Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nashoba, dit "Nash le Fou".

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Déc - 00:36 (2010)    Sujet du message: Nashoba, dit "Nash le Fou". Répondre en citant

Nom de la meute : Fiers guerriers de Farès.
Prénom : Nashoba.
Surnom : "Nash le Fou".

Âge : 22 ans.
Sexe : Mâle.
Taille : 80 cm au garot (forme de loup) / 1m95 (forme de lycan) / 2m80 (forme bestiale).
Poids : 85 kg (forme de loup) / 120 kg (forme de lycan) / 340 kilos (forme bestiale).
Compagnon ou compagne : Célibataire.
Race : Lycan.

Rôle : Guerrier.

Caractère : Si vous demandiez à l'un de ses anciens adversaires de décrire le caractère de Nashoba en deux mots, nul doute qu'il vous répondrait "malade mental"... En effet, le jeune lycan est capable de faire preuve d'une violence et d'une férocité stupéfiantes lors d'un affrontement face à un rival. Mais cette haine dont il fait preuve au cours des combats, et qui a grandi en lui lors de son enfance pour des raisons que vous découvrirez plus tard, n'est qu'une facette de sa personnalité, facette que seuls ses ennemis ont appris à connaître, à craindre et à haïr. Au sein de la meute, il est en effet fort respecté et il s'agit d'un respect sincère et sans peur. Car les siens savent que "Nash le Fou" n'a en réalité de "fou" que le qualificatif dont ses ennemis l'ont affublé; sous ses dehors cruels, il fait fréquemment preuve, au jour le jour, d'une bonté évidente et, dans ce clan déchiré que sont les Fiers guerriers de Farès, Nashoba est l'un des rares mâles à réussir à calmer temporairement les tensions lorsque deux successeurs potentiels de Fer'On en viennent aux mains... Dévoué à la meute malgré ses origines étrangères (il est né au sein des Paradise Defenders), il servit fidèlement le vieil Alpha jusqu'à son décès et, même s'il a l'étoffe d'un chef, sa vie de servitude lui convient parfaitement. Point de vue semblant étrange aux yeux des autres lycans mais derrière lequel Nashoba cache en vérité sa crainte de faire une erreur en tant que dirigeant et d'ainsi nuire aux siens sans le vouloir.
Mais si son dévouement et sa pugnacité sont deux choses qui le caractérisent parmi les siens, sa bravoure en est une troisième... Ainsi, et ce même s'il est capable, comme tout lycan qui se respecte, de se changer en une énorme bête à la force herculéenne, Nashoba dédaigne avoir recours à cette transformation : pour lui, c'est l'ultime carte à jouer, la solution de la dernière chance, qu'il n'emploie qu'en cas d'extrême nécessité (face à un adversaire beaucoup trop fort pour lui ou bien en cas d'affrontement contre de très nombreux ennemis, par exemple). Mais il va encore plus loin dans la bravade au cours de ses duels, bien connus au sein du clan... Car quel que soit l'ennemi à affronter en combat singulier, et ce même si c'est un Nanuq, Nashoba le combattra non seulement à mains nues, mais également nu tout court, sans la moindre protection, sans le moindre vêtement, rien, juste ses poings et son courage... Ou son inconscience, c'est selon ! Et c'est là le grand point faible de Nash, c'est qu'il est fier... Très fier. Il place une trop grande confiance en sa force physique, oubliant parfois que, même s'il est très fort, il n'en est pas pour autant invincible.
Mais néanmoins, une chose est sûre dans l'esprit des Fiers guerriers de Farès : c'est que Nashoba est sans conteste aussi bon qu'il est tête brûlée et jamais il ne laisserait tomber un allié ou un ami.

Une dernière chose à préciser à son sujet (et pas des moindres), c'est que ce jeune lycan est probablement le seul Guerrier de Farès qui ne hait pas les humains; vous découvrirez pourquoi dans son histoire, mais Nash n'a aucun grief à leur encontre, et est même souvent réticent à leur faire du mal. Aussi, si jamais il est seul en forêt et que sa route croise celle d'un fils d'Adam, il n'aura aucune envie de l'attaquer. Sauf, bien sûr, si l'humain en question est hostile.

