Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene -> Wapi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Jeu 21 Oct - 14:15 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

La matinée était déjà bien entamée et le village débordant de vie était des plus animés. Les chasseurs étaient partis en traque tôt ce matin, les guetteurs disaient avoir aperçu un troupeau d'élans s'aventurer non loin de Wapi, il aurait été dommage de manquer pareille occasion de rapporter un véritable festin à la meute, et l'on se léchait déjà les babines d'avance en pensant au retour des fiers traqueurs.

Oui, la journée s'annonçait belle et riche en bonnes choses. Ainsi pensait Mi'toko alors qu'elle se rendait du côté des petits ateliers pour faire l'honneur de sa présence aux femelles qui la lui avaient réclamé là bas. Une visite qu'elle avait pour coutume de leur rendre tous les sept levers de soleil. En tant que femelle et shaman du village elle avait cette obligation, qui n'en n'était pas vraiment une à vrai dire. C'était juste naturel de passer du temps avec celles qui vous considéraient à présent comme l'une des leurs. Et puis, ainsi, elle pouvait se tenir au courant également des soucis de santé ou d'ordre spirituel qui pouvaient requérir ses soins. Dommage cependant que Spice n'ait pu l'accompagner aujourd'hui, la présence de son amie lui était toujours tellement agréable. Oh, non pas qu'elle ne s'entende pas avec les autres femelles du village, loin de là, mais, Spice, c'était... différent. C'était sa meilleure amie, celle à qui elle pouvait tout confier, tout simplement.

Arrivée devant les huttes, Mi'toko salua le groupe de femelles et leurs petits, que certaines tenaient entre les pattes tout en tissant ou façonnant l'argile, déjà présentes, puis, elle alla s'asseoir à leurs côtés sur la grande natte de végétaux tressés qu'elles avaient confectionné elles-mêmes. Et commencèrent alors les bavardages et les échanges de confidences, dans la plus grande simplicité. Le centre des conversations semblant être aujourd'hui les multiples naissances à venir très prochainement. Hé, le Mating-day paraissait avoir largement répondu aux attentes de ses participants cette année. Du moins, pour presque tous... Mais nulles n'auraient pu deviner ce que pensait la blonde à queue de loup en cet instant où elle ne laissait voir qu'un sourire doux et une expression aimable à ses interlocutrices. Oui, il n'était pas rare d'ignorer en les voyant, que certains pouvaient cacher enfouis tout au fond d'eux-mêmes de lourds secrets.

_________________


Dernière édition par Mi'toko-chan le Sam 23 Oct - 21:49 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Oct - 14:15 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 21 Oct - 15:26 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

Une tignasse toute nouvelle fit son apparition dans les environs des femelles lycans fort occupées. Mais elle ne les vit tout d'abord pas, elle même fort occupée à observer les constructions servant d'habitats aux Enfants de Cérès... enfin elle s'en donnait l'air car dans sa tête moulinaient surtout plusieurs pensées. La Löwe était un brin nostalgique. Revenir dans un village vivant lui faisait se demander comment se portaient les siens. Une chasse était partie ce matin ; chez elle aussi la journée serait fructueuse ? Elle aurait aisément chassé ces souvenirs et interrogations de son esprit si son ami Shokrok était avec elle ; mais l'hybride avait trouvé une belle occupation, celle de s'entrainer avec un lycan. Elle ne lui en voulait pas, bien qu'elle n'ait pas vraiment compris pourquoi il avait choisi de faire cela... Elle avait chassé la veille mais aujourd'hui, elle s'était levée un peu trop tard pour partir avec le groupe. Du coup, la voilà qui trainait à travers le village sans véritable but sinon celui de passer le temps.

Tanaï remarqua finalement les femelles assises à tisser ou à modeler l'argile. Des petits se tenaient au milieu d'elles et l'ensemble était un tableau touchant. Un tableau de vie qui ravisait la jeune lionne aux yeux dorés. Et qui lui fit serrer le cœur par la même occasion. Changer ces lycans par des löwes et elle se sentirait chez elle... Bon le décor aussi devrait être revu, ce qui arriva donc sans peine à lui faire chasser toute nostalgie. Elle décida de se rapprocher pour faire plus ample connaissance. Elle avait jusque là plutôt partager le quotidien des chasseurs, remarquant leur façon de procéder différente de la sienne mais pas autant qu'elle aurait pu le croire.

" Bonjour mesdames ! Puis-je me joindre à vous ? "

Elle sourit à la femelle aux traits humains qui lui avait été présentée le jour de son arrivée et aux autres femelles présentes, attendant debout qu'elle soit invitée à s'asseoir avec elles.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Ven 22 Oct - 15:46 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

Alors que Mi'toko prenait connaissance des nouvelles et qu'on lui apprenait par la même occasion que cinq nouvelles femelles étaient enceintes, du travail pour elle et Tana'ka en perspective, une arrivée impromptue vint interrompre les bavardages des louves. Chacune tourna alors la tête vers la jeune löwe qui leur demandait l'autorisation de se joindre à elles. Immédiatement, ces mêmes regards se tournèrent vers Mi'toko et une lycan grise d'un âge avancé. Tout aussi spontanément, Mi'toko répondit à Tanaï en lui souriant, oui, c'était son nom, si elle en avait gardé bon souvenir :

« Je n'y vois aucun inconvénient. Qu'en dis-tu Tana'ka ? »

La tradition voulait que l'on demanda toujours à l'aïeule son avis également quand une question concernant le plus grand nombre était posée en sa présence. Et ceci car elle n'était autre que la femelle du défunt alpha qui avait précédé Fan'her. Un bon alpha lui aussi qui céda de lui-même la place au nouveau chef alors qu'il paraissait si jeune aux yeux de tous. Mais sa décision ne fut jamais discutée et personne n'eut à se plaindre de son choix jusqu'à aujourd'hui.
Tana'ka donna son accord en opinant du chef. Et Mi'toko, toujours aussi souriante, put donc inviter la löwe à s'asseoir parmi elles. Après l'alpha et son compagnon ou sa compagne, le ou la shaman était la personnalité la plus influente du village, c'est pourquoi c'était à Mi'toko de prendre la parole. C'était encore tellement étrange pour elle de se sentir si... importante... Mais elle commençait à s'y faire doucement et gagnait en assurance sans pour autant perdre en modestie.


