un coup par ses vieilles interrogations, la voyageuse respira un grand coup, pour compenser la légère bouffée d'adrénaline qu'elle sentait se répandre dans ses veines. Pensant que l'ordre des choses voulait que le moment des explications soit venu, elle s'avança vers le lycan, qui leva aussitôt le visage dans sa direction.
Avec respect, la Ramane salua à la manière de ses hôtes, en formant un présentoir avec ses pattes, et en faisant le signe d'offrir un objet fictif.


-Bien le bonsoir, Fan'her ! Je suis si heureuse de vous revoir !

L'excitation de la guérisseuse que l'alpha commençait à connaître avait eu tendance à laisser place à une joie bien plus tranquille et... décente. Cependant, les yeux de la ramane brillaient. Elle avait tant et tant rêvé de cette rencontre...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 21:13 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 19:50 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant



C'est dans un vif mouvement de pivotement que le lycan roux de bonne taille, bien que pas franchement plus costaud que la moyenne, se retourna vers celle qui venait de l'interpeller.
Alors ça, s'il s'y était attendu. Raumah, juste là, sous son museau. Pour le coup, c'est en secouant légèrement la tête d'un air quelque peu amusé que l'alpha répondit :



« Oh, Raumah. Justement, je vous cherchais. Bien le bonsoir à vous également. »

Il salua alors la ramane en retour en inclinant la tête et superposant ses pattes devant son torse, juste au-dessus des guêtres et de la longue bande en cuir de daim qu'il portait, de manière à donner l'impression de tenir un objet sphérique. Après quoi il se redressa pour ajouter :


« Je vous avais promis une entrevue il me semble non ? Voilà près d'une demi-lune que je tente de vous l'accorder mais... chaque fois nos routes semblent avoir bien du mal à se croiser... A croire que les guérisseurs sont faits du même poil lisse et insaisissable que les shamans... »

La remarque n'avait rien de moqueur, c'était un petit comparatif innocent, un comparatif inconscient même, preuve que certaines choses avaient malgré tout du mal à quitter son esprit. Mais certainement que son hôte ne relèverait pas le moins du monde ce que sous-entendaient ces propos et prendrait la chose avec ironie ou plaisanterie, selon le degré d'humour qui était le sien. Il enchaina de toute façon en déclarant :


« Qu'à cela ne tienne, vous vous trouvez devant moi à présent, alors, me voici à votre entière disposition pour répondre à toutes les questions que vous voudriez me poser. »

Les bras écartés, signe qu'il lui offrait sa compagnie et la source de savoir qu'il pourrait être pour elle, le lycan sourit dans une attitude engageante, mais pas bien longtemps, car déjà son esprit vif et soucieux venait de déceler un possible autre problème. A savoir, le lieu était-il le bon pour débuter pareille conversation ? D'autant plus si elle pouvait être longue. Et il ne trouva rien de plus logique que demander à l'intéressée ce qu'elle en pensait elle-même.


« Vous préférez discuter à l'intérieur ? En marchant ? En un lieu particulier ? »
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 21:21 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Ah ! La belle réputation des chamans lycans ! Êtres libres, imprévisibles, voyageant entre un monde et un autre, sans crainte du jugement qui ne risque pas de s'abattre ! « Insaisissable ». C'était bien un mot auquel Raumah se trouvait souvent rattachée, chez les siens, mais jamais de manière aussi belle et positive. Chez les Ramans, l'insaisissabilité rime avec le danger. Comment organiser une défense efficace, face aux prédateurs téméraires de l'hiver, avec des sujets qui passent leur temps à se dérober, à ne pas faire ce qu'ils seraient tenus de faire à l'endroit où ils seraient tenus de le faire ?
La guérisseuse avait toujours aimé, dans son enfance, se cacher dans l'ombre des grands arbres (oh ! Si grands, alors qu'elle était si chétive !), chose qui agaçait au plus au point ses parents, qui plus d'une fois s'étaient retrouvés embarqué dans une folle partie de cache-cache dont ils ne saisissaient ni les tenants, ni les aboutissants...
Au final, c'étaient bien évidemment des remontrances, « pour son bien », mais, Farès ! Au diable la vie prévisible, cloitrée et mortellement silencieuse !

S'étant légèrement laissée aller à la rêverie, suggérée par les termes qu'employait Fan'her, Raumah s'empressa de revenir à la réalité. C'était enfin sa chance. Elle avait l'alpha pour elle, et bien disposé à lui répondre ! Les battements de son cœur gagnèrent légèrement en vitesse.
Avec son amabilité et sa bonne volonté, le lycan lui laissait le soin de choisir le lieu de la discussion. Réfléchissant un bref instant, la Ramane lui lança soudainement un regard brillant.