Physique : Nashoba est grand et fort. Peu importe sous quelle forme il se trouve, ces trois qualificatifs seront toujours d'application. Les formes qu'il peut prendre étant au nombre de trois, cette description sera articulée en trois parties, avec illustrations à la clé.

1) Forme quadrupède


L'apparence de loup quadrupède de Nash, sous laquelle il est plus rapide que sous ses deux autres formes.
Les motifs de sa fourrure sous cette apparence sont différents par rapport à ceux de son corps bipède.


Sous sa forme de loup, Nashoba mesure aux alentours de 80 centimètres au garrot, ce qui représente une taille assez grande, même pour un lycan. Massif, il présente alors un cou épais, orné d'une sorte de crinière plus foncée que le reste de sa fourrure grise claire, crinière ayant la particularité de se terminer, sur son front, par deux mèches similaires à celles qu'il arbore sous sa forme de lycanthrope. Ses yeux sont dorés et sa queue, touffue, n'est pas sans rappeler celle d'un renard.

2) Forme lycanthrope


Nashoba, tel qu'il apparaît sous sa forme de lycanthrope.


Sous sa forme de lycan anthropomorphe, qui est également celle qu'il adopte la plupart du temps, Nashoba présente un physique robuste et musculeux et il serait bien difficile de lui trouver le moindre gramme de graisse... Haut d'un mètre 95 (sans compter ses oreilles), il possède, sous cette forme, une sorte de "chevelure" se révélant en fait être une parcelle de fourrure plus sombre et plus longue que sur le restant de son corps. Partout ailleurs, son pelage est d'une teinte unie, un gris fort clair, presque blanc. Les poils de son pubis sont plus longs que sur le reste de son corps et il est également à noter que son poil est suffisamment court pour qu'on puisse distinguer les reliefs de ses muscles gonflés, dont il est si fier. Son apparence de lycanthrope lui confère également des mains à cinq doigts, chacun terminé par un ongle robuste se substituant à ses griffes de loup. Ses pieds, eux, sont plantigrades.

Comme cette forme est aussi la seule sous laquelle il porte des vêtements sauf lorsqu'il se bat, autant les décrire également; en général, il arbore des bracelets de force en cuir noir, des bottes en peau de bête de la même couleur et un pagne, noir également, retenu à sa taille par une large ceinture. Il lui arrive également de porter un haut de la même matière que son pagne, dépourvu de manches, mais c'est rare... Nashoba a en effet horreur de cacher ses muscles.

3) Forme bestiale


L'ultime apparence de Nash, qu'il ne prend qu'en cas de force majeure.


Pour des raisons évoquées plus haut, Nashoba adopte peu cette forme... Mais lorsqu'il le fait, il vaut mieux ne pas se trouver dans les parages ! Sa transformation achevée, il atteint facilement les deux mètres 80, ses pattes passent de plantigrades à digitigrades et sa musculature se développe, décuplant ses forces. Il perd sa tignasse, remplacée par une crinière qui lui couvre la nuque et son pelage s'assombrit, ce qui ne fait que renforcer son aspect inquiétant. Ses ongles se changent en véritables griffes acérées et ses crocs grossissent, devenant assez solides pour broyer de la pierre. Seul bémol, sous cet aspect, Nash perd la faculté de parler clairement, son langage se résumant alors à des grognements inintelligibles ainsi qu'à quelques mots péniblement baragouinés d'une voix rauque.