« Asseyez-vous Tanaï. Vous êtes la bienvenue. Savez-vous tisser ? Tresser ? Ou façonner l'argile peut-être ? »

Deux femelles s'écartèrent un peu et lui firent de la place pour intégrer la sorte de cercle en lequel elles s'étaient toutes assises. C'est à côté de Mi'toko qu'on lui fit place, ce qui étonna la blonde, car c'était en général une place prisée. Tant mieux, cela voulait dire que les autres lui faisaient bon accueil. Mais ce n'était guère étonnant, on avait le coeur grand chez les Enfants de Cérès. C'est bien pourquoi elle avait finalement décidé de s'installer pour vivre au sein de cette communauté.
_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Oct - 18:24 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

Son arrivée et sa demande furent ponctuées d'une sorte de cérémoniel et cela Tanaï en eut pleinement conscience pour en avoir déjà usé avec les membres de son clan. Elle laissa donc les choses se faire et remercia d'un sourire la vieille louve du nom de Tana'ka qui l'avait autorisée à se joindre à elles. D'un hochement de tête, elle signifia également à Mi'toko sa gratitude pour son acceptation dans le groupe des femelles et s'assit donc à son côté. Vu que les lycans avaient laissé à ces deux femelles la décision, la Löwe réalisa facilement qu'elles étaient toutes deux des personnalités importantes au sein des Enfants de Cérès. Elle savait que la blonde était la shaman de la meute et au vu du grand âge de l'autre, le respect s'imposait de lui même envers elle.

" Merci. "
Elle prit donc place, retrouvant sans problème la posture qu'elle adoptait toujours lorsqu'elle s'asseyait ainsi à même le sol pour travailler avec ses consœurs durant plusieurs heures.

" Oui je sais tresser et tisser. Mais l'argile est un élément rare par chez moi, du coup, nous en usons peu et seules les plus expérimentées le travaillent pour ne pas perdre de la matière première. "
[HJ : euh c'est bon ce que je raconte ? C'est possible ? ]

Elle regardait les affaires déballées sur la natte tressée où elles avaient pris place et remarqua les motifs différents qui étaient utilisés pour décorer ce qui servirait d'ustensiles de cuisine, de paniers de stockage,... Elle les trouva jolis et ne compta pas garder cette réflexion pour elle.

" Vos motifs sont vraiment très jolis. " Et elle ajouta. " Souhaitez-vous que je vous aide en quoi que ce soit ? "
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Dim 24 Oct - 14:24 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[ Hj : Pour ce qui est de l'argile, je ne m'étais pas posé la question mais, Tadi étant en majorité rocheuse, j'aurais pensé l'inverse. O_o Après, il se peut que sur le territoire d'Untai, on ne trouve pas d'argile en grande quantité. Je pense qu'on va s'en tenir à cette théorie. ^^ ]



Les lycans regardèrent la lowë s'asseoir avec un intérêt non feint. Chacune avait arrêté ce qu'elle était en train de faire, mis à part l'aînée beaucoup plus détachée et posée que ses cadettes.
Le compliment de la femelle au pelage ocre fut d'ailleurs accueillit par de larges sourires et des hochements de tête flattés. Non, l'arrivée de la löwe ne laissait décidément aucune d'entre elles indifférente, ce qui amusa assez Mi'toko qui avait déjà eu à passer par là avant Tanaï, il lui semblait d'ailleurs naturel de prendre la parole pour répondre au nom de celles qui n'osaient à priori pas se manifester.


« Merci, Ka'ya, Ly'lyen et So'rane ont travaillé dur sur ces motifs. »

Les trois jeunes femelles mentionnées baissèrent alors la tête humblement quand la shaman fit allusion à leur travail. Là où d'autres auraient gonflé le poitrail de fierté, ces trois là faisaient preuve de modestie.
A la proposition de Tanaï, Mi'toko ajouta sur un ton extrêmement chaleureux :


« Oh, nous en serions même plus que ravies. Oubliez donc l'argile, mais il faut achever de tresser le fond de ces deux paniers. »

La blonde lui désigna de l'index les deux paniers en question que des femelles s'empressèrent de tendre à Tanaï.

