Cérès Index du Forum
 
 
 
Cérès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Bagarre et rencontre... (Kalendrus)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Drysil Carfax
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 13:11 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

L'après-midi était déjà à moitié entamée aujourd'hui, et Drysil le lycan guérisseur solitaire traînait dans les bois sous son apparence de loup quadrupède, pour cueillir une plante dont il avait besoin afin de terminer le baume cicatrisant rapide qu'il concoctait depuis deux jours. Et manque de chance, cette plante ne poussait qu'à Dezba... Drysil décida, si déjà il y était, de cueillir un maximum de plantes différentes, pour les étudier de plus près une fois rentré chez lui. Alors qu'il venait de repérer la plante à fleurs bleues qu'il cherchait, un bruit de course attira son attention. Drysil poussa un soupir et trottina en direction du bruit, pour finalement aperçevoir un jeune Tapiti poursuivi par un Horang'is mâle adulte. Le Tapiti était si jeune... très jeune... trop jeune! Il bondissait maladroitement, rattrapé de plus en plus vite par l'Horang'is. Evidemment, lorsque le tigré se jeta sur le petit Tapiti, Drysil explosa de colère... Prenant sa forme bestiale, le lycan poussa un hurlement bien lupin avant de décocher un coup de son énorme main griffue à l'Horang'is, qui le reçu en pleine tête et tourneboula sur deux mètres avant de buter contre un arbre. Le félin se redressa et s'approcha du Tapiti en grognant, mais Drysil s'interposa entre eux deux, dressé sur ses jambes, toisant l'Horang'is du haut de ses trois mètres, griffes prêtes à l'action et babines retroussées sur une rangée de crocs blancs et aiguisés. Un grondement d'avertissement monta de la gorge du Lycan, avertissant l'Horang'is qu'il ferait mieux de lâcher l'affaire s'il voulait rester en un morceau. Finalement, le tigré finit par filer sans demander son reste. Le lycan attrapa le petit Tapiti pétrifié de terreur et le cala dans le creux de son bras gauche.

"Arrête de trembler! Je ne te ferait rien! Je ne mange que des mâles adultes, moi. Les femelles peuvent être pleines et les petits ont toute une vie devant eux. Je ne m'attaque jamais à plus faible que moi. Enfin, socialement, je veux dire! Je vais te raccompagner jusque chez toi, d'accord?"

Le petit Tapiti terrorisé acquiesça tout en restant pétrifié, sans bouger. L'énorme lycan sous forme bestiale n'eut à parcourir qu'une centaine de mètres pour trouver le terrier du petit Tapiti. Sa mère couru se cacher dans son terrier en aperçevant Drysil, mais celui-ci n'en tint pas compte, et déposa le jeune lapin à moitié dans son terrier, dans lequel il fila sans se retourner. Le guérisseur au poil de feu revint sur ses pas, et pu finalement faire tranquillement sa cueillette. Du moins, jusqu'à ce que...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 13:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 17:35 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

Sous l'ombrage des grands fagacées, s'avançait un löwe au pas bien peu assuré. Le museau ne cessant de tourner à droite et à gauche comme dans l'attente que quelque chose ne lui tomba sur le nez. Quelque chose de bien plus gros qu'un simple gland...
Stressé me direz-vous ? Oui, le mot était juste. Mais cet état était justifié ! Car notre pauvre löwe venait de se rendre compte qu'il venait de faire une grossière erreur... A vouloir emprunter trop souvent des raccourcis, on risquait fort de tomber sur quelques ennuis...