Passé : Nashoba est né il y a une vingtaine d'années au sein de la meute des Paradise Defenders, par une belle nuit d'Été. À l'époque, rien ne paraissait le destiner à devenir le colosse qu'il est aujourd'hui et devant lequel tremblent les ennemis de la meute des Guerriers de Farès; ce fut en effet un enfant petit et souffreteux. Malingre d'abord, grassouillet ensuite, trop "gentil" pour oser riposter aux attaques d'autres mâles de son âge, plus costauds que lui, il devint un souffre-douleur de choix pour ses camarades débordants d'une énergie qu'ils avaient grand besoin d'extérioriser, bien souvent en tapant sur un "truc" trop faible pour se défendre. À vrai dire, le Nashoba de l'époque était si faible qu'il semblait même voué à devenir le prochain Oméga de la meute... Les six premières années de sa vie furent ainsi marquées par cet Enfer quotidien que lui faisaient vivre les autres louveteaux du clan, Enfer que même l'amour tendre de ses parents ne paraissait pas être assez fort pour adoucir. Et le physique ingrat de Nashoba, en plus de lui pourrir la vie, faillit bien également la lui coûter... Car l'année de son septième anniversaire, les Paradise Defenders traversèrent une période de famine fort rude, durant laquelle tout moyen de sauver de la nourriture était bon. La décision fut ainsi prise de sacrifier aux dieux tout meutier jugé "handicapant" pour le groupe. Nash était de ceux-là... Petit, faible et grassouillet, il était l'exemple même de la bouche à nourrir inutile. C'est ainsi que, la nuit de ses sept ans, sa mère vint le tirer du lit sans qu'il ne comprenne trop pourquoi. Elle lui ordonna de rester silencieux, de la suivre et de ne rien dire avant qu'ils aient quitté le village tandis que pendant ce temps-là, son père faisait diversion afin de couvrir leur fuite. Tenant fermement son fils par la main, la louve l'emmena en forêt, s'éloignant suffisamment pour être sûre qu'ils ne furent pas suivis... Vint alors le moment de se séparer. Arrivés au bord d'une rivière, la mère dit à son fils d'en remonter le cours jusqu'à arriver sur un territoire habité par une autre meute. Nash ne comprenait pas... Mais sa mère ne put lui expliquer les raisons qui la poussèrent à l'abandonner ici. Elle lui dit juste qu'il ne fallait pas qu'il revienne parmi les Defenders, car ils lui feraient beaucoup, beaucoup plus de mal qu'ils ne lui en avaient jamais fait jusqu'alors. Et ça, le jeune lycan comprit. Si ce qu'il devait subir en revenant dans la meute était pire que ce qu'il avait connu jusqu'alors, alors oui, il devait partir. Après une dernière et douloureuse étreinte, la mère laissa son fils et retourna parmi les siens. Jamais Nash ne la revit...

Il marcha pendant plusieurs jours, se nourrissant de ce qu'il trouvait et, par chance, ne rencontra aucun prédateur... Mais l'épuisement finit par le terrasser et il s'effondra aux pieds d'un vieil arbre dont les racines trempaient dans le ruisseau. Lorsqu'il reprit connaissance, il se trouvait dans les bras d'un être étrange, qui le regardait avec tendresse... Un être étrange, car dépourvu de poils, de crocs ou de griffes. Un être qui, Nashoba devait l'apprendre plus tard, s'appelait "humain".
L'homme répondait au nom de Weedon Scott. C'était un pauvre vieux pêcheur et avait trouvé le jeune loup par hasard, en cherchant un coin poissonneux. Il n'était pas sans savoir quels étaient les sentiments de certains lycans vis-à-vis du genre humain et, ayant toujours voulu avoir un fils, il adopta Nashoba tout en nourrissant l'espoir que ce jeune, encore pur, pourrait servir de messager afin de faire comprendre à des meutes telles que celle des Guerriers de Farès que humains et lycans pouvaient malgré tout vivre en harmonie...

Deux années durant, Scott éleva le jeune lycan comme son propre fils, lui offrant l'amour d'un père et lui enseignant ce qu'il savait des sciences de la nature et des plantes. L'homme et le loup auraient pu vivre ainsi pendant bien des années, mais tout bascula la nuit où ils furent tous deux contraints de traverser les terres de Dezba... Au détour d'un chemin, ils eurent en effet la malchance de tomber sur un chasseur appartenant au clan des Guerriers de Farès. Ce dernier, croyant que Weedon retenait Nash en otage, l'attaqua et le blessa. Mais, alors qu'il s'apprêtait à tuer l'humain, Nashoba s'interposa et supplia son semblable d'épargner la vie de celui qu'il appelait "Père". Intrigué, le chasseur écouta d'abord le récit de Nashoba, puis celui de Weedon. Il comprit alors son erreur et décida d'épargner la vie de l'homme, estimant que vu qu'il avait sauvé un jeune lycan, cet humain-là était sans doute "un peu moins pourri que les autres". Il insista néanmoins sur le fait que si Scott revenait dans ces contrées, il serait immédiatement exécuté. Il exigea en outre d'emporter le louveteau avec lui, ne pouvant accepter qu'un lycan vive parmi les hommes. N'ayant pas le choix, Scott dut se résoudre à abandonner son jeune protégé. Il sortit alors un objet de son manteau et le confia au chasseur lycan. C'était un couteau, dissimulé dans un morceau de bois. Weedon expliqua que ce couteau avait été forgé par son arrière grand-père et qu'il se transmettait de père en fils dans la famille. "Vous comprenez, je n'ai pas eu d'enfant et ma pauvre femme est morte. À quoi ce couteau pourrait-il bien servir au pauvre pêcheur que je suis ? Promettez-moi de le remettre à Nashoba lorsqu'il sera en âge de s'en servir... Je vous en prie !" avait-il dit au chasseur.
Ce dernier accepta et, alors qu'il s'apprêtait à emmener Nash avec lui, Scott eut alors pour son fils adoptif ces paroles, qui resteraient à jamais gravées dans la mémoire du jeune lycan :