« Si vous pouviez vous en occuper ça nous serait d'une grande aide. Il va falloir commencer la cueillette des baies tôt cette année. »

Et oui, comme quoi, les lycans avaient un régime plus diversifié qu'on aurait pu le penser. L'évolution devait y être pour beaucoup à vrai dire, mais la faculté d'adaptation également.
Tout à coup, tous les regards se tournèrent vers Mi'toko qui les sentit se faire pressant... Ce que signifiaient ceux-ci, elle le savait pertinemment pour fréquenter chacune de celles à qui ils appartenaient régulièrement... Les filles parlaient... Oh oui, elles parlaient beaucoup entre elles... Mais lorsqu'il était question de parler à la personne qui faisait l'objet de ces bavardages directement, elles devenaient tout à coup muettes... Et c'était donc sur Mi'toko que tous leurs espoirs de voir leur curiosité satisfaite paraissait reposer...
La pauvre soupira intérieurement en lançant quelques regards contrariés à ses camarades. Ah donc c'était elle qui devait se jeter à l'eau pour les autres ? Elles étaient marrantes tiens... elle n'oserait jamais... lui demander ça...
Nouveau soupir de Mi'toko, mais bien audible celui-ci. Avant qu'elle ne s'essaye à poser la question qui brûlait les lèvres de presque toutes ici présentes avec autant de tact que possible... Même si cela se voyait que la jeune shaman avait perdu un peu de son assurance...


« Oh, mais dites-nous Tanaï, qu'est-ce qui vous a poussé à vous aventurer dans la région ? C'est rare de voir une löwe s'éloigner de ses ''soeurs''.
- C'est une histoire d'amour qui vous a fait quitter votre clan ?? Vous avez fuit avec ce grand mâle pour pouvoir vivre ensemble ?? »

C'est une femelle tout juste adulte, aux grands yeux dorés et au pelage de feu, qui, trop empressée, avait finalement devancé Mi'toko en posant sans gêne ses questions. Les autres femelles se mirent immédiatement à grogner sur elle et la petite impatiente et impolie baissa les oreilles et se fit toute petite pour se faire oublier. Bien qu'elle espérait ardemment une réponse à ses interrogations.
Mine de rien, l'intervention avait laissé Mi'toko coite. Quelque part, bien heureuse qu'une autre ait eu l'audace de demander ce qu'elle n'avait pas très envie de demander elle-même.

_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 24 Oct - 17:55 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[HJ : Ya pas plus d'argile quand c'est un espace rocheux. Au contraire, les terrains argileux se trouvent plus facilement en bord de cours d'eau qu'en zone rocheuse. ^^]

La jeune Löwe adressa un sourire aux trois femelles désignées par Mi'toko. Celles-ci restaient humbles bien que le compliment les toucha visiblement beaucoup. Pourquoi ne pas dire la vérité lorsque celle-ci ne pouvait que satisfaire ceux -ici celles- qui l'entendraient ?
La blonde lui désigna alors deux paniers dont il fallait achever le fond. Pour la cueillette des baies expliqua-t-elle. Tanaï n'avait jamais goûté de baies et si elle en avait rencontré surement beaucoup en chemin, elle était d'une ignorance totale en ce qui concernait les fruits des arbustes. Mais elle n'osa pas vraiment poser la question, se disant qu'elle finirait bien par l'apprendre si elle suivait dans les prochains jours les Enfants de Cérès dans leur cueillette.

Elle baissa finalement la tête pour regarder comment étaient agencés les liens d'un des paniers. Il ne manquait que peu à celui qu'elle prit en premier. Mais elle n'eut guère le temps de s'appesantir sur sa contemplation minutieuse que des questions fusèrent à son attention de la part d'une lycan au pelage rougeoyant. Elle laissa échapper un petit rire à les entendre.
Que c'était agréable de se retrouver entre filles ! Cette curiosité ne la surprenait pas mais elle lut sur le visage de sa voisine sa gène à autant de désinvolture de la part d'une de ses consœurs. L'impatiente fut d'ailleurs gentiment remise à sa place.

" Non, cela n'a rien à voir. " répondit-elle doucement en balayant l'air de sa patte pour signifier l'erreur commise.
" Le roi de mon clan m'a laissée partir... un peu à contre-cœur mais il le fallait pour mon bien-être personnel. Disons pour faire simple que je ne cautionne pas tout dans la façon dont les miens s'organisent. Je dénonçais une inégalité entre les sexes et pour la paix de son clan, Untaï a préféré me laisser le choix d'aller voir par moi même si la viande était plus tendre ailleurs. J'ai rencontré Shokrok juste en quittant mon village et il s'est proposé de m'accompagner. "
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 22:10 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[ Hj : Mes notions de géologie sont loiiiiiiiiiiin... T_T Mais, oui oui, ne t'en fais pas, je ne faisais pas le rapprochement entre zone rocheuse et argile, je me disais juste que pour le coup on aurait plus de chance de trouver la bonne pierre au milieu de tant de roches. XD Maintenant, c'est vrai que le clan d'Untai n'est pas basé vraiment à proximité d'un point d'eau, d'où ils font régulièrement des réserves. Donc, à ce moment là, tes suppositions sont encore plus fondées. ^^ ]





La réaction de Tanaï, à vrai dire, Mi'toko ne s'y était pas vraiment attendu. Pensant plutôt que cette dernière serait embarrassée par ce genre de questions. Comme quoi, il n'y avait finalement bien qu'elle que les questions d'amour embarrassaient encore d'entre toutes ces femelles... Car, même si la plupart n'en donnaient pas l'impression, chacune était pendue aux lèvres de la löwe, attendant de savoir quelle serait sa réponse.
A se demander si, malgré tout ses efforts, Mi'toko n'avait pas encore des progrès à faire dans certains domaines où elle manquait encore cruellement d'assurance. Enfin, c'était plus gênant qu'autre chose de voir que même les plus jeunes étaient bien plus décomplexées qu'elle... Pourtant elle aussi avait aimé et... La blonde rougit en se remémorant de bien peu chastes souvenirs, mais aussi tellement fugaces et rares... Son sourire s'estompa instantanément et la mélancolie la remplaça. Bien que discrète, cachée sous un masque de douceur et d'intérêt pour autrui.