« Huuuum... me serais-je aventuré un peu trop loin ?... Hum, m'oui m'oui m'oui, malheureusement, je reconnais cette clairière... Oh peste, pourvu que je ne tombe pas sur l'un d'eux... »

Ce serait fâcheux, fâcheux, fâcheux... Tout le monde savait combien les Fiers guerrier de Farès étaient territoriaux et vindicatifs... Violents ? Oh, pas plus que d'autres, mais guerroyer était l'un de leurs passe-temps favori... et, il était rare qu'ils se déplacent seuls... De quoi inquiéter le prédateur solitaire pas particulièrement téméraire qui venait de s'aventurer sur leurs terres... Mais, avec un peu de chance, peut-être ne croiserait-il pas l'ombre d'une queue touffue ?... C'est ce qu'espéra très fort Kalendrus alors qu'il s'avançait en se frottant nerveusement les pattes, réajustant régulièrement ses binocles qui lui glissaient de plus en plus souvent du museau à mesure que le stress le gagnait.
Prudemment, sans bruit, toge relevée et coussinets effleurant délicatement le sol, notre courageux mais inquiet scribe progressait à travers bois. Lorsque tout à coup... au détour d'un châtaignier... il se retrouva face à face avec ce qu'il espérait ardemment éviter... un lycan ! Noir comme la nuit ! Du moins était-ce tout ce que pouvait en voir Kalendrus qui arriva dans le dos du lycan accroupi. Et massif mazette la bête... Fort heureusement, il ne semblait pas l'avoir vu ou entendu, il était peut-être encore temps de faire demi-tour ?...
Pivotant le plus lentement possible sur lui-même, Kalendrus tourna le dos au lycan et tenta une disparition furtive... C'était sans compter sur la malchance qui le poursuivait depuis le début de cette journée, lui faisant poser la patte sur une brindille qui émit un craquement infime mais parfaitement audible... Il se figea alors aussitôt dans une position assez ridicule de tentative de fuite lamentablement échouée...


« Et flûte... »
_________________
Revenir en haut
Drysil Carfax
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Oct - 08:16 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

Le craquement d'une brindille parvint aux oreilles du lycan: et c'était tout près avec ça! Drysil se releva, une plante en main, et se retourna... pour aperçevoir un Löwe dans une position ridicule de fuite loupée. Le lycan au pelage noir et orange feu, qui n'avait d'ailleurs toujours pas quitté sa forme bestiale, examina l'intrus des pieds à la tête du haut de ses trois mètres: il avait une toge, comme les priants humains et des lunettes rondes sur le bout du museau. Il avait l'air plutôt jeune... et effrayé. Le guérisseur solitaire ne pu s'empêcher de rire:

"Je ne sais pas ce que tu fais là, étranger, mais sache que les Löwe ne font pas partie de mon menu! Et, sauf si tu t'en prends à une jeune proie devant ma truffe, sache que je n'ai nullement l'intention de te faire quoi que ce soit. Je suis un guérisseur, pas un guerrier!"

Pour appuyer ses dires, Drysil prit son apparence bipède: c'était drôlement plus pratique pour cueillir les plantes que l'apparence de loup quadrupède! Il n'avait pas pour habitude de fraterniser avec les autres races, mais la jeunesse apparente du Löwe arrangeait drôlement les choses, pour ainsi dire. Se tournant à nouveau face aux plantes à fleurs bleues, le lycan continua sa cueillette tranquillement, rangeant les plantes récoltées dans la grande sacoche de cuir qui pendait à sa taille. Lorsqu'il en eut terminé avec les plantes à fleurs bleues, Drysil se tourna à nouveau vers le Löwe.

"Je suis tout de même curieux de savoir ce qu'un Löwe fait sur Dezba..."

Tout en écoutant attentivement la réponse du lion, Drysil en profita pour chercher du regard une plante dangereuse mais dont il avait absolument besoin car son stock était vide... avant de se rappeler que la plante en question, la Pinéblood, ne poussait qu'à Beralku.

"Eh flûte... Me voilà obligé de faire un voyage à Beralku..."

Mais de toute façon, il avait jusqu'à l'automne pour vadrouiller partout, vu que le fleuve en crue jusqu'à l'automne empêchait tout intrus d'entrer à Dyani. Drysil se tourna face au Löwe.