-Eh bien... Je n'ai rien de particulier contre le froid hivernal, mais si nous devons discuter longtemps, que diriez-vous de vous installer dans la hutte que j'occupe ? Je pourrais, si vous le souhaitez, préparer une infusion dont j'ai le secret... ça ne ferait que rendre les choses plus agréables, et nous épargnerait, à l'un comme à l'autre, les engelures et l'asséchement de la gorge. Qu'en dites-vous ?

Sauge, serpolet et gentiane... Ou alors, tilleul, feuilles de cassis et baies séchées ? Le mélange était peut-être plus savoureux, mais le premier avait le mérite d'être particulièrement agréable et bénéfique en hiver...
Sans même s'en rendre compte, avant d'avoir l'accord de l'alpha, Raumah fit un mouvement en direction de sa hutte. Elle venait justement de puiser de l'eau...
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 17:16 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant



Telle proposition dans la bouche d'une ramane faisant face à un lycan avait quelque chose de vraiment étrange. Ce qui n'empêcha pas l'alpha d'accepter, c'était sans doute la meilleure solution d'entre toutes celles qu'il avait pu lui proposer, et c'est d'un sourire aimable qu'il lui répondit :


« Que la proposition ne se refuse pas. »

Paradoxal. Le lycan, ne pouvant refuser quelque chose à une ramane. Non, la situation était vraiment trop insolite pour y demeurer totalement indifférent. Et c'est bien malgré lui que Fan'her esquissa un léger sourire amusé avant de simplement ajouter :


« Si me voici votre invité, je me permets d'entrer dans votre logis si vous voulez bien. »

Au premier signe de la ramane lui permettant d'aller dans ce sens, le lycan ne se fit pas prier et entra le premier, statut oblige, dans la hutte destinée aux invités qu'il reconnut alors à peine.


« Je vois que vous avez ré-organisé les lieux à votre convenance. Ca fait beaucoup moins impersonnel. » (=> Une simple supposition et je rectifierai ce passage si la remarque te semble inadéquate. XD )

Une petite plaisanterie, une constatation surtout, que le lycan lança comme pour détendre un peu l'atmosphère. Il n'avait fichtrement aucune idée de pourquoi mais la guérisseuse semblait tendue, ravie et impatiente tout à la fois. Ce qui aurait pu le mettre mal à l'aise s'il n'avait pas à gérer parfois certains membres de son clan un peu trop admiratifs de sa personne. Alors c'est assez détendu qu'il s'installa sur un petit tas de fourrures pour s'asseoir en croisant ses jambes en tailleur avant de se tourner vers Raumah.


« Or donc Raumah, ramane que même les loups ne sauraient effrayer, commencez par le commencement, je suis tout ouïe. »
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Sep - 11:00 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Toute heureuse de voir l'alpha accepter simplement sa proposition, Raumah entra dans la hutte des invités sur ses talons. Habituellement, elle était occupée par Kuma, l'humain qui, indirectement, l'avait aidée à entrer dans le village des Enfants de Cérès sans difficulté, et par Bran'Linh, un curieux lycan qui avait fuit sa meute d'origine, les Paradise Defender, suite à un prêche un peu trop audacieux et écarté des normes de son peuple qu'il avait osé proférer lors d'une cérémonie importante. Blessé, aussi bien physiquement que dans son orgueil, il parlait peu et demeurait les trois quarts du temps replié sur lui-même au fond de la hutte, en marmonnant d'étranges paroles.
Ce jour là, cependant, Kuma, convalescent, était sorti, de même que Bran'Linh. Fan'her et Raumah avaient donc l'espace de la hutte pour eux. La guérisseuse s'assit en face du lycan, tout en ranimant le petit feu d'intérieur qui dansait gaiement au milieu de la hutte. Elle opta finalement pour une décoction à base de baies séchées, de thé de Kiona [Hrp : nom Cérèsien du thé d'Aubrac, petite fleur jaune à saveur sucrée], et de sauge.
Elle tria les plantes, jeta le tout dans un récipient métallique qu'elle remplit d'eau claire avant de le mettre sur le feu. Après quoi elle prit une brève inspiration, avant de lever des yeux confiants vers l'alpha.


-Mon histoire va vous surprendre, mais sachez bien que sur Cérès et mes talents de guérisseuse, je n'inventerai rien de plus que ce que je considère être la vérité.

La ramane fit passer un bol en terre cuite décoré à son interlocuteur, et tourna la décoction à l'aide d'un morceau de bois débarrassé de son écorce, avant de poursuivre.

-Comme vous vous en doutez, je suis née en Dyani, dans un petit village en sécurité, derrière le fleuve qui protège mon peuple des prédateurs. Mon père et ma mère étaient de braves gens bien comme il faut, qui s'efforçaient de faire de la forêt un lieu agréable et sûr. Ils m'ont élevée dans la crainte de ce qui se trouve par-delà le fleuve, et ont tenté d'éviter que je ne parle de trop à ma grand mère, Väkirauta.

Ne sentant pas l'alpha réagir à ce nom, Raumah poursuivit son récit sans hâte.