Quand la réponse de Tanaï fut donnée, l'expression de l'étonnement fut la réaction de la plupart des lycanes (mon féminin pour le mot lycan XD ) qui poussèrent des « ooooh » surpris ou levèrent les sourcils de stupeur. Ici, à les voir si proches et complices, tout le monde ou presque était persuadé que ces deux êtres là étaient plus qu'intimement liés. Quelle surprise d'apprendre que ce n'était pas le cas. Mais plus grand encore fut leur étonnement quand la jeune femelle expliqua les raisons de son long voyage jusqu'en leurs terres. Un roi qui laissait partir ses sujets ? De l'inégalité entre les sexes ? Que de bien étranges paroles pour beaucoup des lycanes qui fixèrent Tanaï avec des yeux écarquillés. Ici, il était vrai que certaines tâches n'étaient pas non plus vraiment accomplies par les mâles mais, c'était un choix, les femelles avaient naturellement revendiqué l'organisation de ce dans quoi elles se sentaient plus douées que les mâles et les mâles en avaient fait autant de leur côté. Mais peu de tâches n'étaient pas effectuées par les deux sexes. Ainsi, c'était une véritable révolution qui se faisait dans les esprits curieux de ces femelles qui commencèrent à bavarder entre elles de ce à quoi pouvait bien ressembler la vie de cette löwe et de ses pauvres congénères avant qu'elle n'arrive ici.

C'est Tana'ka, plus sage et avisée, qui adressa un message à Mi'toko d'un signe de la tête afin qu'elle étouffe le brouhaha naissant avant que plus personne ne s'écoute. La shaman comprit immédiatement ce qu'elle désirait qu'elle fasse, elle-même estimait que c'était ce qu'il y avait de plus judicieux à faire : demander tout simplement à la concernée ce qu'il en était et de quoi il pouvait bien retourner par chez elle. La curiosité de chacune serait ainsi satisfaite et les tâches pourraient continuer à s'effectuer dans le calme et non dans une effervescence continue qui freinerait leur accomplissement et perturberait la concentration de toutes.
Mi'toko prit donc la parole et toutes se turent pour la laisser parler, se re-concentrant sur ce qu'elles avaient à faire tout en gardant une oreille très attentive sur la conversation qui se poursuivait.


« Je crois que vous avez éveillé la curiosité de toutes ici. La vie de clan chez les löwes se vit-elle de façon si inégalitaire selon les sexes ? Et du coup, que pensez-vous de notre propre façon de vivre ? »

Les questions pouvaient sembler assez formelles, et c'était le cas, car Mi'toko parlait ici au nom de toutes et non en son nom propre. C'était d'ailleurs parfois un peu frustrant et assez compliqué par moments lorsque la situation impliquait qu'il lui fallait se cantonner à son rôle, alors que bien souvent, elle aurait simplement préféré agir plus naturellement et profiter d'occasions pour se lire plus d'amitié avec les autres. Enfin, elle pourrait bien le faire plus tard et, elle ne se plaignait pas de son rôle. Il était prenant et utile, tout ce dont elle avait besoin actuellement.
_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Nov - 23:28 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[HJ : J'ai un avantage sur toi avec l'archéologie et donc les cours sur les techniques de construction suivant les régions ;D ]

La réaction des femelles ne se fit pas attendre. Les gueules s'arrondirent de surprise et les yeux s'écarquillèrent de même. Se sentir ainsi au centre de l'attention de toutes était étrange finalement. Mais comme elle avait été concise dans ses explications quant à ses raisons de quitter son clan, la question de Mi'toko fut évidente. Dire simplement qu'elle n'était pas d'accord avec les siens à des lycans qui ne connaissaient pas le mode de vie d'autres espèces, cela amenait forcement à des interrogations.

" Nous avons un mâle pour une harde de femelles plus ou moins importante suivant le territoire conquis. Les mâles qui naissent au clan sont obligés de le quitter pour aller fonder le leur sitôt l'age adulte atteint. Nous vivons donc entre femelles, soudées mais exécutant toutes les taches. Nous chassons, tissons, élevons les petits de chacune,... Nous faisons vivre le village et ses habitantes. Notre roi se contente de nous veiller et de se servir le premier lorsqu'on lui rapporte le fruit de nos chasses. Bon, Untaï, mon seigneur, m'a expliqué que c'était plus compliqué que ça. Mais malgré cela, je n'arrivais pas à le croire vraiment... "
Tanaï marqua une pause, contemplant le panier qu'elle tenait entre les pattes. Elle ne savait pas bien si elle était claire et ne voulait malgré tout pas entrer plus dans les détails.