"Je m'appelle Drysil Carfax, guérisseur solitaire résidant dans la forêt de Dyani. Et pourrais-je savoir qui tu es, exactement?"
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Ven 8 Oct - 16:13 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

Tiens donc, le lycan avait-il le sens de l'humour pour qu'il s'esclaffa de voir le löwe si piètrement piégé par sa propre maladresse ? Espérons qu'il ne riait pas d'avoir trouvé intrus si ridicule sur ses terres...
C'est assez penaud que Kalendrus se tourna vers le lycan qui lui parut alors encore plus massif et impressionnant maintenant qu'il le voyait dressé face à lui, son poitrail... roux ? Orangé ? Drôle de mélange de couleurs chez un lycan... Et le löwe aurait trouvé le mélange amusant et intéressant si la situation se prêtait à ce genre de considérations, or, ce n'était pas le cas...
Fort heureusement, les paroles du lycan furent l'extrême opposé de ce qu'il s'attendait à entendre de la part de ce dernier. Il faisait même cette fois clairement de l'humour... ce qui provoqua chez Kalendrus un petit rire nerveux alors qu'il lui répondit :


« Je suis fort aise de l'apprendre... »

Un guérisseur ? Ne parlait-on pas de shaman chez les lycans normalement ? Oui, sauf que le statut de shaman n'échoit qu'au lycan vivant en communauté et pour lequel ce rôle était donc rendu légitime par l'aval d'un alpha. Huuuum, par déduction, il se pourrait donc bien que ce lycan là ne fasse pas partie d'une meute finalement...
Ne laissant rien transparaître de ses réflexions, Kalendrus se contenta d'ajouter en réajustant ses binocles qui avaient glissé encore une fois sur son museau :


« Je tacherai donc de ne pas chasser sous votre museau... »

Mais, quand le löwe voulut répondre à la question du mâle qui venait de reprendre sa forme moins imposante et plus courante de lycan allant sur deux pattes, celui-ci n'eut guère le loisir que d'amorcer un début de :

« Et bien je... »

Le noir-feu ne lui laissa pas le loisir d'en dire plus, tout occupé qu'il semblait être à ramasser des végétaux. Il parut d'ailleurs bien ennuyé tout à coup. Une plante manquait-elle à sa cueillette ? Visiblement, c'était le cas, il parlait d'ailleurs de faire un voyage vers Beralku. Quelle drôle d'idée ! Voilà bien le seul recoin de Cérès que Kalendrus n'avait pas encore osé visiter ! L'Île des morts... rien que le nom suffisait à décourager les coeurs les plus courageux d'y mettre la patte... D'autant que, il ne lui semblait pas y avoir vu y pousser quoi que ce soit lorsqu'il avait longé la petite île dans une embarcation humaine. Hum... Alors se pouvait-il qu'il y ait malgré tout sur place des choses qui vaillent la peine d'être étudiées et répertoriées ? Si c'était le cas, certainement qu'il essayerait peut-être prochainement de prendre son courage à deux pattes pour aller y jeter un oeil ! Oui ! La peur ne devait pas être un frein à sa propre collecte ! A l'image de ce lycan qui ne se laissait à première vue pas impressionner par les légendes qui qualifiaient ce lieu et bravait les interdits pour la passion de sa propre science !
Un court instant, le regard du löwe sembla luire d'une farouche lueur de détermination, puis, laissant là ses promesses intérieures, il tourna de nouveau le visage vers le lycan à l'étrange pelage pour lui déclarer plus détendu et souriant :


« Kalendrus, enchanté. Et accessoirement ravi de savoir que vous ne faites pas partie de la meute du défunt Fe'ron... »

Oui, vraiment ravi. Sinon, il aurait eu à courir extrêmement vite en abandonnant sa besace et ses précieux parchemins derrière lui, ce qui l'aurait énormément peiné...
Néanmoins, si c'était ce qui lui avait confirmé que ce loup ne faisait pas partie de la meute de Fiers guerriers de Farès, il était une autre chose qu'avait dite le lycan qui l'intriguait, et, notre jeune löwe à la langue bien pendue ne put bien entendu se retenir d'en faire part à son interlocuteur.