-Mais cependant, il y avait toujours quelque chose qui m'attirait vers le danger, vers l'ombre des grands arbres, vers la solitude et la liberté de vagabonder. Personne ne tentait de comprendre, sinon ma grand-mère... Ce qui m'a naturellement incitée à la considérer comme une complice. J'ai grandit sans savoir grand chose d'elle, sans trop comprendre pourquoi le clan la boudait... Sans me poser la moindre question sur le vêtement muni d'une capuche qu'elle portait en permanence, et qui dissimulait une grande partie de son corps et de son visage.
Mais un jour, comme je grandissais, elle s'est décidée à ôter son manteau, et à me raconter l'histoire qui m'a menée loin, jusqu'ici.


Comme l'eau frémissait, Raumah ôta le pot du feu et servit la décoction, dont s'exhalait un agréable parfum fruité, très légèrement poivré.

-Mon arrière arrière grand mère était une Ramane perdue sur les terres des Enfants de Cérès. Elle a été tuée et mangée, mais elle attendait un petit, une femelle qui a survécu, et qui a été pris au sein de la tribu, suite aux sollicitations d'une lycane influente et probablement stérile. Cette enfant, mon arrière-grand mère, s'est liée avec un lycan, et a eu plusieurs enfants hybrides : Väkirauta, ma grand-mère, qui se nommait à l'origine Väkir'Authama, Bâl'Khorn (qui avait, à ce qu'il paraît, l'apparence singulière d'un lycan pourvu de bois) et Ossian, mes grand-oncles, et enfin Irma'na, ma grande-tante. Tout ce petit monde est resté vivre parmi les Enfants de Cérès, à l'exception de celle qui m'a raconté tout cela, et qui portait en elle la nostalgie de son sang Raman. Ma grand mère est rentrée vivre en Dyani, où elle a trouvé son bonheur. Ses enfants, ma mère parmi eux, n'ont rien retenu de leur sang en partie lycan. Mais moi, je crois bien avoir récupéré ce que ma mère, mes oncles et mes tantes ont oublié.

Raumah prit une pause pour souffler sur sa décoction, dont le parfum apaisant contribuait à amplifier sa confiance.

-Voici donc la première raison de ma venue, Fan'her. Je suis en pèlerinage vers mes origines. Je ne suis pas à ma place chez les Ramans, et d'ailleurs, rester avec eux est un jeu, car je ne cesse de les tourmenter, de les provoquer, de les pousser dans leurs retranchements, comme pour me venger de l'isolation à laquelle ils me condamnent. Je suis venue rencontrer ceux qui ont mon sang, les descendants de Bâl'Khorn, Ossian et Irma'na, s'ils existent...

Jetant un œil soucieux sur l'alpha, Raumah baissa la voix, et soupira légèrement, en buvant son mélange.

-Tout cela a peut-être été un peu rapide, je vous prie de m'en excuser. Mais je vous promets, par les forêts, que je n'ai rien inventé.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 16:27 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Fan'her avait écouté le récit avec attention, n'ayant qu'à peine soufflé sur le breuvage que lui avait servi la ramane, trop absorbé par la narration de cette histoire si... inattendue et étrange. Ne pas la croire, c'est vrai que la chose paraissait tellement improbable que n'importe qui pourrait être tenté de le faire. Mais... Quelles raisons pourraient bien pousser une ramane à mentir et inventer quelque chose de justement aussi fou ? Raumah était une originale pour ceux de sa race, ça, tout le monde ici avait parfaitement pu s'en rendre compte. Mais, ce n'était pas pour autant qu'elle donnait l'impression d'être folle. C'est donc assez partagé que l'alpha répondit en ces termes :


« J'avoue que cette histoire me laisse quelque peu... pantois. Le fait qu'une lycane puisse avoir l'idée d'avoir des petits en les faisant concevoir à une ramane par... un croisement entre races est... pour le moins... difficilement concevable... Mais ça ne veut en aucun cas dire que je ne vous crois pas ou que je réfute totalement l'idée. Je suis juste... ennuyé. Je suis un peu jeune pour avoir le souvenir de tels faits et je n'ai pas le souvenir non plus qu'on m'ait raconté pareille histoire par le passé... Pour tout vous dire, je ne pensais même pas qu'un tel croisement était possible. Ne le prenez pas mal surtout, c'est juste, quelque chose que je dois prendre le temps d'admettre. »

Est-ce que la chose le dégoûtait ou l'horrifiait ? Non, pas vraiment. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle était facile à assimiler. Hum, toujours était-il que les noms donnés et les apparences de certains protagonistes de cette histoire donnés par la ramane ne lui évoquaient que peu de choses. Il fallait dire que de son enfance dans cette meute, Fan'her n'avait que très peu de souvenirs et il n'était pas fils d'alpha. Les secrets de ces derniers ne lui avaient donc pas été transmis. Il avait obtenu le rang d'alpha en le gagnant réellement et non par succession. Pourtant, le récit de Raumah en évoquait un autre, resté jusqu'alors assez lointain et flou dans sa mémoire. Maintenant qu'il y pensait, le nombre pouvait concorder. La chose pouvait bien avoir un lien. Le lycan roux but une gorgée du breuvage pour ne pas manquer non plus à la politesse la plus élémentaire et décida donc d'évoquer ce vieux souvenir proche d'une vieille légende.