"Nous allons devoir nous séparer, Nashoba... Tu vas aller vivre chez les Guerriers de Farès maintenant et tu deviendras grand et fort, comme ce lycan ! Il ne faut plus que tu penses à moi, désormais... Mais ce n'est pas pour autant que tu dois m'oublier !"


Ces mots prononcés, Weedon Scott tourna les talons et, ignorant la douleur de sa blessure, il s'enfonça dans les bois pour y disparaître. Le jeune loup perdit ainsi sa deuxième famille...

Lorsqu'ils arrivèrent sur le territoire de la meute des Fiers guerriers de Farès, le chasseur, qui répondait au nom de Un'Ther, alla trouver Fer'On et lui expliqua la situation. Lorsque l'Alpha lui demanda ce qu'il avait fait de l'humain, Un'Ther mentit en répondant qu'il était mort. Et c'est ainsi que débuta la nouvelle vie de Nashoba, au sein de l'une des plus vaillantes meutes de Cérès... Le chasseur qui l'avait emmené au village l'adopta et entreprit de faire de lui un vrai mâle, à commencer par lui faire développer un corps digne de ce nom ! Les années qui suivirent furent éprouvantes pour le jeune loup, mais plus les mois passaient, plus il s'aimait... Vers l'âge de quinze ans, sa transformation physique était quasi-totale et, pour la première fois, Un'Ther lui proposa de venir chasser avec lui. Nashoba accepta avec joie, et c'est également ce jour-là que son père adoptif lui remit le couteau de Weedon. Le coeur léger, le jeune loup suivit son aîné au coeur de la forêt... Ils se séparèrent mais, alors qu'il poursuivait une proie de petite taille, Nash entendit un cri... Il revint sur ses pas et, affolé, il vit Un'Ther allongé par terre, un autre loup à ses côtés... Un loup noir, que Nashoba reconnut immédiatement comme étant l'un de ceux qui le martyrisaient quand il était enfant. Pourquoi ce Defender était ici, Nash l'ignorait. Mais il avait blessé son mentor, sa seule famille, et le jeune lycan aurait préféré mourir plutôt que perdre un autre père ! Il poussa un hurlement de rage et se rua, couteau à la main, vers le Defender. Ce dernier, surpris, esquiva de justesse la lame et répliqua d'un coup de griffes, déchiquetant le pagne rudimentaire de Nashoba, qui y prêta à peine attention... Nu, il retourna à l'attaque et, après un combat aussi court que violent, le jeune loup tua pour la première fois. Il essuya sa lame souillée sur la tunique de son adversaire agonisant et, après avoir rengainé son arme, il se pencha sur Un'Ther... Qui respirait encore ! Ses forces décuplées par l'espoir, Nash chargea son père adoptif sur son dos et il courut dans la direction de leur village. Lorsqu'ils arrivèrent là-bas, Un'Ther fut pris en charge par le Shaman et l'exploit de Nashoba devint alors célèbre au sein de la communauté des Fiers guerriers de Farès, à tel point que Fer'On lui-même décida de faire de ce jeune brave un guerrier valeureux. Les années suivantes virent la bravoure de Nashoba grandir, au rythme où ses muscles grossissaient et où il gagnait en taille et en force. Bien vite, le frêle louveteau n'était plus qu'un lointain souvenir qui avait cédé place à un lycan grand et fort. Et, à chaque fois qu'il se battait, il revoyait le corps meurtri de Un'Ther et le rictus de haine du Defender qui l'avait blessé... C'est pourquoi à chaque fois qu'il se bat pour son clan, il le fait avec le courage et la férocité d'un fils en proie au désespoir.