« Pour ma part, il semblerait que je me sois simplement un peu trop écarté du chemin que je devais suivre... Mais, vous dites résider habituellement à Dyani ? Que voilà une chose bien étrange... Vous n'avez donc jamais de souci de cohabitation avec les hordes de ramans ? Ils laissent difficilement les prédateurs franchir leur fleuve, fleuve qu'il est déjà suffisamment ardu de franchir par ses propres moyens au point que peu de chasseurs s'y risquent... »

Il était vrai que Dyani était réputée pour son statut de contrée imprenable et presque impénétrable. Il était donc curieux d'apprendre qu'un prédateur avait malgré tout décidé d'y élire domicile. Mais, Kalendrus se rendit bien vite compte que ses paroles pourraient être mal interprétées et qu'il devait sembler soupçonneux, alors, il s'empressa rapidement de dissiper toute forme de malentendu entre lui et ce grand mâle, agitant d'ailleurs vivement et assez maladroitement les pattes comme pour chasser une odeur désagréable d'un air un peu gêné.

« Oh mais, je dois vous paraître bien curieux et suspicieux... après tout, le lieu où vous vivez et la manière dont vous y vivez ne me regardent pas vraiment... J'étais juste assez étonné d'entendre qu'un lycan avait pu établir son foyer par là bas... »

Et il y avait de quoi !
Savoir comment ce lycan arrivait à cohabiter avec les ramans et si même cela avait pu être possible aurait été extrêmement intéressant à étudier ! Deux races absolument pas faites pour s'entendre, cohabitant sur les mêmes terres, en voilà un fait qui serait marquant pour l'histoire ! Oui, enfin, du calme ami, ce lycan ne comprendrait surement pas en quoi ce fait pourrait te passionner. Alors, mieux valait chercher à en savoir plus en douceur. Oui, c'était cela, en douceur.

_________________
Revenir en haut
Drysil Carfax
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Oct - 16:40 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

Le Löwe lui annonça qu'il était soulagé que Drysil ne fasse pas partie de la meute du défunt... heuuu...

"Fe'qui? Connaît pas: jamais entendu parler! La plupart des autres races me laissent entrer sur leur territoire car elles savent que la seule chose qui m'intéresse, ce sont les plantes dont j'ai besoin pour mes baumes et mes sirops. Je ne suis donc pas une menace pour eux puisque je n'en veux ni à leurs hordes, ni à leurs territoires. Et puis, tu m'as déjà bien regardé, Kalendrus? Quelle femelle serait intéressée par un lycan au pelage aussi bizarre? Je n'en connaît aucune, sinon, je serais déjà en couple depuis longtemps..."

Puis le jeune lion lui avoua qu'il s'était un peu écarté de son chemin. En gros, il s'était paumé, quoi! Un sourire étira les babines du canidé noir et feu: les jeunes étaient si téméraires et si sûr d'eux que ça finissait presque toujours comme ça! Ralala, les jeunes! Il leur fallait souvent une bonne dizaine d'années de voyages avant de commencer à connaître leur chemin à travers les nombreux territoires de Cérès. Drysil avait eut la chance d'avoir des parents ayant beaucoup voyagé au cours de leur vie, donc, il avait eut l'expérience sans vraiment l'avoir. Le jeune lion avoua être surpris d'entendre que le lycan habitait à Dyani.