« Mais, on raconte cependant qu'un jour, il y a de cela bien longtemps, trois esprits astucieux, deux frères et une soeur de sang, ont sauvé le clan d'une hécatombe déplorable. Le gibier se faisait rare cet hiver là et les baies aussi, les petits et les aînés s'affaiblissaient déjà à vue d'oeil et chacun pensait devoir faire face à une nouvelle période de disette qui ne pourrait qu'être dramatique pour la meute. Cependant, trois membres de la meute avaient fait pousser par curiosité tout l'été deux plantes qui avaient attisé leur curiosité à cause des étranges graines qu'elles produisaient une fois leurs fleurs fanées. Des graines qu'ils avaient goûté et trouvé très nourrissantes. Au point qu'ils en avaient fait pousser toujours plus. Jusqu'à amasser une sacrée réserve de ces graines. Face au cruel dilemme qui se présentait à la meute, ils décidèrent de proposer leur récolte comme apport alimentaire entre les chasses fructueuses qui se faisaient si rares. Et bien, ce sont ces graines qui ont permis à la meute d'échapper à la famine. Et l'initiative et la curiosité de ces trois frères et soeurs furent longtemps louées. Le lupin et la lentille poussent depuis librement en abondance autour du village et nous sont bien utiles alors on les entretien et fait des récoltes de leurs graines régulièrement pour les stocker. Par la suite, je sais que l'histoire de ces trois « héros » narre juste le fait que la soeur et l'un des frères du trio périrent dans la défense de la meute lors d'une des rares attaques vraiment importante que le clan a pu subir au cours de la centaine de derniers cycles de saisons. Un frère avait survécu cependant. Ce qu'il est devenu par contre... la légende ne le dit pas... Mais, Tana'ka, notre aînée à tous ici devrait peut-être pouvoir vous en dire plus que moi. Ne serait-ce déjà que les noms de ces trois « héros », qui sait ? »

L'alpha fixa un instant le contenu de son bol en terre cuite puis, se passa la main dans le cou dans un geste embarrassé avant d'ajouter :


« Finalement je n'aurai pas très bien honoré ma promesse en ne vous étant pas d'une très grande aide, j'en suis navré... Merci pour ce breuvage en tous cas, il est délicieux. »

Ce compliment sonnait comme une compensation moindre mais il fallait bien remercier la ramane de lui avoir servi ce breuvage qu'il trouvait très agréable en goût. Et puis, il lui avait quand même donné une nouvelle piste. Lui-même s'avouait qu'il serait curieux d'avoir le fin mot de toute cette histoire.
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Sep - 21:44 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

La raman écoutait l'alpha, et avec une appréhension qui se faisait grandissante, elle l'entendit formuler ses doutes, auxquels elle ne s'attendait pas vraiment. Elle avait bel et bien tendance à idéaliser les lycans, en les percevant comme une race ouverte et libre, y compris au niveau des idées concernant les phénomènes d'hybridation, mais l'attitude réservée de Fan'her lui rappelait une évidence qu'elle avait tendance à passer à la trappe : ces phénomènes étaient rares, peu connus, et souvent humiliants.
Raumah était bien persuadée que le lycan n'était pas suffisamment fier pour éprouver un tel sentiment. Mais elle devinait soudain mieux ce qui l'ennuyait : il venait d'apprendre quelque chose susceptible de retourner bien des prédateurs ! Certains auraient sans doute été bien ennuyés d'apprendre qu'ils avaient une structure commune avec leurs proies ! En sachant l'hybridation possible, que deviendrait l'insouciance du chasseur, qui parvient à tuer sans peine en songeant que la vie qu'il partage avec sa victime n'est pas de même nature ? Ou même sans y songer du tout, mais au moins en se sentant supérieur, d'une race plus haute et mieux nantie par la grâce de Farès.

Pourtant, Fan'her parvint rapidement à se recentrer sur ce qui préoccupait le plus son invitée, et alla jusqu'à raconter une histoire, qu'il sentait proche du contexte... Mais, bien qu'attentive et loin de se sentir désespérée pour autant, la Raman ne pût dissimuler un soupir de déception. Elle ne pensait pas franchement que son histoire, certes, ancienne, mais ayant du laisser des traces bien visibles dans la tribu, ait pu se reconvertir en mythe de manière si rapide.
Après... il était fort possible que les lycans soient largement plus prompts à raconter des histoires que les ramans, qui étaient loin d'être de grands conteurs... Ce qui rendrait la chose presque plausible.
Une étincelle se ralluma au fond des yeux de la voyageuse.