Infos supplémentaires : Bien que la force de ses poings soit tout ce dont Nash a besoin pour se battre, il porte toujours sur lui le couteau de Weedon, une arme tranchante dissimulée dans un court bâton de bois. Ce couteau est généralement attaché à l'horizontale dans son dos, sur sa zone lombaire (au-dessus de sa queue), caché par un repli de son pagne. Il ne l'utilise en combat que si c'est nécessaire (si sa forme bestiale est épuisée et qu'il a en face de lui un adversaire trop fort pour être battu à mains nues, par exemple) et, le reste du temps, cette arme lui sert surtout à trancher des choses trop coriaces pour ses crocs ou à achever rapidement ses proies lorsqu'il chasse.


Le couteau de Nashoba, seul héritage matériel qu'il ait pu garder de Weedon Scott.


Nashoba est également un bon joueur de flûte; Weedon Scott sachant se servir de cet instrument, il donna des leçons de musique au jeune loup durant les deux années qu'ils passèrent ensemble. Nashoba sait aussi jouer du tam-tam (du tambour de guerre, en fait), dont il accommode souvent les airs de chants psalmodiés dans un ancien dialecte lycan.


Dernière édition par Nashoba le Dim 5 Déc - 22:14 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Déc - 00:36 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 01:14 (2010)    Sujet du message: Nashoba, dit "Nash le Fou". Répondre en citant

Alors, pas grand chose à redire, cette fiche est claire, détaillée et bien écrite. ^^

Quelques petits points de détails seront à revoir par la suite dans le rp cependant (je tiens juste à les re-préciser même si certains sont peu importants et que tu le sais peut-être déjà) :
- Des bottes aux pattes d'un lycan ? Assez étonnant. Ce n'est pas courant chez eux en tous cas. Ils vont pieds nus.
- Il n'y a pas un oméga dans un clan mais des alphas et des omégas.
- Chez les lycans, le guérisseur est aussi le shaman, mais on l'appelle shaman tout simplement.

Ah et, je précise que bien peu de Fiers guerriers de Farès possèdent une musculature aussi développée que celle de Nashoba, pour ceux qui voudraient postuler pour y entrer. XD

Au delà de ça, c'est tout bon.
Je valide donc cette fiche. ^^
Mais la laisse ouverte pour le moment afin que tu puisses la modifier à ta guise pour y ajouter les images que tu souhaitais. ^^

Ne me reste qu'à te souhaiter bon jeu et encore bienvenue dans l'univers de Cérès !
Si tu as la moindre question n'hésite pas à t'adresser à Spice Liberty ou à moi-même, nous sommes à ta disposition. ^^
_________________
Revenir en haut
Nashoba
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Déc - 11:11 (2010)    Sujet du message: Nashoba, dit "Nash le Fou". Répondre en citant

Pour ce qui est des bottes, Nash n'en porte pas lorsqu'il reste parmi les siens. Il les enfile pour aller chasser ou lorsqu'il doit s'absenter pour une raison X ou Y. Disons simplement qu'il en avait assez de perdre du temps le soir, lors de son retour, quand il devait nettoyer la fourrure de ses pieds et déloger les tiques éventuelles. C'est que ça s'accroche facilement, ces petites saletés... Et une fourrure gris clair, ça ne paie pas de mine après une randonnée dans la forêt !

Concernant l'expression "le prochain Oméga du clan", je voulais dire par là "le prochain lycan à grossir leur rang", pas que Nash prendrait la relève de l'Oméga déjà en place.

Enfin, j'ai rectifié le point concernant le shaman/guérisseur. J'ai également ajouté l'image représentant Nashoba sous sa forme bestiale mais l'image le montrant en tant que loup quadrupède, je ne pourrai l'intégrer à ma fiche que quand tu l'auras modifiée, comme on en a discuté hier. =/

Merci de m'avoir validé, et merci pour tes encouragements ! ^^
Je n'ai pour l'instant pas de question particulière mais une requête; je voudrais avoir, moi aussi, une "bannière d'affinités", comme les autres membres. Avec si possible un filtre rouge, pour ne rien perdre du côté "inquiétant" de Nashoba ! :D
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:53 (2017)    Sujet du message: Nashoba, dit "Nash le Fou".

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.