"Oh, depuis le temps que mes parents y vivaient, les Ramans se sont habitués à eux. Mes parents ne chassaient que des Tapitis, fort nombreux à Dyani, et j'avoue avoir conservé ce mode de nutrition. C'est vrai que ça évite de nombreux ennuis avec les hordes. Quand au fleuve... Il est parfois en crue, souvent durant l'été et la première moitié de l'automne: c'est pourquoi je choisis toujours ce moment là pour aller refaire mes réserves de plantes. J'utilise des plantes poussant absuloment partout, et certaines sont spécifiques à certains territoires, comme la Pinéblood, ou rose de sang, qui ne pousse qu'à Beralku et nulle part ailleurs."

Le Löwe s'excusa de sa curiosité maladive auprès de Drysil, qui sourit et rigola.

"Oh, mais il n'y a pas de mal! C'est la curiosité qui nous pousse à apprendre: sans elle, on meurt idiot! Mais, comme dit, les Ramans sont habitués à moi et je suis habitué aux caprices du fleuve. De plus, ils savent que leurs petits et leurs femelles n'ont rien à craindre de moi: je m'attaque exclusivement aux proies mâles et adultes. Or, les Ramans ne font pas de bonnes proies: trop forts et trop rapides. Et j'avoue ne pas spécialement apprécier de devoir courir longtemps ou lutter avec mon déjeuner... Mais dis-moi, Kalendrus, que fais-tu ici, à Dezba?"
Revenir en haut
Kalendrus
Prédateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 208
Race: Löwe
Genre: Mâle
Âge: 23 ans
Clan: Mem'bo
Rôle: Scribe
Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 21

MessagePosté le: Sam 9 Oct - 12:24 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

Alors ça c'était étonnant.
Un lycan qui voyageait et qui ne connaissait même pas le nom de l'alpha de la plus grande meute du territoire voisin du sien ?
Ce fait fit quelque peu tiquer Kalendrus mais, il ne s'arrêta pas dessus. Après tout, les gens vivant en autarcie et entretenant leur ignorance du reste du monde ça existait. C'était dommage du point de vue de Kalendrus qui ne comprenait pas forcément bien ce genre de personnes mais... comme disait le dicton : « Pour vivre heureux, vivons caché ». Une doctrine parfaitement justifiable et que le löwe ne rejetait pas pour autant.


« Fe'ron, ex-alpha des Fiers guerriers de Farès, décédé il y a peu... enfin, qu'importe... »

Espérons néanmoins que ce mâle ne s'attire pas d'ennuis à cause de son ignorance.
Par contre, admettre l'idée que partout où il se rendait on laissait ce lycan vadrouiller à sa guise en connaissant certaines meutes ou certains clans qui étaient extrêmement territoriaux... Kalendrus avait bien du mal à y croire...


« Vous devez donc avoir une assez sacrément bonne réputation pour qu'on vous laisse passer sans mal sur tous les territoires... »

Mais soit. Hors de question de remettre en cause les paroles d'un inconnu qu'il ne connaissait pas suffisamment pour se permettre de dire ou penser qu'il affabulait.
Par contre, la raison qu'il évoqua pour expliquer qu'il n'avait pas de compagne laissa Kalendrus pantois. Drôle de raison, les femelles lycans étaient-elles donc toutes si superficielles ? Oh, non pas tout de même, et puis, on disait que tous les goûts étaient dans la nature, ainsi, quelque part sur Cérès, il devait forcément y avoir une femelle qui apprécierait ce mâle. Ce que Kalendrus essaya de lui dire en se montrant rassurant.


« Allons, toutes les femelles ne s'arrêtent pas forcément à l'apparence, et si le souci n'est qu'un problème de couleurs de pelage je ne pense pas qu'elles resteraient toute insensibles au fort potentiel reproducteur coulant dans vos veines en voyant la carrure imposante qui est la votre. »

Enfin, qu'il parle de femelle laissa Kalendrus un peu perplexe, car, pour lui, lorsqu'il avait pensé à l'éventualité que ce mâle fasse partie d'une meute, cela ne sous-entendait en aucun cas qu'il avait une femelle.
Et voilà que le noir-feu lui révéla encore une chose qui l'étonna.