-Si vous voyez juste... Alors il se pourrait fort que ces gens aient laissé une descendance... et peut-être même que le frère survivant de l'histoire vit encore, dans la discrétion de son grand âge...

A cet espoir, Raumah ne contrôlait plus vraiment ses pensées. Si l'un de ses grands-oncles étaient vivants... alors ce ne devait pas être Bâl'Khorn. Avec ses bois, qui poussaient à chaque saison, il aurait été très vite repérable. Ossian, d'après sa grand mère, était celui qui avait le moins hérité du sang raman. Tout en lui devait évoquer le loup... A l'exception du pelage, qu'il avait trop court, et trop resserré. Détail qui ne devait d'ailleurs choquer personne.
Cependant, l'alpha, gêné de se sentir d'une aide trop légère à ses yeux, s'excusait, en remerciant malgré tout pour la décoction qui avait eu l'air d'apprécier... au point de la boire brûlante.
Consciente de ce détail, la guérisseuse s'illumina d'un grand sourire.


-Au contraire ! Vous m'avez donné un nouvel espoir. Sous une forme que je n'attendais pas, certes, mais après tout, pourquoi pas... Et puis, ce serait avec joie que je rencontrerais Tana'ka, si elle le veut bien.
Et puis, je ne vous ai pas encore vraiment tout dit.


Percevant un regard vaguement inquiet de la part du lycan, qui devait se demander à quel genre de révélation étrange il allait encore avoir droit, la raman le rassura d'un geste.

-Ne vous en faites pas, vous avez déjà entendu le plus difficile à avaler, et de loin...
En fait, l'autre raison qui m'a poussée à quitter Dyani est complètement différente. Il y a dix ans de cela, mon amant a disparu en forêt... alors qu'il me cherchait. Je m'étais attardée loin du village (j'ai peu changé, sur certains points, voyez-vous ?), il s'inquiétait, je suppose, et... c'est lui qui s'est réellement égaré. Nous n'avons jamais pu le retrouver. J'ai longtemps pensé qu'il était quelque part, en Dyani... Je crois que dans le fond, c'était pour ça que je n'osais m'en éloigner vraiment longtemps. Mais j'ai appris l'été dernier, par un raman qui l'avait vu, à moitié fou, qu'il avait quitté Dyani. Alors, ne sait-on jamais... Peut-être avez-vous aperçu un grand raman, sur vos terres, ces six derniers cycles de saison ? Le plus petit détail pourrait m'être d'une aide précieuse.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 15:33 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant


Une descendance ? Bah, après tout, pourquoi pas ? La chose pouvait paraître dérangeante et peu souhaitable pourtant, quelque part, l'alpha ne s'en sentait pas aussi troublé qu'il l'aurait du. Peut-être parce que lui-même s'estimerait bien hypocrite s'il se laissait aller au trouble et au dénis. Ce n'était pas comme si ses propres amours, ses uniques amours à vrai dire, n'avaient pas quelque chose de déviant en eux-mêmes...
C'est assez naturellement donc qu'il se contenta de répondre avant d'avoir soufflé de nouveau sur le bol pour en laper une nouvelle gorgée.



« Ma foi, peut-être oui. Si dame chance accepte de se tenir à vos côtés. »

Mais voilà que la ramane parlait de lui faire de nouvelles révélations. Ma foi, cette femelle était une source de surprises perpétuelles semblait-il. Mais qu'elle se rassure, Fan'her ne craignait pas ce nouvelles excentricités. Il avait beau être encore bien jeune, sa vie n'avait pas été le long fleuve tranquille qu'on pourrait bien croire et il était bien plus apte que beaucoup d'autres de ses aînés à faire face à l'imprévu. Quoique, il s'était attendu à quelque chose de plus extravaguant. Une histoire d'amour, même assez tortueuse et mouvementée, au milieu de tout ceci, sonnait plus comme le retour à des choses plus familières. A croire que la vie ne pouvait être sans amour pour la pimenter. Un fait qu'il trouva fort ironique. Mais il n'en montra rien à la ramane et c'est sur le ton de la compassion qu'il prit la parole.