" Il m'a donc permis d'aller me rendre compte par moi même du monde dans lequel nous vivons, des modes de vie de chacun s'adaptant à tout un tas de contraintes,... Alors pour le peu que j'en ai vu, oui votre clan ne fonctionne pas comme le mien. Déjà, le nombre de mâles est impressionnant ! N'y a-t-il pas trop de rivalités entre eux ? "
Il fallait bien qu'elle aussi pose quelques questions. Et celle-ci, au vu de l'affrontement entre Shokrok et le lycan noir le jour de leur arrivée, la titillait depuis ce moment.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mer 3 Nov - 15:41 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[ Hj : Brouuuuuh ! Ca m'énerve d'avoir laissé toutes mes encyclopédies et mes Science et vie chéris en Nouvelle-Calédonie ! >__< Mais je viendrai te piquer tes cours tiens ! :D ]


Que de révélations étranges que venait de leur faire là cette jeune löwe ! Les lycanes recommencèrent à échanger quelques mots à voix basses pour partager leurs impressions. Et la plupart semblaient assez étonnées et même choquées par la façon dont vivaient ces grands félins. Mais plus encore que la fainéantise du mâle dominant décrite par Tanaï, c'est la polygamie qui parut gêner davantage ces dames. Un seul mâle pour plusieurs femelles ! C'était impensable ! Voyons, lorsque l'on se liait, c'était avec un seul et unique mâle et pour la vie entière ! Des regards de compassion et de révolte se tournèrent alors vers la jeune femelle qui venait là d'enflammer bien des coeurs.
Mi'toko quant à elle fut bien incapable de gérer la situation, elle-même assez déboussolée par ce que venait de dire la löwe. Ne parvenant pas non plus à accepter l'idée de partager l'être aimé. Quoique, ici, il n'était pas vraiment question d'amour... C'était peut-être même bien pire alors...
Fort heureusement, Tana'ka s'empressa d'apaiser les esprits échauffés en levant la voix :


« Paix ! Allons jeunes louves, vous savez pourtant très bien qu'on ne vit pas partout de la même façon ! Cérès nous garde, nous avons un bon alpha. Mais chacun sa façon de faire, chaque race ses coutumes, faites preuve d'un peu plus de tolérance ! Quant à vous jeune femelle, vous avez du mettre une sacrée pagaille chez vous, mais vous avez de la chance dans ce qui vous considérez être un malheur, votre roi semble lui aussi être quelqu'un de bon. J'espère que ce voyage vous sera formateur et bénéfique, au moins, votre esprit devrait s'ouvrir et ne pas rester aussi étriqué que celui de mes soeurs. »

Les paroles de Tana'ka étaient peut-être un peu rude, mais elles étaient emplies de bon sens et firent baisser la tête à la majorité des femelles présentes que la honte gagna. On était pourtant assez tolérants chez les Enfants de Cérès, et c'est bien pourquoi les femelles n'étaient pas très fières d'elles de s'être emportées de la sorte.
Tana'ka se tourna ensuite vers Mi'toko et inclina la tête. La blonde fut saisit d'un petit moment de panique mais ce sursaut de surprise la poussa à sortir de ses propres réflexions pour poursuivre la conversation, ainsi que l'aînée le suggérait par son signe de tête. La shaman était encore bien jeune, et c'était une chance qu'elle puisse compter sur le soutien de cette aînée, aînée qu'elle tâcha de ne pas décevoir en répondant donc aux questions de la löwe, les autres auraient tout autant pu prendre la parole mais, Tana'ka ayant implicitement donné celle-ci à leur shaman, aucune n'osa le faire. Le protocole ici, était une chose extrêmement importante. Bien que, en l'absence des aînés et des figures importantes du village, on se montra bien plus spontané. Mi'toko déplorait d'ailleurs un peu qu'on ne puisse l'être constamment mais, il fallait bien son lot protocolaire à toute vie en communauté saine. Chassant ses propres pensées, pas particulièrement joyeuses pour le coup, elle expliqua donc à Tanaï :


« Vous le trouvez impressionnant ? Oh, ils sont juste un petit moins nombreux que nous de pas grand chose pourtant, mais je peux comprendre que par rapport à chez vous la différence et le nombre soient particulièrement frappants... Bien sûr oui, des rivalités peuvent naître, il n'est pas exclu que deux mâles tombent amoureux de la même femelle ou bien l'inverse. Mais, le Mating Day est là pour remédier à ce genre de problème et il faut que les deux amants s'aiment et se reconnaissent en tant que tel pour décider de s'unir. Si toutefois des rivalités persistent, c'est l'alpha lui-même qui se chargera de les calmer. Et parfois, il devra recourir au bannissement... Heureusement, c'est chose assez rares chez les Enfants de Cérès. »

Ce à quoi les femelles opinèrent de la tête.
La blonde se voulait claire et précise mais on pouvait la sentir un peu crispée et pas vraiment naturelle dans sa façon d'être. Non vraiment, c'était parfois fatiguant de sentir le poids du protocole peser sur ses épaules... Pourtant, elle adorait son rôle.

_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Nov - 19:48 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

Tanaï accueillit les propos de la vieille lycan d'un hochement respectueux de la tête. Oui, elle avait conscience de l'honneur qui lui était fait. Les Löwes ne quittaient jamais les leurs. Le clan c'était une chose sacrée et s'en aller n'était l'apanage que des jeunes mâles. Oui, elle avait de la chance d'avoir pour roi Untaï. Ses sœurs et aînées ne lui avaient-elles pas déjà précisé bien des fois que ce souverain était sage et bon comparé à d'autres ?

" Je l'espère vieille mère. " répondit-elle cérémonieusement.
Non pas qu'elle pensa que les lycanes ici présentes soient étroites d'esprit. Elle ne les comprenait que trop bien dans leur surprise. Découvrir que cela se passe différemment ailleurs, que ce soit en mieux ou en moins bien, ça ne peut que surprendre.