« Que des tapitis ? Régime strict ma foi. Une bonne auroch ne vous a jamais tenté ? Ou toute autre race non-intelligente ? Moi je ne rechigne jamais à me faire un bon faisan lorsque l'occasion se présente ! »

Un dodu et savoureux faisan... Rien que pour sa chaire tendre et juteuse la bête valait bien la peine qu'on pouvait se donner à l'attraper.
Alors qu'il se léchait les babines en y pensant, Kalendrus fut brusquement ramené sur terre quand le lycan se permit de lui faire un cours sur les crues du fleuve bordant Dyani. Non mais, pour qui se prenait-il celui-là à s'imaginer qu'il n'était pas au courant de ce genre de choses ?...
C'est un peu vexé que le löwe répondit d'un ton sec et légèrement agacé :


« Oui, je suis au courant. »

C'est bien pour cela qu'il trouvait étrange qu'un lycan puisse avoir traversé le fleuve en cette fin d'été. Enfin, laissons à cette masse de muscles le bénéfice du doute, sa force devait l'avoir aidé à traverser un bras moins impétueux du fleuve pourtant en crue...
Soit soit soit, lui-même connaissait bien nombre de spécificités et petits secrets dont recelait Cérès, et, il savait pertinemment qu'il ne devait pas être le seul à en connaître une bonne partie. De même, ce lycan n'était pas forcé de savoir qu'il savait déjà comment fonctionnait ce fleuve tristement célèbre. Mais la façon dont lui avait parlé le lycan avait piqué sa fierté au vif et Kalendrus ne pouvait se montrer totalement affable avec celui-ci...
Ce qu'il lui confia sur ses chasses amusa d'ailleurs énormément le löwe bien qu'il se garda de sourire. Tiens donc, ce grand prédateur serait-il feignant, qu'il trouva que courir après un raman en pleine santé était trop épuisant ? Pauvre grande chose fragile. Il n'aurait jamais pensé croiser un lycan aussi peu enclin à dépenser de l'énergie qu'un roi löwe déléguant cette tâche à ses femelles...
Oh ciel, voilà qu'il devenait médisant... Cela ne lui ressemblait pas ! Allons Kal', pas de mauvais esprit ! Surtout lors d'une toute première rencontre ! On ne jugeait pas un parchemin à la qualité de sa feuille ! Oui enfin, la feuille de ce parchemin là semblait outrancièrement tapageuse et brillante d'arrogance... Hem.
Décidant néanmoins de passer outre ses premières impressions, Kalendrus répondit aussi poliment que possible à son interlocuteur :


« Oh, ce que je fais ici ? Et bien, je comptais me rendre en Ozalee en passant par Nita mais j'ai du couper un peu trop bas... »

Oui, beaucoup trop bas.
Aaaah, s'il n'avait pas eu le nez dans les nuages à rêvasser sur la découverte que lui avait permis de faire ce lutraï aussi...
Enfin, en marchant vite et en restant prudent, il éviterait peut-être les ennuis et serait bien vite à Nita...

_________________
Revenir en haut
Mi'toko-chan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 3 516
Race: Hybride de Lycan
Genre: Femelle
Âge: 20 ans
Clan: Enfants de Cérès
Rôle: Shamane
Compagnon/Compagne: Décédé / Libre
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Feuilles de thé: 460

MessagePosté le: Mar 19 Oct - 23:43 (2010)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus) Répondre en citant

[ Rp annulé et clos après décision et accord du staff. Kalendrus en est donc déchargé. ]

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:32 (2017)    Sujet du message: Bagarre et rencontre... (Kalendrus)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Cérès Index du Forum -> Archives -> Archives rp Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Contrat Creative Commons
Cérès by Arsapin Fanny est mis disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.