« Triste histoire que celle-ci... Pour laquelle je vous souhaite malgré tout un dénouement aussi heureux que possible. Mais non, je suis navré, on ne m'a pas rapporté grand chose concernant l'attitude de pr... je veux dire... ramans au comportement qui sortiraient de la norme... Hum... nos guetteurs pourraient sans doute mieux vous renseigner que moi à ce sujet. Ils sont en général brefs et concis dans leurs rapports mais, peut-être auraient-ils plus à dire dans un contexte totalement différents de celui du simple rapport. »

Oui, si lui n'était pas au courant, ça ne voulait pas dire pour autant que personne ici n'avait vu passer ce genre d'individus sur leurs terres. Finalement, c'est un travail de recherches que la ramane risquait de devoir effectuer seule pour ce qui concernait les retrouvailles avec son amant. Ce qui, en un sens, arrangeait un peu Fan'her. Mais pour le reste. Il lui accorderait généreusement son aide. C'est se voulant optimiste d'ailleurs qu'il ajouta dans un sourire engageant :


« Rien n'est perdu. Demain matin, pour commencer, je vous mènerai à Tana'ka aux aurores. »
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Oct - 09:52 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Cette fois-ci, Raumah ne dissimula pas sa déception. Il était certes vraiment improbable que Tarhn soit passé dans cette région précise... Mais en même temps, il était tout aussi improbable, dans sa façon de concevoir les choses, tout du moins, que les Enfants de Cérès aient perdu à ce point le souvenir d'hybrides ayant vécu parmi eux si peu de temps auparavant !
En proie à un doute qui entachait son optimisme pourtant tenace, elle garda le silence quelques minutes, avant d'avaler une longue gorgée de sa décoction. La chaleur lui fit le plus grand bien.
Avec une certaine lenteur, elle releva les yeux vers ceux de l'alpha, qui avait terminé son bol. Sans doute, des choses plus importantes devaient l'attendre, ailleurs... Il devenait inconvenant de le retenir. Cependant, il restait simplement une dernière chose à régler, sous peine de faire preuve d'impolitesse.


-Ma foi, ce n'est pas grave... Je ne peux pas avoir deux fois de la chance, à si peu de temps d'intervalle.

Faisant l'effort de sourire, la raman reposa son bol avec lenteur, avant de poursuivre.

-Il reste encore une dernière petite chose, Fan'her. La dernière fois que nous nous sommes vus, nous avions rapidement abordé la question de cet hiver... Avec la rigueur de la saison, je ne vais pas pouvoir retourner en Dyani. M'accepteriez-vous au village jusqu'au printemps ? Je ferais de mon mieux pour me rendre utile...

Comme la guérisseuse ne doutait pas vraiment de la réponse de l'alpha, qui l'aurait déjà chassée depuis belle lurette s'il n'avait pas déjà accepté qu'elle reste sur place pendant la dure saison, elle revint rapidement sur le sujet de l'ancêtre.

-Oh ! Et si vous en avez l'occasion, parlez de moi à Tana'ka. Si elle souffre de quoi que ce soit, j'en profiterais pour la soigner, si elle le désire.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Sam 1 Oct - 13:07 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant


Voir la ramane aussi abattue navra l'alpha qui posa sa tasse et n'aspira qu'à chercher à lui remonter le moral, ce qu'il n'eut cependant pas le temps de faire que la femelle lui exposa déjà une nouvelle requête. Et bien, au moins on pouvait dire qu'elle n'était pas du genre à prendre quatre chemins pour dire le fond de sa pensée. Et, franchement, la mettre dehors après qu'il l'ait tolérée si longtemps serait assez cruel... D'autant plus que... quelqu'un lui en voudrait forcément s'il venait à faire ça... Ce n'était pas comme si d'autres choix s'offraient à lui finalement...


« Et bien, ma foi, je ne vois pas vraiment de raisons de refuser... Tant qu'aucun problème ne survient lors de votre séjour ici... Mais... gardez espoir Raumah, il n'est rien que l'amour ne puisse surmonter. »

Mise à part la mort bien entendu... Enfin, ce n'était pas forcément la chose à préciser. Et... l'amour réciproque bien entendu... Hé, ça ne pouvait pas être le lot de tous...
Sans s'en rendre compte, le lycan soupira, l'air un instant ailleurs. Après quoi il se contenta d'ajouter, assez dubitatif face à la dernière proposition de la ramane.



« Ma foi, vous lui proposerez vous-même demain, je ne pense pas avoir le temps de rendre visite à Tana'ka ce soir. Même si, je pense qu'elle ne comprendrait pas qu'une inconnue lui propose cela alors qu'elle s'en remet entièrement à notre shamane. Ne le prenez pas mal dans ce cas si elle refuse catégoriquement votre offre. »

Fan'her se leva alors.


« Demain à l'aube Raumah, je vous promets que vous aurez une partie des réponses à vos questions. En attendant, reposez-vous et tâchez de ne pas trop désespérer. L'espoir vous va tellement mieux. »

L'alpha remercia une dernière fois la ramane pour l'infusion puis la salua à la manière des lycans après s'être permis de lui poser une main sur l'épaule pour y exercer une légère pression dans un geste réconfortant. Et il quitta la hutte en espérant de tout coeur que le lendemain rendrait le sourire à la ramane en lui apportant des réponses satisfaisantes.
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Oct - 22:11 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

[Hrp : purée, je ne pensais pas qu'autant de temps s'était passé oO. J'essaierais d'être un peu plus régulière.]