A la question qu'elle posa précédemment, ce fut de nouveau la shaman qui se chargea de répondre. Il y avait toujours ce fameux protocole à suivre et la femelle félin sourit doucement à Mi'toko pour la soutenir dans ce cérémoniel. Elle n'avait pas l'habitude d'exercer un rôle prédominant dans son clan. Sa seule expérience dans ce domaine avait été la fête qui avait fait d'elle la reine et elle n'avait même pas été apte à tenir ce rôle jusqu'au bout... Elle aurait pu en tant que nouvelle chasseuse de tête bénéficiait d'une place nouvelle notamment pour le service de la nourriture, son tour de passage... mais elle n'avait pu le tester et ne le regrettait cependant pas du tout.
Ainsi, il y avait à peu près un mâle par femelle. Et le couple avait une importance qu'elle ne connaissait pas. La notion d'amour n'était jamais évoquée chez elle mais ici elle avait une place qu'elle ne pouvait imaginer. Les rivalités existaient et le bannissement des mâles était possible mais peu courant. Le chef, nommé alpha, veillait à la bonne vie de la communauté.

" Je comprend. Effectivement, cela ne fonctionne pas du tout pareil chez les miens. Mais je suis contente de voir comment les communautés s'organisent ailleurs... Pas que je pense pouvoir faire changer les choses lorsque je rentrerais chez moi... Mais c'est instructif ! " conclut-elle.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Lun 8 Nov - 20:40 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

La vieille Tana'ka sembla satisfaite des paroles de la jeune löwe et approuva ses paroles de quelques mouvements de tête. Les autres femelles aussi semblèrent heureuses de savoir qu'elle se plaisait chez elles et lui témoignèrent plus de sympathie encore à travers des sourires, des gestes amicaux et des regards joyeux.

Tout ceci sous le regard de notre blonde amie qui était tout aussi ravie de voir que cette fois, Tanaï était définitivement adoptée par leur petit groupe, et, de ce qu'elle en avait entendu dire, elle avait également fait bonne impression en chasse. Elle n'aurait su dire pourquoi mais, elle en ressentit une vive affection pour la löwe. Peut-être parce que, après Spice et elle, cette jeune féline était la plus récente arrivée dans leur clan et qu'elle se sentait d'autant plus proche qu'elle qu'elle jugeait presque être son rôle de devoir la guider à son tour dans l'apprentissage de ce petit monde qui était le leur. Oui, seulement voilà, la löwe n'avait pas l'air d'avoir pour désir de s'installer réellement parmi eux... Alors, s'attacher trop serait peut-être une assez mauvaise chose finalement... Oh, et puis, pourquoi se poser de telles questions ? Elle l'aimait bien, son caractère fort, sa curiosité et son assurance étaient autant de choses qui faisaient qu'elle aspirait à mieux la connaître. Mais... la situation ne s'y prêtait pas forcément... Dommage...

Alors que Mi'toko baissait la tête, un peu déçue, les discussions reprirent le plus naturellement du monde et l'enthousiasme gagna les coeurs alors que chacune reprenait son ouvrage. Une petite demi-heure plus tard, la plupart des paniers avaient été achevés et les femelles se permirent une pause pour nourrir leurs petits, papoter de nouveau ou accorder un peu d'attention aux plus grands de leurs enfants qui voulaient chahuter un peu. Tout ce petit monde étant à présent occupé, la petite femelle au pelage de feu se risqua alors à poser une nouvelle question à Tanaï, se rapprochant un peu de la shaman et d'elle pour ce faire. Le regard luisant d'une curiosité encore toute innocente, elle chuchota presque ces quelques mots :


« Mais Tanaï... vous avez un compagnon alors ?? »

Bien obligée d'entendre ce qui se disait, Mi'toko fut encore une fois frappée par la témérité de la jeunette et c'est un peu embarrassée pour Tanaï qu'elle fit quelque chose cette fois pour remettre gentiment la curieuse à sa place.

« Je ne crois pas que ce soit le genre de choses qui te regardent Fe'rine... Alors cesse d'embarrasser Tanaï avec tes questions s'il te plait... »

La jeune lycan se recula quelque peu, l'air déçue.
_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 22 Nov - 18:38 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[HJ : Oups ! j'avais pas vu que t'avais répondu le 8 novembre >__< Je pouvais attendre ^^"" ]

Une fois sa réponse donnée, les activités reprirent, ou plutôt commencèrent pour la Löwe. Contente d'être intégrée au groupe des femelles, elle s'imprégna de leur façon de faire pour essayer de ne pas faire de bêtises en faisant comme à sa manière.
Elles avancèrent bien leurs ouvrages puis décidèrent de faire une pause. La jeune lycane qui s'était interrogé sur sa vie amoureuse revint à la charge avec une autre question mais avant qu'elle ait pu émettre le moindre son, Mi'toko s'interposa en rappelant à la curieuse qu'il fallait s'occuper de ses affaires.
En même temps, la lionne s'en moquait et elle sourit à la penaude qui reculait en lui disant simplement qu'elle n'en avait pas et n'en voyait pas l'utilité. Elle pouvait bien dire ça, cela ne la gênait pas. Ce n'était pas tabou car dans al tradition Löwe, le seul compagnon d'une femelle pouvait être son roi et comme elle n'en avait plus et qu'elle ne désirait plus en avoir pour un moment, elle ne posait pas la question de savoir s'il lui fallait un compagnon. Encore qu'en un sens, elle en avait un mais pas pour ce que la femelle au pelage fauve sous-entendait.