Raumah sentait l'alpha gêné de sa légère baisse de régime, suite aux deux demi-silences qu'elle venait d'encaisser. Il n'insista d'ailleurs pas sur la question de son séjour parmi les siens, qu'il avait l'air de considérer comme un fait établi. En revanche, il fit preuve d'une sollicitude discrète qui ne manqua pas de réchauffer le cœur de la ramane. Elle poussa un léger soupir. Elle ne savait pas être triste, ou du moins, cela ne durait jamais. Il lui semblait parfois que sa structure physique était conçue pour la joie, et qu'elle rejetait naturellement la tristesse, comme un hôte indésirable. Elle n'était pas capable de prendre racine en elle, et se contentait de profiler, de temps à autres, son ombre sur son visage, qui, au fond, attendait une occasion pour s'illuminer.

Après avoir pris la peine de quelques paroles rassurantes, Fan'her conseilla à son invitée à passer elle-même chez la doyenne du village le lendemain matin. Puis, il salua, et s'en fut, sans doute heureux d'échapper à une ambiance qui s'était légèrement appesantie.
De son côté, Raumah rangea son matériel en silence. La nuit était tombée, et elle sentait la fatigue la gagner. Sans doute le froid, plus rude qu'en Dyani, auquel elle ne s'était pas encore tout à fait habituée, y était-il pour quelques choses... Ainsi que les émotions de la soirée.
Elle se força à achever quelques menues tâches, en particulier, la préparation d'un médicament contre la toux, avant de se jeter sur sa paillasse, constituée de peaux moelleuses et chaudes. Elle ne tarda pas à sombrer dans un profond sommeil, le sommeil lourd et paisible qui lui était coutumier. Simplement, cette nuit là, ses rêves prirent des allures curieuses. Il lui sembla, entre autres, vivre la vie d'une humaine qui fabriquait d'étranges galettes épaisses, que l'on privait brutalement de travail en disant qu'elle devait être reine. Elle se retrouvait alors dans un ennui profond, servie, les mains oisives, le cœur en proie à un profond désespoir...

Ce fut avec un frisson que la guérisseuse s'éveilla. Il ne faisait pas encore jour. Mais elle se sentait frémir, à l'idée de demeurer inoccupée en attendant l'heure où Fan'her reviendrait la trouver.
Elle jeta donc sa longue fourrure sur les épaules, et, encore brûlante de sommeil, elle s'en alla marcher autour du village. Le froid la mordait au visage, malgré son épais cuir de biche. Mais il l'aida à retrouver une bonne lucidité, et à écarter l'angoisse de son cauchemar.
Lorsqu'elle fut de retour, le soleil se levait tout juste. Rassérénée, elle se mit à préparer une nouvelle infusion, dans le calme de la hutte, en attendant l'alpha...
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 12:17 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant


Fidèle à sa promesse, l'alpha vint frapper à la porte de la hutte de leurs trois invités aux premières lueurs du jour. Mais, n'étant venu que pour quérir Raumah, qu'il espérait d'ailleurs d'une humeur plus optimiste que la veille, c'est à voix basse qu'il questionna à travers le bois.


« Raumah, êtes-vous levée ? C'est Fan'her. Tana'ka nous attend. »

L'oreille collée contre la porte, il attendit une réponse ou la quelconque manifestation d'une présence à l'intérieure qui lui indiquerait que celle qu'il était venue chercher était éveillée.
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 21:37 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Sans doute un peu trop vive, Raumah échappa son bol, lorsqu'elle entendit frapper. Le contenu se déversa sur le sol, et vint imprégner sa réserve d'herbes. Alarmée, elle ramassa le tout promptement, oubliant quelques secondes l'alpha, qui devait commencer à se demander si elle était bel et bien levée. Mais la raman vint lui ouvrir assez vite malgré tout. L'oreille contre la porte, il fut surpris par sa vivacité, ignorant certainement qu'elle fût levée depuis déjà plus d'une heure. Cependant, la guérisseuse affichait un large sourire.

-Bonjour, Fan'her ! Merci d'être venu si vite... Allons-y, les autres dorment encore !

Encore plus enthousiaste que la veille, Raumah referma la porte, et se lança sur les pas de l'alpha en bondissant avec allégresse. Chez elle, la perte de confiance en la vie n'avait jamais rien de définitif, ou de durable. Elle était de ces êtres capables de hurler au désespoir pendant toute une soirée, et de se relever calmes et sereins, remplis d'une joie souveraine face à laquelle rien ne résistait.
Cela, elle le savait bien, aussi se plaisait-elle à ne pas vraiment déguiser ses sentiments, craignant au fond d'elle-même de bouleverser un équilibre qu'elle trouvait fort commode. Mais cela, elle sentit bien que le lycan ne l'avait pas forcément saisi, ce qui était bien normal.


-Vous savez, Fan'her, je vais bien mieux, aujourd'hui. Je suis désolée de vous avoir montré une mauvaise image de moi, hier soir. Mais rassurez vous ! Ça ne dure jamais. La vie est bien trop belle pour que je me rende malheureuse plus de quelques heures, n'est-ce pas ? Et puis, j'ai confiance en Tana'ka !

Tout à fait candide, la ramane continuait de sourire, la démarche légère.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 19:14 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

[ Hj : Désolée pour la qualité du post, je suis nase... mais je l'ai promis... alors le voilà... ]


Rapide. La ramane l'avait surpris et Fan'her avait eu un sursaut quand elle avait ouvert la porte. Mais c'est le sourire et la bonne humeur de cette dernière qui lui sautèrent avant tout aux yeux. Rassuré, il ne put s'empêcher de sourire inconsciemment, une oreille encore un peu abaissée par la surprise qui lui donnait tout sauf un air solennel. Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit elle lui expliqua quelque chose qui l'amusa et lui fit doucement secouer la tête. Sacrées femelles. Elles auraient toujours le don de le surprendre.


« Je suis ravi de l'entendre en tous cas. »

Étrangement, il préféra éluder la question qu'elle lui avait posé. Mais, bah, il s'agissait d'une question ouverte. Elle ne devait certainement pas attendre qu'il y réponde. Penser cela l'arrangeait. Il préféra donc orienter la conversation sur ce qui importait réellement.


« M'est d'avis que vous le pouvez. Quand je lui ai dit que je voulais vous conduire à elle afin que vous vous entreteniez de choses et d'autres, elle a eu l'air très intriguée et elle accepter sans hésiter. Quelles qu'elles puissent être, vous allez enfin avoir des réponses Raumah. »

L'alpha eut un sourire satisfait, pas forcément adressé à la ramane, elle semblait trop impatiente pour vraiment s'intéresser à lui de toute façon. Mais, le sentiment d'avoir fait quelque chose de bien le satisfaisait entièrement.
Ils furent rapidement devant la hutte de Tana'ka où la vieille lycane plus très brune, l'aïeule du village les attendait déjà, chaudement vêtue, ce qui lui donnait un air moins frêle et fragile qu'à l'accoutumée. Il fallait dire que la femelle allait sur ses 100 ans, un âge extraordinaire pour un lycan, peut-être même bien qu'elle était la plus vieille lycane de Cérès. Immédiatement, elle posa son regard d'or terni sur la ramane, un regard qui n'avait rien d'amical ou d'accueillant. On pouvait y lire comme de la suspicion et de la méfiance...
Ce qui n'empêcha pas Fan'her de l'aborder avec le sourire, entrainant Raumah à sa suite. Il salua l'aïeule comme tout lycan le faisait puis débuta les politesses et les présentations.



« Bien le bonjour Tana'ka. Merci d'accepter de nous rencontrer à une heure si matinale. Je te présente donc Raumah, même si vous avez déjà du vous croiser. Raumah, Tana'ka, notre respectée aïeule. »

Il s'écarta pour laisser la ramane et la lycane se saluer. Mais l'aïeule ne bougea pas d'un cil.
_________________
Revenir en haut
Raumah'Nahimana
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 4 Nov - 17:47 (2011)    Sujet du message: Entrevue hivernale Répondre en citant

Le lycan et la ramane marchaient dans la neige, sans précipitation. Fan'her ne semblait de toute manière pas être d'humeur bien bavarde... Il se contenta de dire quelques mots à propos de Tana'ka. Des mots plutôt encourageants, d'ailleurs, qui contrastèrent de manière flagrante avec la première impression que l'ancêtre donna à Raumah. Ses yeux, encadrés d'un pelage devenu rare par endroits, et blanc, brillaient de défiance. La guérisseuse ne pût s'empêcher d'interpréter cela comme une sorte de sentiment de supériorité ancien mué en ressentiment, du fait d'une déchéance physique entraînée par l'âge. Mais elle ne tarda pas à chasser de son esprits ces pensées, qui risquaient fort de ruiner ses espoirs. En plus de cela, mieux valait ne pas entretenir pareilles idées, qui pouvaient, tôt ou tard, se muer en un cynisme des plus malsains.
Aussi, malgré l'attitude figée et glaciale de la vieille lycane, la vagabonde lui adressa un sourire léger, mais engageant, et salua à la manière de ses hôtes : elle s'inclina, et présenta un objet circulaire imaginaire, de ses deux pattes jointes.


-Bonjour, Tana'ka.

Jugeant inutile d'ajouter tout autre chose, sachant bien que l'œil inquisiteur de son interlocutrice ne la quittait pas, Raumah se redressa lentement, en espérant que la situation ne deviendrait pas très vite trop tendue... Mieux valait attendre paisiblement que la lycane se décide à briser son masque de glace. La bousculer risquerait fort de marquer la fin d'un entretient qui 'avait pas même commencé.

[Hrp : ne t'en fais pas pour ça ! ^^]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:08 (2017)    Sujet du message: Entrevue hivernale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.