"Est-ce si important d'avoir un compagnon chez les lycans ? " demanda-t-elle à l'attention de sa voisine.
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 23 Nov - 16:54 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[ Hj : Ch'est pas grave. XD Mais j'avoue que j'ai été étonnée de ne pas avoir de réponse avant. XD ]



Il fallait s'y attendre, la petite jeunette au pelage de feu fut vivement étonnée par la réponse de Tanaï. Oui, des femelles qui ne désiraient pas fonder de foyer, il pouvait y en avoir chez les lycans, malgré tout, cela restait assez rare, le besoin de perpétuer l'espèce devant être encore assez fort dans leurs gênes. Mais, au-delà de ce besoin, les lycans étaient de grands amoureux, romantiques, pas forcément, mais l'amour était pour ces monogames une chose extrêmement importante dans leur vie, eux qui ne se liaient qu'à une seule personne qu'ils considéraient alors comme leur âme soeur pour toute leur vie durant. Tout aussi rares étaient donc les lycans qui cherchaient de nouveau un compagnon ou une compagne après avoir perdu le ou la leur. Comprenez donc l'étonnement de cette lycane à laquelle Tanaï venait de déclarer qu'elle ne voyait pas l'utilité de se trouver un compagnon. Mais, comme Tana'ka l'avait fait remarquer, les races ne pensaient ou n'agissaient pas toutes de la même façon, chose sur laquelle la jeune lycane se mit donc à méditer.

Assistant à tout ceci, Mi'toko préféra rester silencieuse. Elle comprenait le point de vue de l'une comme de l'autre. Et, si l'une et l'autre se contentaient de respecter le fait que chacune n'avait pas forcément un point de vue identique sur la question, c'était tout ce qui comptait. Les heurts étant donc amenés à être évités. Elle acheva donc son propre ouvrage et posa le dernier panier qu'elle avait à travailler, s'apprêtant à partir, quand la löwe lui posa une question qui la cloua sur place. La bouche tout juste entrouverte, elle resta quelques secondes coite de stupeur avant de laisser échapper un petit rire gêné en arborant un air embarrassé. Cette question était... comment dire ? Assez délicate pour elle en l'état actuel des choses mais... qu'est-ce que la löwe pouvait bien en savoir ? Elle n'était pas au diapason de ses états d'âmes et n'avait pas à l'être. Personne n'avait à l'être de toute façon. Son rôle devait passer avant tout le reste.
Mi'toko se gratta alors nerveusement la nuque en répondant :


« Ah... bonne question en effet... »

Elle chercha les mots adéquats pour expliquer la chose à Tanaï, sentant les regards d'une partie des autres lycanes se poser sur elle, comme attendant qu'elle ne puisse délivrer que la bonne et meilleure réponse qui soit à une telle question. La pression, elle était là, de nouveau posées sur ses frêles épaules...
Elle inspira alors un grand coup et pensa à ce qui pouvait le mieux inspirer sa réponse : L'amour...


« Oui, ça l'est. Une vieille légende lycane raconte qu'au commencement, Cérès et Farès firent naître les êtres uniques et sans genre. Mais ces êtres uniques, privés de semblables, bien que côtoyant nombre d'amis différents d'eux, semblaient errer bien seuls sur Cérès, leur mère et leur père en furent grandement attristés. Alors, un jour, Farès proposa de les faire doubles, qu'au lieu d'un, chacun serait deux. Cérès proposa à son tour une idée, qu'au lieu de les faire uniques, il fallait aussi les faire mâle et femelle. Ce qu'ils firent et les êtres, séparés en deux et dotés d'un sexe à présent bien défini,furent d'abord très déboussolés. Mais, très vite, ils cherchèrent cette moitié qu'ils avaient perdu pour à nouveau ne faire qu'un, sans pour autant être seuls. Ainsi naquit ce sentiment que l'on nomme amour et depuis ce jour, les âmes scindées en deux se cherchent entre elles pour retrouver leur moitié, leur âme soeur. »

Le visage de la shaman se fit nostalgique et un peu mélancolique à mesure qu'elle racontait cette vieille légende. Mais, bien vite, elle reprit un air plus amène et continua son explication en souriant à Tanaï.

« Les lycans sont très attachés à cette légende qui, pour eux, n'en n'est pas vraiment une. En fait, nous croyons réellement que chacun sur Cérès possède une âme soeur qui n'attend que lui et que ces deux moitiés se cherchent inlassablement pour pouvoir se réunir. Alors oui, il est assez important d'avoir un compagnon ou une compagne chez les lycans. Ce serait comme vivre toute sa vie avec un vide immense sinon. Nous célébrons d'ailleurs cette recherche par une grande fête appelée le Mating-day où chacun se met en quête, durant une nuit, de cette âme soeur tant recherchée. »

Mi'toko continuait à sourire avec douceur à son interlocutrice.
Alors qu'en son coeur, une douleur lancinante s'était lentement réveillée...

_________________
Revenir en haut
Tanaï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 27 Nov - 15:41 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

[Hj : Tu as maintenant ta réponse à ton interrogation XD]

La shaman répondit à sa question par le récit d'une légende que Tanaï n'avait jamais entendu. Ou elle devait être bien jeune sinon. Si elle connaissait l'histoire de Cérès et Farès, cette partie-ci lui était inconnue. A vrai dire, pourquoi aurait-on raconté cela à de jeunes löwes destinées à vivre à plusieurs avec un seul mâle ? La notion d'amour n'existait pas, sinon par filiation : les aïeules, les mères, les sœurs et toutes les autres femelles, voilà des personnes pour qui on pouvait ressentir de l'amour. Mais ça ne ressemblait pas à ce que décrivait Mi'toko. Il était certes question d'union mais le groupe uni n'était pas seulement composé de deux individus.
Le principe d'âme sœur lui semblait à l'écoute de ce récit quelque chose de compliqué. Si deux individus devaient être liés par une chose les dépassant totalement, comment pouvaient-ils se rencontrer s'ils vivaient très éloignés l'un de l'autre ? Ils avaient alors de bonnes chances de se tromper d'âme-sœur en prenant la facilité de choisir quelqu'un près d'eux. Pour faire simple, la Löwe n'y croyait absolument pas mais elle ne pouvait décemment pas le dire. Si les lycans y croyaient, il y avait une raison. Peut-être trouvaient-ils du réconfort dans cette légende qui veut que deux êtres sont liés au delà d'eux même et qu'ils se retrouveront à tous les coups pour vivre heureux toute leur vie ? Son éducation lui interdisait de penser une seule seconde qu'une telle chose était possible même si elle n'était pas pour autant d'accord avec le privilège du mâle sur son clan de femelles... enfin, c'était plutôt la façon dont le mâle agissait qui la contrariait. Le fait qu'il veille sur un groupe et qu'il y choisisse périodiquement une femelle pour être sa compagne, après tout...

Mais que pouvait-elle répondre pour ne pas froisser son interlocutrice et ses compagnes qui écoutaient autour ?

" Cela répond à ma question. Merci Mi'toko pour cette jolie histoire. "

Les expressions du visage de la jolie blonde avaient trahi son émotion à mesure qu'elle avait raconté cette légende et Taï avait bien senti que cela la touchait énormément. Avait-elle rencontré son âme-sœur ? La cherchait-elle toujours ? Voilà des questions qu'il ne convenait pas de poser.
Elle osa cependant ajouter quelque chose à propos du vide évoqué par la shaman en l'absence de sa moitié. Elle ne l'avait jamais ressenti pour sa part. Elle réfléchit bien aux mots qu'elle prononça, toujours dans l'optique de ne blesser personne mais également pour ne pas lancer le débat.

" En attendant de trouver ce qui est en fait la bonne personne, d'après ce que j'ai compris, il y a mille façons de ne pas se sentir seul. Être entouré de sa famille et de ses amis permet de vivre dans le bonheur tout aussi bien que d'être accompagné. Je suis désolée de ne pas partager votre attachement à l'Amour, avec un grand A. Pour moi, il existe d'autres formes d'amour toutes aussi belles. Mais je suis ravie d'avoir entendu cette version-là. Qui sait, la remettrais-je peut-être en question ? "

Elle sourit. Et pour ne pas continuer sur ce chemin épineux qui la faisait passer pour une folle aux yeux des femelles de cette espèce, la féline chercha un autre sujet de conversation.

" Vous êtes une communauté de combien de membres ? "
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 18:13 (2010)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback] Répondre en citant

Si le silence se fit soudainement, c'est que tous les regards venaient à nouveau de se tourner vers la löwe, plus surpris que jamais. Quand, soudain, presque la totalité des lycanes se mirent à rire à gorges déployées. Les rires furent bref, et, quand le calme revint à peu près, la shaman s'empressa de donner une explication à la pauvre Tanaï afin que celle-ci ne se sente pas trop offusquée par la réaction des louves... Ce qui, elle s'en doutait, devait être forcément malgré tout un peu le cas...

« Pardon Tanaï, ne prenez pas mal notre réaction mais...
- Il faut toujours que les jeunes voient soit tout noir, soit tout blanc. L'amour avec un grand A comme vous dites est une chose certes de première importance dans le coeur des lycans tout autant que dans leurs croyances et leurs coutumes. Mais, chacun ici sait que c'est loin d'être la seule forme d'amour existant sur Cérès. Hé, sinon que deviendraient nos petits sans personne pour les aimer ? Et les anciens sans le soutien de leurs familles ? Que serait une fratrie sans amour fraternel ? Et que seraient les vieux compagnons de toujours sans cette forme d'amour, ou d'attachement, que l'on nomme amitié ? Allons allons, ne soyez pas si réductrice dans votre façon de percevoir le monde mon enfant. »

Dommage, Tana'ka avait été la plus rapide et, comme à son habitude, la vieille lycane n'avait pas mâché ses mots...
Nouveau soupir de la blonde qui tenta néanmoins de rattraper le coup en modérant un poil les propos de son aînée, bien que sachant qu'ils n'étaient pas vraiment faux :

« Oui... enfin... comme notre bienaimée aïeule vient de le faire remarquer, une légende reste une légende et certains savent parfois parfaitement s'accommoder d'une vie sans avoir trouvé de « moitié » mais... il n'empêche que vous seriez étonnée par ce que cette forme d'amour pourrait bien vous réserver. Enfin. Pour ce qui est de notre communauté, nous devons bien approcher les cinq mille habitants. »

Encore une fois, c'est avec un regard assez mélancolique que la shaman évoqua ce terme de « moitié » mais, elle ne laissait jamais le loisir aux gens d'entrevoir cette expression bien longtemps. Déjà, la voilà qui souriait.
Mi'toko se leva. Il était temps pour elle d'accomplir une autre tâche.


« Je vais reprendre ma route et aller voir comment se portent les derniers arrivés. Tana'ka. Mes soeurs. Tanaï. »

Elle joignit donc les mains l'un au-dessus de l'autre, sans qu'elles se toucha, comme les lycans avaient pour coutume de le faire, et salua tour à tour Tana'ka, les autres lycanes et Tanaï. Puis, elle s'apprêta à s'éloigner.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:26 (2017)    Sujet du message: A jours nouveaux, rencontres nouvelles. [Flashback]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Cérès -> Aquene -> Wapi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.